Une vidéo de présentation du groupe Angry Wokers of the world!

Nous présentons cet article de La Mouette Enragée afin d’illustrer de la façon la plus concrète quelques principes et  méthodes d’organisation de la classe prolétarienne – du moins de sa section révolutionnaire. Une tendance « Angry Workers » s’est d’ailleurs exprimée au sein des Gilets jaunes. Le débat est ouvert.  Robert Bibeau. Éditeur. https://www.les7duquebec.net

Qui sont les AngryWorkers ?

Une vidéo de présentation du groupe Angry Wokers of the world

 

Les camarades du collectif politique Angry Workers of the World viennent de réaliser une vidéo dans laquelle ils détaillent le contenu de leur intervention au sein de la classe ouvrière de la banlieue Ouest de Londres.  Depuis plusieurs années, ils travaillent et enquêtent auprès des dizaines de milliers de travailleurs, pour la plupart migrants, des usines de l’industrie logistique et agro-alimentaire.

 

Leur présupposé à une rupture révolutionnaire s’énonce en 4 points :

1/ Construire un vrai rapport de force ouvrier en vivant et en travaillant au sein de la classe.

2/ S’organiser en réseaux de solidarité face aux patrons, aux agences d’emplois et aux propriétaires de logements.

3/ Publier un journal, y décrire les expériences de travail et le distribuer sur les lieux de la production et les lieux de vie où se retrouvent les employés.

4/ S’organiser internationalement face au capitalisme en informant et en partageant les informations avec des camarades d’autres pays.

Sous-titrée en français, simple et très bien faite, cette vidéo peut être diffusée autour de vous afin de partager cette expérience.

AngryWorkers publiera à partir du mois d’avril un livre :  Class Power on zero hours . Ils considèrent leur publication comme une contribution modeste mais concrète à l’émergence d’une tendance politique pour l’auto-émancipation des travailleurs : « Si vous voyez les limites du cirque électoral et voulez remuer de la merde, venez rencontrer AngryWorkers ».

 

Class Power! – Book discussion and call to arms

Enfin, vous pouvez consulter le site du collectif :  https://angryworkersworld.wordpress.com

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *