Un regard réaliste sur la République du CHAZ (Seattle)

Par Brandon Smith − Source Alt-Market.com

Il est difficile de construire une société. Bien que les gens aient tendance à s’adapter naturellement aux formes d’ordre social, ces systèmes fonctionnent généralement mieux en tant que petites tribus, et non en tant que collectifs massifs. Même lorsque tout le monde est d’accord sur des objectifs particuliers, comme la vie, la liberté et la recherche du bonheur, ils ont encore souvent des conflits sur la façon d’atteindre ces objectifs. Les petits groupes ont de meilleures chances, les petits groupes de bénévoles ont encore plus de succès, pour autant qu’ils suivent un certain ensemble de lignes directrices. Le tribalisme est l’état naturel de l’humanité, mais de nos jours, il est traité comme un concept tabou, surtout par la gauche politique.


Ensuite, il y a l’aberration toujours présente, à savoir que 1 à 5% de toute population a des qualités narcissiques et sociopathiques inhérentes. Ces personnes rendent presque impossible la conclusion d’un accord sur quoi que ce soit. Ils tiennent le monde en otage en sabotant la paix et la résolution jusqu’à ce qu’ils obtiennent exactement ce qu’ils veulent. Parfois, ce qu’ils veulent n’est rien d’autre que le chaos et la destruction totale. Dans d’autres cas, ils rêvent en grand, avec des notions de domination et de divinité.

Si vous voulez savoir à quoi ressemble réellement une société basée sur la narcopathie, c’est facile ; il suffit de regarder les mouvements communistes dans la Russie stalinienne ou la Chine de Mao, ou encore les creusets de justice sociale dans Facebook et Twitter ? Et n’oublions pas la dernière expérience narcopathique dans la région autonome de la « République de la CHAZ«  à Seattle.

Les grands médias voudraient vous faire croire que la CHAZ est une utopie progressiste en plein essor où les gens vivent en harmonie et à l’abri de la police. Cependant, il n’a pas fallu longtemps avant que la nation Social Justice Warrior (SJW) « autonome » de la CHAZ ne devienne la risée des internautes, qui ont suivi leurs exploits maladroits avec autant de joie que d’ahurissement.

Lorsque votre société est immédiatement prise d’assaut par des « seigneurs de la guerre », rappeurs à faible budget et aux talents limités, lorsque vous êtes à court de nourriture et que vous devez commander des pizzas Dominos livrées quotidiennement à votre frontière sud et que des citoyens vous supplient de leur donner des produits végétaliens à base de soja, et lorsque des gens sont attaqués par la foule pour des « graffitis non autorisés » sur le mauvais terrain après que cette foule ait déjà saccagé le quartier, il y a certainement de la place pour l’amélioration.

Il y a déjà des hypocrisies étonnantes qui découlent de cette CHAZ, notamment le fait que les manifestants ont rapidement placé des barrières et des clôtures tout autour de la zone des six blocs pour empêcher les gens qu’ils n’aiment pas d’entrer. Apparemment, Antifa et BLM sont maintenant de fiers partisans de la construction de murs. Mais deux de mes exemples préférés se sont produits ces derniers jours, notamment celui de l’homme qui s’est glissé dans la CHAZ et a commencé à leur prêcher des versets bibliques dans la rue. Cet incident devrait vous dire la moitié de ce que vous devez savoir maintenant sur le culte de la justice sociale.

L’homme a immédiatement été pris à partie par une foule de gauchistes en colère, sa vie a été menacée, il a été attaqué et battu, son téléphone volé. Dans la vidéo de l’attaque, on peut clairement voir l’un des citoyens de la CHAZ qui tente de mettre l’homme dans une prise d’étranglement ; je suppose que « Je ne peux pas respirer… » était une devise temporaire.

Ce qui est si intéressant dans cette situation pour moi, c’est que le prêcheur leur faisait exactement ce qu’ils font aux autres – Se mettre en face d’eux, leur faire passer un message de croyance, refuser de partir même si personne ne veut de lui, et leur réaction a été de faire taire l’homme en utilisant la violence. La fraude puritaine des Antifas et de BLM n’a jamais été aussi évidente. Lorsque votre foule réside dans les médias et sur Twitter, vous pouvez utiliser la culture de l’annulation pour terroriser les gens et les réduire au silence. Mais, dans le monde réel, ces choses n’ont aucun sens, et donc, pour traiter avec des personnes tenaces, vous devez soit les laisser parler, soit utiliser la force.

Bienvenue dans le monde réel, CHAZ…

Le deuxième incident a été leur tentative de planter un jardin alimentaire dans la CHAZ. Je vais laisser une photo du jardin parler d’elle-même :

Maintenant, ce jardin nous raconte l’autre moitié de l’histoire sur les types de personnes auxquelles nous avons affaire ici. Je n’étais pas présent lors de la planification et de la création de ce jardin, mais je peux imaginer exactement ce qui s’est passé.

La communauté s’est réunie en un immense troupeau largement désorganisé pour discuter des plans et des doléances. En tant qu’intellectuels, ils aiment parler sans fin de ce qu’il faut faire, sans avoir d’expertise sur la façon de faire bouger les choses. Quelqu’un a soulevé la question de l’alimentation, réalisant que s’ils veulent être « autonomes », ils devraient commencer à produire des produits de première nécessité d’une manière ou d’une autre. Comme personne parmi les centaines, voire les milliers de personnes présentes à la réunion ne savait comment cultiver des aliments, ils ont écouté la première personne qui a affirmé pouvoir y parvenir.

Cette personne s’est ensuite rendue au Home Depot le plus proche où elle a acheté une cinquantaine de plantes pré-cultivées, car la culture à partir de graines est plus aléatoire et elle n’avait de toute façon aucune idée de la manière de procéder. Puis, ils se sont rendus dans un parc avec une vision, une image grandiose dans leur esprit d’un vaste jardin d’abondance qui allait nourrir la communauté pendant des années.

Ils ont ensuite commencés à planter ce jardin et ont rapidement réalisé que l’herbe du parc allait envahir et voler tous les nutriments de leurs plantes. Ils demandent donc à une poignée de personnes de creuser le gazon pour atteindre le sol en dessous. Les jeunes hommes, faibles et pâteux après des années de produits à base de soja, ont essayé de toutes leurs forces de arracher le gazon du sol, mais en vain. Ils se rendent compte qu’il est difficile de creuser et de labourer le sol.

L’un d’entre eux sonne dans « Ça craint, pourquoi devons-nous faire ça ? N’est-ce pas censé être l’anarchie ? Je ne me sens pas libéré en ce moment, je me sens en sueur et ennuyé… »

Un autre travailleur acquiesce : « Oui, il doit y avoir un moyen plus facile. Regardons YouTube pour avoir des idées… »

De la pensée à l’action, il n’y a qu’un pas. Et ils ont rapidement découvert une variété infinie de vidéos éducatives, dont la moitié sont réalisées par des idiots comme eux. Une des vidéos leur a dit de poser du carton sur l’herbe, puis de la terre dessus. Ils ont immédiatement passé le quartier au crible et pillé les abris de nombreux clochards. Ils les ont disposés sur l’herbe. Ils se sont aussi aventurés dans le pays voisin, les États-unis d’Amérique, où le terreau est abondant.

Ils ont acheté cette abondance avec de l’argent emprunté à leurs parents, puis étalé 10 cm de terre sur le carton, posé les plantes en pot par-dessus et voila ! Un jardin dont n’importe quel paysan serait jaloux ! Et puis la population des sans-abri s’est présentée pour réclamer leurs cartons. Dur retour à la réalité.

Cela me rappelle le livre « Defiance » de Nechama Tec, sur les partisans qui ont fui dans les forêts bélarussiennes pour se cacher de l’occupation nazie pendant la Seconde Guerre mondiale (le film « Defiance » est basé sur le même livre). Le livre décrit combien de partisans et de Juifs de la communauté étaient des étudiants, des professeurs et des universitaires. Ces personnes ont réalisé après quelques jours qu’elles n’avaient aucune compétence utile et aucune connaissance de quoi que ce soit en rapport avec la survie. Après avoir été au sommet de la société, pendant la crise, ils se sont retrouvés au bas du totem. Ils étaient essentiellement inutiles, tandis que les fermiers et les mécaniciens de la classe ouvrière prenaient la tête du mouvement.

Cela me rappelle également qu’après la révolution bolchevique, les communistes ont fait fuir ou ont tué la plupart des ingénieurs, des mécaniciens, des agriculteurs et des autres producteurs de la société russe. Les bolcheviks n’ont survécu que parce que les sociétés occidentales leur ont envoyé des experts pour les aider à reconstruire leur base manufacturière (mais c’est une discussion pour une autre fois).

Le fait est que si vous ne savez pas comment produire, vous ne pouvez pas construire une société. C’est aussi simple que cela. Les habitants de la CHAZ me semblent être des yuppies passionnés par leur iPhone, issus pour la plupart de familles de la classe moyenne supérieure. Quand tout ce que vous avez fait dans votre vie est de parler de la théorie à l’université et que toutes vos connaissances proviennent de Reddit, l’idée de passer à l’application doit leur être vraiment étrangère. L’idée de construire réellement une chose doit être d’origine intergalactique pour eux.

Lorsque les gens ne comprennent pas comment les produits de première nécessité fonctionnent ou comment ils sont fabriqués, lorsqu’ils ne comprennent pas comment la nourriture se retrouve dans leur assiette, ils n’ont généralement aucun respect pour les personnes qui rendent ces choses possibles. Et je dois vous avertir, vous les acteurs de la CHAZ, la plupart des gens qui rendent votre vie possible ont des maisons dans ce qu’on appelle le « pays oublié », et ils sont conservateurs.

Il est intéressant de noter que lorsque les gens choisissent de vivre de manière plus autonome ou y sont contraints par les circonstances, ils ont l’habitude de s’éloigner également des fantasmes socialistes. Ils abandonnent leurs problèmes du premier monde et leurs notions de politique identitaire lorsqu’ils réalisent à quoi ressemble la VRAIE lutte. Et ils commencent à s’intéresser à des concepts comme le mérite, et à conserver la valeur de leur travail au lieu de la donner à des gens qui ne la méritent pas. Ils commencent à agir comme des conservateurs.

Donc, je ne veux pas nécessairement que la République de la CHAZ échoue. En fait, j’aimerais que ces personnes se battent pour essayer de mettre en place une communauté ou une « tribu » concrète et autonome. Pourquoi ? Parce qu’il y a une chance qu’ils basculent de l’autre côté en appréciant les réalisations des communautés et des individus conservateurs qui font déjà ces choses régulièrement. Peut-être même qu’ils se convertiront à « l’extrémisme de droite » ; c’est là que se trouvent tous les vrais hommes, et on s’y amuse plus. La gauche est nulle pour construire des choses parce que sa mentalité est une mentalité de théorie et jamais d’application. Tout ce qu’ils savent, c’est comment démolir les choses ; ils n’ont pas la capacité de créer.

Et pour montrer aux gens de la CHAZ que je ne parle pas comme eux, je vais leur donner quelques conseils sur la façon de démarrer en tant que producteur. Par exemple, l’image ci-dessous montre à quoi ressemble un VRAI jardin :

J’ai sculpté cette nouvelle parcelle de jardin dans les bois ce printemps. Il a fallu environ un mois pour tout faire. Il a fallu couper des arbres et j’ai dû enlever les souches en exposant les racines avec une pelle et en coupant ensuite les racines pivotantes avec une scie adaptée. Le terrain a été nivelé au mieux à l’aide d’un tracteur, que j’ai dû apprendre à conduire au préalable. J’ai ensuite construit les parterres surélevés, je les ai mis en terre, j’ai creusé et retourné toute la terre des parterres. Huit pouces de terre fraîche, un mélange de terre de rempotage et de terre végétale, ont ensuite été placés dans les lits.

Les lits étaient entourés de copeaux de bois pour empêcher la croissance des mauvaises herbes. J’ai planté des graines qui, je le sais par expérience, poussent très bien dans le climat plus frais du Montana. J’ai également construit une haute clôture autour du jardin et j’ai ensuite pulvérisé un répulsif à chevreuil à base d’ail pour empêcher les animaux d’essayer de sauter la clôture et de détruire les plantes pendant leur croissance. Les cultures de base dans ma région sont à base de racines, comme les pommes de terre, les oignons, les carottes, etc.

Je plante en utilisant des semences et des pommes de terre que j’ai gardées de ma récolte de l’année précédente, mais je dois aussi puiser dans les semences que j’ai achetées. J’aimerais éventuellement planter complètement à partir de semences que je garde de mes propres cultures.

Ce processus nécessite de nombreuses saisons d’expérience pour devenir compétent. Ce n’est pas facile. Ce n’est pas simple. Il faut travailler dur, et parfois on échoue quand même. Cela signifie que vous avez besoin de stratégies de secours. Je suis également devenu un chasseur passionné et j’ai l’impression d’avoir enfin maîtrisé le pistage et la traque. Voici une image du mâle que j’ai tué lors de la dernière saison de chasse :

Et, si le jardinage et la chasse peuvent mettre de la nourriture sur la table, vous devrez peut-être aussi produire des articles que les gens sont prêts à troquer pour obtenir des produits et des services que vous ne pouvez pas fournir vous-même. Voici un coffre en cèdre que je viens de construire à la main la semaine dernière. De tels produits pourraient être commercialisés sur un marché ouvert.

Vous voyez, la réussite d’une communauté dépend des individus qui la composent. Chaque personne doit apporter avec elle autant de compétences uniques qu’elle le peut, qui renforcent la force de la tribu. Le commerce est vital, et le marché libre du troc doit pouvoir prospérer, sinon les gens ne seront pas incités à faire le moindre effort et votre société mourra.

J’ai lu aujourd’hui que la République de la CHAZ envisageait de changer son nom en « CHOP » afin de préciser qu’elle n’a pas l’intention de faire sécession des États-Unis. Je pense que ce changement d’avis est peut-être dû au fait que les habitants et les militants de la région commencent à se rendre compte de la difficulté de cette entreprise d’autosuffisance. Lorsque vous déclarez que vous construisez une zone autonome, c’est un engagement à vie et une lutte acharnée. Lorsque vous déclarez que vous ne faites que protester, vous pouvez partir quand vous voulez et prétendre avoir gagné la journée.

J’espère que les habitants de la CHAZ n’abandonneront pas leur objectif de créer une société suffisante, du moins pas encore. Ils n’y sont que depuis une semaine environ, et ce n’est pas assez pour qu’ils puissent vraiment se rendre compte des efforts et des compétences nécessaires pour devenir productifs. Peut-être sortiront-ils de la CHAZ avec un nouveau respect pour l’idéal conservateur ? Qui sait…

Brandon Smith

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

11 pensées sur “Un regard réaliste sur la République du CHAZ (Seattle)

  • 6 juillet 2020 à 1 h 59 min
    Permalink

    Est-ce que le Saker francophone semble si impressionné et émerveillé par ce conservateur fils à papa qui écrit comme ses pieds pour le traduire ainsi et diffuser son message sans intérêt ?!!! Si tous les  »producteurs » américains étaient conservateurs comme semble le soutenir faussement le grassouillet bourgeois auteur de cet article…un peu comme les clichés Hollywoodien d’ailleurs…l’Amérique serait en faillite économique depuis belle lurette ! c’est aussi envoyer paître et mépriser le prolétariat Américain constitué à plus de 50% de travailleurs latinos et autres minorités dont les noirs, et l’autre moitié de blancs qui n’ont rien de conservateurs sauf une partie selon les états… et sans qui l’Amérique crèverait la dalle encore aujourd’hui ! Cette idée d’ailleurs que l’Amérique ou les états-unis soient debout uniquement grâce à une droite blanche conservatrice est au cœur des idées fausses véhiculées par le KKK et autres groupuscules suprématistes blancs ! et puis juger cette  »république du CHAZ » comme un mouvement politique avec des projections d’autonomie est on ne peut n’importequoitiste ! sur la base en plus de quelques incidents et autres anecdotes d’une frange ado ou jeune adulte idéaliste ….bref !

    Confondre discipline et determination avec conservatisme c’est le clou de ce billet ! encore un peu et on croira que les conservateurs ont inventé l’intégrité et les valeurs sociales… il manquait plus que ça ! Plus néocon que ça, tu meurs ! :)))

    Répondre
    • 6 juillet 2020 à 21 h 43 min
      Permalink

      Je savais déjà que des minables gauchistes allaient critiquer cet excellent billet. C’est comme ça que la Renaissance a vu le jour… Avec une minorité de gens qui ont trouvé des solutions aux problèmes et qui ont donné plus importance à la technique qu’au travail. Bref, il aura toujours des esclaves et des Hommes libres. Les derniers n’attendent jamais que la prophétie du minable Marx arrive pour vivre dans le paradis des licornes!

      Répondre
      • 7 juillet 2020 à 1 h 09 min
        Permalink

        @ Pablo

        Tes insultes résument au final qui tu es malgré la patience, la largesse d’esprit et le surci que tout le monde a bien voulu t’accorder dont moi-même sur ce web magazine! même te traiter de pauvre détraqué mental, de troll poilu et de frustré totalement nul avec une âme aussi vide que la tienne ne signifieraient pas grand chose pour toi ! tu carbure à la haine de ce que tu ne comprends pas, et tu n’as absolument et strictement rien à partager ici ou ailleurs, rien à cirer de ce qui se raconte ici ou ailleurs et de la vie entière je présumes, ni rien à nous apprendre de toutes les façons… tu souffres beaucoup Pablo et tu es très malade, il faudrait peut-être que tu te rendes à l’évidence et que tu te rendes chez un spécialiste ou une clinique mentale….et à moins que tu sois déjà sous traitement, chose qui ne me surprendrait pas, il serait peut-être temps qu’ils changent tes pillules mon ami ! comment peux-tu en plus te vanter d’être un parent ?!!! si tu continues sur cette voie, quelqu’un finira par appeler la commission de la protection de la jeunesse et même tes enfants seront enfin soulagé du détraqué de père que tu représentes ! si tu veux, je peux te donner 20 dollars pour aller au cinéma et nous foutre la paix sur ce blog car tu n’a rien à y dire !

        Je ne suis pas le premier qui ni le dernier qui te fera une remarque aussi authentique de ta personne ! ton problème initial réside dans ton ignorance…tes haines en plus de tes souffrances mentales, et visiblement ta jalousie ou ta fixation sur ma personne car je laissait trop de commentaires un peu trop détaillé a ton goût ! j’y peux rien, je ne suis pas venu au monde, ni vécu et connu autant dans ma vie pour te plaire ! j’ai essayé d’être gentil, je t’ai invité à nous expliquer ta science supérieure, j’ai pardonné plusieurs de tes insultes…et tu continues à me coller au cul comme un morpion !:))) si tu crois que cela m’affecte que tu viennes soulager ta souffrance en me traitant de minable à chaque fois, tu te trompes, car tu ne représentes même pas la moindre nuisance intellectuelle pour quiconque ici ou ailleurs, tu es juste comme une mouche de caca verte et bleue et un peu dégoûtante qui essaie de nous foirer le site depuis belle lurette ! Si tu continues comme ça, et si tu y tiens vraiment, on pourrait te régler ton cas en te signalant ainsi que tes propos haineux et dangereux à big brother et ceux qui se chargeront de te mettre une camisole ine bonne fois pour toutes !

        continues de me coller au cul, et tu aura l’occasion de me rencontrer dans un cadre légal et dans une cours de justice qui se chargera de t’interner avec les fous pour de bon ! je ne plaisante même pas !

        Répondre
  • 7 juillet 2020 à 1 h 42 min
    Permalink

    Je tiens à remercier l’équipe de l’édition de garder les commentaires de cet énergumène qui se fait appeler Pablo Lugo Herrera, et de ne pas les bloquer ou les effacer, afin de pouvoir les compiler et réunir comme preuves à son encontre, preuves d’insultes gratuites et d’incitation à la haine contre les Québécois que nous sommes pour la plus part, contre les juifs, chrétiens et musulmans et même contre les athées marxistes qu’il n’hésite pas à vouloir intimider et terroriser en même temps. Ses commentaires toujours insignifiants, nuls, enfantins ou carrément haineux d’appel au crime, remontent à aussi loin que l’année dernière sinon plus, ils sont encore là enregistrés et bien visibles à tous ! le but de ce psychopathe et sociopathe est visiblement de vouloir chasser les lecteurs et les commentateurs du site ! il rumine sa rage et sa haine contre tout le monde et je dois dire que je suis étonné qu’il ne soit pas encore passé à l’acte car je n’ai jamais lu un type aussi désaxé et malade qui rappelle les criminels et fous qui un jour ou l’autre font parler d’eux et finissent par se faire connaitre de manière sinistre !

    Nous avons donc assez d’éléments à charge à travers ses commentaires afin de lui donner une leçon qu’il ne sera pas prêt d’oublier ! Dans le cas donc ou il rapplique avec des charges de haines comme à son habitude, on se fera un plaisir de le signaler à big brother contraints et obligés hélas, par mesures de précautions car ce type représente un danger d’une manière ou d’une autre pour la société !

    Merci !

    Répondre
  • 7 juillet 2020 à 9 h 21 min
    Permalink

    @ Sam

    La publication de ce billet pourrait offrir l’occasion d’une analyse et d’un débat intéressant sur les concepts de GAUCHE et de DTOITE.

    Pourquoi ne pas nous copier-coller cinq extraits de ce texte que tu considères refléter la DROITE – NÉO-CON … que des extraits du texte ci-haut….

    Merci à l’avance

    Robert Bibeau

    Répondre
  • 7 juillet 2020 à 10 h 29 min
    Permalink

    Salut Robert,

    Extraits : <> etc… j’espère que tu en aura assez avec ça Robert !:)))

    Bref, le type nous la joue aussi anarchiste Pro qui sait de quoi il parle, et il voudrait tellement voir cette république se concrétiser sur un model Waco, ou groupuscules armés isolés, qui font partie du catalogue imaginaire et fantasmé qu’on retrouve typiquement en Amérique chez ces franges de classe moyenne supérieur qu’il critique et dont il fait largement partie, véhiculant des idées à la mode de vie en otarcie et autonome, sans jamais oublier d’aller au Home dépot du coin pour le dévaliser…voyez juste les milliers de vidéos Youtube américaine de  »Life off grid » ou  »cabin off grid » et tous ces rêveurs qui croient qu’il reste encore en Amérique (USA) assez d’espace pour contenir et supporter leur utopies néo bourgeoises et un peu néocons !

    Ici, la droite ou la gauche traditionnelles comme celles de l’europe n’ont pas droit de citer, nous nageons en pleine dérision d’enfants gâtés de l’Amérique qui disposent encore d’un bon capital de terres pas chères, combiné à leur egocentrisme et autres individualismes pour se libérer du fardeau social de devoir composer et vivre avec les autres communautés, et qui n’hésitent pas à louer un tracteur $100/ jour (uniquement possible en Amérique), pour terrasser une forêt, une colline, changer le paysage radicalement et  »créer » sans cesse des espaces conformes à leur misère socio-culturelle, et l’abandonner après ou ans pour se retrouver incognito dans un patelin totalement à l’opposé avec une vie chamboulée de fond en comble et parfois en taule pour abus d’armes à feu ou d’on ne sait quoi d’autre !

    l’Amérique n’a en réalité rien d’autre à offrir à ses enfants qui ne peuvent plus supporter son hyper libéralisme et capitalisme sauvage, et dont ils sont les objets malgré eux, car ils sont piégés dans ce système qui ne permet à presque personne de sen sortir indemne, sauf les gros bonnets et les milliardaires qui ont eux les moyens d’aller ailleurs ou se faire des retraites ailleurs !

    Répondre
  • 7 juillet 2020 à 10 h 35 min
    Permalink

    Oups, voici les extraits :

     »Et je dois vous avertir, vous les acteurs de la CHAZ, la plupart des gens qui rendent votre vie possible ont des maisons dans ce qu’on appelle le « pays oublié », et ils sont conservateurs.

    Il est intéressant de noter que lorsque les gens choisissent de vivre de manière plus autonome ou y sont contraints par les circonstances, ils ont l’habitude de s’éloigner également des fantasmes socialistes. Ils abandonnent leurs problèmes du premier monde et leurs notions de politique identitaire lorsqu’ils réalisent à quoi ressemble la VRAIE lutte. Et ils commencent à s’intéresser à des concepts comme le mérite, et à conserver la valeur de leur travail au lieu de la donner à des gens qui ne la méritent pas. Ils commencent à agir comme des conservateurs.

    Donc, je ne veux pas nécessairement que la République de la CHAZ échoue. En fait, j’aimerais que ces personnes se battent pour essayer de mettre en place une communauté ou une « tribu » concrète et autonome. Pourquoi ? Parce qu’il y a une chance qu’ils basculent de l’autre côté en appréciant les réalisations des communautés et des individus conservateurs qui font déjà ces choses régulièrement. Peut-être même qu’ils se convertiront à « l’extrémisme de droite » ; c’est là que se trouvent tous les vrais hommes, et on s’y amuse plus. La gauche est nulle pour construire des choses parce que sa mentalité est une mentalité de théorie et jamais d’application. Tout ce qu’ils savent, c’est comment démolir les choses ; ils n’ont pas la capacité de créer.

    Et pour montrer aux gens de la CHAZ que je ne parle pas comme eux, je vais leur donner quelques conseils sur la façon de démarrer en tant que producteur. Par exemple, l’image ci-dessous montre à quoi ressemble un VRAI jardin …. »

     »J’espère que les habitants de la CHAZ n’abandonneront pas leur objectif de créer une société suffisante, du moins pas encore. Ils n’y sont que depuis une semaine environ, et ce n’est pas assez pour qu’ils puissent vraiment se rendre compte des efforts et des compétences nécessaires pour devenir productifs. Peut-être sortiront-ils de la CHAZ avec un nouveau respect pour l’idéal conservateur ? Qui sait… » etc

    Répondre
  • 7 juillet 2020 à 14 h 45 min
    Permalink

    @ Robert

    Attention à ne pas confondre, ce que je dis ne condamne pas les gens qui veulent vivre a la campagne ou assez isolés…et dont moi même je fais partie jusqu’à un certain point, c’est à dire je garde la tête sur les épaules et je sais que l’on ne pourra se dispenser complètement de certains attraits de la modernité…je connais un bout sur ce mode de vie d’ailleurs et je sais qu’il est beaucoup plus charmant et sympathique dans des pays du sud que dans un pays comme les USA par exemple ou vous finissez de toutes façon par être rattrapé par les taxes et autres dépenses conséquentes, l’insécurité liée aux gens armés dans certains coins du sud du pays, ou les excès idéologiques dans lesquels les gens peuvent tomber aussi dans cette Amérique ! Ceci dit, les Américains en majorité sont loin d’être immatures ou cons, y compris ceux qui vivent dans le milieu rural et même éloigné… ils le sont en majorité un peu par choix mais beaucoup par non choix justement comme partout ailleurs !

    En ce qui me concerne, faire pousser des graines (ou les faire germer et planter par la suite), j’y connais qq chose modestement, et pêcher à la canne, travailler un jardin, sympathiser surtout avec les locaux et me rendre utile est la raison qui me pousse à rechercher ce genre de bonheur ! me faire prof ou instituteur volontaire d’enfants perdus du bled dans les montagnes, ou proche du littoral desert, ou encore gérer une association pour le développement durable et écologique et qui prend soin des nécessiteux ou des handicapés et des vieux en même temps me paraissent une noble manière de terminer sa vie, et je m’y prépare un peu de toute façon ! Mais de là à me faire à l’idée de devenir un robin des bois à la limite de la loi, ou rêver de vider des chargeurs de fusils sur des pauvres bêtes non indispensables pour notre survie, ou encore, rêver de fonder mon royaume ultra autonome et égocentrique et souhaiter l’apocalypse aux autres comme ces néocons, c’est vraiment pas mon rayon !

    cette pseudo gauche ou extrême gauche qui veut s’aligner sur ces idéaux merdiques et individualistes de l’extrême droite pecnot et redneck, c’est ridicule et ça mène au suicide social ! et s’ils veulent je peux leur envoyer un peu de mes legumes de jardin, mes fraises, et mes melons d’eau que j’ai sauvé à partir d’un melon d’eau du commerce :)))) ils ont rien à m’apprendre, je préfère encore apprendre auprès de gens humbles et authentiques qui soit équilibrés dans leurs tête !

    Répondre
  • 7 juillet 2020 à 23 h 40 min
    Permalink

    @ Très Cher Robert,

    Je crois qu’il y en a franchement marre de toute cette droite et extrême droite en Amérique du Nord, qui a avalé l’extrême gauche comme je le répète tout le temps, si vous voulez vraiment discuter droite – gauche ! le colonialisme Nord Américain est à la base de tous ces problèmes, ces clivages, ces comportements excessifs et même ces rêves en couleur individualistes et égocentriques de vouloir fonder des sociétés pseudo  »anarchistes », ces bunkers dont les proprios sont armés jusqu’aux dents, cette publicité merdique pour une fausse liberté Nord Américaine qui n’existe que dans les esprits malades de ceux qui tiennent à devenir les héritiers du colonialisme, pendant que des autochtones crèvent de faim, mais aussi des blancs de souche, des immigrants latino, afro-américains, des Irlandais et même des européens…bien qu’on fait tout pour que ça ne se sache pas !

    – Savez-vous Robert qu’il existe des enfants qui crèvent de faim en Amérique du nord ? autochtones au Canada, ou autochtones et même blancs de souche anglaise, ou noirs ou autres aux états-unis ? et des enfants malades et n’ont pas de quoi se soigner de manière décente de leurs maladies génétiques ou environnementales, ou autres !?

    – Savez-vous qu’il y a encore autant de la pauvreté indigne du 21ème siècle dans le Vermont voisin du Québec, dans les états du Midwest, et même au Canada dans les parcs roulottes d’est en Ouest du pays ? et qu’il y a encore plus d’enfants qu’on imagine qui n’ont rien d’une vie normale ? et pas que des enfants, des parents, des vieux, des femmes, des transgenres ou  »défauts de fabrication » sans que ce soit péjoratif, et même des hommes dans cette situation ?

    – Savez-vous que même au cœur de nos villes et métropoles autant qu’en milieu rural, il existe des Québecois de souche, autant que des protestants ou sans religion anglophones, qui souffrent de marginalisation pas possible et de gentrification sociale et celle des quartiers transformés en quartiers de riches pendant que eux n’ont que la peau sur les os même en 2021… allez faire un tour dans le  »little Burgundy » ou petite bourgogne à Montréal devenu un quartier hyper branché et cher, et dont les familles nombreuses aussi bien francophones que anglophones, n’ont même pas des jobs décents ou des vies normales, car sont trop restés confiné dans l’ignorance et l’exploitation politicienne et capitaliste sans jamais réaliser qu’ils ont des droits jusqu’à aujourd’hui ?!!

    – Savez-vous que les maladies mentales en Amérique du Nord doivent certainement battre tous les records en absence quasi totale de prise en charge sérieuse des gouvernements et font donc qu’une partie de la population vit dans des conditions des plus exécrables n’ayant pas accès à la moindre dignité, et leurs enfants avec ?!!! que les graves problèmes sociaux dans ces cas majoritaires, sont donc héréditaires en quelques sortes, et qu’ils constituent des pièges et des cercles vicieux dont les victimes ne s’en sortent jamais ?!

    – Savez-vous que ces pubs minables pour la chasse, la pêche à outrance, les armes à feu, et autres rêves de possessions de terres et vies en autarcie, de pick up trucks, de machisme et ses grosses couilles et autres représentations viriles du sexe, de la société, de femmes chiennes qui l’aiment dans tous les trous, et autres clichés réducteurs ou pornographiques, sont justement une extension de l’esprit de la colonisation repris par un marketing des plus redoutables et sur lequel la droite et l’extrême droite fondent tous leurs espoirs à la con ?!

    – Savez-vous que j’étais prêt à me lancer dans la prospection de l’or et des pierres précieuses dans le Nord du Canada avec l’aide d’un géologue et une expertise suffisante pour ne pas retourner bredouille, un type qui m’aurait suivi jusqu’en enfer depuis sa Belgique ou il bosse encore en entretenant les meilleures relations amicales depuis nos années d’études !…mais qu’au lieu de cela, ma conscience individuelle, sociale et politique m’a toujours interdit les aventures incertaines ou franchir certaines limites dans ces milieux violents surtout et ne serait-ce que par respect aux détenteurs de la terre ou de droits avant moi ! Bref, j’avais mon permis et mes  »claims » cibles, auprès du ministère des ressources naturelles déjà prêts… mais combien fut grand mon choc de comprendre que les revendications territoriales Amérindiennes dans le nord n’ont jamais été réglées pendant que le Mern (ou ministère des ressources naturelles) continue de vendre des concessions dans le coin par milliers !

    – Ce n’est pas les couilles qui m’ont manqué avec les copains pour aller camper et pêcher et découvrir des coins reculés du Nord et à l’ouest, mais à travers ce tourisme j’ai fini par comprendre un bout sur la colonisation justement et la surexploitation des ressources, des meilleures terres, des bordures de lacs tous déjà pris, et même des terres par centaines d’acres et milliers d’acres cédées pour une poignée de dollars à des opportunistes de tous poils qui ne vivent que pour le fric !

    Mon rêve est donc de pouvoir venir en aide à d’autres dans ma vie, et je me demande pourquoi cette putain de droite et d’extrême droite ne s’y attarde jamais comme si tout le monde vivait à sa faim et pouvait joindre les deux bouts ou se soigner ou même trouver un foyer équilibré et stable pour ces millions d’enfants blancs aussi bien que noirs en Amérique du nord, ou peut se permettre ces gâteries interminables et autres caprices qui changent au grès des saisons chez ces ptits bourges gavés et péteux qui perpétuent l’esprit des colons en plus…. blasés en réalité ne ressentiraient pas la moindre compassion même face à des enfants va nu pieds de mon pays que je n’oublierais jamais, ou ces vieux oubliés dans les mêmes recoins, et dont un simple Yaourt constitue encore un summum de luxe et de pouvoir d’achat inaccessible ! et pas que dans mon pays, en Amérique centrale, en Amérique latine, dans les caraibes et même parmi les autochtones de la république dominicaine ! mais au lieu de cela, allez les voir sur Youtube, des gamins et des adultes qui possèdent des centaines d’hectares et des joujoux à ne plus en finir, des grosses baraques, des armes à feu qui coûtent des fortunes, et même à ça, ils squattent Youtube pour empocher quelques dollars en plus et se faire des fans et des attardés qui leurs lancent des WAW ! je suis impréssionné !

    la gauche à la base c’est une idée avant tout et c’est une conscience sociale…. non pas militante politique à la con, non pas exhibitionniste et encore moins démagogue, théoricienne ou encore machiste ou succombant au marketing de notre époque…c’est une introspection intellectuelle honnête et une distance humaine que l’on doit prendre face aux défis qui nous guettent à tous les coins, et c’est donc l’humilit et le respect dû aux gens détenteurs de droits qui en soient privés et qui demeurent notre principale cause même lorsque nous mêmes en faisons partie !

    Quant à ceux qui veulent jouer aux Cowboys, ils peuvent très bien se cuisiner un chili de beans chez eux, mater Youtube et nous foutre la paix !:)) on va quand même pas renoncer à nos principes et nos raisons d’être pour une histoire de trique et d’égo démesurés qui cherchent à fausser tous les débats et nous assommer avec leurs fausses causes à la con ! Alors qu’en réalité, ces mêmes défenseurs de la droite sont les premiers qui aient besoin d’aide mentale surtout qui soit urgente en tous cas et qu’ils sont à mille lieux de réaliser ou en être conscients !

    Répondre
  • 8 juillet 2020 à 0 h 25 min
    Permalink

    J’aimerais surtout Robert que vous abordiez un jour la colonisation blanche de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud ! car à mes yeux elle est bien pire que la colonisation britannique de l’Amérique du Nord !!! sauf que le nuage de fumée qui entoure cette colonisation et le fait de viser une Amérique du nord plus riche, en plus du passé socialiste ou communiste de certaines contrées de l’Amérique centrale ou du sud, à réussi on dirait à faire croire que le racisme abjecte et le plus virulent n’existe qu’en Amérique du Nord !!! c’est archi multi faux ! les colon hispaniques portugais et espagnols ont été les pires colons de l’Amérique jusqu’à nos jours ! la violence dont ils se sont rendu responsables dans tous ces pays, n’est attribuable ni aux monarchies anglaises, ou hollandaises, ou françaises ou du nord de l’europe en tous cas, ni qu’elle soit attribuable comme on essaie de nous faire croire à la CIA et ces mythes modernes de la CIA qui fait et défait des pays à elle seule ! Les Pinochets et autres dictatures en Amérique centrale, et en Amérique du sud, sont les pires représentations de cette colonisation encore virulente et violente hispanique sur les trois quarts de ce continent !

    Des pays comme le Brésil ou l’Argentine en sont des exemples édifiants et flagrants encore aujourd’hui d’impunité et de violations et crimes par milliers et millions et qui soient encore tabous ! la prolifération au sein de ces pays des problèmes sociaux, de drogue, de prostitution et de tellement d’autres problèmes sont le résultat direct d’une exploitation qui n’a aucun équivalent même comparée aux heures les plus sombres des états-unis ! il est temps de lever le voile sur la plus grosse arnaque coloniale de tous les temps qui continue de plus belle et qui se cache derrière un passé socialiste ou gauchiste ou communiste pour tenter de désigner les USA et le Canada comme les pires exemples de cette colonisation alors qu’il n’en est rien du tout !

    la violence et les besoins criants de tous ces pays, et ces petits pays d’Amérique centrale aujourd’hui aux mains des narco trafiquants, et mafieux au pouvoir, représentent en réalité la dernière histoire de décolonisation jamais encore abordée avec sérieux et la pire de toutes ! et les problèmes sociaux en plus de mentaux dans toutes ces contrées sont encore pire que ceux des américains blancs ou autres du nord du continent ! ça suffit maintenant, il est temps d’aborder la colonisation dans son ensemble et ses victimes autochtones du centre et du sud du continent comme étant la pire histoire de la colonisation de tous les temps ! et je le pense sur la base de faits historiques et non pas de quelconques approximations idéologiques ou politiques !

    Merci !

    Répondre
  • 8 juillet 2020 à 11 h 35 min
    Permalink

    @ SAM

    Trop de matière à traiter c’est comme pas assez… on ne sait plus par où commencer.

    Un premier point très simple pour te rassurer : OUI je connais parfaitement les conditions sociales de vie et de survie des populations – pauvres – semi-pauvres – moyennes – prolétariennes – ouvrières – bourgeoises et capitalistes qui vivent en Amérique du Nord et sur le reste de la planète sous le mode de production capitaliste décadent.

    Mieux – je sais que ce mode de production capitaliste étant décadent – les conditions de vie et de survie vont en se dégradant pour toutes les classes sociales du bas jusqu’en haut de la pyramide sociale. Phénomène ACTUELLEMENT EN MARCHE qui entraîne les révoltes sociales – où la petite-bourgeoisie tient présentement le haut du pavé en terme de visibilité et de grande gueule – outrée que le système les traite si mal eux les CHIENS DE GARDE ET LES COURROIES DE TRANSMISSION du système sous les lois du Grand capital impérial (prend note que je n’ai pas écrit = SOUS LES ORDRES DU GRAND CAPITAL. En effet du capital ça ne parle pas – ça ne donne pas des ordres – ça s’impose par ses lois de reproduction élargie (que Marx appelait ACCUMULATION – une erreur à mon avis »

    La seule et unique chose qui m’intéresse dans ton propos et dans celui des autres est de comprendre comment vous envisagez LE CHANGEMENT – LA TRANSFORMATION DE CE MARASME que tu décris très bien dans tes posts. Nous prolétaires révolutionnaires souhaitons participer à ce changement radical de société.

    Nous avons publié cet article non pas pour donner cette utopique CHAZ en exemple à suivre = pas du tout = mais pour montrer comment le système génère ses propres contre-poisons. L’utopie CHAZ accédité par la mairie de Seattle est comme un suçon que les patrons consentent aux enfants trop turbulents – une aire de jeu – un parc urbain emmuré – surveiller – cadenasser – où les flics laissent la petite-bourgeoisie de gauche comme de droite (blanc bonnet – bonnet blanc) s’épivarder – se chamailler et se droguer en peinturant des graffitis.

    De cette façon le grand capital aura fait à nouveau la démonstration de l’ineptie et de l’impossibilté de ces utopies de Hippies-Youpies-verts-gauchistes-anarchistes-suprémacistes-ultra-droitistes.

    Conclusion : Tu écris ceci pour définir LA GAUCHE :  » la gauche à la base c’est une idée avant tout et c’est une conscience sociale…. non pas militante politique à la con, non pas exhibitionniste et encore moins démagogue, théoricienne ou encore machiste ou succombant au marketing de notre époque…c’est une introspection intellectuelle honnête et une distance humaine que l’on doit prendre face aux défis qui nous guettent à tous les coins, et c’est donc l’humilité et le respect dû aux gens détenteurs de droits qui en soient privés et qui demeurent notre principale cause même lorsque nous mêmes en faisons partie ! »

    Il se peut que LA GAUCHE soit ce que tu en écrit mais je te dirait qu’un épigone de DROITE pourrait écrire la même chose… le même texte.

    Nous prolétaires révolutionnaires rejetons aussi bien les incantations larmoyantes de gauche que les élucubrations dithyrambiques de droite qui tous les deux sont une face de la même tête.

    On ne renversera pas le système dominant mondialement et on ne le remplacera pas par LA RÉPUBLIQUE PROLÉTARIENNE INTERNATIONALISTE en partant du CHAZ, pas plus que les communes hippies ou le bloc soviétique ou la Chine « communiste-maoiste » n’ont réussit dans les années 1960-1990.

    Merci de ta patience.

    Robert Bibeau

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *