L'axe de la Résistance: Israël craint le pire

Mardi 30 juillet, un haut commandant de l’armée israélienne a reconnu les grandes capacités défensives du Hezbollah, estimant que celles-ci pourraient paralyser les installations et les centres sensibles et vitaux d’Israël. En effet, dans son dernier entretien, Hassan Nasrallah a réitéré que les États-Unis ne travaillaient pas pour Netanyahu, contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes qui croient qu’Israël dirige les États-Unis.
Pour lui, c’est tout le contraire: Israël n’est qu’un instrument moyen-oriental (implanté) par les États-Unis pour assurer leur hégémonie dans la région.
Robert Bibeau, éditeur du webmagazine Les 7 du Québec revient sur ce sujet et nous donne plus d’explications.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *