Une guerre mondiale pas comme les autres

 

CAROLLE ANNE DESSUREAULT :

Un virus, le Covid-19, a envahi en quelques mois toutes les frontières de notre planète. C’est une véritable invasion.

Une guerre invisible et silencieuse, insidieuse et bien organisée contre laquelle nous nous sentons démunis bien que nos services de santé travaillent activement à trouver la solution, le vaccin, qui mettrait un terme définitif à la pandémie que nous vivons actuellement. Seulement, il y faut du temps.

Quelle est la taille de cette arme qui menace notre santé, et même notre survie ? Une taille qui se situe en bas de l’échelle des dimensions ! En moyenne, on parle d’un millième de celle d’une bactérie. Les virus sont les plus petits micros organismes qui existent.

Et pourtant, ils sont virulents. Pour eux, l’intérieur de notre cellule est un habitat de choix car c’est là qu’ils peuvent s’y multiplier alors qu’à l’extérieur, ils sont inertes. Ils apportent dans notre cellule leurs propres gènes et en modifient les caractéristiques. Ils peuvent même transporter avec eux de l’ADN de la cellule infectée et l’amener dans une autre cellule qui sera infectée à son tour. Les piques qui sont à la surface du virus Covid-19 permettent de s’accrocher aux cellules pour les infecter (voir image en tête de page).

En quelques mois, le COVID-19 a paralysé notre manière de vivre. C’est une situation où tous nos secteurs de vie sont affectés :

  • l’économie, non seulement celle de la Bourse, mais toutes ses branches commerciales
  • notre liberté de déplacement
  • l’arrêt des rassemblements sportifs, culturels, sociaux
  • la fermeture des maisons d’enseignement (écoles, cegeps et universités)
  • la fermeture des frontières
  • beaucoup de compagnies qui risquent de faire faillite
  • les employés à temps partiel privés de revenus
  • l’isolement des personnes âgées
  • le personnel de santé qui risque de s’épuiser
  • et la peur, la vraie peur, celle qui menace notre vie

CETTE SITUATION de PANDÉMIE nous concerne tous, tous les pays, toutes les races, toutes les religions, toutes les allégeances politiques, toutes les cultures. Nous faisons tous face au même danger.

Il y a dans cette situation quelque chose de beau dans le sens que nous sommes par la force des choses reliés les uns aux autres en tant qu’êtres humains. Les humains contre le virus.

Même si en temps de guerre, tout le monde souffre, il y a des clans, des appartenances. Or, dans la situation actuelle, nous sommes tous dans le même clan, au-delà des apparences.

Malgré nous, les vraies valeurs s’imposent à notre esprit, la solidarité reprend le dessus, et assumer notre responsabilité de citoyen en prenant les mesures hygiéniques et une distanciation sociale étendue afin d’aider à diminuer l’escalade de la pandémie. C’est seulement de cette manière que nous pouvons nous en sortir, car ce n’est pas uniquement chacun pour soi, c’est soi pour l’ensemble. En pensant à se protéger, on protège tout le monde.

QU’EST-CE QU’ON PEUT ATTENDRE DE LA CRISE ?

Comme tout autre drame mondial, il y aura un AVANT et un APRÈS. Sans doute que le mieux prendra place. C’est à travers les difficultés que nous grandissons, et nous grandissons principalement en conscience.

Je fais confiance à l’intelligence humaine qui saura mettre en place des mesures de coordination sanitaires permanentes – au plan international – dans le cas d’une éventuelle situation similaire.

Ces mesures de coordination à l’échelle planétaire pourront inspirer nos dirigeants à agir dans le même sens dans d’autres domaines, tels la culture, l’économie, l’environnement.

J’ose espérer que nous aurons appris que l’esprit de collaboration est plus efficace que l’esprit de compétition.

 

NOTE – heureusement, nos outils technologiques nous permettent de continuer à nous informer et à communiquer avec d’autres sans avoir à nous déplacer.

 

Source – Site Futura Santé (Pierre Sonigo, article sur les virus)

Science et Avenir (image du virus)

 

8 pensées sur “Une guerre mondiale pas comme les autres

  • 19 mars 2020 à 0 h 10 min
    Permalink

    « Les humains contre le virus. » Faux… Le prolétariat Vs une guerre biologique provoquée par les Ricains!

    Répondre
  • 19 mars 2020 à 0 h 21 min
    Permalink

    Les americano-$sionistes qui parlent des « droits de l’homme »..??, dictature construite sur un génocide d’Amérindiens,dictature,qui sur 250 ans d’existence à déclarée, 218 guerres,qui accuse les autres nations, d’usage d’armes de destruction massive,(Hiroshima, Naguazaqui),bombes au Népal au Vietnam, ont même gazé, leurs propres soldats à la guerre du golfe, aujourd’hui,pour ces goys boys utiles,aident militairement les $ionistes israéliens à réaliser le gouvernement mondial,les plans »GRAND ISRAËL, GRAND ORIENT »,en bombardant,envahissant,créant des printemps arabes factices,aux mépris des regles internationales ,ces dictateurs osent encore se permettre de salir les autres nations qui n’ont JAMAIS fait le centième de ce que ont fait subir à l’humanité.,ces dictateurs qui sont certainement à l’origine de cette pandémie….quand vont-ils enfin payer et répondre de leurs abominables actes envers l’humanité…. »QUAND »….???????

    Répondre
  • 19 mars 2020 à 0 h 48 min
    Permalink

    Bonsoir,

    Le plus important à savoir est que les tests sont indisponibles et les services pour tester les gens sont très insuffisants…(j’en ai parlé ailleurs ici en détail) et entre vous et moi, je vous dirais que c’est tant mieux ! à mon grand regret pour les personnes décédées lors de cet épisode…car je vois la chose aussi sous un autre angle !

    Ironie de l’histoire, il y a qu’on le veuille ou non une espèce de Karma pour une fois sur l’homme et son espèce hégémonique et destructrice, venant d’une espèce virale cette fois, un truc aussi minuscule, microscopique que puissant qui soumet l’homme du 21ème siècle en plus, avec toute sa supériorité supposée, son arrogance et son ascendance brutale sur toutes les autres espèces envers qui il ne démontre que très peu de pitié en général ! Cet homme donc, est aujourd’hui reclus comme un cafard dans son trou….et par quoi ? par ce virus microscopique, invisible, suspendu dans l’air et sur les surfaces et qu’aucune technologie ne peut détecter ou situer ! un sacré virus microscopique qui a vidé des villes et des métropoles, vachement freiné la circulation, et probablement la production et la pollution aussi !

    Mine de rien, on ne le réalise pas, pour une fois, les autres espèces ont la paix ! quoique pas si durable que ça ! mais les chevreuils, les orignaux, les ours, les oiseaux dont les oies et les bernaches…etc ne verront pas de chasseur de sitôt, ni qu’ils risquent d’être écrasé sur les routes ! 🙂 Hourahhhh ! Victoire ! pour une fois la maman Cerf pourra dormir tranquille avec son bébé qu’elle mettra au monde ce printemps ! de même pour les autres mamifères  »gibiers », et autres oiseaux qu’on chasse  »sans limite de prises » !

    Et c’est pour dire que moi aussi, très sincèrement je me sens comme un peu soulagé qu’on prenne cette pause obligée ! que les requins d’entre nous et tous ceux qui se considèrent au sommet de la chaîne alimentaire sociale et sans pitié, se calment et réalisent leur faiblesse pour une fois ! qu’ils aillent se terrer comme des lapins dans leurs terriers et nous foutent la paix pour un laps de temps ! pourquoi je devrais me retenir tiens !? au diable même je dirais ! je crois même qu’à notre rythme, il risque un jour de se développer un virus intelligent qui aille directement chez ceux là et foute la paix aux autres !:)) la méchanceté humaine est hélas une pandémie bien pire et intraitable ! l’appât du gain sans pitié et sans discernement est bien plus cruel que tous les corona virus qui existent !

    Enfin, bien entendu le système est tel que seuls les plus faibles et vulnérables qui encaisseront le coût du corona virus en général, perte de santé ou de vie, d’emploi et revenu…etc, pendant que ceux qui stockent les millions auront hâte de les retrouver une fois que tout soit passé et nous ramener dans ces réalités sordides qui n’ont rien d’humain en réalité !

    Je vous donne donc raison pour la solidarité humaine jusqu’à un certain point, mais au delà, je cvrois que cette crise est une occasion pour les gens de réfléchir et revoir leur vie de fond en comble ! prédation économique, sociale, mauvaise gouvernance, corruption, hypocrisie, méchanceté, discriminations en tous genre, arrogance sans limites…bref, l’être humain du 21ème siècle a de quoi cogiter pour un bout, et se questionner sur la signification de sa vie et de ses actes ! espérons que ce soit le cas même si on sait qu’aussitôt le danger du virus éliminé, ça reprendra de plus belle…c’est à dire la terreur humaine en marche encore une fois !

    Répondre
    • 19 mars 2020 à 9 h 55 min
      Permalink

      Bonjour Sam,

      Merci pour vos commentaires.

      Pour chacun de nous, tirer profit de cette crise (durant et après l’expérience) sur la prédation individuelle et sociale dépend de notre libre-arbitre. À chacun d’accepter de se voir lucidement. Je n’oublie jamais que nous partageons plus de 98,5 % d’ADN avec les primates et bonobos – c’est la pensée principalement qui nous distingue d’eux. Devenir plus éthique, c’est aussi élever ses pensées au-dessus de ses instincts sur les autres.

      Je ne me fais pas accroire que l’humanité entière va modifier ses valeurs, et ne vivre que dans la solidarité.

      NON, mais je m’attends à ce que MOI j’élargisse un peu plus mes points de vue, ma conscience. J’attends d’abord de MOI avant d’attendre des autres. On appelle cela le leadership, soit inspirer les autres.

      Il est vrai que les riches ont des accès plus grands à tout, soins médicaux, qualité des médicaments, ils n’ont même pas les mêmes limites que les plus démunis. Toutefois, j’écoutais à la TV hier que des bénévoles (pas riches du tout) s’impliquent pour livrer des repas congelés à des personnes âgées complètement isolées. Cela se fait sans contact, simplement une livraison à domicile.

      Dans le moment présent, ce qu’il y a à faire, c’est de suivre les consignes d’hygiène et d’isolement.

      NOTE – l’évolution est lente. On dirait bien qu’elle se fait en dents de scie, on avance de trois pas, on recule de deux, et parfois on stagne, puis on reprend….

      Bonne journée.

      Répondre
  • 19 mars 2020 à 16 h 33 min
    Permalink

    Bonsoir,

    Je me porterai bien volontaire pour aider des personnes âgées, des handicapés ou des enfants malades pour leur faire des courses, ou les assister avec une livraison, mais justement c’est pas encouragé pour l’instant de peur de les contaminer ! je vais checker mes deux voisins âgés à chaque fois que je peux, mais ils m’assurent à chaque fois qu’ils ne manquent de rien, qu’ils ont de la vitamine C a portée de main aussi et qu’ils en consomment assez tous les jours en espérant renforcer leur système immunitaire. Bref, le volontariat ça me connait… surtout pour les gens âgés ici, je me sens mieux quand je peux en faire…. j’ai déjà pris soins de deux couples de gens âgés pendant des années, les premiers jusqu’à leur mise en maison de soins car non autonomes par leurs enfants qui sont très loin de Montréal, (Alberta et états-unis), mais leur placement en maison de soins n’a duré que quelques mois et sont ensuite décédées l’un après l’autre… j’en garde de très bon souvenirs, il étaient âgés de 95 et 88 ans respectivement. et d’un autre couple de voisins pendant cinq ans, surtout du mari décédé à l’âge de 85 ans après avoir souffert pendant des années avec un respirateur portatif et aucun enfant pour s’occuper d’eux…(plutôt des enfants qui le détestaient et ne s’occupaient que occasionnellement de la mère)…

    Je pense que le gouvernement à tout intérêt à recruter des experts pour gérer la crise et cesser de se prendre pour Mère Theresa ou camper sur son ptit un air paternaliste vieux jeu qui ne mène nulle part et qui a tout l’air d’une tentative de récupération politique minable en pleine crise majeure et sociale ! Tester les gens est la priorité et si le département de la santé aussi bien au provincial qu’au fédéral ne peuvent pas démontrer d’un contrôle accru sur les opérations de coordination et de mise en disponibilité des tests sur la population, il existe des spécialistes de la logistique en santé et en gestion de crise humanitaire majeure qui peuvent prendre en charge la gestion de la crise !

    Nous avons déjà assisté comment en 2013 lors de la tragédie du lac mégantic comment le gouvernement Marois à décidé de faire de la récupération politique en s’aidant de la presse aux ordres et bonbon de droite lorsqu,elle débloquera 60 millions d’aide aux familles des 47 morts ! la récupération politique à permis non seulement de tourner la page sans que aucun politicien ne soit comptable de la tragédie comme d’habitude, mais il n’y a pas eu de procès en bonne et due forme, et tout le monde à été acquitté en traitant la première ministre de Heroine alors qu’elle n’a fait que puiser dans la reserve de l’argent du contribuable pour faire son devoir, l’affaire fut classée et  »réglée par des chèques » sans que personne n’ait eu à endosser la moindre responsabilité comme dans une république bananière du tiers-monde ! le même scénario est tenté je trouve aujourd’hui encore par la presse bonbon de droite qu’on a ! On a même vu le PQ comme d’habitude essayer de faire de la récup minable et jouer de division et de campagne de peur en demandant de fermer le chemin Roxham comme si la covid 19 nous venait du chemin Roxham ou c’est ce qu’ils arrêtent pas d’insinuer chez les chroniqueurs poubelles ! comme quoi toutes les occasions sont bonnes même cette crise majeure pour jouer de peur et de xénophobie alors qu’on est vraiment pas dans ce genre de contexte !

    c’est très simple, c’est soit queb le gouvernement démontre sa capacité à contrôler la crise d’ici fin Mars, début Avril avec la multiplication de tests comme ne cesse pas de le demander et l’exiger l’OMS, ou alors, ils feraient mieux de recruter la croix rouge, oxfam ou je ne sais pas moi en plus de consultants externes spécialisés ! Bref, c’est mon avis … et c’est pas pour me  »délecter » de ce gouvernement ou un autre ! je respecte Legault et son gouvernement mais sans plus, je ne suis pas prêt de les créditer plus qu’ils ne méritent ! et Pendant ce temps les chroniqueurs poubelles et leurs public enthousiaste et lobotomisé mènent une guerre enragée contre Trudeau ou les insultes les plus indignes et les plus abjectes sont proférés contre ce jeune premier ministre juste parce qu’il a démontré plus d’ouverture envers les minorités et ne veut pas avoir sur la conscience de ne pas assister des personnes humaines en danger sur le chemin Roxham ! bref

    Merci pour votre réponse, mais je pense qu,on aura besoin d’une sacrée bonne dose d’humanité véritable si on veut vraiment s’en sortir cette fois ! et qui vivra verra comme on dit !

    Répondre
  • 19 mars 2020 à 16 h 53 min
    Permalink

    Et juste une petite suggestion à l’équipe de l’édition si je peux me permettre, je vous suggère tr`s amicalement de supprimer les commentaires qui parlent de Sionisme et de religion juive à tord et à travers à chaque fois, car je ne vous cache pas que c’est ce qui m’a fait fuir un peu le site des 7 du Québec ces dernières semaines à force de lire des commentaires hors sujet sur le sionisme encore…et de peur aussi d’y être associé moi même je vous le dit en toute sincérité ! franchement c’est du n’importe quoi et ça ne sert pas la réputation ni la crédibilité des 7 du Québec… surtout lorsque le sujet est autre que sur la politique du moyen orient !

    Je crois que les 7 du Québec devraient faire le ménage sur ce volet là, sans me prendre la tête ni me permettre de vous dire comment gérer votre site… mais j’ai l’impression qu’un jour ou l’autre vous pourriez avoir a faire face à des problèmes juridiques au vu de commentaires assez extrêmes qu’on lit parfois… même si les commentaires n’engagent en principe et en matière de publication que leurs auteurs… comme moi j’assume les miens en tous cas.

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *