2 pensées sur “LES MÈMES DE LA SEMAINE. Aujourd’hui: LE LYS ET LE TRILLIUM

  • 26 novembre 2018 à 7 h 54 min
    Permalink

    Puff… Question aux Franco-Ontariens. Pourquoi votre langue est arrivée au 15e rang dans le Grand Ontario? Pour les Nationalistes… On commence par aimer la Patrie!

    Répondre
    • 26 novembre 2018 à 7 h 58 min
      Permalink

      Denise Bombardier, sors de ce corps!
      Un mot sur le Lys et le Trillium. C’est un fanion subtil. La fleur de lys, en mat, sur fond de gazon estival passe en fleur de trille, en battant, sur fond de neige hivernale. Le mouvement évoquerait l’assimilation (de l’été à l’hiver…) à laquelle la fixité spatiale du drapeau dit, non, dit, on va garder les deux, égaux de droit sinon de fait, sans glisser de l’un à l’autre. Intelligent, serein et subtil.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *