LA PROPAGANDE

Dans le dictionnaire Le Robert, LA PROPAGANDE est décrite comme ceci:

Action exercée sur l’opinion pour l’amener à avoir et à appuyer certaines idées (surtout politiques).

This article is available in Portuguêse on this blogue:
https://queosilenciodosjustosnaomateinocentes.blogspot.com/2020/07/a-propaganda.html

Je vous donne un exemple: «Armes de destruction massive!». Il y a eu un million de morts après ces simples mots inoffensifs. Maintenant, en 2020, avec tous nos systèmes ultramodernes de communication, c’est tellement facile de tromper l’opinion. L’opinion, c’est vous et moi, confortablement assis dans nos salons bombardés d’informations à journée longue!

Un avion tombe et on nous dit que c’est les Iraniens qui ont tiré sur leur propre avion?!? Peut-être? Permettez-moi d’avoir des doutes. À mon âge, j’en ai vu d’autres!

Quand j’étais en grève au CN dans les années soixante, le gouvernement fédéral avait passé une loi nous obligeant de retourner au travail. On avait refusé de rentrer. Rien ne bougeait. Mais dans nos médias de ce temps là, ils nous montraient des trains qui roulaient un peu partout et des ouvriers qui rentraient à l’usine. C’étaient des films d’archives. Mais l’opinion y croyait! C’était un acte démoralisateur qui a mis fin à notre grève, légale et démocratique!

Dans les années quatre-vingt, j’étais en grève à GM. Les médias, en bloc, ont annoncé qu’on gagnait déjà soixante dollars de l’heure. À ce moment là, on ne gagnait que douze dollars de l’heure! Mes voisins me regardaient de travers car ils ont presque tous cru ce qu’ils entendaient aux nouvelles!

Imaginez en 2020, ce qu’on peut faire croire à la population. Il n’y a pas de limites! Avec (preuves?) à l’appui?!?

John Mallette
Le Poète Prolétaire

4 pensées sur “LA PROPAGANDE

  • 2 juillet 2020 à 1 h 49 min
    Permalink

    Monsieur Mallette,

    Démocratie étatique ou  »officiellement décrétée et présumée = Propagande aussi ! l’occident en entier et sa présumée démocratie repose sur une propagande tout bêtement, la démocratie existe dans les textes et traités politiques uniquement, le régime parlementaire n’offre aucune garantie pour que la démocratie se réalise sur le terrain et il s’en fout de toute façon de la démocratie effective, surtout en absence de mécanismes institutionnels qui surveillent, contrôlent et sanctionnent le système parlementaire, sauf dans la forme et pour la frime, comme ces postes de  »vérificateurs général » qui ne peuvent rien vérifier, ni n’ont aucune autorité et pleins pouvoirs pour le faire, il n’y a en réalité qu’une certaine prospérité économique par rapport au reste du monde qui donne l’impression en occident que nous vivons en démocratie ! les exemples peuvent se compter par milliers pour démontrer qu’il n’y a aucune démocratie en occident, et que le principal attrait occidental, notamment pour les millions d’immigrants et réfugiés et autres, est uniquement économique, strictement socio-économique dans la mesure que le niveau de vie est plus élevé qu’ailleurs !

    Un exemple flagrant qui pourrait démontrer que le Canada par exemple (Québec compris) n’est pas un état de droit ! et est très loin de l’être… : la Justice comme exemple ! ou le système de justice. Tout citoyen canadien ayant déjà confronté à la justice le sait, il n’existe aucun support réel et garanti pour obtenir justice dans ce système, que ce soit pour le travailleur, le consommateur, la partie lésée en litige devant les tribunaux et ce même si elle obtient  »gain de cause » dans la forme …et uniquement en se ruinant…sans jamais obtenir justice sur le fond, car tout ce système est verrouillé et repose uniquement sur un secteur privé anarchique, c’est à dire une armée d’avocats véreux pour la plus part et des fonctionnaires de justice qui ne soient pas mieux, et qui appréhendent leurs fonctions comme des employés d’usine zélés en plus… machinalement, systématiquement mais aussi selon leur propre jugement personnel souvent pauvre et rempli de préjugés , ou zèle ou lassitude…etc,. de même pour les polices et autres administrations des représentants de l’ordre qui manipulent à souhait tous les dossiers qu’ils veulent encore et font la pluie et le beau temps dans tout ce qui transite entre leurs mains ! Le gros problème dans ce système est que les citoyens, n’ont strictement aucun contrôle sur les processus de défense de leurs intérêts aussi légitimes soient-ils, ils doivent souvent recruter non pas un seul mais plusieurs avocats afin d’essayer tout au plus de clarifier une situation en justice, ou s’en sortir avec quelques plumes au moins ! mais ils n’ont aucune chance d’obtenir la justice qu’ils appréhendaient au début de leurs procédures, ou espérer s’attaquer aux rouages de ce système qui complique et condamne leur causes, et finit souvent par les étouffer, les ruiner, et même dépasser leurs propres avocats… qui en réalité ne perçoivent la justice, eux, que comme des mécanismes précis pour obtenir soit disant justice pour leur client sur une fraction uniquement du préjudice subi ! et c’est ainsi pour toutes les causes, les situations quel qu’en soit la nature… il est tout simplement impossible pour un citoyen qui doive un jour ou l’autre de sa vie être confronté à ce système pour une quelconque raison, d’obtenir justice ! aussi simple et net que cela ! et s’il pouvait se le permettre, ce même citoyen pourrait passer sa vie en procédures à payer des légions d’avocats qu’il vieillirait et crèverait de vieillesse avant de voir un quelconque règlement satisfaisant au bout du tunnel ! mais encore ce que la majorité des citoyens lambda ignorent, c’est que tout citoyen qui insiste pour obtenir justice justement et se met à poursuivre des institutions comme revenu québec ou le féderal, ou le gouvernement, ou le ministère de la justice ou la police ou la ville etc… cette personne devient systématiquement la cible de persecutions pour le restant de sa vie ! et c’est tellement courant mais tellement tabou en même temps que ni les médias en parlent, ni même les écrivains, et encore moins les politiciens ou les officiels ! c’est archi connu, il y a des dizaines de milliers de citoyens dans cette situation et qui se voient tu et fermé leur gueules à jamais ! car il faut bien comprendre que les  »règlements » définitifs et favorables sont réservés aux gouvernements, aux partis politiques, aux institutionnels, et aux gros bonnets qui connaissent du monde et ratissent large en plus de se payer les meilleurs avocats  »copains du système’, souvent ! Le citoyen n’a qu’à prier de ne jamais avoir affaire à ce système dans sa vie, et s’il y arrive, il peut se compter heureux et chanceux car il n’a aucune idée de ce que ça représente !

    Comme tout pays occidental aujourd’hui, le Canada est un pays super hyper ultra libéral qui utilise à souhait une façade démocratique, souvent animée et maintenue par des mouvements indépendants ou des organismes indépendants des gouvernements et de la politique, et certains minima et filets sociaux comme le système de santé gratuit ou l’aide sociale aux familles et gens sans travail, les conventions collectives et autres pseudo  »acquis démocratiques » pour les travailleurs etc…comme paravent et vitrine démocratique ! et même ce système financé à même les fonds publics et les taxes payées par les citoyens, considère ces  »piliers de la démocratie » comme un enjeux financier et économique important à budgétiser et rapetisser au maximum à chaque année afin de disposer du reste du magot des recettes fiscales pour les choses  »sérieuses », le business, le carriérisme politique, médiatique, journalistique, et le maintient de la façade  »démocratique » intacte ! Car derrière cette façade, il y a en réalité une jungle sans pitié, un monde sans foi ni loi, une boucherie socio-économique et un nombre incalculable de gens malhonnêtes et très souvent des escrocs dans la politique, dans le secteur public et dans le secteur privé qui se font le jackpot, réalisent leurs ambitions et s’en tirent sans le moindre problème ni regret !

    Le monde repose sur la propagande, les pays en entier, et si cette dernière venait à échapper à leur contrôle, alors il n’existera plus d’état ! les gens sont naifs, ils croient que la brutalité policière par exemple est le fait de policiers nerveux et zélés ou racistes ! ils ignorent que les polices des pays  »démocratiques » sont en réalité les garde fous de la propagande  »démocratique » ! leur mandat est justement de préserver coûte que coûte l’autorité brutale des états et gouvernements, ainsi, le maintien de  »l’ordre » veut dire en réalité, le maintient d’une forme ou d’une autre de dictature bien rôdée, qui ne comprend en réalité que le language des intérêts et de la violence ou celui de la force ! l’Ultra libéralisme n’est pas une évolution normale des sociétés humaines, c’est un choix que font les puissants pour leurs sociétés et leur imposent c’est comme ça ! la propagande dès lors devient leur unique instrument de gouvernance et de traitement des affaires journalières ! et les politiciens s’efforcent et s’exercent chaque jour à comprendre, apprendre, et améliorer leur pratiques pour faire semblant justement que la démocratie existe ! nous sommes quasiment dans un monde interlope et presque mafieux qui agit selon des codes conformes à la propagande officielle ! et si vous êtes pas capable de vous aligner dessus ou vous adapter, vous êtes OUT, et souvent brûlé aussi vite que 24H, car les médias se chargeront de vous arranger le portrait devant le grand public de moutons ! :)))

    Bien à vous Monsieur Mallette !

    Répondre
  • 2 juillet 2020 à 10 h 21 min
    Permalink

    @ Poete prolétaire

    Excellents exemples des mensonges que les médias à la solde appellent de l’information… et que tu as raison d’appeler PROPAGANDE.

    Mais tu dois comprendre que les travailleurs ne sont pas des imbéciles … plus ils subissent cette désinformation mensongère et plus ils répudient et s’éloignent de ces sources « d’information » bidon. Ils ne s’intéressent plus à la politique et aux « affaires publiques » et s’abstiennent de voter… (ce qui est une excellente chose!)

    C’est alors que les médias à la solde amorce leur deuxième axe de propagande: ils inventent et manipulent le concept d’OPINION PUBLIQUE – un mythe anti-ouvrier où les médias utilisent les péquenots contre les péquenots. Tu en es toi-même contaminé – à deux reprises dans ton article tu justifie la liquidation des grèves par la mystique OPOINION PUBLIQUE, sans te rendre compte que cette soi-disant OPINION PUBLIQUE est un mythe de propagande inventé par les médias eux-mêmes.

    Probablement que vos bureaucrates syndicaux vous ont expliqué que vous deviez rentrer au travail puisque L’OPINION PUBLIQUE désapprouvait la grève (!?…)

    S’affranchir de la propagande médiatique des riches ça commence par rejeter – répudier – dénoncer – déconstruire ce mythe CITOYEN petit-bourgeois d’OPINION PUBLIQUE TRANSCENDANTE. .. inexistante.

    Une grève ça se gagne par la lutte gréviste… et la lutte gréviste forge l’opinion – non pas publique – mais ouvrière – la seule opinion qui compte pour nous prolétaires.

    L’OPINION manipulée des Petits bourgeois parasites, des retraités désoeuvrés, de madame toutlemonde des lignes téléphoniques, des lumpenprolétaires, et sdf et autres marginaux ne nous importe pas … elle changera avec la vainqueur.

    Merci pour ton article

    Robert Bibeau

    Répondre
  • 2 juillet 2020 à 13 h 54 min
    Permalink

     » avec tous nos systèmes ultramodernes de communication, c’est tellement facile de tromper l’opinion. » Faux… Il y a eu et il aura toujours des gens qui ont été et seront sceptiques pour bien interpréter la réalité. Aujourd’hui, c’est moins difficile avec la  » démocratisation » de l’opinion, à la tromper. On peut tromper TOUTE la vie, l’opinion d’un certain groupe de personnes, mais JAMAIS, pour toujours, toute la population!

    Répondre
  • 8 juillet 2020 à 11 h 28 min
    Permalink

    Bonjour Monsieur Mallette,

    Pour confirmer ce que je disait à propos des Medias protégés, principal outil de gouvernance et de propagande justement, voyez le scandale annoncé aujourd’hui qui se résume en deux mots :

    – Radio Canada vend ses locaux du centre ville de Montréal en 2017 pour 42 Millions
    – le Promoteur vend aujourd’hui juste le quart de ces terrains 114 millions à une autre firme notoire comme la sienne qui font des milliards avec l’aide des politiciens et developper des projets immobiliers.
    – Trudeau allonge $675 millions d’argent des contribuables pour financer les nouveaux locaux de Radio Canada

    Conclusion : les contribuables enrichissent la Mafia légalement, et les gouvernements apporte leurs bénédiction à ce genre de stratagèmes !

    C’est révoltant ! mais comme d’habitude, personne ne lévera le ptit doigt pour contester quoique ce soit, et l’UPAC qui est censé envoyer la moitie de ces gens en prison, est la pour la forme !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *