L'islam n'est pas pour demain

UN ŒIL SUR LE MONDE MUSULMAN
Daniel Ducharme

Cet après-midi là, à la caisse d’une boucherie des halles d’Anjou, un homme coiffé d’un chapeau de fourrure déposa une quantité importante de viande de porc – un rôti, des côtelettes, de la couenne, etc. – sur le comptoir et, au moment de payer, dit au commis:

« L’islam n’est pas pour demain. »

Le commis qui, visiblement n’avait pas saisi la blague de l’homme, demanda:

« Pardon?

– L’islam n’est pas pour demain », répéta l’homme au chapeau en lui montrant la viande de porc étalée sur le comptoir.

«Oui, oui…», dit le commis qui, selon toute vraisemblance, n’avait pas le niveau de connaissance nécessaire à l’établissement d’un lien entre le porc et l’islam.

Déçu, sans doute, que sa blague n’ait pas obtenu l’effet escompté, l’homme à la fourrure paya en silence, prit sa viande et quitta les lieux, me permettant ainsi de payer le gigot d’agneau que ma femme m’avait demandé de lui apporter pour la fête de l’Aïd el-Kébir qui, cette année là [2008], avait lieu en décembre.

Finalement, le cours obligatoire de culture religieuse que le gouvernement du Québec, malgré la controverse, voulait inscrire au programme de l’enseignement primaire, n’est peut-être pas une si mauvaise idée…

3 pensées sur “L'islam n'est pas pour demain

  • 11 janvier 2015 à 5 h 08 min
    Permalink

    Tout à fait pertinent de nous rappeller aux comportments ordinaires des musulmans du quotidien qui n’on rien fait de mal et ont droit au soleil. Je suis Charlie… mais je suis aussi ton épouse et toi, mon vieil ami Dany.

    Répondre
  • 11 janvier 2015 à 11 h 11 min
    Permalink

    Tout comme la souveraineté du Québec n’est pas pour demain.

    Répondre
  • 12 septembre 2019 à 17 h 50 min
    Permalink

    les occidentaux devraient se réjouir que les musulmans (autant que les juifs et les végétariens) ne mangent pas de porc ! il y a moins de porcheries sur terre grâce à eux ! :))) quoique y’en a qui chassent le sanglier et en bouffent un peu en cachette, ou se permettent quelques délicates tranches de jambon de Parme ou français… et autres cochonnailles à l’occasion ! mais le cochon de ferme, c’est trop fade à leur goût, ni que ça se marie bien aux épices orientales :))) Et s’il yen a qui trichent, c’est principalement à cause d’Obelix le gaulois, et ses festins de cochons grillé des bandes dessinées de jadis ! :)))
    Quoique, les musulmans devraient demander aux occidentaux de leur payer les droits de propriété intellectuelle sur le mot  »Méchoui », car des Méchoui de cochon, ça a vachement proliféré et remplacé le bon vieux Méchoui d’agneau ! Mon dieu ! quelle hérésie ! :)))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *