Liban – Des mafias au service d’un pouvoir corrompu

http://mai68.org/spip2/spip.php?article6569

Sami, 8 ans, joue à son jeu vidéo préféré. Pas pour longtemps. Une coupure d’électricité l’interrompra jusqu’à 20 fois par jour. « Quand l’électricité coupe, ca me rend triste parce que je ne peux plus rien faire », glisse-t-il.Télévision, machine à laver, frigos, l’électricité fournie par l’État ne fonctionne en moyenne que trois heures par jour. Les gens doivent jeter des avariés. Pour éviter ce type de désagrément, les familles possèdent deux compteurs. Celui de l’État et celui des générateurs privés qui prennent le relai. Deux factures donc. Chaque mois, une famille peut payer jusqu’à 100 euros, une fortune en ces temps de crise.

Derrière ces générateurs privés, c’est un marché de plus d’1,7 milliards d’euros. Des propriétaire peuvent posséder plusieurs générateurs, chacun fournissant de l’électricité pour plus plus de 1000 foyers. C’est illégal mais l’État ne peut que les tolérer tant les besoins sont immenses. Ces propriétaires de générateurs achètent du fuel au marché noir puis revendent l’électricité 30 centimes le kilowattheure, trois fois plus cher que les prix pratiqués par l’État. Les Libanais ne se trompent pas. Ils les surnomment « la mafia des générateurs ».

Au passage, cette mafia reverse une commission aux anciens chefs de milices et de guerre au pouvoir que M.Jean-Yves Le Drian, en visite actuellement Liban, tente de convaincre de réformer le pays.

En vain, évidemment, tant les intérêts de ces chefs sont liés aux intérêts de la mafia des générateurs comme aux intérêts des différentes mafias des autres secteurs d’activité économique d’un pays à la dérive. « Aidez-nous à vous aider, bon sang ! » s’était écrié le chef de la diplomatie française. Les corrompus ne demandent que ça.

Roland RICHA
Vendredi, 24 juillet 2020

https://assawra.blogspot.com/2020/07/des-mafias-au-service-dun-pouvoir.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *