5 Mai : de Marx à Macron


 

Il est né le 5 Mai
Pour nous apprendre à dire : je t’aime… je te hais
Je t’aime humanité
Injustice, je te hais
Il y a 200 ans exactement !
Mais depuis qu’est-ce qui a changé ?
Par rapport à nous-mêmes, nous sommes toujours étrangers ?
Semblables et en même temps dissemblables
Toujours incapables de joindre l’utile à l’agréable
Plus que jamais divisés sur ce qui est ou n’est pas désirable
Rien de nouveau sous le soleil illusoire
Toutes les luttes se sont avérées dérisoires !
Il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser
La bête humaine s’est partout embourgeoisée.
Elle a du mal à avoir son bien être
Elle ne sait plus où se mettre, juste qui soumettre
Les mêmes esclaves, les mêmes entraves
Où sont passés les braves ?
Le 5 mai 1818, Karl Marx est né
Pour nous signifier que nous sommes toujours déjà aliénés…
Aliénation économique
Que c’est notre pauvreté qui fabrique les riches.
Aliénation politique
Que c’est notre impuissance qui implique les puissants.
Aliénation sociale
Que c’est notre manque de solidarité qui indique notre manque de solidité
Homo homini deus… l’homme est un Dieu pour l’homme
C’est cette religion qui n’a pas eu lieu
Qui nous a fait renoncer à l’homme et à chercher Dieu
Les uns l’ont trouvé couvert de nuages dans les cieux
Les autres l’ont découvert en eux… vain, vide ou creux
Liberté qui allume ou éteint le feu
La fête à Macron c’est juste pour faire du bruit…
Légumes, n’oubliez pas les fruits !
 
https://www.lejournaldepersonne.com/2018/05/5-mai-de-marx-a-macron/
 
Personne est sur un nouveau projet, un nouveau film long métrage est en cours de préparation, L’orpheline de la Palestine.
« Vous n’avez pas besoin de moi pour oser l’imaginer… Mais j’ai besoin de votre aide pour le réaliser. »
Pitch : Pour ceux qui disent qu’elle n’existe pas, ils sauront enfin pourquoi elle ne peut pas « NE PAS EXISTER ».

Pour contribuer à sa réalisation, rendez-vous sur la page de soutien : https://www.lejournaldepersonne.com/campagne-du-film-lorpheline-de-la-palestine/

Une pensée sur “5 Mai : de Marx à Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *