J’AI PEUR!

J’AI PEUR!

Je me souviens de … Hitler!
Et là, je regards aller nos leaders;
Blancs, Chrétiens, Aryens,
Pures Laines, Ultranationalistes;
Comme Legault, etc. etc.

ET J’AI PEUR !
Démocratie ne veux pas dire,
Dictature de la majorité.
On juge NOTRE démocratie
Par la manière
Qu’on traite nos minorités.

ON n’a pas un bon score,
Sur l’échiquier mondial.
Et là, la majorité québécoise décide
Arbitrairement,
D’enlever encore plus de droits
à nos minorités déjà assez malmenés
par nos médias.

J’ai peur. Et j’ai honte!

John Mallette
Le Poete Prolétaire

6 pensées sur “J’AI PEUR!

  • 16 avril 2020 à 2 h 35 min
    Permalink

    Merci pour ce joli poème Monsieur Mallette… qui reflète l’âme Québécoise pure et digne du Québec, celle des patriotes de jadis qui ont hissé le nom du Québec et ses couleurs bien au dessus des revendications purement populistes ou identitaires comme aujourd’hui, et qui rappelons-le à ceux qui ne le savent pas, étaient épris de dignité, de liberté et de culture, et étaient la crème du Québec en leurs temps : Avocats, médecins, homme du droit, de lettres, érudits, politiciens démocrates en leurs temps, mais aussi braves hommes et femmes du peuple, commerçants, artisans, imprimeurs, journalistes…etc et qui n’ont pas hésité à laisser de côté leur intérêts, sacrifier leurs possessions, faire fi de leurs égoïsme pour défendre la patrie avec les armes qu’ils ne possédaient même pas, et devaient se les procurer en cachette aussi rares et précieuses soient-elles au péril de leur vie à travers la frontière Américaine ! l’histoire retiendra leur bravoure, leur courage, leurs sacrifices et leurs valeurs humaines, mais elle retient aussi et surtout la trahison dont ils ont fait l’objet et la collaboration par leurs propres compatriotes corrompu et soumis aux officiers et l’establishment Anglais ! ils finiront par être massacré, pendus, exécutés sans sommation et sans crier gare… et on les oubliera pendant un siècle, puis un autre demi siècle avant de leur consacrer un jour de remémoration… que je qualifie de tardif et suspect dans un but sans doute de récupération nationaliste par les populistes du Québec ! Je n’associes pas pour autant feu Bernard Landry tout à fait au populisme, mais j’estime qu’on l’a mis sous pression pour qu’il livre ce parti Québécois à cette mouvance radicale et fasciste en réalité.

    Par ailleurs, les Québécois de souche purs et durs et dignes du Québec n’ont jamais été racistes, et une majorité des Québécois de souche n’ont jamais été racistes et ne le seront probablement jamais ! Mais on a cherché à les conditionner, à les endoctriner depuis toujours, à exploiter leurs failles, leurs faiblesses, à leur faire peur, à leur faire croire que la langue française, la culture française du Québec et l’identité française sont profondément détestées par l’ensemble des anglophones et des immigrants successifs depuis toujours, on les a poussé vers un racisme alimentaire surtout, économique, en leur faisant croire que les  »autres » faisaient leur beurre et assuraient leurs avenir à leur dépends ! une certaine aristocratie du Québec qui veille de loin à ce que les choses ne changent pas beaucoup depuis toujours au Québec et qui tire encore les ficelles à exploité la fragilité sociale, l’ignorance et les inégalités du Québec pour inspirer et motiver les troupes de nationalistes, populistes, parachutés dans le système et exploitant les lois, les ressources et les avantages à leurs profits ! Lorsque je débarquait au Québec d’ailleurs il y a des lustres, j’étais choqué de constater les inégalités sociales en son sein, et je tentait de me l’expliquer par le fait du colonialisme anglais, jusqu’à ce que je découvre qu’il était le fait surtout des collaborateurs avec les anglais, les aristocrates et les nouveaux bourgeois branchés sur l’extrême droite Française et l’establishment français et ses méthodes  »coloniales » !

    Les Québécois pour moi resteront un peuple merveilleux, un peuple courageux, un peuple ouvert sur les autres, et un peuple de chansons, d’art, de sciences et de savoir…et je me refuse d’y voir autre chose malgré tout, et malgré la politique et l’argent qui ont tout corrompu ! et en cela, le peuple Québécois n’est bien différend des autres, il a subi de plein fouet la mondialisation, l’ultra-libéralisme, la culture du toc et celle de la démagogie fasciste ! et il n’est pas responsable et ne le sera jamais de ce qu’on fait certains de ses institutions qui échappent à son contrôle encore !

    Quant au Premier Ministre actuel du Québec, je le respecte… sans plus, et je ne vois même pas en lui un démon et une âme sombre comme celles qui se cachent dans l’ombre encore et peuvent le conseiller ou l’inspirer, tirent certaines ficelles, celles qui lui ont inspiré un certain discours et projets….car à la base, ce monsieur vient du monde des affaires à la politique avec certains intérêts communs qu’on retrouve chez beaucoup de politiciens-entrepreneurs à travers le monde avec le même parcours…or que faire de la politique dans ce Québec devenu rigide (comme un peu ailleurs) demande certaines  »habiletés », certaines tournures du language, un certain marketing, abjecte et lâche…bref, c’est pas lui le grand vautour, car ces derniers sont plus futés et bien plus déterminé dans leur quête de charognes…ils veillent au grain, ils se cachent dans l’ombre, ils utilisent les médias, les filières radicales et importent les idéologies fascistes françaises pour en faire un système, une construction mentale chez le peuple, et une plateforme de valeurs communes…et hélas, ils ont réussi jusqu’à un certain point…comme ils ont merveilleusement fait fructifier leur patrimoine et leur  »acquis » ! Et si aujourd’hui, les pires d’entre eux misent sur cette crise et sur la dégradation de la situation sociale et économique pour faire un putsch ou un coup d’état fasciste comme ils en ont toujours rêvé…et sortir de leurs trous et utiliser les politiciens actuels et ceux qu’on ne connait pas dans ce dessein, moi je leur prédit un échec cuisant à l’avance car les pires crises économiques et les plus dures ont la fâcheuse tendance à brasser le système, à bousculer les conventions et à faire naître l’espoir pour des lendemains meilleurs… et c’est ainsi que je souhaite que cette crise les dévoile à nous et les met à nu, et leur donne une leçon ainsi qu’à leurs compères qu’il va falloir tout recommencer pour eux car elle ne les épargnera pas justement !

    Je vous souhaite cher Monsieur Mallette une vie longue en santé, en joie et en amour de vos proches et vos amis, les Québécois ne sont pas dupes, ils assistent depuis des décennies à la gabegie et la tromperie dans lesquelles on les a confiné depuis des lustres en leur imposant le diktat et le fascisme, mais soyons sans crainte car le cœur des Québécois n’est pas fasciste, il n’est pas sombre à ce point, il n’est pas cruel ni aveugle comme on cherche à le transformer…le cœur du Québec je vous rassure est aussi blanc et pur que sa neige magnifique et abondante…sauf qu’il peut être dur et sévère tout comme les hivers longs de ce grand pays…qu’on aime malgré tout!

    Respectueusement et amicalement !

    Répondre
  • 16 avril 2020 à 15 h 57 min
    Permalink

    Ceci c’est un test pour analyser les comportements des sociétés au monde et, malheureusement Québec c’est une Société que le grand Capital a besoin et, pour cette raison, j’avais pronostiqué le résultat pour le Canada… Le seul pays à s’en sortir de cette guerre biologique en TOUTE Amérique. Perso, je vais continuer à appliquer la distanciation sociale jusqu’à ma mort… Pas capable de vivre entouré de moutons!

    Répondre
  • 16 avril 2020 à 21 h 08 min
    Permalink

    oui, c’est un joli texte mais si je peux me permettre une question, quels droits ont été enlevés aux minorités; dans les circonstances actuelles, on perd tous et toutes, plus ou moins, certains droits.

    Répondre
  • 17 avril 2020 à 14 h 32 min
    Permalink

    La fin des émissions

    J’aurai apprivoisé tous les tabous
    je pourrai enfin me tenir debout
    éclatante d’insolence
    pour clamer à la face du monde
    que la peur n’a sur moi
    plus aucune emprise

    je serai telle un ciel serein
    où s’étirent langoureusement
    quelques nuages floconneux
    ceux des livres d’enfant
    ceux des premiers dragons

    bien que la vie et la mort
    se tiraillent mon pauvre corps
    je goûterai la paix
    celle tapie sous les drames
    déguisés en modèles
    tour à tour démasqués

    j’ai quitté le mensonge
    j’ai claqué la porte du confessionnal
    vous dirai tout de moi

    ce sera ma faiblesse et ma force
    la main posée sur la vérité
    je le jure
    ce n’était que les cartes mêlées
    d’une bohémienne
    bonne aventure et mauvais sort
    je me rendrai quand même au port

    je connais mon avenir
    même si je ne veux pas m’en souvenir

    il aura le rire
    de n’en pas revenir
    des jeux qui s’inventent
    à même la peur et le plaisir

    et si je vous disais maintenant :
    fermez la télévision
    levez les yeux de votre écran
    et répétez après moi :
    c’en est fini du conditionnement
    je suis libre car j’y consens.

    Anna Louise Fontaine

    Répondre
  • 17 avril 2020 à 22 h 44 min
    Permalink

    Wow Anna Louise Fontaine ! Il est vraiment beau votre poème ! On a envie de le chanter !

    Je vous félicite Madame pour cette ode à la liberté…. il vous reste juste à trouver un bon compositeur, à moins que vous ayez ce talent aussi …qu’on puisse chantonner derrière vous en chœur :)))

    Merci !

    Répondre
    • 18 avril 2020 à 15 h 50 min
      Permalink

      Non Sam, je n’ai pas ce talent mais si quelqu’un ou quelqu’une en a le goût, allez-y!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *