Le dollar va littéralement s’effondrer, prévient un éminent économiste de Yale!

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
20.06.2020-market-English-Italiano-Spanish

Par Stephen Roach, émérite chercheur principal de l’Université de Yale et ancien président de Morgan Stanley Asia, a lancé un inquiétant avertissement concernant l’évolution du dollar américain. L’éminent économiste affirme que l’ère du dollar américain touche à sa fin et prévoit une prochaine chute de 35% de la devise américaine par rapport à ses principaux rivaux, citant une augmentation du déficit national américain et une forte baisse de l’épargne. (Nous le disons depuis des mois maintenant.  L’effondrement était en marche depuis longtemps. Les crétins tétanisés par le Covid-19 – la pandémie et par Big-Pharmaceutique  vont alors comprendre que l’on n’enferme pas la population active-productive impunément…notre misère planétaire prolétaire ne fera que s’intensifier. NDLR).

Le conférencier a déclaré lundi sur CNBC lors de l’émission « Trading Nation » que la montée en puissance de la Chine et le découplage des Etats-Unis avec ses partenaires commerciaux ouvraient la voie à un affaiblissement spectaculaire de la monnaie américaine dans les années à venir, ce qui est susceptible de mettre fin à sa suprématie comme monnaie de réserve internationale.

« Le dollar va littéralement s’effondrer », a-t-il déclaré au Business Network.

Les commentaires de Roach font suite à un éditorial sur le même thème qu’il a écrit à Bloomberg la semaine dernière, dans lequel il a spécifiquement déclaré que l’ère de l’exorbitant privilège que détient le dollar américain en tant que principale monnaie de réserve mondiale touche à sa fin.

Dans cet article, l’économiste a déclaré que l’économie américaine était déjà ébranlée par l’impact de la pandémie de Covid-19, et a suggéré que la récession qui a frappé les Etats-Unis en février ne fera qu’amplifier la chute du dollar. (L’économiste l’admet… ce n’est ni la pandémie, ni le confinement meurtrier qui ont déclenché l’effondrement Américain et la dévaluation de sa monnaie,  le processus était en cours depuis la montée en puissance de la Chine et le découplage des Etats-Unis avec ses partenaires commerciaux…  La vieille puissance hégémonique fait son dernier tour de piste et la guerre a déjà commencé. NDLR disions-nous : https://les7duquebec.net/archives/255274

 

L’expert financier a déclaré que « le reste du monde avait de sérieux doutes quant à la présomption autrefois largement acceptée de l’exceptionnalisme américain. » (sic)

Lundi, Roach a déclaré que le déficit budgétaire des Etats-Unis, alors que le gouvernement dépensait des milliers de milliards de dollars, dans le but d’atténuer les dégâts causés par le covid-19, (non pas par le COVID-19 – mais par la stratégie du confinement généraliser-policier-meurtrier. NDLR) ne pouvait qu’aggraver les choses pour le dollar.

 

Parallèlement, Roach dit que la monnaie chinoise, le yuan, pourrait attirer de plus en plus les investisseurs, alors que Pékin traverse une phase de réformes structurelles qui pourraient faire glisser un économie manufacturière chinoise vers une économie davantage axée sur les services et et davantage sur la croissance des consommateurs.

 

Roach fait valoir que même si un dollar plus faible, parfois favorisé par le président Donald Trump, profiterait aux exportations américaines à court terme, cela se révélerait plus problématique sur du long terme.

Pour mesurer où se situe le dollar, l’indice Dollar US s’est affaibli au cours des 30 derniers jours, en baisse de 3,9% mais en légère hausse sur l’année, de +0,1%, selon les données FactSet.

L’indice mesure le dollar contre un panier de six devises rivales, dont l’euro, la livre Sterling et le yen.

Un dollar plus faible a des répercussions sur les actifs et le marché boursier, y compris l’indice Dow Jones et l’Indice S&P 500, la plupart des dettes étant libellées en dollars. De plus, la majorité des financements transfrontaliers et du commerce international se font en dollars.

Les inquiétudes concernant l’économie mondiale ont traditionnellement encouragé l’achat de dollars ainsi que d’autres valeurs refuges en raison de la perception des Etats-Unis comme étant une économie et une monnaie stable. (Mais aujourd’hui ce n’est plus vers le dollar que se tourne les emprunteurs – investisseurs – boursicoteurs mais vers l’or et les métaux précieux : https://les7duquebec.net/archives/255838  NDLR).

 

Roach, cependant, dit que les déficits croissants finiront par assommer le billet vert.

Source: marketwatch

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

4 pensées sur “Le dollar va littéralement s’effondrer, prévient un éminent économiste de Yale!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *