La 4e Guerre mondiale est en marche!

La voie difficile

This article is available  in 5 languages on this webmagazine:
20.05.2020-4eWar-English-Italiano-Spanish

This article is available in Portuguêse on this blogue: https://queosilenciodosjustosnaomateinocentes.blogspot.com/2020/05/a-4-guerra-mundial-esta-em-marcha.html

 

La Fed propose un chemin difficile pour le futur des États-Unis. La Réserve fédérale a laissé les taux inchangés à près de zéro pour cent lors de sa réunion d’avril (2020) et a laissé entendre qu’elle ne les augmenterait pas de sitôt, car pandémie et confinement font payer un lourd tribut aux États-Unis. Pourtant, la Fed sait bien qu’isolationnisme, confinement totalitaire et quarantaine drastique n’apporteront jamais la reprise économique.

Les responsables de la Réserve fédérale ont laissé entendre qu’ils n’anticipaient pas un rebond rapide de l’économie ni une reprise en « V » que le président Trump semble espérer. Ce sera au mieux une reprise en « U » après une phase de dépression sévère, et au pire, cette crise, amorcée en 2008, suivie d’une guerre financière, puis d’une guerre commerciale, prolongée d’une guerre virologique, débouchera sur une guerre mondiale…à laquelle les ploutocrates  se préparent fébrilement. Pendant que les riches mènent ces préparatifs de guerre totale, les marionnettes politiques ont pour tâche de distraire madame «ToutLemonde» à débattre de l’approvisionnement en masques, en test, en gel hydroalcoolique, et occupe monsieur «péquenot» à déblatérer des vacances d’été dans son quartier socialement distancié (sic).

Jerome H. Powell, le président de la Réserve fédérale, a adopté un ton inquiet lors de sa première conférence de presse régulière depuis que le confinement suicidaire a paralysé l’économie américaine et mondiale, qualifiant de «déchirantes» (sic) les pertes de dizaines de millions d’emplois prédisant un long chemin pour relancer l’économie mondiale catastrophée. M. Powell, qui a présidé la plus longue phase d’expansion économique jamais enregistrée dans l’histoire des USA, a vu s’effondrer, le marché du travail le plus fort depuis des générations. Aux États-Unis seulement, ce sont plus de 33 millions de travailleurs qui ont perdu leur emploi alors que le confinement et les fermetures d’entreprises ont fait disparaître le carburant d’une économie américaine axée sur la consommation dans la répartition internationale des tâches du cycle de valorisation mondial du capital.

Ainsile secteur tertiaire des services (services personnels aux consommateurs, soins de santé, éducation, commerce de détail et de gros, services financiers, tourisme, transports, médias, culture, etc.) représente 80% du PIB aux États-Unis, et c’est aussi là que l’on retrouve 80 pour cent des emplois (1). https://les7duquebec.net/archives/255030

Vous comprenez pourquoi des milliers de ces nouveaux chômeurs, sans prestation sociale, après avoir fait la queue au comptoir alimentaire du quartier se mobilisent ces jours-ci,  non pas contre la mort improbable par contagion virale, mais contre la mort probable par inanition chômage. Après tout, 6 mois de pandémie n’ont provoqué que 4,7 millions de malades et 315000 décès, alors que 4 mois de confinement meurtrier ont déjà provoqué des centaines de millions de chômeurs et des centaines de millions d’affamés dans le monde entier, ce qui fait mieux comprendre l’interdépendance des économies nationales mondialisées.

Powell a tiré la sonnette d’alarme en indiquant que la reprise économique pourrait être lente et hésitante et que les efforts déployés pour contenir la bombe virale des dommages collatérales pourraient être particulièrement douloureux pour les plus vulnérables, préparant ainsi les esprits à la prochaine phase de cette guerre mondiale qui ne dit pas son nom : «Nous avons entendu des communautés minoritaires et à revenus faibles nous dire que c’était le meilleur marché du travail qu’ils avaient vu de leur vie», a déclaré le poncif. «Il est déchirant, de voir que tout cela est menacé. Il est d’autant plus nécessaire que notre réponse soit urgente, et aussi celle du Congrès américain». L’oligarque bancaire appelait ainsi sa classe à serrer les rangs dans l’assaut qui l’attend contre ses concurrents.

Résumons cette étape dramatique de l’évolution de ce mode de production mondialisé et décadent. Depuis l’an 2000 environ, la production industrielle et commerciale à grande échelle de la Chine, de l’Inde et de l’Europe a atteint un degré où elle ne peut plus être contenue et absorbée dans le système mondial dominé par les États-Unis déclinants. Les barrières tarifaires nationales – même réduites – les marchés financiers normés – les alliances commerciales continentales et leurs restrictions – le dollar bancal hégémonique – sont autant de barrières à la valorisation et à l’accumulation du capital mondial. Comme toujours dans ce cas, le capital le plus contraint dans son expansion cherche une ouverture par la guerre. Nous appréhendions une guerre nucléaire et voici qu’une guerre virologique confronte le monde tétanisé… et ça ne fait que commencer. Seul le prolétariat pourra nous sortir de cette galère d’enfer (2) https://les7duquebec.net/archives/255059

Powell a promis que la Fed pousserait ses pouvoirs à leur limite pour affronter la guerre biologique, en maintenant des taux d’intérêt très bas et en canalisant le crédit vers les marchés «cruciaux», en déployant un gigantesque programme d’achat d’obligations (bidons) pour apaiser les marchés en difficulté et en mettant en place une série de programmes de prêts d’urgence pour maintenir le flux de crédit (et de la consommation) aux entreprises et aux ménages paupérisés. Mais il a également précisé que les décideurs politiques doivent faire leur part pour éviter que les ménages et les entreprises ne soient trop menacés, et il a souligné à plusieurs reprises que les enjeux étaient élevés, notamment pour le marché de l’emploi (sic), signifiant ainsi d’où viendrait la menace interne dans cette guerre mondiale externe. Le prolétariat américain acceptera-t-il d’assumer le fardeau de cette quatrième guerre mondiale ? Rien n’est moins certain et il faudra plus que des masques pour calmer ces enragés, pas malades mais affamés .

Powell a souligné que la banque centrale ne pouvait pas contrer complètement la crise actuelle qui s’envenime plus rapidement que le Covid-19 ne se répand : «La baisse des taux d’intérêt ne peut pas arrêter la forte baisse de l’activité économique causée par les fermetures d’entreprises et autres formes de confinement social » (sic), a déclaré M. Powell. Le banquier a ajouté que la Fed «fait partie de la réponse», mais «il se pourrait bien que l’économie ait besoin de plus de soutien de notre part à tous»… entendre ici que d’autres sacrifices seront requis de la petite et de la moyenne bourgeoisie ainsi que du prolétariat.

Il a souligné la nécessité de politiques fiscales qui protègent les entreprises et les ménages contre «l’insolvabilité» et le défaut de remboursement des dettes colossales irrécupérables. En fait, ce sont les banques et les boursicoteurs que Powell souhaite protéger. Le talon d’Achille des économies capitalistes est le niveau historiquement élevé d’endettement par rapport au produit intérieur brut (PIB).

Voici un aperçu des niveaux d’endettement aux États-Unis:

1- La dette totale des entreprises aux États-Unis (dette des sociétés non financières des grandes entreprises, dette des petites et moyennes entreprises, entreprises familiales et autres dettes commerciales) était de 15,5 billions de dollars, soit 72% du PIB américain.

2- La dette totale des consommateurs américains (cartes de crédit, prêts automobiles, prêts étudiants, hypothèques immobilières et autres dettes des ménages) était de 13,95 billions de dollars ou 65,2% du PIB.

3- La dette totale du gouvernement américain (dette non remboursée du gouvernement fédéral) était de 22,7 billions de dollars ou 106,1% du PIB.

En somme, le niveau d’endettement total des États-Unisexcluant le secteur financier, égalait l’an dernier environ 52,000 milliards de dollars, soit 243% du PIB pour une économie qui produit environ 22,000 milliards de dollars par an de biens et de services. C’est comme si un cavalier pesant 250 kilos chevauchait un poney comme plaisantait le professeur Rodrigue Tremblay. (1) https://les7duquebec.net/archives/255030

Avec un déficit budgétaire fortement en hausse à hauteur de 3700 milliards de dollars en 2020-21, et un autre déficit d’environ 2000 milliards de dollars en 2021-22, la dette totale du gouvernement américain, à lui seul, pourrait facilement grimper à 27700 milliards de dollars. Hormis une menace inflationniste imminente, les gouvernements peuvent faire appel à la banque centrale pour que cette dernière fasse gonfler la masse de monnaie fiduciaire en monétisant les dettes gouvernementales, ce qui ne pourra que miner encore davantage la confiance envers le dollar dépité, devise de moins en moins appréciée des boursicoteurs internationaux.  Les entreprises privées et les consommateurs surendettés n’ont guère ce luxe de «socialiser» leurs dettes sur le dos des contribuables confinés. Ces derniers n’auront d’autre choix que celui de faire défaut sur leurs dettes et de réduire considérablement leurs dépenses. (1) https://les7duquebec.net/archives/255030

L’annonce de la Fed est intervenue quelques heures seulement après qu’un rapport du gouvernement ait montré que l’économie s’était contractée à un taux annualisé de 4,8% au premier trimestre. Bien que ce soit le pire résultat depuis 2008 et qu’il mette fin à une phase d’expansion, il a probablement à peine effleuré la surface des dommages causés par le confinement.  La contraction devrait être encore plus prononcée au cours du prochain trimestre. M. Powell a déclaré que les données économiques du deuxième trimestre seraient « pires » que tout ce qui a été vu précédemment, qu’il pourrait falloir du temps aux consommateurs que l’on a terrorisés depuis des mois pour se sentir à nouveau à l’aise pour dépenser, et que les entreprises et les travailleurs pourraient avoir besoin d’une aide financière supplémentaire. Pourtant, selon certaines évaluations, les gouvernements du monde entier comptent injecter quelque 8 000 milliards de dollars en mesures fiscales, à l’exclusion des sommes avancées par les banques centrales, pour empêcher un effondrement de leur économie. (1) https://les7duquebec.net/archives/255030

Le Congrès a remis au département du Trésor 454 milliards de dollars pour soutenir les programmes de prêts d’urgence de la Fed, qui peuvent aider les entreprises, les États et les villes à accéder au crédit. Moins de la moitié de ce financement a été affecté et tous les programmes annoncés par la Fed ne sont pas encore en place. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, qui doit approuver les programmes, a indiqué qu’il n’est pas disposé à prendre des risques qui entraînent des pertes importantes. «Je pense qu’il est assez clair que si le Congrès avait voulu que je perde tout l’argent, cet argent aurait été conçu comme des subventions et des aides plutôt que comme un soutien au crédit», a déclaré M. Mnuchin aux journalistes récemment.

Pour sa part, M. Powell a suggéré que les deux programmes d’obligations d’entreprises de la Fed commenceraient bientôt à acheter des dettes, et que la Fed présenterait des plans révisés pour son programme pour les entreprises de taille moyenne, qui est censé aider les entreprises qui sont trop grandes pour des prêts de petites entreprises remboursables, mais trop petites pour accéder facilement aux marchés boursiers. Mais la banque centrale ne peut pas accorder de subventions, et même ses pouvoirs de prêt sont limités à des emprunteurs en assez bonne santé (sic). Tout ceci signifie que les banques ne prêtent pas aux «petits capitalistes» et que l’État n’a pas de sous pour ces gens-là. Les économistes gauchistes comprennent-ils enfin la mécanique par laquelle la moyenne bourgeoisie d’affaires et la petite bourgeoisie du commerce et des services seront inexorablement poussées par les lois du système capitaliste vers la révolte insurrectionnelle? La BCE européenne emprunte le même sentier de faillite assurée. (3) https://les7duquebec.net/archives/255084

Pour le prolétariat le processus sera différent.

De la contraction des marchés, dont le confinement meurtrier a donné un avant-goût, il résulte une baisse des bénéfices et un déclin de la demande de main-d’œuvre. À son tour, la hausse du taux de chômage fait chuter les salaires, et c’est alors qu’une dangereuse spirale de baisse des prix et des salaires peut se mettre en marche entraînant un effondrement de la demande, d’où l’anémie des marchés et des profits et la grande dépression. (1) https://les7duquebec.net/archives/255030

C’est ainsi que madame «Toutlemeonde» comprend enfin que sous le mode de production capitaliste on ne peut sacrifier le profit pour avantager la vie et les services de santé au prix des services financiers. Ce qui sauve des vies ce n’est pas de se masquer dans le Métro, mais de démasquer les lois du profit et de les abolir.

Le confinement totalitaire offre aux prolétaires l’opportunité de prendre leurs marques face à l’État fétiche le bras armé des riches. Il faut cesser de quémander à l’État capitaliste. Il faut le déconstruire et ainsi désarmer les ploutocrates, supprimer leurs assignations et abolir leurs fonctions. Après ceci, tout un monde sera à construire, non pas un pseudo Nouvel ordre mondial fondé sur les lois du capital… mais un Nouveau Monde sans capital https://les7duquebec.net/archives/254316

 

28 pensées sur “La 4e Guerre mondiale est en marche!

  • 20 mai 2020 à 3 h 07 min
    Permalink

    @ Robert,

    J’ai pu lire le billet de Mr Tremblay dont vous reprenez ici les principaux thèmes et développez aussi selon votre propre lecture des faits.

    le problème il me semble n’est pas  »Mme tout le monde », mais bel et bien  »Mr et Mme tout le monde ! car figurez-vous, le choix du confinement n’est pas un choix capitaliste ou celui des impérialistes, des patrons, des riches, des milliardaires et des seigneurs de la paix et de la guerre ! ce choix est imposé par les populations avant les gouvernements ! ceci est la pure vérité et à un moment donné, il va falloir qu’on assume et qu’on sache ce qu’on veut !

    Si ça ne tenait qu’aux capitalistes depuis le début de la crise ou la pandémie, ils nous auraient fait signer une  »décharge » qui dit : Tu veux être confiné et perdre ton boulot ou tu veux continuer à bosser, gagner ta vie, mais à tes risques et périls ? voilà la réalité donc, si ça ne tenait qu’à eux on nous ferait en réalité signer quoi que ce soit ! on nous aurait forcé de bosser, tout le monde, comme si de rien était, et lorsque les infectés et les morts auraient commencé à tomber comme des mouches sur leur lieu de travail, dans la rue, dans le transport en commun ou dans les magasins, ils nous auraient dit : » on y peut rien !c’est soit ça, soit la misère, le chômage et la pire crise de tous les temps, et on a pas les moyens de vous tirer de celle-là! »

    Le problème donc, c’est les populations qui auraient dit non au boulot, non èa la prise de risque ! pas tous certes, mais une grande partie qui soit assez pour être ingérable par les politiques ou les médias ! elle se trouve là la clé de cette histoire !

    Mais encore ! c’est pas trop tard ! s’ils veulent ouvrir les vannes, et aviser les gens que personne ne prendra la responsabilité des risques…ils peuvent encore le faire…qu’est ce qui les en empêchera ?! les médecins ? les instituts de santé publique ? l’OMS ? les journalistes ou les médias ? ils se foutent éperdument de tout ce beau monde et ils peuvent du jour au lendemain les retourner tous pour qu’ils deviennent anti-confinement demain matin, comme par magie, par miracle ! et vous verrez demain le premier ministre ou le docteur Arruda vous dire : »Oh mais je crois qu’il y a eu un grand malentendu depuis le début…on a jamais voulu confiner personne, et d’ailleurs c’est ça qui a tué les gens dans les CHSLD » !!

    Je crois que malgré l’impression qu,on a tous que l’opinion publique n’existe pas, ou qu’elle n’a pas de voix, on se trompe grandement là-dessus et la preuve c’est ce confinement soutenu surtout par les populations ! si les populations du monde entier y étaient vraiment contre en majorité on l’aurait su autrement ! ils auraient désobéi partout, surtout devant le risque de perdre le job, le salaire et de quoi payer les factures !

    Ceci nous laisse donc devant deux choses l’une : Ou bien les populations sont irresponsables, inconscientes, suicidaires aussi, ou alors, elles sont vraiment impuissantes et gérées par des incompétents mais employées aussi par des incompétents des suicidaires, des inconscients ! Je dis alors qu’il y a un peu des deux, et que c’est ce cocktail d’incompétents et inconscients suicidaires aussi bien du patronat que des populations que des gouvernements qui nous a mené là ! et encore, chuis pas sûr que le patronat aurait voulu que les choses se passent ainsi, c’est les gouvernements sous l’œil et le regard attentif des populations qui ont vraiment imposé le confinement et ce que j’appelle d’ailleurs moi-même au boulot :  »L’économie de la Covid » ou  »the Covid Economy » ! j’ai désormais adopté ce terme au boulot depuis un mois, je l’enseigne presque aux autres, je le vulgarise tout le temps afin de réveiller ceux qui continuent de gérer comme avant ou d’avoir les vieux reflexes d’avant ! j’ai même rédigé pour tout vous dire un petit rapport que j’ai intitulé  »Comprendre l’économie de la Covid » en rapport avec nos activités il y a plus d’un mois et qui a constitué le point de départ ! beaucoup de gens à ce jour ne comprennent toujours pas de quoi je parle en plus ! il y a des hauts placés qui m’en veulent juste pour ça, de les avoir devancé, et suggéré de changer quelques processus ! et la meilleure est qu’ils s’en foutent complètement ! par dépit, par égocentrisme, et par jalousie aussi !…et pendant ce temps, je continue de scruter l’horizon pour savoir quel est le haut placé qui va me voler mes idées, et nous tomber dessus avec un project comme le mien, celui des processus de l’économie de la Covid (une économie qui tourne au ralenti et qui peut vite devenir catastrophique si on y remédie pas le plus tôt!)…en ce qui me concerne, j’applique mes propres lois donc émanant de celles-ci et ça roule comme sur des roulettes comme on dit ! espérons juste que quelqu’un ne m’assassine pas avec crayon enfoncé dans l’œil…histoire de se débarrasser de cet immigrant qui connait tout on dirait et qui se fout de nous !

    Répondre
    • 20 mai 2020 à 9 h 48 min
      Permalink

      @ SAM

      Il ne faut jamais accabler la victime – l’aliéné – le prisonnier politique de la culpabilité de son bourreau SAM… jamais.
      C’est le propre du procès d’aliénation sociale que de formatter la conscience de l’aliéner jusqu’a lui faire croire qu’elle a besoin – qu’il y a nécessité – de son maître et de l’oppression.

      Observe de quelle façon ce confinement meurtrier a été imposé aux esclaves salariés… Étape 1 = brain washing médiatique 24 h sur 24 dans tous les médias à la solde s’agitant à propos d’un nouveau virus de la grippe soi-disant. Étape 2 L’État chinois met en QUARANTAINE-confinement totalitaire toute la population d’une ville et d’une province. Étape 3 une organisation mondiale de l’impérialisme l’OMS salut cette mise en résidence surveillée – cet emprisonnement de millions de civils et exige des autres pays MÊME DE PAYS AFRICAINS sans aucun cas sur leur territoire de confiner leur population civile Étape 4 dans plusieurs pays la police et l’armée répriment et parfois tue des civils récalcitrants au confinement
      Étape 5 la propagande frauduleuse – les chiffres des morts sont truqués – l’hystérie est promue par les médias de service
      Étape 6 on interview la plus crétine des madame ToutLemonde et des monsieur péquenots (entre 70 et 101 an si possible – réchappé de l’enfer des CHSLD venant témoigné que le confinement les ont sauvé…

      Étape 7 Un camarade vient nous faire remarquer que les femmes des esclaves salariés en chômage de masse chante les louanges du confinement alors qu’elle se trouve sur la queue d’attente d’un comptoir alimentaire VIDE

      Ca prouve simplement que le processus de propagande médiatique qui est une étape du procès d’aliénation de classe fonctionne encore à l’avantage de la classe dominante OU le bourreau parvient même à convaincre la victime = l’aliénée = qu’il l’emprisonne pour la protéger d’elle-même ce sont les conditions SUBJECTIVES de l’aliénation s’appuyant sur des conditions OBJECTIVES de plus en plus bancales et fragiles.

      Si ce processus ne fonctionnait plus = nous serions en pleine insurrection révolutionnaire cher Sam.

      Ce qui distingue un prolétaire révolutionnaire d’un gauchiste (je ne te vise pas Sam) c’est que nous, nous savons que les conditions objectives de la dégénérescence naturelle du capital générera les conditions subjectives de l’insurrection … notre rôle consiste à exposer le processus apparent et le processus sous-jacent… attendant que les deux implosent sous leurs propres contradictions.

      Robert Bibeau

      Répondre
      • 20 mai 2020 à 23 h 40 min
        Permalink

        @ Robert Bibeau
        @ SAM

        Le billet de Mr Tremblay est d’une clarté préoccupante et la réponse de Robert à SAM, ni plus ni moins un scanner de la société occidentale dans laquelle nous évoluons.
        A vrai dire, si je suis atterrée par la violence de cette orchestration, je le suis encore plus par le comportement docile de la population.
        Pour rebondir plus précisément sur les « Mme tout le monde/Mr péquenots », eh bien ici, où je vis, quelques personnes très âgées ou fragiles exceptées, j’observe que la tranche d’âge des 30/50 ans est la plus prédisposée à appliquer et à imposer aux « récalcitrants » les mesures administratives et consignes de protection aberrantes sinon ubuesques, mais aussi que dans ce domaine les femmes trentenaires sont les plus actives voire « féroces ».
        Et le pseudo déconfinement mis en scène n’a rien de bien encouragent.
        Depuis un temps certain, l’école n’apprend plus aux gens à penser, donc ils se contentent de croire. On en a un triste aperçu et, pour de multiples raisons, je reste très pessimiste sur un futur proche.

        Sinon Robert, j’ai toujours beaucoup d’intérêt à lire et parcourir votre blog. Très bonne journée à vous deux.

        Répondre
        • 21 mai 2020 à 4 h 35 min
          Permalink

          @ Nadine,

          je suis d’accord avec vous ! et c’est ce que j’ai essayé d’exprimer mais de la mauvaise façon…ces personnes dont vous parlez se considèrent en fait comme les gendarmes du gouvernement ou de la société ! ils sont partout ! les délateurs et autres dénonciateurs de la voisine trop maquillée à leur goût donc suspectée de vouloir violer le confinement…:))) parfois ils hésitent pas à appeler les flics pour ça… il manquait plus que ça ! on se demande si c’est pas de la jalousie de vous voir libre et heureux de vous servir de votre tête qui les agace ! bref… c’est bien connu que dans les états policiers, la moitié des  »citoyens » sont des indics ou des informateurs ! Au diable franchement !

          Quand à Robert, j’admets qu’il me corrige parfois comme son domestique ! un vrai bourgeois ce Robert !:)) d’ailleurs jetez un coup d’œil à sa p’tite photo encadrée dans ce billet…un vrai frimeur, playboy on dirait, un fils à papa sapé en beau costard, cravate et lunettes de soleil… une star du cinéma quoi !:)) et il nous raconte qu’il est communiste ou prolétaire ou chest pas quoi !:)) sacré Robert…(joke)

          Merci Nadine pour votre commentaire ! Revenez souvent !

          Répondre
          • 21 mai 2020 à 5 h 39 min
            Permalink

            @ Sam

            « …/… d’ailleurs jetez un coup d’œil à sa p’tite photo encadrée dans ce billet… »

            … quel bel homme ! 🤩.
            Allez les gars, très belle journée à vous.

        • 21 mai 2020 à 17 h 00 min
          Permalink

          @ Nadine

          Je puis attesté que les femmes de la tranche d’âge 30/60 sont les plus hystériques et féroces militantes en faveur du confinement totalitaire – liberticide = je le constate chaque jour sur les files d’attentes où chacun-chacune exprime sa soumission aux prescriptions que nous impose les pions du grand capital.

          Cela m’amène à poser deux questions :
          1) Pourquoi cette férocité = qui exprime une crainte et une crédulité il me semble = chez la gente féminine souvent féministe par ailleurs ????
          2) Pourquoi le grand capital, qui ordonne à tous ces polichinelles que sont les Legault – Trudeau – Arruda = le sommet de l’insignifiance = laisse-t-il ces plouks fermer l’économie et provoquer des faillites en série ???

          Comprenez-moi bien – je honni ce grand capital et je dénonce le monde du profit et je ne milite certainement pas pour rétablir l’économie mais je sens que j’ai manqué une marche sur le tapis = pourquoi les riches se laisseraient-ils mettre en faillite ???

          Pour ma part je demande que l’on sorte de ce confinement meurtrier – suicidaire pour les gagne petits, les pauvres, les chomeurs , les travailleurs dont on va demain dévaluer le pouvoir d’achat et les plonger dans la pauvreté – la famine même

          Merci à qui aura compris et m’expliquera

          Répondre
          • 22 mai 2020 à 1 h 23 min
            Permalink

            Le confinement est une arme de destruction massive et la propagande une munition de choix.

            Il faudra rappeler que l’égorgement de notre économie n’est pas la faute du virus. Ce sont les gouvernants qui ont détruit, et qui continuent de détruire les pays par des mesures mortelles sans aucun effet sanitaire.

            Si seulement l’Occident ne suffoquait pas de son insupportable arrogance…
            Aujourdhui les mondialistes s’attaquent à l’économie des pays pour faire dévisser les populations motivées, lesquelles sont à des années-lumière des prises de parole contrôlées et aseptisées des technocrates désincarnés qui habitent de plus en plus les bureaux des ministères.

            Leur puissance est énorme, ils ont la finance internationale derrière eux. Ces gens-là sont très bien informés et très mal intentionnés.

            Les dictatures n’ont pas le monopole de cacher certaines choses inavouables, nos démocraties peuvent en faire autant. La différence, si c’est un peu trop voyant, c’est que nous pouvons voter pour remplacer les indésirables, souvent par des clones malheureusement.

            A méditer cette phrase de Brecht :
            « Dans les pays démocratiques, on ne perçoit pas le caractère de violence de l’ économie. Alors que dans les pays autoritaires, c’est l’économie de la violence qu’on ne perçoit pas ».

            Cela étant, je suis bien consciente de n’avoir pas répondu précisément à votre interrogation.

          • 22 mai 2020 à 2 h 54 min
            Permalink

            et c’est la question que je pose aussi dans mon commentaire, en y répondant en même temps pour dire que c’est pas les capitalistes qui veulent le confinement mais les troupeaux de citoyens-de droite-gendarmes- délateurs-consommateurs de radio poubelles-ploucs bon chic bon genre-se faisant la guerre sur facebook pour louer ces gouvernements arrivistes et opportunistes, et donc de connivence avec eux, les surveillant aussi, et leur suggérant quoi faire, sont ceux qui avec les responsables irresponsables de la santé publique qui plaident pour le confinement ! tout simplement !

            Mais il y a eu aussi et surtout un effet domino…En confinant sa population, la Chine à inspiré l’OMS et les occidentaux, et il a suffit que deux mois plus tard l’Italie, la France, l’Espagne subissent de plein fouet les morts du troisième âge mal traités ou non traités et maltraités de toute façon car déjà confinés dans les foyers pour vieux dans de mauvaises conditions, et qu’il a suffit qu’ils commencent par confiner des quartiers, ensuite des villes, ensuite des régions que ce fameux confinement s’est retrouvé sur toutes les lèvres et est devenu réclamé par les gens et les médias etc..et au bout de la deuxième semaine de Mars on parlait de confiner un pays en entier !

            Autre élément central qui y a contribué aussi, et poussé ces gens à la panique, c’est le manque de tests ! on en a parlé plusieurs fois ici au tout début ! cette histoire de tests non disponibles pour les gouvernements les a poussé à perdre les pédales et se dire que les gens vont tomber comme des mouches dans la rue ou au travail et on viendra nous lyncher ! et d’ailleurs, la première semaine du confinement, les  »citoyens-gendarmes de droite » commençaient déjà leur campagnes de police et de surveillance d’appel au respect du confinement !

            Mais les capitalistes eux, que je suis de près ici et ailleurs, ils disaient rien, ils attendaient de voir ce qui allait se passer, ils ont commencé à envoyer des emails à leurs employés et clients pour leur dire  »nous suivons la situation de près…etc » et lorsque le climat de délation et policier en était à son summum, en plus de constater des absences de gens paniqués, ils ont pas eu le choix que d’organiser le travail a domicile autant qu’ils peuvent se le permettre… et mettre le reste à la porte ! pendant que le Dr Arruda et Legault et Trudeau, faisaient des discours louant le confinement ! mais encore au début, les politiciens ont tenté de s’en servir comme moyen de redorer leur image et passer pour des héros…mais 4 semaines plus tard c’en était fini, et on voyait que la panique les bouffait déjà !

            et du côté du tiers monde ça a été radical et pire, les régimes ne pouvant rêver de meilleure opportunité de faire taire les manifs et les forts en gueules qui les emmerdent tous les jours ! aussitôt que l’OMS leur a dit de confiner, ils l’ont imposé comme on dirige des suspects en taule ! :))) tout le peuple est suspect dans ces pays là ! Yallah, avance…regarde devant toi, et t’avise pas de retourner la tête ou parler à ton voisin ! et lorsqu’un pauvre bougre va s’acheter une baguette de pain, il se fait tabasser par les flics ou embarquer dans la fourgonnette ! et puis les pays du tiers-monde s’ils l’ont fait, ils ont pas vraiment à s’inquiéter de leurs économies stagnantes ou de leurs misérables dont ils se foutent éperdument ! mieux vaut confiner et le régime n’aura jamais mieux dormi de sa vie :)))

  • Ping : La 4e Guerre mondiale est en marche | Raimanet

  • 20 mai 2020 à 23 h 10 min
    Permalink

    Cher Sam, je te prescris une petite quarantaine avec méditation et tisanes. Tu me sembles un peu surmené. Je trouve tes analyses pertinentes la plupart du temps, mais là…

    Répondre
    • 21 mai 2020 à 4 h 12 min
      Permalink

      Cher Yvan, c’est très gentil de ta part de parler de mes  »analyses »… je suis pas sûr d’avoir autant de mérite…et je dois dire que t’apprécie aussi et j’aimerais te lire plus souvent surtout…par ailleurs, je suis bien d’accord que j’ai besoin de la quarantaine et des tisanes sur ce billet…je me suis relu, chuis étonné que robert ne m’ait pas suggéré une camisole carrément :))) Merci Yvan !

      Répondre
  • Ping : La Croix et la Bannière, ou le Coup d’État des Banques Centrales pour les archi-nuls!!! | tribune marxiste-léniniste

  • 21 mai 2020 à 12 h 49 min
    Permalink

    Quant à ton article sur la 4e guerre mondiale en marche, je l’ai lu, avec une certaine résistance.

    Crois-tu très sincèrement et véritablement que la Covid-19 n’existe pas ?

    Carolle Anne Dessureault

    Répondre
    • 21 mai 2020 à 12 h 57 min
      Permalink

      @ Carolle

      Nul part dans mon article je n’écris que le Covid-19 n’existe pas Carolle

      Je dis que le Covid-19 n’est rien de plus qu’une pandémie de grippe peut-être un peu plus virulente que celle qui nous frappe chaque année. Ce sont les médias et l’OMS qui ont terrorisé la populace avec ce virus…

      Mais cet aspect de l’affaire est insignifiant pour moi par rapport au confinement de 2 a 4 milliards de gens dont 2 milliards de pauvres qui commencent déjà à mourir de famine (voir l’Inde et l’Afrique et les comptoirs alimentaires ici en Amérique)

      il y a eu à date moins de 400 000 morts du covid-19 et ce chiffre est frauduleux.

      Attend de connaitre la misère des peuples sous confinement totalitaire et meurtrier , à Madagascar notamment où j’ai des amis. VOILÀ L’ESSENCE DE MON MESSAGE.

      L’aspect sanitaire m’indiffère je laisse à ces misérables spécialistes – experts – médecins le soin de se disputés entre eux sur la mort de millions d’affamés sous confinement assassin ca s’en vient sois patiente

      Moi j’enrage je l’admets

      Robert

      Répondre
  • 21 mai 2020 à 15 h 35 min
    Permalink

    Salut Robert

    Le confinement ne semble pas te réussir, tu parles de 4 eme Guerre mondiale, la 3 éme nous ne l’avons pas vu, sauf à considérer la guerre contre de corona comme 3 éme guerre ?

    G. Bad

    Répondre
    • 21 mai 2020 à 15 h 43 min
      Permalink

      @ Gérard

      1) Sans vouloir te facher camarade c’est toi qui titube devant la pseudo pandémie

      2) la 3e guerre mondiale pour moi est bien cette guerre soi-disant froide – 1948-1990 ou l’un des camps capitaliste – celui totalitaire de gauche – s’est effondré après des dizaines d’années de guerre très chaudes dans divers pays sous-développés – nationalistes chauvins dont – la dernière fut en Afghanistan les « communistes » national-socialistes se sont compromis jusqu’a en perdre tout crédit.

      3) la 4e guerre n’est pas celle du coronavirus mais bien celle que fomente la puissance déclinante américaine sur divers fronts a) 2008 un autre crash boursier b) suivi de guerres locales un peu partout notamment au Moyen-Orient et en Amérique du Sud ou les bourgeoisies locales se rebiffent et c) la guerre commerciale contre la Chine et même contre l’Europe et le Canada – et d) l’attaque virologique au Covid-19 (j’ignore d’où elle vient cette attaque) mais on attentait une bombe nucléaire et on reçoit une bombe virologique de faible intensité. e) Ne nous attardons pas à ce coup de canon d’autres suivront – la 4e est bien en cours camarade…

      https://les7duquebec.net/archives/255093

      Répondre
  • 21 mai 2020 à 18 h 12 min
    Permalink

    @ G Bad & @ Carolle Anne

    Bon là, vous allez arrêter d’embêter mon ami Robert, sinon je vous disperse avec mon tuyau d’arrosage et arme anti émeutes !:))) (blague)

    Chuis d’accord avec lui !…bien dit Robert !:))

    Répondre
  • 22 mai 2020 à 0 h 44 min
    Permalink

    Ce que la « gauche », y incluant les gauchistes et les pseudos-«marxistes», rabâchant stupidement leur rengaine sur la « reprise économique » la « relance du profit », la guerre économique débouchant « inévitablement » sur une Nème « guerre mondiale », etc… sont incapables de voir, alors que cela se passe pourtant clairement sous leurs yeux aveuglés par leur propre idéologie :
     
    Entre 2008 et 2020, le système financier n’a dû sa survie qu’à la planche à billets des Banques Centrales. Ce n’est plus essentiellement le profit, désormais progressivement bloqué par la robotisation, que la bourgeoisie cherche à sauvegarder, mais simplement son pouvoir, et les privilèges qui vont avec. Le premier étant celui de contrôler l’économie par le crédit et la dette.
     
    C’est d’abord l’ensemble des besoins sociaux les plus élémentaires qu’elle tente désormais de prendre en otages, à travers son nouveau système de circulation monétaire, fondé sur la dette publique.
     
    Ce n’est plus le profit capitaliste, même s’il existe encore largement, qui est la véritable base économique du pouvoir, mais bien précisément le pouvoir de décider des crédits et de leur orientation, indépendamment de leur taux, et même, de leur remboursement !
     
    Même un journaliste économique de « La Croix » est donc capable de comprendre cela, contrairement à nos prétendus « analystes de gauche » !

    .

    « La Croix et la Bannière, ou le Coup d’État des Banques Centrales pour les archi-nuls!!! »

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2020/05/21/la-croix-et-la-banniere-ou-le-coup-detat-des-banques-centrales-pour-les-archi-nuls/

    .
     
    La manipulation de la « pandémie du Covid-19 » était à l’évidence une opportunité idéale pour consacrer définitivement cette évolution du système et poser les bases de nouvelles formes de soumission collective.
     
    Les discours et rengaines des gauchistes et des pseudos-« marxistes » font plus que jamais et tout à fait « spontanément » partie de ces nouvelles bases idéologiques du pouvoir de classe de la bourgeoisie.

    Luniterre

    https://tribunemlreypa.wordpress.com/

    Répondre
  • 22 mai 2020 à 3 h 00 min
    Permalink

    Salut Robert

    C’ est la première fois que je me trouve en face d’une personne qui assimile la guerre froide à une 3 éme guerre mondiale. Je me souviens avoir discuté avec toi que nous pourrions dire que la seconde guerre mondiale c’ est poursuivie bien après sa fin officielle, qu’ elle avait ouvert la voie à des guerres est ouest par procuration . Mais considérer la guerre froide comme un 3éme guerre mondiale il fallait le trouver. Maintenant tu nous ouvres le bal avec ta 4éme guerre en préparation, autant nous prédire la fin du monde l’ Armaguedon comme socialisme réalisé.
    Comme je te le précise, je me suis lancé dans une étude à long terme sur les complexes militaro industriels et les guerres. Voici à ce sujet quelques notes sur la guerre d’indochine

    Nous allons maintenant aborder, les principaux mouvements anti-guerre, dont la nature est très diverse et où souvent nous trouvons un mélange de revendications nationalistes et sociales, c’ est en général le cas des luttes de libération nationale. Il y a les mouvement pour la paix, qui se limitent volontairement à ce que la paix revienne pour que les affaires reprennent sur les bases capitalistes. Il y a les mouvement directement révolutionnaires qui considèrent à juste titre que la paix véritable ne peut être obtenue que par une révolution sociale, et que la véritable sortie historique des guerres ne peut être que la révolution communiste mondiale ;
    ils opposent la guerre civile révolutionnaire aux guerres bourgeoises.

    Les mouvements anti-guerre, les plus intéressants sont sans aucun doute ceux qui ont émergés durant les guerres indochinoises. En effet le nationalisme du vietminh déguisé en National-communisme à une histoire riche d’ enseignements car il fut l’objet de tractations assez mal connues sur lesquelles il est nécessaire de revenir.

    La période de colonialisme français en Indochine

    C’est à la faveur de la seconde guerre mondiale, dite anti-fasciste , après avoir brièvement été caractérisée comme guerre impérialiste par G. Dimitrov, que les pays sous domination coloniale française et anglaise vont chercher à obtenir leur indépendance. Plus où moins aidés par les vainqueurs principaux de la seconde guerre mondiale ayant négocié à Yalta le nouveau partage du monde.
    Les USA dans la droite ligne de la doctrine Monroe et du Wislonnisme poursuivront leur campagne idéologique en faveur du droit des nations à se libérer «les dites luttes de libération nationale».En réalité le changement de la domination d’un impérialisme par un autre.
    La fin de la seconde guerre mondiale doit être finalisée en faveur des grands vainqueurs les Etats-Unis et l’ URSS. Le Vietnam sera l’ enjeu de cette finalisation de la guerre anti-fascistes, où dans un premier temps les combattants seront utilisés pour chasser les japonnais, avec la promesse d’ obtenir leur indépendance progressivement.
    Toute l’histoire de cette période est détaillée dans le Livre de notre camarade Ngo Van1
    Ce dernier montre comment Ho chi minh va naviguer habillement avec le kuomintang, les américains et le Général de Gaulle pour obtenir l’indépendance de son pays sur la base d’une république démocratique bourgeoise. Ho Chi Minh est avant tout un nationaliste qui aura tout le long de sa vie manœuvrer vers son but principal l’indépendance du Vietnam, son adhésion au camp socialiste est une adhésion de circonstance.

    Chasser les japonnais du Vietnam et rebattre les cartes.

    Les américains, les chinois, les vietnamiens, les français gaullistes et communistes sont d’ accord pour chasser les japonnais, mais tous le feront avec des arrières pensées, qui caractérisent bien les relations diplomatiques des guerres impérialistes. Comme le sujet de cette partie est la lutte contre la guerre, nous mettrons l’accent sur les mouvements de désertion au cours de la première guerre d’Indochine. Notamment du ralliement des déserteurs au Vietminh en passant par les allemands assistants le général Giap.

    Position de l’ Union soviétique

    Lorsque une mission soviétique se rend à Hanoi le 20 décembre 1945 pour obtenir la reconnaissance du gouvernement du Vietnam, celle ci est contrainte de respecter les rapports d’ Etat à Etat des conférences de Téhéran et Potsdam. Ce qui veut dire que la mission soviétique conseille à Hô Chi Minh de rester dans la sphère française.

    « Selon Hoang van Hoan, c’ est fin 1944 (le 29 mars 1945 d’ après Devillers) que, avec son laissez-passer permanent du Kuomintang, Hô Chi Minh se rendit à son tour à Kuming; il offrit la collaboration militaire du Viet Minh au général Chennault, commandant l’aviation américaine en Chine du Sud ; il lui fournirait tous renseignements utiles et promettait d’aménager dans le maquis Viet Minh une aire d’atterrissage pour hélicoptères comme « relais de secours »;ses guérilleros venaient de sauver un aviateur américain tombé dans la jungle. » ( Ngo Van p.302)

    Hô Chi Minh avait pris connaissance du discours de de Gaulle à Alger du 8 décembre 1943, s’engageant à donner un statut politique nouveau aux peuples indochinois . Il s’ agissait d’une fédération qui ne serait plus une colonie mais un Etat au sein de la communauté française. Hô Chi Minh prendra des contacts avec le consul de France Royère et lui propose une « entente franco-Indochinoise. Comme le relate Ngo Van (page 304 de son livre) Hô cherche à négocier sa participation y compris militaire contre les japonais en échange de l’ indépendance, en vain. De Gaulle restera amarré à son idée de « Fédération française unissant entre eux tous les pays français ».
    Le Viet minh, fait alors une déclaration annonçant qu’il se préparait à la faveur de la pénétration des américains et des chinois contre les japonais à prendre le pouvoir en comblant le vide politique.

    « L’Allemagne est presque battue, et sa défaite va provoquer celle du Japon qui ne pourra résister à l’offensive générale […].Alors les Chinois et les Américains pénétreront en Indochine […]nous n’aurons plus besoin alors de nous emparer du pouvoir, puisqu’il n’y aura plus de pouvoir. Nous formerons un gouvernement qui régnera partout où nos ennemis,Français et Japonnais ? Seront absents. »

    Le coup de force japonnais du 9 mars 1945 qui avait chassé les français d’Indochine, allait quelque peu modifier la position de la France libre qui propose que des ministres indochinois siègent dans la Fédération. Hô Chi Minh acceptera tactiquement cette indépendance du Vietnam différé de 5 à 10 ans et l’ installation entre temps d’un gouverneur général français à la tête de la Fédération indochinoise. Ce que les dirigeants soviétiques lui avait conseillé.
    En cette fin de l’ année 1945,un nouveau tournant de la guerre se fait jour, notamment pour les américains qui entre dans la guerre froide , pour eux il s’agit de soutenir la présence française de même pour l’ URSS. Les américains vont dorénavant financer et armer les combattants anti Vietminh c’ est à dire la guerre de reconquête de la France (2), pendant que le PCF y envoi ses officiers « communistes » pour développer les désertions.
    Les britanniques conformément à accord de Posdam ( signé le 26 juillet 1945) débarquent le 10 septembre 1945 à Saïgon

    (2)Voir les notes bleues de Bercy N°236 du 1er au 15 septembre 2002 qui écrit : L’ aide américaine sera sollicitée. Cette assistance militaire négociée dés 1949 et formalisée en 1950 consistera en livraisons gratuites de matériel, mais celles-ci seront d’une telle ampleur-des cartouches de fusil aux avions de combat- que les Forces françaises d’Indochine seront presque entièrement rééquipées.

    Concernant l’Indochine française, intégralement contrôlée par les Japonais depuis le coup de force du 9 mars 1945, les Alliés décident, sans consulter la France, de confier le rétablissement de l’ordre au Royaume-Uni et à la république de Chine, les Britanniques devant administrer le Sud et les Chinois le Nord, les zones d’influence étant délimitées par le 16e parallèle7. Toutefois, après des négociations, la France réinvestira l’Indochine à la fin de l’année 1945. Le général De Gaulle nommera l’amiral Georges Thierry d’Argenlieu Haut Commissaire et commandant en chef en Indochine. Wikipédia. C’est dans ce contexte, que va commencer le mouvement de désertion visant à aider le Vietminh relaté en détails dans le livre « Les soldats blancs de Hô chi minh ». Le chiffre global des désertions est plus de 30 000 du corps expéditionnaire français en Extrème Orient selon le C.E.F.E.O.
    Selon la ventilation de l’ Etat-major.
    288 Français
    388 Nord-Africains
    78 Africains
    1273 étrangers (légionnaires)
    16 550 soldats autochtones des forces régulières
    14 000 soldats autochtones des forces supplétives

    A ce premier chiffre il faut les désertions des troupes autochtomes des Etats associés (Arméees « indigène » indochinoise du Viet nam du Laos et du Cambodge) elles totaliseront 38717 déserteurs ce qui porte les désertions à un total de 70 000. Un soldats Indochinois sur deux ayant déserté.
    Les condamnations par contumace

    Répondre
    • 22 mai 2020 à 7 h 18 min
      Permalink

      @ oeil de faucon

      « …/… Maintenant tu nous ouvres le bal avec ta 4éme guerre en préparation, autant nous prédire la fin du monde l’ Armaguedon comme socialisme réalisé… »

      Bah pas sûr !
      Parce que aujourd’hui c’est la marionnette marketing Greta Thunberg qui s’en charge sur les ondes. Pourquoi elle, elle sait tout !

      Répondre
    • 22 mai 2020 à 9 h 26 min
      Permalink

      @ Gérard Bad

      Tu écris ceci:  » C’ est la première fois que je me trouve en face d’une personne qui assimile la guerre froide à une 3 éme guerre mondiale.  » « Maintenant tu nous ouvres le bal avec ta 4éme guerre en préparation, autant nous prédire la fin du monde l’ Armaguedon comme socialisme réalisé. »

      1) Je commence par la fin – je terminerai par le commencement. SOCIALISME RÉALISÉ dis-tu ! Non pas du tout. Je croyais que tu avais compris que je répudie totalement le socialisme en tant qu’étape de transition du capitalisme vers le communisme. Du moins le SOCIALISME tel que nous l’avons vu-observé dans une quarantaine de pays dans le monde de l’URSS à la Chine en passant par l’Albanie misérable, le Vietnam et Cuba, l’Angola, les pays de l’Est, la Yougoslavie titiste et autres pays intégrés à un camp impérialiste ou un autre . L’Armaguedon est dans ta tête pas dans la mienne. CE SOCIALISME – révisionniste – gauchiste a totalement échouer voit ce qu’est devenu l’Albanie une agence terroriste de la mafia la plus cruelle du monde = voilà l’héritage de Hodja.

      2) OUI je déclare que la Seconde guerre mondiale qui opposait l’alliance impérialiste Atlantiste associée à l’alliance impérialiste soviétique À l’alliance impérialiste germanique s’est terminée = conclue = en 1945 ALORS que la Guerre froide opposant deux camps impérialistes – hier associés – a officiellement débuté en 1948. Cette guerre mondiale distincte en ce qu’elle opposait deux camps impérialistes remaniés = le camp Atlantique = OTAN-OTASE incluant Allemagne et Japon et le camp Comecon – Varsovie qui inclura en 1949 la Chine un sixième de l’humanité.

      3) Cette 3e guerre s’étant déroulé selon les rites et les normes des autres guerres – financières – diplomatiques – militaires prendra fin avec l’effondrement total du camp soviétique

      4) Je fixe arbitrairement le début de cette 4e guerre mondiale en 2008 – date du plus récent crash boursier comme manifestation du nouvel affrontement entre deux camps concurrents en cours de remaniement = le camp Atlantiste en décomposition et le camp chinois sur une pente ascendante … mais jusqu’a quand ???

      Espérant que ces précisions t’éclaireront camrade

      Robert Bibeau

      Répondre
  • Ping : La Croix et la Bannière, ou le Coup d’État des Banques Centrales pour les archi-nuls!!! – Gilets Jaunes – Les 42 Revendications

  • 22 mai 2020 à 9 h 44 min
    Permalink

    @ Sam

    « …/… cette histoire de tests non disponibles pour les gouvernements les a poussé à perdre les pédales et se dire que les gens vont tomber comme des mouches dans la rue ou au travail et on viendra nous lyncher ! …/… »

    Sam, les ministres et sous-ministres des gouvernements, quels qu’ils soient, leurs conseillers et autres experts auto proclamés, connaissaient parfaitement la situation. Les Renseignements américains avaient prévenus tous les alliés de l’OTAN en novembre 2019.
    Et rien n’a été anticipé ?!
    Côté canadien, je ne sais pas précisément.
    Je ne peux m’avancer que côté européen-Club Med (Italie, France, Espagne, Belgique) .

    Si aujourd’hui les services secrets Israëliens disent vrai, il s’agit d’une conspiration mondiale.

    Répondre
  • 22 mai 2020 à 10 h 34 min
    Permalink

    @ Robert

     » …/… ) Pourquoi le grand capital, qui ordonne à tous ces polichinelles que sont les Legault – Trudeau – Arruda = le sommet de l’insignifiance = laisse-t-il ces plouks fermer l’économie et provoquer des faillites en série ??? »

    Mais parce que le Grand Capital a œuvré et manoeuvré – notamment via le pouvoir judiciaire pour écarter un, voire des, concurrent(s) encombrant(s), et via le pouvoir médiatique pour formater une majorité d’électeurs, afin que leurs serviteurs soient en mesure de faire appliquer et respecter le cahier des charges qui leur aura été imposé et dont ils auront été préalablement informés.
    En cours de mandat, ces « élu(e)s » auront des comptes à rendre à leur(s) maître(s) bien sûr
    et gare aux conséquences encourues s’ils devaient échouer.

    Répondre
  • Ping : De Serbie au Québec – Les Grosses Orchades, les Amples Thalamèges, le blog – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  • Ping : La Croix et la Bannière, ou le Coup d’État des Banques Centrales pour les archi-nuls!!! | Front des Laïcs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *