HONG-KONG

L’élection de novembre 2019 sur Hong-King prouva ce que tous les évolués de la Terre savaient déjà, l’argent gagne presque tout le temps.

L’élection n’avait rien à voir avec démocratie et liberté comme nous le martelaient nos médias. Mais plutôt entre le capitalisme sauvage et inhumain de l’Ouest et le capitalisme d’état plus civilisé et égalitaire des Chinois. Deux dictatures qui s’affrontent pour aller chercher ce qui vous reste dans vos poches.

La CIA et MI5 était là en masse pour intervenir dans un débat énergique contre un régime chinois en pleine croissance. La preuve? Regardez autour de vous tous ces touristes Chinois qui envahissent nos cites touristiques. C’est la classe moyenne montante, alors que la nôtre diminue à une allure inquiétante. Quand la MAJORITÉ des travailleurs syndiqués québécois gagnent moins de quinze dollars de l’heure, il y a un problème !?!

Et que dire de tous ces investisseurs chinois qui achètent des immeubles ici au Canada. Ils ont les moyens, alors que NOUS, on n’est même plus capable de payer les taxes!

John Mallette
Le Poète Prolétaire

11 pensées sur “HONG-KONG

  • Ping : HONG-KONG | Raimanet

  • 28 mai 2020 à 2 h 59 min
    Permalink

    Monsieur Mallette,

    La majorité des travailleurs syndiqués ou pas du Québec ou même des autres provinces n’ont même pas de quoi terminer le mois, ou joindre les deux bouts, ils ne sont même pas propriétaires de leurs logements et sont encore à 70% locataires, ils sont criblé de dettes, ils jouent au loto comme des enragés pour ne rien arranger en plus et dans l’espoir de remporter le jackpot, ils continuent de s’endetter pour ne pas paraître minables ou presque comme des SDF sans domicile fixe, ils travaillent comme des esclaves pour payer les taxes au gouvernement et notre nouvelle mairesse sans la moindre audace ou volonté de changer les choses, ils s’endettent aussi pour des enfants qu’ils n’osent plus regarder ou affronter en face à cause des écoles et du mode de vie exigeant ou autrement marginalisant et excluant ceux qui ne suivent pas les  »tendances »…. ils ne savent plus s’ils doivent acheter des tomates à $7 le kilo, ou des denrées alimentaires qui ont triplé en prix, ou se vêtir te vêtir leurs enfants, ou payer les traites de l’auto ou celle des pneux d’hiver ou d’été qui coûtent une fortune en étant obligatoires aussi, ils ne se soignent plus car n’ont plus les moyens de prendre soin d’eux même et leur santé sauf pour les problèmes graves ou qui le deviennent forcément à force de négligence… bref, ils étouffent, ils implorent les dieux, le ciel et la terre pour que ça cesse, et parfois ou je dirais souvent, ils se souhaitent de crever à force de mener cette vie de chien !

    l’économie Canadienne est tout simplement insoutenable, ou comme disent les anglos, unsustainable ! une économie factice faite sur mesure pour les riches et qui méprise 70% de la population ! une économie ou les denrées, les matières, les matériaux, la bouffe, les habits et tout ce qu’on consomme coûte à la base 40% plus cher que les états-unis et les autres pays du monde ! avec un dollar Canadien qui vaut des broutilles, et qui ne vous rate pas lorsque vous êtes Canadien pour le dépenser 10 fois plus pour un bien ou un service qui n’en vaut même pas la peine ! les biens immobiliers dans ce pays suscitent la colère et la moquerie de nos voisins du sud quant à leur qualité, leur prix surtout et leurs taxes et frais d’entretien et autres dépenses faramineuses pour de la pelouse ou des lampes ou de la robinetterie de très mauvaise qualité qui coûte 10 fois plus cher que ce qu’elle aoûte ailleurs dans le monde et aux états-unis ! c’est une économie qui favorise les ploucs arrivistes dans le genre émissions des  »dragons » qui prêtent des jeunes entrepreneurs présentant leur projets comme des mendiants ou des quêteurs de rue devant un parterre  »d’investisseurs » qui se lavent même pas leur cul, et qui puent l’ignorance et l’arrivisme pour poser devant les caméras ! c’est une économie faite sur mesure pour les mafieux et la mafia transnationale, qui prospère depuis des décennies dans ce pays, avec les parias de tous les régimes sanguinaires ou mafieux possibles et imaginables et qui possèdent nos centre ville, nos gratte ciels, nos quartiers d’affaires et quartiers résidentiels de luxe, car la philosophie non pas libérale, mais 100% mafieuse de ce pays, est de favoriser ces gens là encore et toujours ! les travailleurs dans ce système sont perçu à la fois par les gouvernants, les banques, les politiciens et les mafieux investisseurs bien entendu, comme des pestiférés, des insectes négligeables, des pouilleux et des attardés mentaux car veulent travailler honnêtement et gagner leur vie honnêtement ! mais ce n’est pas ainsi que les gouvernants veulent que ça se passe ! ils veulent que nous devenions des mafieux nous aussi, et croyez moi, ils nous encourageront dans cette voie ! ils veulent que nous nous fassions connaître dans le monde entier pour être des escrocs internationaux, des parias, des vendeurs de services et biens fictifs, des trafiquants de drogue, des mafieux respectés et craints et généreux envers eux ! car cette catégorie de  »citoyens » est en réalité extrêmement protégée et assurée d’une impunité sans pareil par rapport à tous les pays du monde, ici au Canada ! 80% des avoirs que vous voyez autour de vous partout au Québec ou au Canada leur appartiennent, et ce, au vu et au su de pseudo ministères du revenu qui les protègent en réalité ! au niveau provincial ou federal, c’est kif kif, la mafia est très respectée et très hautement considérée dans ce pays…à tel point qu’elle continue de régler ses comptes de manière à peine croyable comme dans les films américains… mais relégués à des  »faits divers », des incidents ordinaires et banals, sur lesquels même les médias ne s’attardent même pas !

    Même avec 38 millions d’habitants aujourd’hui, ou 60 millions d’habitants demain, cette économie Canadienne sera toujours et éternellement insoutenable pour les populations sauf pour les mafieux qui la contrôlent et sont en réalité ceux qui exigent des gouvernements de nous maintenir dans ces paradoxes économiques et financiers insolubles ! Ce n’est pas pour rien que les Américains nous ont toujours désigné comme un pays  »shit hole » ou trou de merde, car ils savent bien les américains que ici, c’est encore le farwest, le pays des ploucs anglo qui peuvent contaminer, empoisonner et détruire des kilomètres de nature ou de villes ou de villages sans que personne ne s’y oppose, (aujourd’hui de frenchies qui font de même et pire), le pays dont les habitants sont accoutrés comme il y a 40 ans car n’ont même pas les moyens de suivre le  »modernisme », le pays ou tout est possible moyennant les dollars US, y compris l’achat de centaines d’hectares de terre pour une poignée de dollars, le pays qui considère les aliments frais comme un luxe  »santé ». et chest pas quoi…, le pays aussi des  »putes » et danseuses faciles et pas chères, celui ou il suffit de dire que vous êtes investisseur américain pour que les gouvernements et les élus vous signent des chèques à blanc, et vous accordent des concessions dont vous ne pourriez jamais rêver ailleurs dans le monde, et souvent sont prêts à vous vendre à perte leurs fleurons immobiliers, commerciaux, industriels et autres et les pestiférés qui vont avec, et que vous pouvez virer le lendemain en étant parfaitement légal et conforme aux  »conventions collectives » !

    et pendant ce temps, les mafieux et les riches qui détiennent tout au Canada, ne vivent même pas au Canada, il y viennent comme des touristes pour les saisons de ski, de chasse et de pêche ou de  »motoneige » et autres balades fluviales en yachts et jet-ski… dans leurs propriétés prestigieuses et désertes à longueur d’année… ou seulement pour consulter les comptables et les notaires qui leur gèrent leurs propriétés  »à revenu », car la majorité du temps ils vivent aux caraïbes, aux états-unis, en Europe, en Israel, au proche et moyen-orient, ou même à hong-kong ou en Chine, ou ils n’ont besoin ni de pneus d’hiver, ni de blousons à $1000, ni de légumes qui valent de l’or, ni de payer des taxes sur les taxes, et continuer à se faire entuber comme les ploucs citoyens attardés du Canada que nous sommes !

    Répondre
  • Ping :  Nouvel article sur les 7 du quebec – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  • 28 mai 2020 à 10 h 12 min
    Permalink

    @ Sam

    Bah, l’économie européenne est en pleines turbulences aussi et l’équipage ne parvient visiblement pas à redresser la barre.

    Les Chinois, puisque Chinois il y a, ne dépensent pas seulement au Canada.

    Petite anecdote en passant.
    En novembre 2019, les avions de Xi Jing Ping et de Poutine se sont posés le même jour sur l’aéroport de Tenerife Sud.
    Vous dire que les sirènes des forces de l’ordre se sont animées sonorement est un euphémisme. Routes barrées itou.
    La presse locale expliquait que les deux avions présidentiels, de retour de Brasilia (sommet BRICS), avaient seulement fait une escale technique à Tenerife Sud, et afin de joindre l’utile à l’agréable, Xi Jing Ping s’était prêté à une petite virée touristique dans le nord de l’île.

    Sans verser dans un impensable complotisme populiste, j’ai trouvé ça … curieux.
    🤑 😷

    Répondre
  • 28 mai 2020 à 23 h 40 min
    Permalink

    @ Nadine,

    A Tenerife !! Ah les cons…:))) A mi-chemin de leurs destinations quoi ! ils ont sûrement voulu discuter ou magouiller un truc urgent, en tête à tête ! et connaissant Poutine, il a du en profiter pour faire un peu de nudisme à la mode sur l’île, et pourquoi pas…initier son ami chinois aux joies du naturisme !:))) A moins d’avoir ramené des nanas bien bronzées du brésil qu’ils ont voulu déposer à mi chemin pour être rapatriées par un autre avion :)))

    En réalité, ils se foutent pas mal du peuple… ils passent leur vie à joindre l’utile à l’agréable, à se dorer la pilule, faire la fête (mais de manière plus  »sérieuse »), faire bronzette avec service VIP et bulles de champagne dans les endroits les plus insolites et impensables sur terre ou on rapporte souvent les avoir vu! leurs épouses et rejetons, n’en parlons pas ! ça fait partie des bénéfices et joies fondamentaux d’être 1er ministre ou président d’une grande puissance… pendant que les Mi-28, les Mi-24 de combats arrosent les civils syriens en barils d’explosifs, et refourguent des kalachs aux Africains, Asiatiques, Latinos… et 48H plus tard, tu vois un Poutine bronzé et sexy….!:))) mais prenant un air grave, un ton solennel et impassible annoncer aux Russes et au monde les sacrifices consenti par lui et son gouvernement pour le bien des russes, des autres peuples sur terre, et des causes  »justes » :)))

    Répondre
  • 29 mai 2020 à 10 h 26 min
    Permalink

    « Quand la MAJORITÉ des travailleurs syndiqués québécois gagnent moins de quinze dollars de l’heure, il y a un problème !?! » Faux. C’est à cause de la fameuse et fausse Révolution tranquille. Depuis-là, le Québécois, le vrai, c’est ouvert à nouvelles conneries comme l’immigration, l’avortement, le LGTB+1, bref, tout pour dire que les 3 choses principales de toute Société sont tombés : la Famille, Projet de société et la dignité de chaque Québécois pour devenir ça qu’il est aujourd’hui. Un minable. En 2004, je prophétisais déjà le contrôle de l’immigration sur le Québec pour une seule raison : la maudite religion. Comme peuple, on se laisse fourrer. Perso, la seule fois que j’ai reçu un salaire minimum c’était à mon premier travail, mais à condition que c’était à cause de mon période de preuve. Après là, c’est moi qui exige le salaire, avec qui je travaille, mon travail et jusqu’à quand je travaille. Pourquoi? Parce-que je l’adore et je me suis organisé de telle façon à ne m’agenouiller à personne et cette connaissance je la donne aussi à mes 4 enfants!

    Répondre
    • 29 mai 2020 à 13 h 36 min
      Permalink

      @ Sam

      Effectivement, il y a quelques plages nudistes (privées) à Tenerife, quoique le nudisme c’est surtout à Gran Canaria.

      Pour la petite histoire, il y a +/- 2 ans, un resto nudiste (Innato Tenerife), avait ouvert sur la très catholique île de Tenerife. Sauf erreur de ma part, il est fermé aujourd’hui.
      Le concept était « divertissement et naturisme ».
      Allongés, façon romaine, on y mangeait nu et les plats étaient servis sur des corps de mannequins… nus également.
      Un des desserts, à la carte bien sûr, consistait à déguster des fraises trempées dans du chocolat badigeoné sur le corps du mannequin.
      Mais attention, pudeur oblige, les tables étaient séparées par des rideaux, smartphones et/ou appareils photos confisqués à l’entrée.
      Dingue !

      Buen provecho !

      Répondre
      • 29 mai 2020 à 16 h 22 min
        Permalink

        @ Nadine !

        Sacrés Ibériques !:))) les Rois de la fête ! j’ai encore jamais mis les pieds aux canaries ou à Ibiza, mais ce que certains qui y soient allé me racontaient jeunes, me donnait envie d’y aller à la nage :))))

        Je me suis contenté à la belle époque de ce que j’ai vu dans le sud de l’Espagne, et en Algarve au sud du Portugal…. je crois que « Satan » passerait pour une bonne sœur dans le coin ! :))) mais c’était magnifique ! en plus avec la musique, les restos sur boîte sur resto sur bar…la folie du consumérisme certes, mais de la fête surtout avec une clientèle pratiquement à 80% du nord de l’europe et de la scandinavie ! on s’y bousculait jusqu’à l’aube tous les jours ! ahhh la belle époque et la jeunesse !

        et dès que j’ai mis le pied au Québec, mis à part l’été ou c’est quand même animé, c’est 8 mois de grisaille et de tirage de gueule !:))) l’Espagne en fait et les îles ibériques c’est un autre monde, aux antipodes de ce qu’on connait dans le monde entier !

        tout compte fait…Je crois que je vais demander à Robert s’ils ne veut pas qu’on prenne le premier avion pour gran Canaria… post confinement :))))

        Répondre
        • 29 mai 2020 à 17 h 27 min
          Permalink

          @ Sam

          Pour l’instant c’est d’une sinistrose épouvantable !
          La seule industrie qui fait tourner l’archipel est l’industrie touristique. Pas besoin de faire un petit dessin. C’est mort !
          Ni avion. Ni bateau. Tous les hôtels, restaurants, salles de spectacle, boîtes de nuit, etc … sont fermés depuis la mi mars. Et Tenerife, entre autres, vit la nuit.

          Tiens ….
          Il y a deux jours j’ai pris le bus direction Santa Cruz. Le guagua, prononcé « wawa ».
          Même à Madrid, ils ne savent pas ce qu’est un « wawa » !
          En plus d’être masqué, on n’a pas le droit d’être plus de 21 (vingt et un) passagers par bus. « Distanciation » oblige.

          T’as qu’à voir !

          Tu ne peux plus monter à bord par la porte avant. Seulement par la porte arrière.
          Le chauffeur ne communique plus avec les passagers, ne délivre plus de ticket et ne prend plus de monnaie.
          Il faut être obligatoirement muni d’une carte électronique (un bono) qu’on peut acheter aux guichets d’une gare d’autobus, dans une échoppe presse/tabac, ou dans une papeterie.
          On recharge le « bono » au coup par coup aux mêmes endroits. Il faut payer par carte bancaire.

          Les horaires de passage des bus ont été copieusement réduits. Celui que j’ai emprunté ne passe plus que toutes les 50 minutes et certaines lignes ont été carrément supprimées. Un pur bonheur !

          Bref … à un arrêt, un homme équipé d’un sac à dos monte dans le bus.
          Visiblement pas informé. Il veut payer et le chauffeur lui ordonne de redescendre du bus.
          J’interviens et dis au chauffeur : « Attendez quand même ! On peut s’arranger. Je vais scanner mon bono et il me donnera 1.30 €. « .
          Le chauffeur me répond : « non ! Les bonos sont personnels. Il doit descendre ».

          Et le pauvre type est redescendu…

          Ce n’est pas avec ce genre de méthode que le tourisme va se relancer !

          Et le coût ! Tu as vu ce que ça coûte de faire rouler un bus (modèle autocar) avec maximum 21 passagers ?! …

          Répondre
          • 29 mai 2020 à 18 h 23 min
            Permalink

            Ma chère Nadine, je vais vous dire une chose… beaucoup de gens au nord de l’hémisphère ne saisissent pas encore que le tourisme ça emploie plus de 80% des prolétaires ou de la main d’oeuvre et sinon aux îles touristiques, pratiquement 100% des gens ! je suis parfaitement au courant de ce désastre qui frappe des millions de travailleurs au nord comme au sud, mais que voulez-vous, on les méprise car ils n’ont pas le choix que de bosser dans une industrie  »moche » pour l’environnement, ou les autres aspects consuméristes !

            ici au Québec qui est un pays froid et glacial, les faillites ont commencé par atteindre les restos et les cafés, car pas nécessairement éligibles ou obtenant suffisamment des aides gouvernementales depuis le début de la pandémie ! les auberges et autres petits Bed&breakfast et les p’tits hôtels c’est encore pire pour les travailleurs comme pour les proprio surendettés déjà…et encore…ici, le gouvernement à distribué des milliards pour les travailleurs comme aide d’urgence…mais beaucoup d’entre eux ne sont même pas éligibles car sont saisonniers !

            Alors ce qui frappe chez vous, je n’imagine même pas la désolation et la panique des gens ! encore heureux que le nouveau gouvernement socialiste Sanchez (ou Sanchez II) n’a pas lésiné sur les moyens pour aider aussi… mais pour combien de temps ?! si vous voyez votre voisin le Maroc, ou la Tunisie ou l’Égypte , c’est la catastrophe ! les gens du secteur ont même pas de quoi bouffer à l’heure ou se parle ! pendant que nos amis communistes des partis communistes, au lieu de passer à l’action justement maintenant et réclamer des aides plus substantielles pour ces centaines de milliers de gens, appeler aux sit in et à la désobéissance au confinement pour aider tous ces gens chez vous ou chez nous ou ailleurs… ils sont encore assis dans leurs fauteuils dans leur p’tit confort intellectuel et nous disent qu’il faut attendre que la crise puisse anéantir l’état ou apprendre les rudiments du manuel du parfait prolétaire entre-temps !!!!! bref, ces carriéristes des PC un peu partout, non seulement on ne les entend plus critiquer les gouvernements sur leur gestion de cette crise, mais ils ne se sentent même plus concerné par la famine qui frappe les prolétaires concernés et qui à l’heure qu’il est sont entrain de quêter des panier de nourriture dans les banques alimentaires ou les organismes de charité !

            Je peux donc vous assurer que ça reprendra dès que le fameux plan de déconfinement sera plus avancé bientôt, et que les avions et bateaux reprendront du service, probablement au courant de fin juillet / Août. le tourisme c’est plus que le tiers et presque la moitié de l’économie mondiale avec les secteurs directement ou indirectement reliés, et même s’il ne paie pas des masses, ou des salaires honorables, il permet à des centaines de millions de prolétaires dans l’hémisphère sud de bouffer et se loger même sommairement ! on ne va pas attendre que la droite, ou la gauche ou les rouge ou les bruns décident de la suite à donner aux choses, la pression est à son summum, le pétrole qui sert à faire tourner cette industrie est stocké à perte et ne vaut presque plus rien, et même les denrées alimentaires et les productions agricoles qui servent à alimenter ce secteur sont jetées à la poubelle pour le moment !

            Accrochez-vous, ça passera je vous dit ! :))

  • 29 mai 2020 à 13 h 40 min
    Permalink

    @ Pablo

    Peut-être avez-vous trouvé la bonne formule… Je vous souhaite bien sincèrement de réussir. Pour vous. Pour vos enfants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *