«56» Mensonges & Crimes d’État – Tome 2 Jean-Loup Izambert

Le pouvoir des mots…

Ici comme ailleurs, hier comme aujourd’hui ;

Comme un TRAIT-D’UNION !

Pour avoir largement relayé, commenté et analysé le Tome 1 de « 56 » « L’État Français complice de groupes criminels » – IS-Édition du journaliste indépendant Jean-Loup Izambert. Qui nous a permis de comprendre que ce ne sera que lorsque nous les occidentaux, reconnaitrons les criminels de guerre parmi les nôtres et que nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher…

Et par deux billets très complets ICI et .

Et en analyse complémentaire en appui de Byblos sur Réseau InternationalICI dénonçant la complicité passive dont on fait preuve en veautant par exemple, même à minima, puisque Jupiter 1er a affirmé et réitéré ces jours-ci qu’il était prêt à riposter en cas de « nouvelle attaque » chimique de la part de la Syrie ► http://www.ouest-france.fr/monde/syrie/syrie-macron-et-trump-prets-riposter-en-cas-de-nouvelle-attaque-chimique-5095685

◄|►

Je ne peux que recommander  la lecture du Tome 2 ► Mensonges et Crimes d’État du Livre « 56 » par Jean-Loup IzambertIS-Édition.com – Présentation de l’Éditeur : 

De la « génération Mitterrand » à la « république exemplaire » de François Hollande, en passant par celles de Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron, 56 dirigeants politiques français sont impliqués dans le soutien à des organisations criminelles et terroristes.
En soutenant et en armant ces groupes terroristes au prix de nombreux mensonges, ils ont fait de la France un État-voyou, en pleine illégalité internationale.
Maintenant, leurs « rebelles » [NdJBL : vous savez ces petits gars qui faisait du bon boulot… ] frappent l’Europe et le peuple français…
Voici pourquoi ;
À la suite du tome 1 de « 56 » (« L’État français complice de groupes criminels »), Jean-Loup IZAMBERT, journaliste d’investigation indépendant, livre de nouveaux éléments sur les complicités de dirigeants politiques et hauts fonctionnaires français avec des individus liés à des organisations criminelles. Il met à nu les mensonges et crimes ourdis par la présidence française, donne la parole à la Syrie démocratique et décortique les raisons de la guerre contre le « cœur de paix du Moyen-Orient ».

Tant là encore nous pouvons lire noir sur blanc les preuves que l’État est le plus froid des monstres froids…

“L’État, c’est ainsi que s’appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement et le mensonge que voici sort de sa bouche : ‘Moi, l’État, je suis le peuple !’… Là où le peuple existe encore, il ne comprend pas l’État et il le hait comme un mauvais œil et comme un pêché contre les coutumes et les droits… L’État, lui, ment dans tous les idiomes du bien et du mal ; et quoi qu’il dise, il ment et ce qu’il possède il l’a volé. Tout est faux en lui, il mord avec des dents volées, lui qui mord si volontiers. Fausses sont même ses entrailles… ‘Sur Terre il n’est rien de plus grand que moi : je suis le doigt qui crée l’ordre, le doigt de dieu’, voilà ce que hurle ce monstre…”

~ Friedrich Nietzsche (Ainsi parlait Zarathoustra, 1883) ~

Issu de ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/09/barnum2017-petit-rappel-sur-la-revolution-francaise-par-les-amis-du-peuple/

CHAPITRE 1 – PAGE 16 du Tome 2 « Mensonges et Crime d’État » de « 56 » :
[…] «Dans la même logique, le président Obasanjo a négocié un prêt d’un milliard de dollars auprès du gouvernement chinois afin de financer la réhabilitation des voies ferrées du Nigeria et acheter du matériel roulant. La partie chinoise se donne deux ans pour produire son premier baril de pétrole au pays de Ken Sarowiwa et de Wole Soyinka», précise Michel Collon. Depuis, les États-Unis y ont installé le chaos avec leur cantinière française. À la suite de la Libye. Telle est l’évolution – prévisible – d’une situation que le Secrétaire général de l’ONU Ban-Ki-moon salua, au lendemain de l’assassinat du colonel Kadhafi, comme « une transition historique pour la Libye« . Visiblement tout aussi averti de la géopolitique du Maghreb, le ministre français des Affaires étrangères de l’époque, Alain Juppé, se félicitait « d’avoir aidé à la fin de quarante-deux ans de tyrannie en Libye » (sic) ! Sans commentaires. Et, c’est dès 2011 que la République arabe syrienne voit sa population meurtrie et ses infrastructures détruites par la guerre ourdie par la présidence française avec les mêmes groupes assassins. […]
Et vous voudriez faire confiance aux politiques, aux représentants de l’État ?
Ils sont tous mouillés, tous impliqués à des degrés divers, Sarkozy, Fillon, Juppé, Fabius, Valls qui s’est mis EnMarche (Kadima, normal donc) Hollandouille, tous et MacDeRotha été mis en place pour nous péter les gencives, la preuve ICI, et nous éparpiller façon puzzle, si on arrête pas de roupiller ou de somnambuler en leur retirant notre consentement d’un coup sec !
La preuve par Manchester que nous sommes revenus en mode Gladio 3.0 voire 3.1
Nous « éveiller » c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité : Le colonialisme et ce par quoi il arrive : l’État !

L’État n’est en rien la société, il n’en est au mieux, qu’une caricature. La société elle, n’a aucun besoin de l’État pour exister.

Police et armés sont des institutions de l’État, donc des outils de la répression, le seul moyen est que ces fonctionnaires réalisent, pas dans leur totalité, c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique (les fameux 10% d’anti-systémistes) qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et non pas de l’État ==> Et qu’ils se positionnent « Crosses en l’air » car les 250 millions que l’État donne pour calmer les policiers, ce n’est pas pour qu’ils défendent la veuve et l’orphelin, non, mais pour éliminer le nouvel ennemi = Le chômeur, parce qu’il fait peur, parce qu’il nous renvoie à ce que celui ou celle qui travaille encore et pour combien de temps, craint le plus. Alors il faut comprendre, mieux, faire comprendre que nous sommes tous dans la même galère…

Et pour comprendre que l’État n’est pas la solution mais bien le problème, on peut lire tout Pierre Clastres. Et à l’occasion du 40ème anniversaire du décès prématuré dans un accident de voiture de l’anthropologue et ethnologue politique anarchiste Pierre Clastres (1934-1977) Résistance71 publie en plusieurs parties un résumé de sa pensée et de ses conclusions de recherches, qui ne demandent qu’à être poursuivies.

Alors, ce ne sont pas des analyses de plus, plutôt la démonstration que  nous sommes tous « INTER-RELIÉS » et que de cette « INTERCONNEXION » jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

La Société des sociétés que nous souhaitons initier ne pourra être QUE mondiale si elle doit réussir car l’État ne laissera jamais en paix des poches de bonheur et de succès politico-social pour montrer à quel point il est futile et obsolète.

Ce livre d’Izambert, comme toutes ces lectures, ces PDF, ces analyses, nous permettront, à n’en plus douter, d’écrire la suite de l’Histoire à l’encre du réel et d’enclencher un nouveau paradigme autant que possible sans dieux, ni maitres, mais surtout SANS ARMES, ni haine, ni violence, et en lien avec tous les Natifs de la Terre, afin que plus jamais le présupposé « TUER L’INDIGÈNE POUR SAUVER L’HOMME » n’ait cours…

Parce que nous sommes tous INTER RELIÉS comme le signifie l’expression Lakota (Sioux) Mitakuye Oyasin

Et pour que tous nos feux, nos petites flammes intérieures, si chères à Zénon ; soient CONNECTÉS ; selon le mot Mohawk/Kanienkeha ; Kahwatsire !

Comme me le disait  Thahoketoteh  poète et penseur Mohawk ici-même :  With unity of mind comes great strength and with that power we will attain the peace. Unity, Strength, Peace

L’unité de l’esprit revêt une grande force et avec cette puissance, nous atteindrons la Paix.

Unité, Force, Paix !

Car pour beaucoup d’entre-nous, l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

6 pensées sur “«56» Mensonges & Crimes d’État – Tome 2 Jean-Loup Izambert

  • 29 décembre 2019 à 4 h 49 min
    Permalink

    J’ai récemment mis à jour 1 PDF avec toutes les nouvelles réalisations ad hoc que j’ai réalisées depuis ces anciennes publications ;
    1) Les amis du peuple de la véritable révolution (1789) : Marat, Varlet, Roux, Kropotkine et la France des sections communales – Nouvelle version PDF N° 17BIS de 43 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/12/les-vrais-amis-du-peuple-revolution-franc3a7aise-1789-nvelle-version-decembre-2019.pdf
    Car la partie consacrée à Jean Paul Marat prérévolutionnaire de 1774 nous faisait (re)découvrir quelques extraits choisis de son essai politique visionnaire : “Les chaînes de l’esclavage” faisant état de sa clairvoyance et de son incroyable sens de l’analyse, qui a des ramifications politiques et sociales jusqu’à aujourd’hui, dont j’ai réalisé une version PDF également depuis ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/08/nouvelle-version-pdf-les-chaines-de-lesclavage-de-jean-paul-marat-1774.pdf
    2) un billet sur Friedrich Nietzsche, qui est cité plus haut, avec les réalisations PDFs qui n’existaient pas, au moment où j’écrivais ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/12/26/appel-a-une-transmutation-de-toutes-les-valeurs-dans-lesprit-de-friedrich-nietzsche/
    Et comme quoi, en lisant Jean-Loup Izambert, on nourrit nos petites flammes intérieures…
    J’en profite pour vous présenter mes vœux à toute l’équipe des 7 du Québec, et à vos/nos lecteurs pour l’année qui s’en vient, qui promet d’être rock’n roll, pour le moins. Point de richesse, mais tout plein de petits déclics pour allumer plein de petites flammes capables d’embraser tous les empires…
    Et une bonne ou meilleure santé, qui est notre seule richesse à toutes et tous !
    JBL

    Répondre
    • 29 décembre 2019 à 9 h 53 min
      Permalink

      @ JBL
      Merci de nous rappeler cet ouvrage très intéressant de Jean-Loup Izambert dont je recommande fortement la lecture
      Robert Bibeau

      Répondre
  • 29 décembre 2019 à 16 h 58 min
    Permalink

    @ JBL,
    Une bonne année 2020 à vous JBL, beaucoup beaucoup beaucoup de santé, et autant de bonheur, de joie, d’amour et de prospérité que vous méritez largement ma chère ! votre énergie est toujours aussi contagieuse, votre grand cœur est une fontaine de bonté qui nous abreuve, et vos écrits vous placent au dessus de la mêlée comme d’habitude et qu’on redécouvre toujours avec autant de plaisir ! 🙂
    Je dirais que votre billet sur ce livre de Jean-Loup Izambert et sur les autres sujets chauds que vous abordez est en soi une  »déclaration de destitution » de tous ces monarques en carton qui nous gouvernent et qui visiblement ont de grandes facultés d’adaptation dès qu’ils ont mis le pied à l’Élysée pour jouir comme nul autre d’impunité et de largesses de l’état providence et en apprenant très vite comment parachever l’oeuvre  »émancipatrice » ou plutôt l’escroquerie à grande échelle de la république particulièrement en Afrique noire ! ça fait peur et ça ne rigole pas la haut on dirait !
    l’Afrique pourtant si riche est ruinée, les gens y vivent au jour le jour, ils ont appris à apprivoiser les lendemains incertains, et continuent d’assister impuissants au pillage de leurs ressources, à l’incompétence et la corruption de leurs élites, et la loi de la jungle y est courante pour survivre dans des pays ou le coût de la vie est similaire et parfois plus élevé que dans les capitales Européennes, avec des salaires de misère lorsque ces derniers sont disponibles, car l’écrasante majorité y végète dans le chômage et la précarité extrême, et dernièrement, une personne établie en Afrique du sud dans la ville du Cap écrivait que les gens abattent du gibier protégé, des hippo, des rhinos, des oiseaux non comestibles et des rongeurs et les mettent en vente et consomment la chair au prix fort aussi faute d’alternative pour vivoter et survivre… et c’est pas différend en Afrique centrale ou subsaharienne, et dans tous les pays de la francafrique…pendant que les ressources, les minerais, le bois, les diamants et l’or quittent clandestinement les pays pour se retrouver dans les marchés de Dubai, d’Anvers, de Chine et d’Amérique ! les yankees féru de mitraille au plomb d’ailleurs continuent de faire des allers retour de chasse au trophée tarifés souvent entre 100.000 et 300.000$ pièce pour pouvoir poser comme des cons avec des cadavres de gros gibiers élevés et nourris dans des fermes dédiés pour le  »tourisme de chasse au trophée » !
    C’est à se demander si la décolonisation fictive n’aurait jamais dû avoir lieu, et que les Européens auraient dû garder, voir élargir leurs colonies en Afrique, et peuplé en grande partie ses jungles, ses deserts et ses savanes, on se serait retrouvé avec moins  »d’indigènes » qui crèvent comme des mouches depuis cette décolonisation sur papier, et la reprise de colonisation effective cette fois financière, industrielle, minière, maritime… et la prise en otage de tous ces états ! Bref, aujourd’hui pendant qu’européens et nord américains continuent d’exploiter l’Afrique, ils ne rêvent que d’une chose, payer les gouvernements du maghreb s’il le faut pour contenir le flux de réfugiés et de boat people en provenance d’Afrique noire, tout comme fait l’oncle Sam avec le Mexique… on vous nique chez vous, mais restez chez vous…démerdez vous pour survivre, bouffez-vous les uns les autres s’il le faut !
    et je vous laisse sur une note plus humoristique, je racontais à un ami en france le phénomène nouveau des gens employés au salaire minimum dans les stations essence et les supermarchés ici à Montréal car remonté et en colère n’ont plus aucune envie de  »servir le client » tellement ils en ont raz le cul de leurs boulots de merde qui ne leur suffisent plus à joindre les deux bouts, lorsqu’il m’a surpris en me racontant comment lui, en costard et en pause boulot récemment à Paris s’est pris une bonne en public par une serveuse de resto / pizzeria qui doit avoir au moins 60 piges, et qui a pété les plombs suite à son insistance pour lui servir sa pizza, en lui criant de toutes ses forces et devant son boss comme une folle :  » Ta pizza, je m’en bas les couilles, je m’en bas les couilles, tu m’entends ?! je m’en bas les couilles » je crois que j’ai ri aux larmes, surtout qu’il imitait sa voix ! et ça en dit long sur l’état d’esprit du prolétariat un peu partout sur la planète ! :)))))

    Répondre
    • 1 janvier 2020 à 5 h 00 min
      Permalink

      @gaiffe = Pour ma part, et je ne suis vraiment pas toute seule, je préfère autant que possible être dans une disposition non-violente même envers ces psychopathes aux manettes dont Macron est le meilleur Bien-Zélé, et c’est pour cela qu’il a été choisi et placé dans le fauteuil élyséen, et si j’appelle à une (r)Évolution je l’espère la plus sociale possible !
      Je me permets, puisque c’est l’heure des vœux, de vous offrir mon tout dernier PDF de l’année 2019 qui vient de s’achever ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/12/quest-ce-que-lc3a9cologie-sociale-de-murray-bookchin-1982-nvelle-version-dc3a9cembre-2019.pdf
      Présentation ici : https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/12/30/quest-ce-que-lecologie-sociale-murray-bookchin-1982-nouvelle-introduction-au-texte-integral-tout-dernier-pdf-de-lannee/
      Je puise souvent mes forces dans le mouvement zapatiste qui aura réfléchi pendant 10 ans avant de lancer leur (r)Évolution, en armes d’auto-défense, et ils ont énormément évolué (normal) sur la question. En France, nous avons une occasion unique, dès maintenant, de nous rassembler hors État et ses institutions, en boycottant les élections Municipales et en s’organisant en communes/associations libres, volontaires et autogérées.
      Nous n’avons pas besoin de convaincre 100% des gens, seul 10 à 15% de la population suffit (7 à 8 millions de personnes qui s’organisent hors État et ses institutions) et gageons qu’ils le savent, sinon pourquoi vouloir à toutes forces nous faire veauter sinon à nourrir la Bête/Système avec notre consentement, notre totale soumission, alors qu’il nous suffit de leur dire NON ?
      JBL

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *