La religion (Debronckart)

La religion
Jacques Debronckart

Il m’a fallu des années et c’est long
Pour ôter de moi toute religion
Ce que c’est quand même que les habitudes et la trouille
Peur de déplaire à sa famille
Peur déjà de supporter sa dernière heure
Sans qu’aucun espoir d’un monde meilleur ne gazouille

Enfin j’en suis sorti et c’est tant mieux mais voilà que mon fils
Ouvre les yeux ne demandant qu’à croire aux merveilleux Évangiles
Qu’il me pardonne de lui dégonfler son Superman pour bande dessinée
Faudra vivre sans lui, tant pis si c’est moins facile

Des Jésus depuis le début des temps
il y en eut plus d’un heureusement
À vouloir nous sortir de notre banc de galère
À prêcher l’amour à prêcher la foi
Par des miracles épater le bourgeois
Et alors, je ne vois là rien d’extraordinaire

Il guérissait les malades et puis quoi
Des guérisseurs j’en connais deux ou trois
Dont la mère n’était pourtant pas immaculée
Ton Jésus range le chez les héros
Admire-le sans chanter de credo
Et des églises ne va pas croire aux contes de fée

Et puis quand tu seras sorti de là
Ne tombe pas de Charybde en Sylla
Tu sais tous les prêtres ne donnent pas le baptême
Il y en a qui hurlent garde à vous
D’autres prolétaires unissez-vous
Mais regarde-les de près ce sont tous les mêmes

Des gens qui veulent t’apprendre à penser
Rien que par réflexe conditionné
À marcher au pas en brandissant des emblèmes
Méfie-toi des rouges des blancs et des noirs
Ne cotise pas chez les marchands d’espoir
Vis ta vie tout seul écris ton histoire toi-même

Les droits d’auteurs de ce texte appartiennent aux instances concernées. Il est publié ici, sur un espace citoyen sans revenu et libre de contenu publicitaire, à des fins strictement documentaires et en complète solidarité envers son apport intellectuel, éducatif et progressiste.

2 réflexions sur “La religion (Debronckart)

  • 2 juin 2021 à 7 h 11 min
    Permalien

    Dieu n’existe pas, toutes les religions sont du domaine de l’escroquerie.
    L’andouille de l’Elysée a dit : Toutes les religions sont respectables. Quel escroc, il dit ça pour se faire bien voir ou est-il bête au point de croire qu’il existe plusieurs dieux . . . uniques. Il est franc-maçon.
    Le cul béni de Matignon a dit qu’il est catholique et va à la messe tous les dimanches, il est franc-maçon.
    Moscovici est juif, il croit en Yahvé, il est franc-maçon.
    Kader Arif, c’est Allah.
    Vallaud-Belkacem, les deux peut-être.
    Valls croit en lui mais ce n’est pas un dieu, il est sympathisant juif et franc-maçon.
    Et c’est ça qui dirige la France ! Et ils disent que la République est laïque.
    Ils croient à 3 dieux différents et sont francs-maçons ! La franc-maçonnerie n’a jamais été ferme, très chrétienne à ses débuts, elle a évolué vers le déisme puis l’agnosticisme et même vers l’athéisme pour devenir une association de malfaiteurs dont le seul but est l’enrichissement et la couverture de ses membres délinquants et criminels.
    C’est bien ce qu’ils font au gouvernement.
    Où est Dieu ? Combien de dieux ? L’invention de l’existence des dieux est une escroquerie à l’ignorance et à la bêtise de l’homme.
    Où est Dieu ?
    Est-il matériel ? Est-il un esprit ? On a entendu de nombreuses niaiseries et stupidités comme le grand architecte de l’univers des francs-maçons.
    S’il existe, il doit être âgé, la terre serait déjà ancienne, certains lui donnent 3 ou 4 milliards d’années. Un évêque lui avait donné 3017 ans, pas très malin l’évêque, d’ailleurs il croit en dieu !
    Les plus sensés disent qu’il n’est pas possible de dater la terre, c’est vrai, l’absolu est inaccessible à l’homme. Puisqu’il déclare que toutes les religions sont respectables, l’andouille de l’Elysée doit nous dire où sont ces dieux qui existent au gouvernement, le chrétien, le juif et le musulman.
    Il faut qu’il dise pourquoi ces dieux se tirent la bourre gaiement en pariant sur le nombre de morts dans les guerres que se font leurs croyants depuis quelques centaines d’années.
    Certains disent que Dieu est partout ! Celui des juifs ne devait pas être en Allemagne pendant la dernière guerre ! Ou s’il est partout, il n’a rien vu.
    Celui des musulmans se désintéresse de l’Irak, de la Syrie et de tous les pays où les musulmans s’étripent entre eux.
    Celui des chrétiens n’a pas mieux fait en France où il suscita de belles sauteries campagnardes, la saint Barthélémy, les Cathares ou Albigeois, les Huguenots, les Chouans vendéens . . . organisées par le pape !
    Les moines missionnaires eux aussi, obtenaient en Afrique la conversion des noirs par les armes, croyez en Dieu ou mourrez !
    S’il existe et qu’il laisse ça se faire, Dieu n’est pas un comique. Il a fait fort avec les croisades contre les musulmans, dans toutes les religions on défend sa foi par les armes.
    Alors s’il existe, Dieu, il est un instigateur de crimes, un commanditaire d’assassinats !
    Combien de dieux ?
    La réponse est vaste ! Plusieurs milliers ! Il a été annoncé le nombre de 22 317 !
    Rien que sur une seule montagne en Grèce antique on en comptait 14 : Aphrodite, Apollon, Arès, Artémis, Athéna, Déméter, Dionysos, Hadès, Héphaïstos, Héra, Hermès, Hestia, Poséidon, Zeus. Maintenant il n’y en a plus.
    Pourquoi n’y en a-t-il plus ? L’invention de l’existence des dieux vient de l’ignorance et de la bêtise de l’homme.
    L’homme primitif ne connaissait rien, aussi il affectait à une action ou à un fait dont la nature lui était inconnue, une force étrangère : un dieu ; Il y avait un dieu pour tout, le dieu de la mer, le dieu du feu, des volcans, de la moisson, de la terre, du vent, de l’enfer . . . il y a même eu le dieu du vin !
    Petit à petit la connaissance vint, l’homme apprit et comprit les phénomènes naturels. La compréhension des manifestations volcaniques fit disparaître Vulcanus, celle de la terre fit disparaître le titan Atlas, celle du vent abolit Eole . . .
    Régulièrement le nombre des dieux diminua et maintenant les escrocs n’en gardent plus qu’un, les religions sont devenues monothéistes, les dieux ne sont plus que spirituels, immatériels, omniprésents mais toujours des attrape-nigauds. Les dieux maintenant ne sont plus qu’une douzaine et les nigauds plusieurs milliards.
    L’invention de l’existence des dieux est une escroquerie à l’ignorance et à la bêtise de l’homme.
    La croyance en l’existence des dieux a été utilisée par toutes les religions pour dominer et exploiter les peuples.
    Ni la Bible, ni l’ancien testament, aucun texte religieux n’ont condamné l’esclavage.
    Cette croyance en l’existence de Dieu ou des dieux a permis la domination des peuples, a autorisé l’esclavage et même la traite des noirs bénie par les papes. Ils ont approuvé l’esclavage des noirs pour en tirer profit. Allant jusqu’à déclarer que les noirs n’étaient pas humanoïdes. Les religions font la fortune des clergés comme le Vatican qui est une des premières fortunes au monde ou l’église orthodoxe première fortune en Grèce. Le clergé en France a conforté le pouvoir des rois et de ceux qu’on ose appeler les nobles. Les clergés ont été dans tous les pays les complices des tyrans.
    Conclusion :
    Religion et franc-maçonnerie font bon ménage, chacun participe au maintien en place des gouvernants, des possédants, quel que soit le système politique en place, démocratie ou tyrannie entre lesquelles il n’y qu’une seule différence : dans la démocratie le peuple choisit son tyran !
    L. Gaiffe

    Répondre
  • 4 juin 2021 à 9 h 32 min
    Permalien

    .G.Bad
    Je commence enfin à respirer en lisant le texte de L .Gaiffe, mais attention de ne pas se réfugier dans l’ individualisme du type Stirner  » soyons égoiste » il y a toujours un espoir pour l’ humanité. Voir à ce sujet
    le livre de Cris Harman « une histoire populaire de l’ humanité » ed. La découverte

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *