LE COMPLOT

Voici un poème que j’ai écrit en l’an 2000 quand j’étais en profonde dépression (un confinement intérieur).

.

QUE DIRE DU SILENCE

Le silence de l’été m’effraie
Mais celui de l’hiver passe inaperçu
Comme un blanc de mémoire
Car rien ne transparait
Pourtant tout est toujours là ?

Le mutisme de ma poitrine m’effraie
C’est comme si je n’existais plus
Je me palpe partout à la fois
Pour percevoir mon existence
Mais le souffle de vie est intrinsèque !

Le calme de ma maison m’effraie
L’absence d’agitation signifie solitude
Même la radio inspire le désespoir
Rien ne me distrait
Mais la peur s’accentue

Le musellement de ma bouche m’effraie
Mes paroles ne représentent plus rien
Comme un perroquet dans une cage
Aucune vivacité d’esprit!
Mais où est passé ma raison?

Dans l’écoulement stérile
De ma vie quotidienne
Ou on s’exprime par…
La consommation.

.

Partout dans le monde les militants on crie au COMPLOT! Des militants de Droite et de… Gauche?

Rarement, on a vu ces deux extrêmes du même bord de la clôture? Quelque chose à changée? La Droite, avec le président Trump en tête, hurle qu’il faut repartir l’économie. Au diable les vies happées par la Corona Virus car il va y avoir plus de vies perdus si l’économie stagne en devenant une pandémie de dépressions.

Et comme d’habitude, la Gauche n’a pas de leader assez fort pour affronter la crise et donner l’heure juste. Dommage ! Voilà le moment de prendre en main une situation qui stagne. Vers qui tourner, Greta ? Pourquoi pas? Se réconcilier avec la Terre.

Aux USA, la Droite manifeste armée et sans entrave. La Gauche, par contre, qui manifeste sans armes sont matraqués et arrêtés. Oui, il y a une différence.

Le SOPHISME : Un argument, un raisonnement faux malgré une apparence de vérité.

Vous les entendez et les lisez dans nos médias populaires à journée longue, ces philosophes populistes, nous endormir et nous faire peur avec leur rhétoriques homogènes comme si (TOUT LE MONDE?) sanctionnait cette authenticité? Méfiez-vous! La vérité se trouve là dehors, entre l’érable et le sapin.

Oui, il y a COMPLOT. Je martèle ce même message depuis déjà plus de cinquante ans. Au début, c’était la pensée de Carl Marx : L’ennemie de la classe ouvrière c’était La Bourgeoisie qui avait le CONTRÔLE des moyens de production, les partis politiques, les médias, etc. Et en 1940, George Orwell nous introduisait à Big Brother. Et en 2010 Stéphane Hessel, nous présentait le 1%.

« Le Manifeste du Parti Communiste » de Carl Marx (classé au patrimoine mondial de l’UNESCO), avec ses 500 millions d’exemplaires écoulés, se place même au quatrième rang des livres vendus de tous les temps. Ça parle COMPLOT!

Ici, en Outaouais, on a frôlé la pandémie, il y a trois ans. Oui, ici il y avait une grosse industrie d’élevage de chevreuils domestique. Évidemment, vu le manque de surveillance, il y a eu une épidémie, une variante de la maladie de la vache folle. Il a fallu tuer tous ces cerfs, des milliers ! Ensuite, on s’en est pris aux chevreuils sauvages au nombre de 3000 par années, au cas où? Le gouvernement québécois a fait venir des tireurs d’élites des États Unies pour faire ce sale boulot.

Naturellement, on se sentait en sécurité après cette action… humanitaire? Mais il faut toujours s’interroger sur ces bonnes intentions gouvernementales qui savent créer un optimisme coutumier. Avec raison, encore une fois, car quel a été notre surprise d’apprendre que ces énormes terres dans une nature euphorique (mais pas encore décontaminés) vont servir maintenant à l’élevage de bœuf? Il me semble, qu’on aime courir après le trouble, nous, les humains. La piastre avant tout!

John Mallette
Le Poète Prolétaire

2 pensées sur “LE COMPLOT

  • 7 mai 2020 à 23 h 17 min
    Permalink

    Ouf ! Dis donc mon Cher Monsieur Mallette, vous nous avez sorti la totale cette fois on dirait ! :)))

    Poème incroyable ! et d’actualité en plus ! poignant ! ça résonne de l’intérieur ! ça renvoie au fond de son être ! avec cette solitude, on entend presque votre voix rauque et mélancolique ! c’est super ! idéalement, il faudrait le répéter ce poème, le murmurer… sur une note de grand classique… de piano austère et virtuose ! Merci pour ce partage très intime aussi et qui nous renvoie à nous même !

    Pour le reste, je vous dirais que les complots sont le propre de l’homme ! donnez lui tout à l’homme, ou ôtez lui tout, c’est presque pareil, il complotera du matin du soir ! il calculera, il convoitera, il espérera, il haïra les autres de ses tripes….car au fond, il aime son moi, son ego, il se lamente sur son sort, et il fait pitié un peu au fond … ! il n’y a en vérité que les valeurs de partage, de sagesse, et d’amour et affection qui lui manquent en réalité, qui puissent le tirer de là, mais c’est pas donné à tout le monde c’est sûr !

    Et du coup, je commence à ressentir de la pitié pour ces politiciens du Québec et d’ailleurs, hier, ils jubilaient d’être élu, ils pensaient avoir remporté la mise, ils se frottaient les mains, ils boostaient leurs carrière et allaient enfin graver leurs noms dans la succession de gouvernements du grand théâtre de la politique, cette comédie-tragédie qui se joue depuis des lustres devant public ! Mais aujourd’hui, et à peine après quelques semaines de panique, de confinement, de désillusion, et de mesures improvisées, ils sont montré du doigt! l’heure des comptes et bilans à sonné on dirait ! et celui du Québec n’est pas reluisant…justement…on est parmi les pires, et sur le site de l’institut nationale de santé publique qui publie les statistiques comparatives, on est classé juste derrière la France, l’Italie, ou l’Espagne, et même pire que les états-unis en terme de ratios population/nombre d’infectés et de décès (le site de l’INSP faisant foi) ! Bilan noir, bilan catastrophique je dirais ! et le pire est que ce n’est pas de leur faute uniquement ! car en politique, celui qui paie est celui qui est aux commandes ! aussi bête que cela ! et ça n’arrive qu’une fois en un siècle on dirait !:))) alors que la dure réalité est qu’ils ont hérité de 90% d’un Québec complètement laxiste et m’en foutiste sur le plan de la gestion de la santé publique…et qu’ils n’avaient pas l’intention d’y changer quoi que ce soit de toute façon avant cette maudite Covid ! ils font pitié c’est certain, c’est le cas face aux enfants qui ont perdu leurs proches dans des conditions inhumaines ou indignes…et ce sera encore le cas lorsque les chacals de la politique pire qu’eux réclameront leur cadavres ! et c’est valable pour les autres pays ou la Covid aura fait autant de morts ! Macron ne s’entend plus avec son premier ministre, ni avec ses autres ministres, tout le monde commence à tirer la ficelle de son côté et demain je parie qu’on verra les désertions et les  »trahisons » se multiplier ! c’est encore pire que le Québec ou ils ont l’air au moins de former une équipe  »pour le meilleure et pour le pire » comme on dit !:)))

    Je n’essaie pas de me délecter non plus, car c’est en ce moment que vous reconnaissez un politicien qui en a sous le pantalon, ou digne des femmes pour les femmes en politique… d’un politicien qui se dégonfle, qui jette la balle aux autres, qui ne reconnaît pas ses tords ou erreurs, et qui fait ou ne fait rien pour y remédier ! on verra donc la suite !

    Quant à cette histoire de tireurs d’élite venant des états-unis et payés pour abattre ces cerfs et chevreuils… ça m’a retourné ! incroyable ! c’est à croire que nous sommes au tiers-monde, en Afrique, pris avec un problème de rage qui touche les Hyennes ou les coyotes africains ! comme si aussi, les tireurs québécois et Canadiens à qui on vient d’interdire les armes sophistiquées étaient aussi des nuls dans leur discipline ! ou que ultimement on en soit arrivé à ce point de croire qu’en tirant dans le tas, aveuglément et approximativement sur un territoire, on serait capables de répertorier ou anéantir les espèces affectées ! n’importe quoi !

    Et pour ce qui est de notre Karl Marx, j’ai dit une fois dans un commentaire à Ysengrimus, que s’il avait vécu parmi nous, il commencerait pas renier les  »communistes » de notre époque, il chamboulerait sa théorie, et préciserait ce que devrait être le communisme aujourd’hui, et il accepterait sûrement de prendre un verre avec moi ! j’ai besoin de lui raconter quoi ! :)))

    Merci Monsieur Malette pour ce billet lumineux et sincère !

    Répondre
  • 7 mai 2020 à 23 h 46 min
    Permalink

    Et juste à propos d’Outaouais ! j’adore cette région ! j’y allait tellement souvent, presque à chaque week end chez des amis, qu’une caméra fixée sur un pont de la 40 Ouest par le ministère du tourisme j’imagine, à photographié et fiché ma plaque d’immatriculation, et depuis des années, je reçois des courriels à chaque mois sur les événements, les fêtes, les sorties etc… du département du tourisme de l’Outaouais ! :))) (vérification faite sur le web que c’est comme ça qu’ils m’ont choppé!) :)))

    Prendre un p’tit déj copieux un dimanche dans la vieille gare-resto de Wakefield, faire le tour de sentier de marche du lac Pink, aller pêcher avec les copains sur la rivière de la Gatineau, (pêche garantie et miraculeuse du doré au crépuscule), se balader dans le parc du lac Meech et de Chelsea et risquer d’y rencontrer des ours noirs, rejoindre des amis à Val des monts….bref, Magnifique ! de là, on allait aussi plus loin, plus au nord jusqu’au Baskatong ! Merveilleux !

    il faut dire que je n’ai pas beaucoup visité le Québec ailleurs…ou très peu…et franchement je suis choqué et triste avec cette histoire de cerfs contaminés depuis qu’ils nous l’ont annoncé il y a deux ou trois ans !

    Bref, l’Outaouais je crois, à été le grand amour manqué de ma vie québécoise, je rêvais de m’y établir, dans la nature, près des ours et des chevreuils, des forêts et des lacs ! en second lieu, et hors québéc, il y a les maritimes, la nouvelle écosse et ses plages perdues, sa côte sauvage et ses air océanique !

    Je crois que je vais d’ailleurs écrire une lettre au bon Dieu s’il y en a un… pour lui dire ceci :  »Mon Dieu, Ô grand Dieu qui possède tout, qui voit tout et qui sait tout… Soyez raisonnable et miséricordieux cette fois, soyez sympas ! Allez, je suis prêt à tout oublier de cette vie là… je pardonne tout, je déclare forfait, je signe l’Armistice… mais à condition ! que vous fassiez un miracle cette fois, et réalisez mon rêve de vivre dans un coin que j’ai réellement aimé dans ma vie ! Outaouais, province Atlantique (le plus au sud possible), Portugal, Italie, France, Mon pays d’origine du Maghreb…Bref, peu importe ! mais un coin avec lequel je suis tombé en amour ! celle-là est non négociable ! et je veux aussi du soleil, de la paix, et y vivre dignement mes vieux jours ! De grâce, exaucez mon vœux cette fois ! Amen et Merci beaucoup ! :)))))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *