Le confinement est l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle; l’étude souligne la responsabilité de l’OMS

Source : Covidinfos.net

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
17.06.2020-Covidinfo-English-Italiano-Spanish
This article is available in portuguêse on this blogue:
https://queosilenciodosjustosnaomateinocentes.blogspot.com/2020/06/o-confinamento-e-escroqueria-sanitaria.html

Une nouvelle étude d’origine française soumise (pre-print) au British Medical Journal met en évidence les coûts disproportionnés du confinement en termes sociaux, économiques et humains, dénonce une «escroquerie sanitaire» et pointe la responsabilité de l’OMS. Extraits ci-dessous, ou consultez l’intégralité de l’étude (en anglais) en cliquant ici.

« En médecine : le confinement n’existe pas. Il n’existe pas en infectiologie, en épidémiologie ou en santé publique. Il est d’ailleurs inédit dans l’histoire de la médecine et de l’humanité ! Il est donc nécessaire de revenir à la raison et de pratiquer la médecine du 21ème siècle.[…] »

« Rien ne prouve que la Chine ait « aplani » la courbe épidémique grâce au confinement. Dire que la Chine a réduit le nombre de cas ou a bien géré l’épidémie grâce à l’enfermement est un pur mensonge et ne repose sur aucune preuve (…), car personne n’est en mesure de donner le nombre de cas ou de décès en Chine si elle n’avait pas appliqué de confinement[…] »

« Quels sont les risques, les dangers et les conséquences catastrophiques pendant et après l’enfermement ?
– Suicides de personnes, comme cela a été signalé en Chine et a déjà commencé dans de nombreux pays.
– Développement de pathologies psychiatriques.
– Paralysie du parcours scolaire des élèves et étudiants à l’université.
– Impacts négatifs et dangers sur les animaux.
– Négligence d’autres maladies (en particulier les maladies chroniques) et augmentation de leur mortalité.
– Augmentation des violences domestiques.
– Pertes économiques, chômage et crise économique majeure : cela va également interrompre le flux de financement nécessaire à l’équipement des hôpitaux. En outre, peu de gens savent que la crise économique de 2007-2008 a entraîné le suicide d’au moins 13 000 personnes rien qu’en Europe et en Amérique du Nord.
– Sérieuses conséquences pour l’agriculture.
– Déstabilisation des pays et de la paix sociale et risque de guerre.[…] »

« Après avoir exposé tous les dangers de l’enfermement, il est clair que l’équilibre bénéfices-risques est extrêmement et dangereusement défavorable, d’autant plus que les bénéfices du confinement ne sont absolument pas fondés sur des preuves et même proches de 0 ![…] »

 

« Chaque année : le virus de la grippe infecte 1 milliard de personnes dans le monde et en tue 650 000, et la tuberculose, qui figure parmi les dix premières causes de décès dans le monde et qui est beaucoup plus contagieuse (un patient non traité peut infecter 10 à 15 personnes), cause 10,4 millions de cas et tue 1,8 million de personnes. Pourtant, on ne parle jamais de crise sanitaire. L’ensemble du système hospitalier des pays n’est absolument pas débordé car la saturation ne concerne que très peu d’hôpitaux et cela peut être évité en prenant des mesures raisonnables pour gérer cette épidémie comme nous l’avons indiqué et comme la Suède l’a fait.[…]»

«les pays du monde ont pris des mesures disproportionnées et suivi aveuglément les recommandations de l’OMS en confinant leurs populations, une mesure basée sur une escroquerie […]. Les médias ont également alimenté la peur et la psychose en présentant le SRAS-CoV-2 comme un virus très dangereux ou à forte mortalité alors que ce n’est absolument pas le cas. »

 

Même certains professionnels de la santé les suivent comme des moutons. Sans entrer dans des théories de conspiration et après des précédents comme le H1N1 de 2009, peut-on faire confiance à l’OMS et suivre tous ses recommandations ? est-elle indépendante dans ses recommandations et ses décisions ? La réponse est bien sûr : non. »

 

« L’OMS est en fait financée à 80% par les laboratoires pharmaceutiques, les banques, l’industrie de l’armement, les compagnies pétrolières, l’industrie de l’alcool, etc. tandis que Bill Gates participe de plus en plus au financement de l’OMS par l’intermédiaire de sa fondation, ce qui rend l’organisation très dépendante […] et que les faits s’accumulent : fausse alerte sur la grippe H1N1 sous la pression des lobbies pharmaceutiques, complaisance inquiétante vis-à-vis du glyphosate que l’OMS a déclaré sûr malgré les victimes de l’herbicide, aveuglement sur les conséquences de la pollution due aux compagnies pétrolières en Afrique, minimisation du bilan humain des catastrophes nucléaires (en raison de l’accord que l’OMS a signé avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ! ) de Tchernobyl à Fukushima […]. L’indépendance de l’organisation est compromise à la fois par l’influence des lobbies industriels – y compris celui des laboratoires pharmaceutiques – et par les intérêts de ses États membres, notamment la Chine. »

« L’OMS doit faire l’objet d’une réforme radicale. Le confinement est véritablement l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle, une enquête doit être menée à ce sujet et les responsables de l’OMS et de l’Imperial College de Londres doivent être interrogés et, si nécessaire, jugés.[…] »

 


À lire également : Michael Levitt sur notre duperie :  https://covidinfos.net/covid19/le-prix-nobel-de-chimie-michael-levitt-se-demande-comment-avons-nous-pu-etre-dupes-a-ce-point/787/

 

À lire également : « Bilan du Covid-19 : Aurions-nous succombé à la panique ? » interroge le Pr. Toussaint

– Consulter l’intégralité de l’étude (en anglais) en cliquant ici.
– Source : SSRN : Facing COVID-19 by the Confinement : EBM, ‘MBM’ or ‘SBM’?

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

6 pensées sur “Le confinement est l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle; l’étude souligne la responsabilité de l’OMS

  • 17 juin 2020 à 3 h 12 min
    Permalink

    C’est sûr que ce confinement relève plus d’un choix politique que de santé de la population; faire peur et manipuler des masses avec un ennemi invisible. Que faire quand ON NE SAIT PAS, et qu’on fait taire ce qui peuvent aider sans coût exorbitant ?
    Pour ma part, et je me suis adressée à la ministre de la santé belge dans ces termes, c’est qu’il aurait mieux valu que les Etats investissent dans des tests et masques au lieu de museler et enfermer tout le monde et geler l’économie.
    Je suis aussi d’avis qu’il faille davantage renforcer sa propre immunité avec un bon multivitamine contenant 15 mg de zinc par jour, ainsi que la Vitamine D (qui ne coûte pas cher) à raison de 75 UI par kilo de poids corporel par jour. Quant aux fameux vaccins qui se prépare, c’est encore une escroquerie de plus, un vaccin de ce qu’on ne connait pas, en plus ce coronavirus 19 ne reviendrait pas 2 fois, il a déjà muté plusieurs fois. Il faut dire quand même que ce virus, même si les gens en guérissent et ont fabriqué des anticorps, ne lâche pas les victimes, il y a des conséquences à long terme sur le plan pulmonaire (fibrose…), ce qui n’est pas le cas de celui de la grippe.
    Quant à la Suède, je veux bien qu’on me dise leur stratégie pour gérer cette épidémie, mais quand je vois le nombre de décès, j’aurais besoin d’une explication.

    Répondre
    • 17 juin 2020 à 5 h 10 min
      Permalink

      @ Hadassah

      Vous écrivez « au lieu … de geler l’économie ».

      Je pense que c’est bien plus violent. Ils ont « pulvérisé » l’économie.
      La réponse de l’UE à la gravissime crise économique révélée par le confinement consiste plus à envoyer du grisbi pour éteindre l’immense incendie qu’à une réponse de solidarité.
      L’UE fait marcher la planche à billets pour tenter de renflouer les économies déprimées, sauf que la forme ne répond pas aux problèmes de fond des états concernés.
      Apparemment, le seul souci de cette « Union européenne » est d’ordre financier . Rien n’a été entrepris collectivement contre la crise qualifiée de « sanitaire », l’argent-roi est le seul souci des « européistes » .

      Hélas, Il n’est pas besoin de lorgner vers la Chine en matière de mensonges d’état ou de dissimulations mensongères, cela fait longtemps que nos gouvernements, soi-disant démocratiques, nous mentent effrontément, si ce n’est pour masquer l’incurie des services et conseillers d’état dans la crise du coronavirus, l’état réel de nos finances, le parasitage galopant des institutions, l’incompétence crasse des institutions, etc…
      Cela révèle le malaise de nos gouvernements, UE incluse, à qui il ne reste que la bonne vieille méthode de l’écran de fumée pour sauver la face.

      Répondre
  • 17 juin 2020 à 4 h 20 min
    Permalink

    Oui, la question est :

    Comment avons-nous pu être dupés de cette façon la !

    Cette chaîne d’événements rouvre, une fois de plus, une redoutable boîte de Pandore. Nous avons l’événement 201, qui arrive à point nommé ; la relation intime entre la Fondation Bill et Melinda Gates et l’OMS (dirigée par Tedros Adhanom Ghebreyesus depuis 2017 [alors soutenu par Bill Clinton], actuellement sous le feu des critiques pour n’avoir donné l’alerte que le 30 janvier 2020, homme politique Éthiopien [Érythrée], ex ministre de la santé de 2005 à 2012 puis ministre des affaires étrangères de 2012 à 2016, qui avait dissimulé trois épidémies de choléra dans son pays
    https://www.letemps.ch/monde/docteur-tedros-dethiopie-un-technicien-zones-dombre), ainsi que le Forum Économique Mondial et la galaxie Johns Hopkins à Baltimore, incluant l’École de Santé Publique Bloomberg ; le combo identité numérique ID2020/vaccin ; Dark Winter – qui a simulé une bio-attaque de variole sur les États-Unis, avant que l’attaque à l’anthrax de 2001 ne soit imputée à l’Irak ; les sénateurs américains qui se débarrassent de leurs actions après un briefing du CDC ; plus de 1 300 PDG qui abandonnent leur confortable perchoir en 2019, « prévoyant » l’effondrement du marché total ; la Fed qui déverse de l’argent hélicoptère dès septembre 2019 – dans le cadre du QE4….

    Crise boursière , gouvernance par ordonnance , racket organisé à grande échelle …(on en découvrira d’autres ! ), les occidentalistes font toujours d’une pierre plusieurs coups .

    Répondre
  • 17 juin 2020 à 10 h 28 min
    Permalink

    Même si l’OMS y a fortement contribué ou carrément initié et réclamé le confinement, ce sont les gouvernements qui l’ont imposé, appliqué à la lettre et obligé ! la raison encore une fois en est évidente car de la manière que la politique est déployée dans le modèle occidentale, c’est à dire des partis politiques et leurs gouvernements non comptables de leurs politiques qui se succèdent les uns après les autres et qui ne visent le pouvoir que pour leurs intérêts, ne pourront jamais prendre ou endosser la responsabilité de ne pas confiner et risquer d’en endosser le bilan humain catastrophique ! sauf que comme on a pu le voir lors de cet épisode sans précédent de Covid-19, pas de chance cette fois pour les partis au pouvoir en ce moment, ils ont fini cette fois par endosser la catastrophe humanitaire des vieux en plus de la catastrophe gigantesque de l’économie ! la claque est si terrible que même leurs opposants dans les partis d’opposition qui n’auraient pas fait mieux, se taisent, leur pardonnent en quelque sortes, car à la base ils s’entendent que le but de la politique à laquelle ils s’adonnent, c’est simplement booster sa propre carrière, faire un peu de sous, faire semblant de contrôler l’économie, et couper dans le gras pour les plus pauvres comme d’habitude !:))) aucun d’eux ne s’attendait à ce que l’exercice de la politique implique une telle gestion de la grosse merde inimaginable qu’ils n’ont jamais envisagé même dans le pire scénario !

    L’épisode du Covid19 remet ainsi sur la table le pacte social et politique en démocratie ou en politique en général, il questionne le modèle de gouvernance autant que le rôle des institutions, ou celui de la société civile aussi qui a toujours pris part et tiré des bénéfices juteux pour certains ! Ce fossé en réalité qui a été crée entre les gouvernants, les leaders politiques, les figures de la  »société civile » et toutes ces  »élites » et la population à travers ce modèle défaillant de gouvernance est celui qu’il faudra revisiter ! tout simplement ! ou alors, il faudra juger 25% de la population qui soit reliée à cet appareil de gouvernance de près ou de loin et qui s’en abreuve ou l’utilise pour ses propres intérêts et se remplir les poches ! voilà tout !

    Qui donc aujourd’hui croyez vous s’avancera pour endosser la responsabilité de toute cette catastrophe ?!!! les politiciens qu’on a ? jamais ! les médecins ? les directeurs et autres présidents de ceci et cela dans les circuits de la santé ?! jamais encore ! je crois que vouloir réformer l’OMS avant de réformer la gouvernance et son modèle même le plus  »démocratique » en apparence, serait une perte de temps, ce serait remplacer des incompétents au sein de l’OMS par d’autres ! tout simplement !

    Répondre
  • Ping : Le confinement est l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle; l’étude souligne la responsabilit é de l’OMS | Boycott

  • 17 juin 2020 à 13 h 08 min
    Permalink

     » Le confinement est l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle; l’étude souligne la responsabilité de l’OMS. » Ça n’a pas d’importance… La vraie question : combien des gens, grâce à cette crise, vont devenir anti-système? C’est prouvé que la plupart des humains agissent par la peur… Encouragée par l’ignorance. En novembre, on verra les Noirs et les Latinos, faire la fille pour aller voter aux États-Unis… Sans parler de la dîme qui donnent ces minables aux églises!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *