Pas un joyeux Noel pour 150 millions d'enfants vivant dans la rue

Traduction d’articles parus en anglais sur   mercredi 25 décembre 2019
La Firat news agency (Ajansa Nûçeyan a Firatê – ANF en kurde) est une agence de presse kurde basée à Amsterdam aux Pays-Bas. (wikipedia)   https://www.facebook.com/ANF

This article is available in Portuguese on Facebook

 
ANF   NOUVELLES
Alors que les gens du monde entier se rassemblent à la maison pour des repas de vacances et des dîners en famille et entre amis, pour environ 150 millions d’enfants, ce ne sera pas un joyeux Nël qu’ils passeront en effet les fêtes de fin d’année dans les rues.
Selon les Nations Unies, en fait, nombreux sont les enfants dans les rues. Et on les trouve , a déclaré l’ONU à la fois dans « le monde développé et le monde sous-développé. »
Le nombre de familles et d’enfants qui grandissent dans la rue est un problème de plus en plus difficile.
Les enfants des rues – une définition adoptée par le Fonds International des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) pour tout enfant de moins de 18 ans pour lequel les rues ou un logement déficient sont devenus leur résidence habituelle – se trouvent à la fois dans le  » monde développé et le monde sous-développé  » même. L’organisation caritative britannique Shelter a déclaré qu’au moins 135 000 enfants seront sans abri et vivront dans des logements provisoires à travers la Grande-Bretagne aujourd’hui, jour de Noël, le nombre le plus élevé en 12 ans.
Aux États-Unis, les derniers chiffres disponibles publiés par le Ministère de l’Éducation ont montré que plus de 1,3 million d’élèves ont connu l’itinérance au cours de l’année scolaire 2016-2017, soit le nombre le plus élevé jamais enregistré. Le nombre estimé pour les enfants vivant dans cette condition est d’environ 2,5 millions aux États-Unis seulement.  En Europe la situation est semblable.
 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

Une pensée sur “Pas un joyeux Noel pour 150 millions d'enfants vivant dans la rue

  • 31 décembre 2019 à 7 h 22 min
    Permalink

    Merci Robert pour cet article qui mériterait d’être publié et repris à grande échelle par les médias mainstream de bon à rien qu’on a ! c’est franchement choquant ! et c’est la preuve que désormais le nord et le sud commencent à se ressembler et présenter les mêmes symptômes graves et révoltants sur le plan social ! Ainsi le prestigieux ex empire britannique de sa majesté la reine des reines flamboyantes, des rolls, des manoirs, de la city et de la frime inégalée sur la planète, et qui compte des milliers de milliardaires dont les avoirs sont entassés dans les îles vierges et les paradis fiscaux n’a pas honte de laisser 135000 de ses propres enfants errer dans les rues et dans la misère… je soupçonne surtout que ces chiffres ne disent pas tout et sont largement sous estimés, le chômage et la déroute économique du pays est évidente malgré toute la frime et la propagande et les promesses du nouveau zigoto Boris Johnson qui promet monts et merveilles au peuple ! mon œil !
    Si ça continue ainsi, et surtout avec ces chiffres effrayants des enfants de la misère qui doublent et triplent d’année en année de par le monde, je ne serais pas étonné si les foules demain se mettent à lyncher les riches et millionaires dans les rues et même chez eux partout sur la planète! l’indécence a atteint des limites insupportables pour les miséreux de la terre, pendant que les états et gouvernements se remplissent les poches et remplissent ceux des riches impunément !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *