En marge du sommet de l'OTAN, Téhéran met la France en garde

Source  PRESSTV.
En réaction aux propos de la ministre française des Armées, Florence Parly, à Manama, le ministre iranien de la Défense a affirmé que la présence et l’intervention des Occidentaux dans la région n’auraient d’autres effets que d’y compliquer la situation sécuritaire. http://french.presstv.com/default/Sec…
 
Selon l’agence de presse Fars News, le général Amir Hatami a recommandé aux Occidentaux d’abandonner leurs plans interventionnistes et expansionnistes et de soigner la « mort cérébrale » de leurs institutions sécuritaires. Le général Amir Hatami a déclaré :
 

« Il y a environ un siècle, les anciennes puissances colonialistes qui faisaient cavalier seul dans la région ont dû s’en aller puisqu’elles ont été confrontées à la résistance des peuples. Aujourd’hui, elles se font l’illusion d’y revenir et cherchent leur part de la “vache à lait” dont parle Trump. Qu’elles sachent que les peuples de la région sont conscients, et qu’ils gardent toujours à l’esprit le pillage et l’oppression que les puissances colonialistes leur ont fait subir dans le passé. Ces dernières ne pourront donc les provoquer par leurs vantardises en série. »

 
Il n’y a aucun doute, d’après le général Hatami, que les puissances douce et dure des États-Unis dans le monde [auxquelles a fait allusion la ministre française] se sont affaiblies un peu partout dans le monde. En allusion à la destruction du drone agresseur américain, M. Hatami a affirmé que les forces armées iraniennes sont parfaitement capables de défendre le pays : « de plus, elles n’ont ménagé aucun effort ces dernières années pour assurer la stabilité et la sécurité de la région », a ajouté le ministre.
 
Robert Bibeau, éditeur du Webmagazine, Les 7 du Québec et Luc Michel, géopoliticien, nous donnent leurs avis.

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *