MÉFIEZ-VOUS DES… INFLUENCEURS!

Ils sont partout! Leur job est de vous soumettre aux influences de leurs employeurs. C’est-à-dire, les entreprises, les médias, les gouvernements, etc. En somme, c’eux qui ont l’argent.

La valeur réelle de ces manipulateurs est immense.  Ils s’assurent que la classe dominante garde le contrôle sur nos vies; sur nos salaires, la mode, la santé, l’éducation, etc. etc. Ils engagent des beaux parleurs pour nous vendre un mode de vie artificiel et virtuel.

Cette nouvelle entreprise, très lucrative, fait que rien ne change. Aussitôt qu’un mouvement populaire voit le jour, (ex. Gilets Jaunes,  Greta Tunberg, etc.) ce group de manipulateurs spécialisés, entre en action pour orienter la révolte,  leurrer le débat et discréditer les leaders. Et ça marche!

Capitaliser sur notre innocence, voila une entreprise valable? Administrer les masses, pourquoi pas? Diriger la société, comme les marchands d’esclaves d’autrefois. Promouvoir un faut contentement, surtout chez les jeunes. Viser les Créateurs Numériques, ceux qui sont nés en ligne; du berceau à l’université. Pourquoi pas?

 

John Mallette
Le Poète Prolétaire

3 pensées sur “MÉFIEZ-VOUS DES… INFLUENCEURS!

  • 14 mai 2020 à 1 h 58 min
    Permalink

    De toute façon c’est la fin des haricots pour ces armées  »d’influenceurs » à la con ! ils le faisaient et le font encore pour leur propre poire, pour amasser des vues sur Youtube, Instagram, facebook, etc et se faire rémunérer par google ad sens ! mais avec la crise économique, la fin des annonceurs, la chute des recettes publicitaires et la faillite des PME ou des commerces de référencement en ligne, ils commencent à avoir un avant goût de ce à quoi ressembleront leurs lendemains ! ça risque d’être dur pour la majorité d’entre eux qui ont lâché leur boulot et ont pris goût aux chèques et dollars de Youtube, parfois aussi élevé qu’astronomiques, que  »l’influenceur » très souvent un cancre à la base ne pourrait jamais envisager de gagner, en plus depuis son salon meublé tendance, et sa caméra et ses gadgets acquis pour la cause ! Les  »influenceurs » comme les définissent les dirigeants des médias sociaux, ne sont en réalité que des entrepreneurs rapaces, affamés, avides de fric, de paillettes et de notoriété ! avec l’exception de ceux qui font du contenu pédagogique ou utile et ne recherchent pas la fortune, mais un p’tit complément de salaire et de revenu !

    Avec la crise actuelle, ce qui m’inquiète moi surtout, ce sont les millions de p’tits entrepreneurs-patrons de PME, cadres et cadres intermédiaires, qui avant le confinement se frottaient les mains et se remplissaient les poches, mais qui depuis le confinement et la perte de leurs revenus sont devenus tellement agressifs, tellement toxiques, qu’il y en a qui soient prêts à tuer pour laisser éclater leur frustrations et colère ! la meilleure est qu’hier lorsque les choses allaient bien, ils louaient le capitalisme, s’y identifiaient, rêvaient d’en devenir des success story, mais aujourd’hui, ils le critiquent, ils adoptent tout à coup un language gauchiste, ils critiquent les riches et usent d’insultes à l’encontre de leurs modèles d’hier…tout en continuant de mépriser les  »petits », les  »losers » qu’ils disent ! je suis mort de rire ! et de peur aussi ! Je peux vous assurer que ces gens là sont disposé à la violence si la crise les affecte de manière brutale, car ils pratiquaient déjà la violence avant la perte de leur revenus, et justement pour augmenter leur revenus, mais c’est fini on dirait ! encore heureux que nous n’ayons pas de 1er amendement au Canada comme aux états-unis avec l’accès à des armes à feu ! car je parle de ceux d’ici aussi, mais ceux d’occident en général !

    Comme je disait à Robert dans un autre billet, l’occident à trop pris l’habitude et goût à son confort, à son opulence, à sa richesse et sa facilité, qu’il a pris tous ces privilèges pour acquis, et ne tolère aucunement la moindre secousse, la moindre  »perte », encore moins la crise ! Cette folie de consommation et de course après les biens éphémères de ce monde depuis bientôt 70 ans maintenant l’a rendu fou, lui a fait perdre le contact avec la réalité économique et humaine, avec la compassion humaine aussi, d’ou les guerres et les conquêtes qu’il menait avant pour s’assurer de  »croître » et continuer à s’enrichir… mais maintenant, regardez autour de vous, lisez, écoutez ce qui se dit, on a l’impression que l’apocalypse est à nos portes ! la panique est immense, alors qu’il n’y a même pas de pénurie de bouffe, de médicaments ou d’eau potable et d’électricité ! même l’extrême gauche est prise de panique comme si on crevait de faim déjà ! et cette même extrême gauche s’est convertie en super analyste des phénomènes capitalistiques et économiques encore mieux que bloomberg ou les chaines et revues spécialisées, elle s’inquiète, s’affole, s’excite, enrage et réclame le redemarrage du capitalisme qu’elle dénonçait il y a peine deux mois ! il y a décidément un climat de zombies dans cet occident, ça sent le cadavre avant même qu’il y ait quoique ce soit de sérieux, et ça n’augure rien de bon ! bref ! la haine est palpable, et hier l’individualisme de nos sociétés due justement aux clivages économiques, car tout le monde ne veut pas  »montrer’, ou partager, ou même inviter pour un verre de thé quiconque, est aujourd’hui on dirait passé au stade supérieur : la haine !

    Dans le tiers monde, ils gagnent pas $200 ou $250 par mois, et si vous allez chez eux, ils vous mettent trois salades de crudités dans toutes les couleurs, un pain maison, un p’tit plat de résistance avec ou sans viande, et ils vous servent un dessert et un thé dans la bonne humeur et l’esprit de partage ! ils ne rechignent pas et ne se ruinent pas pour autant, et les portes des maisons sont souvent grande ouvertes au visiteur, au voyageur, au cousin éloigné de passage ou à quiconque qui demande l’hospitalité ! ici ou en occident en général, même lorsqu’on gagne bien sa vie, tout passe à la consommation de biens chers et souvent inutiles, on continue de se priver et rationner la bouffe pour  »mettre de l’argent de côté », avec un ratio d’hospitalité qui frise le zero ! et lorsqu’une crise ou un imprévu survient, c’est la fin du monde ! comment voulez-vous y voir plus clair dans ce climat ! présentement j’ai plus peur de mon voisin qui m’a toujours regardé avec un air de haine même avant le confinement, comme si je lui avait piqué son héritage ou volé son portefeuille, mais depuis le confinement c’est pire ! j’ai même l’impression qu’il va entrer la nuit m’égorger vivant…car si ça se trouve, il a perdu son boulot, ou ses revenus ou sa femme ou ch’est pas quoi !

    On touche du bois comme on dit ! mais l’occident capitaliste comme je l’ai déjà dit est irréformable, il est irrécupérable, et il est incapable d’envisager un standard de vie juste un peu plus simple, et moins encombré ! cela me rappelle certaines chaines Youtube qui vous montrent des espèces de charognards ou revendeurs de tout et de rien, qui achètent des héritiers de personnes décédées ou des propriétaires des dépôts en location, des lots de biens dans un dépôt aux enchères tôt le matin, car souvent il n’y a plus personne pour payer le loyer mensuel du dépôt et sans voir ce qu’il y a dedans, et ils vous montrent donc comment ils font fortune ! ils ouvrent ces dépôts après avoir remporté l’encan, et ils vous montrent ironiquement ce que le défunt occidental lambda réussit à cumuler au cours d’une vie ! incroyable ! des tonnes et des tonnes de biens, de brols, de meubles, et parfois des objets insolites avec lesquels les acheteurs-revendeurs font des fortunes ! il y en a un qui avait pas moins de 15 perceuses, des outils à ne plus savoir quoi en faire, alors qu’il était infirmier ! :))) ça donne à réfléchir en tous cas ! surtout maintenant…alors que les esprits s’échauffent, les fascistes de tous poils montent au créneau (parfois se réclamant de la gauche en plus), et que l’économie n’arrive plus justement à suivre la folie de cet occident capitaliste !

    Répondre
  • Ping : MÉFIEZ-VOUS DES… INFLUENCEURS! | Boycott

  • 17 mai 2020 à 15 h 36 min
    Permalink

    « Aussitôt qu’un mouvement populaire voit le jour, (ex. Gilets Jaunes, Greta Tunberg, etc…) » puff. Ça dénote ton ignorance. Aucun des deux nommés ne sont mouvements populaires!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *