La démocratie en Afrique

Par Célestin Bernard N ‘Dri.

L’ethnisme, les clans et le pouvoir de l ‘argent au menu démocratique!

Faut il désespérer des gouvernants africains qui  se font appeler ,  » Démocrates » ? La question dans son fondement est pleine de sagesse et de prudence, pour la suite qui, véritablement peut éclairer le lecteur sur  ce qu ‘est effectivement , la démocratie en Afrique.

Et pour cause;

ni Solon,  ni  Platon , ni encore  Socrate , n ‘ ont   une fois  imaginé , que la  démocratie , ce système de gouvernement tant promu et célébré , serait dévoyée un jour  dans son fonctionnement  par des souverains Poncifs de  certains états de ce continent sacrifié. Défini comme le pouvoir du peuple par le peuple ; c’est Abraham Lincoln le 16e  Président des Etats Unis qui donnera encore du  tonus  à sa définition. (sic)  Justement pour lui , la démocratie est le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple.

Là , résident les spéculations tendancieuses avec les interprétations erronées, faisant transparaître la mauvaise foi de  ces gouvernants en question.  En confinant, c’est selon , ce  peuple si  » cher  » à eux , sur des strapontins. par leur propre  volonté , la démocratie ,de ce côté de la carte mondiale , rime avec asservissement , humiliation  …et mendicité. Ces dirigeants de moralité douteuse , militent subtilement de voir ce peuple , qu’ ils disent tant  aimer  dans une  désuétude  sans égale. Au bas de l’ échelle de Maslow, Au propre , comme au figuré,  ce peuple est dépouillé  matériellement et psychologiquement.

Du Libéria, en passant par la Sierra Leone, La Guinée  , la Côte D’Ivoire, le Nigeria , la quasi-totalité des populations qui réfléchissent d’abord et avant tout en terme d’ethnie et de région, puis d’argent, prient régulièrement le Dieu pourvoyeur, de leur affecter un homme providentiel qui résoudra leurs problèmes au quotidien. Ce cri du coeur est très Souvent mal interprété par ces politiciens véreux , en quête de notoriété  qui  saisissent à coeur joie cette occasion de populations fragilisées, appelant au secours une âme salvatrice. Cet homme providentiel peut manipuler à sa guise , ces couches défavorisées en leur promettant mille et une merveilles au nom de la générosité démocratique.

les Cas des guerres civiles au Libéria entre les Krhans et les Madingos, au Rwanda entre les Tutsi et Hutu , et récemment en Côte D’Ivoire entre les partisans de l’ex chef de l’État , Laurent Gbagbo et l’ actuel Président de la République  Alassane Ouattara en sont des illustrations bien évidentes.

Comment sous le sceau sacré de l’ethnisme et de l’ argent , op;rent ces dirigeants ?

Les pères des indépendances africaines ont pour la plupart d’ entre  eux , créés des partis politiques de grands rassemblements africains , copiés sur les modèles occidentaux. Retenons qu ‘avant leur indépendance  bon nombre des pays africains étaient d’obédience communiste , socialiste  , libérale ou simplement capitaliste. Mais  Leurs couleurs  politiques vont beaucoup évoluer dès lors que l ‘aide au développement s est imposée à eux  avec l indépendance de  leurs états dans les années 1960.  L ‘aide apportée par la métropole , composée de la France, de L ‘Angleterre  …et du Portugal , est sous jacente à une forme de dirigisme qui ne dit pas son nom.

Très souvent , en Afrique francophone , le choix d ‘un dirigeant doit être fortement et vivement conseillé par l’Élysée , avant sa validation .Pour  les pays anglophones , largement tributaires d’ un passé colonial récent, le choix de leur dirigeant est un peu démocratique. Néanmoins , lorsque vous mettez le curseur sur la démocratie en Afrique tout court, vous vous rendez vite compte que les leaders sont dans un océan tribal où la communauté trouve qu’il faut accompagner , le fils de la même ethnie et de la même région ou de la même religion au Palais Présidentiel. Car , elle  pense à tord ou à raison  que c’ est son tour  de gouverner  le pays et de s’ abreuver à la source intarissable du lait et du miel , à l instar de ce que la Bible a annoncé au peuple.

Tout ceci entretenu par ces leaders sans foi ni loi  , des fois en langue locale au cours des réunions . Ceci est une réalité palpable au contraire de ce qui est expliqué au cours des conférences internationales en face des caméras.

Comment expliquer un programme de gouvernement à une population analphabète dans sa majorité et dans les campagnes. Survient alors l ‘Achat des consciences déjà formatées pour la pauvreté parce qu ‘ aucun  programme cohérent de développement  n’ a été achevé pour les sortir de là.  Au nom d ‘ un état de droit imaginaire , tous les pouvoirs sont concentrés aux mains de ces dirigeants  autocrates  qui ont pouvoir de vie et de mort sur ces peuples qui les ont élu sur une base tribale et régionale. Vos silences sont achetés très souvent.Vous aurez moins de possibilité de protester…si vous ne voulez pas avoir des soucis avec la loi répressive.

Pour pérenniser ,  le fils de la région au pouvoir et continuer à faire prospérer son clan et sa famille , ils tordent le cou à la Constitution que tout le peuple a voté. La Guinée , la Côte d’Ivoire, le Mali , le Tchad …le Cameroun , la République du Congo , ont tous ces mêmes maladies congénitales. A chaque pays sa forme de démocratie , pourvu qu ‘ on serve le sérail  avec les ressources du pays. Les pauvres , eux se contenteront de  moins de deux  dollars Canadiens lors des meetings folkloriques de leur parrain « charismatique ». Qu’ ils n’hésiteront pas à  réélire, malgré tout. A ce rythme , Le réveil de l ‘Afrique se fera  avec l’éducation des masses  et le départ de ces dirigeants corrompus.  Mais à la vérité , il faudra attendre …encore un peu

Célestin Bernard N ‘Dri

2 pensées sur “La démocratie en Afrique

  • 26 juillet 2020 à 23 h 29 min
    Permalink

     » ni Solon, ni Platon , ni encore Socrate , n ‘ ont une fois imaginé , que la démocratie , ce système de gouvernement tant promu et célébré , serait dévoyée un jour dans son fonctionnement par des souverains Poncifs de certains états de ce continent sacrifié. » Platon et Socrate… Les deux salopards qui ont donné la base à un des grands mensonges de l’Histoire de l’humanité : le christianisme.

    Répondre
  • Ping : La démocratie en Afrique – La Voix De La Libye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *