Directement de militants afghans

ETERAZ (French-English)

Complete articles are available in afghan and Farsi on this webmagazine here:
Eteraz-7pub (3)

Volume 7, juillet 2020

=================================================== =====

Contenu:

1- Éditorial (Les mamans et les enfants de Kaboul, au milieu de la mort et de l’oubli)

(À propos d’une attaque brutale contre une maternité dans la ville de Kaboul, où des dizaines de mères et de nouveau-nés ont perdu la vie)

2- Le paradoxe de la paix avec les talibans et la préservation des valeurs démocratiques

(Il analyse les pourparlers de paix entre les talibans, les États-Unis et le gouvernement afghan, où, avec les négociations de paix, l’arrière-plan sombre des talibans et d’autres criminels de guerre ignore les droits humains, les droits des femmes, les valeurs démocratiques sont sacrifiés)

Par Salih

3- Les travailleurs n’ont pas de pays

(Les impérialistes font la guerre aux droits des travailleurs, des immigrants et des réfugiés dans le monde)

Par Jawad Taib

4- La souffrance silencieuse des journalistes et des partisans trompeurs de la liberté d’expression

Le gouvernement afghan tente d’imposer des restrictions aux médias et aux médias sociaux en modifiant les lois. Il maintient leur diffusion dans la limite où il ne critique pas le gouvernement et expose le visage et la nature criminels et exploiteurs de l’État capitaliste.

Par Bashir Yawari

5- Un regard sur la vie et l’œuvre du camarade Sharifi

Le camarade Esmatullah Sharifi est décédé le 07 juin 2020 à l’âge de 66 ans. Il vivait dans une pauvreté aiguë et un manque d’accès aux soins de santé qui ont finalement causé sa mort. Mais la pauvreté et la maladie ne l’ont jamais arrêté de son chemin de lutte pour le socialisme, de sensibilisation des travailleurs, de mobilisation des travailleurs. Jusqu’à sa dernière minute, il est resté un activiste marxiste et a combattu l’occupation de l’Afghanistan par les États-Unis / l’OTAN et le capitalisme et les extrémistes nationalistes et religieux.

Il a rejoint la gauche et les organisations progressistes en Afghanistan depuis son lycée et a participé à des grèves de travailleurs dans le nord de l’Afghanistan en 1960 et 1970. Il a participé à la guerre contre l’agression soviétique contre l’Afghanistan en 1979-1989. Il a été le fondateur de « l’Afghan Workers Social Association » qui comprenait des travailleurs des télécommunications, des mines et de la construction et il a lui-même travaillé dans une entreprise de télécommunications en tant que travailleur. Il a été rédacteur en chef d’un Bulletin des travailleurs KARGAR (WORKER) qui a été imprimé et publié 23 numéros entre 2009 et 2013.

Bay Jawad Taib

6- Un appel à la création d’une organisation de solidarité pour la défense des

dignités et droits des travailleurs et des immigrants afghans

Par un groupe de militants ouvriers (afghans et iraniens)

7- Crise migratoire, causes et troubles

L’intervention de la guerre et des impérialistes provoque des migrations et des refuges dans le monde entier, et les migrants et les réfugiés risquent la mort, la torture, la violence, le racisme et l’injustice dans les pays d’accueil.

Par Nasir Loyand

8- Une femme qui n’a pas eu de maternité

L’histoire d’une mère qui a accouché mais qui a rapidement été tuée par des terroristes lors d’une attaque contre une maternité de Kaboul. Son nouveau bébé a été gravement blessé mais a survécu. Le bébé n’a pas pu profiter des câlins de sa mère, mais la mère n’a jamais entendu les pleurs de son nouveau-né blessé.

Kubra Sultani


 

Eteraz  Eteraz-7pub (3)

Volume 7th, July 2020

=======================================================

Contents:

1- Editorial (The mohters and Children of Kabul, in the midst of  death and oblivion)

(About a brutal attack on maternaty hosptil in Kabul city where tens of mothers and new born children lost their lives)

2- The paradox of peace with the Taliban and the preservation of democratic values

(It analysis the peace talks among the Taliban, US and Afghan government, where withing the peace negociations the dark background of Taliban and other war criminals are ignorese and human rights, women rights, democratic valuses are sacrificed)

By Salih

3- The workers have no country

(Imperialists war and bout the rights of workers, immigrants, refugees around the world)

By Jawad Taib

4- The silent suffering of journalists and the deceiver supporters of the freedom of expression

Afghan government attempting to impose restriction on media and social media by modifying  the  laws. It keeps the freedom to the limit where it does not criticise the goverment and expose the criminal and exploitive face and nature of the capitalist state)

By Bashir Yawari

5- A glance to the life and work of comrade Sharifi

Comrade Esmatullah Sharifi died on June 07, 2020  with age of 66. He lived in acute poverty and lack of access to health care which finally caused his death. But the poverty and desease never stopped him from his path of struggling for socialism, awareness raising of workers, moblizing of workers. He until his last minute of his life remained a Marxist activists and fought against occupation of Afghansitan by US/Nato and capitalism and the nationalist and religious extremists.

He joined the Left and progressive organizations in Afghanistan since his high school and participated in workers strikes in the north of Afghanistan in 1960 and 1970. He participated in war against Soviet Union agression on Afghanistan in 1979-1989. He was the founder of « Afghan Workers Social Association » that comprised of workers of telecommuncation, mines and construction and he himselfe worked in a Telecommunication company as a worker. He was the chief editor of a worker Bulletin KARGAR (WORKER) which was printed and published 23 issues between 2009 to 2013.

Bay Jawad Taib

6-  A call for the establishment of a solidarity organization in defense of

dignity and rights of Afghan workers and immigrants

By a Group of Worker Activists (Afghan and Iranian)

7- Migration crisis, causes and troubles

The war and imperialists intervention cause migration and refuge around the world, and the migrants and refugees face death, torture, violence, racism and injustice in hosted countries.

By Nasir Loyand

8- A woman who did not enjoy a motherhood

A story of a mother who delivered a child but soon was killed by terrorists in an attack on a maternaty hospital in Kabul city. Her new baby was seriouly injured but survived. The baby was deprived of enjoying the hug of her mother, but the mother never heard the crying of her new born injured baby.

Kubra Sultani

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *