Qui profite de l’explosion de Beyrouth?

Par Pepe Escobar.

Le formatage de l’opinion occidentale

En partant du principe que l’explosion est le résultat d’une attaque…

Le récit selon lequel l’explosion de Beyrouth était la conséquence de la négligence et de la corruption de l’actuel gouvernement libanais est maintenant gravé dans le marbre, du moins dans la sphère atlantiste.

Et pourtant, en creusant un peu plus, nous constatons que la négligence et la corruption ont pu être pleinement exploitées, par le biais du sabotage, pour mettre au point l’attaque.

Le Liban est le premier territoire de John Le Carré. Un repaire multinational d’espions de toutes sortes – agents de la Maison des Saoud, agents sionistes, fournisseurs d’armes à des « rebelles modérés », intellectuels du Hezbollah, « royauté » arabe débauchée, contrebandiers auto-glorifiés – dans un contexte de désastre économique généralisé qui touche un membre de l’Axe de la Résistance, une cible permanente d’Israël aux côtés de la Syrie et de l’Iran.

Comme si cela n’était pas assez volcanique, le Président Trump est entré dans la tragédie pour troubler les eaux – déjà contaminées – de la Méditerranée Orientale. Briefé par « nos grands généraux », le Président Trump a déclaré mardi :
« Selon eux – ils le sauraient mieux que moi – mais ils semblent penser qu’il s’agit d’une attaque ».

Trump a ajouté : « C’était une sorte de bombe ».

Cette remarque incandescente a-t-elle laissé le chat sortir du sac en révélant des informations classifiées ? Ou le Président lançait-il un autre non sequitur ?

Trump a finalement retiré ses commentaires après que le Pentagone ait refusé de confirmer ses dires sur ce que les « généraux » avaient dit et que son Secrétaire à la Défense, Mark Esper, ait soutenu l’explication de l’accident pour l’explosion.

C’est encore une autre illustration graphique de la guerre qui a englouti le Beltway. Trump : attaque. Pentagone : accident. « Je pense que personne ne peut le dire pour l’instant », a déclaré Trump mercredi. « J’ai entendu les deux versions ».

Il faut tout de même mentionner un rapport de l’agence de presse iranienne Mehr qui indique que quatre avions de reconnaissance de la marine américaine ont été repérés près de Beyrouth au moment des explosions. Les renseignements américains sont-ils conscients de ce qui s’est réellement passé sur tout le spectre des possibilités ?

Ce nitrate d’ammonium

La sécurité dans le port de Beyrouth – le principal centre économique du pays – devrait être considérée comme une priorité absolue. Mais pour adapter une réplique de Chinatown de Roman Polanski : « Oublie ça, Jake. C’est Beyrouth ».

Ces 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium, désormais emblématiques, sont arrivées à Beyrouth en septembre 2013 à bord du Rhosus, un navire sous pavillon moldave naviguant de Batumi en Géorgie au Mozambique. Le Rhosus a fini par être saisi par le Contrôle de l’État du Port de Beyrouth.

Par la suite, le navire a été abandonné de facto par son propriétaire, l’homme d’affaires véreux Igor Grechushkin, né en Russie et résident de Chypre, qui bizarrement avait « perdu tout intérêt » pour sa cargaison relativement précieuse, n’essayant même pas de la vendre moins chère pour rembourser ses dettes.

Grechushkin n’a jamais payé son équipage, qui a à peine survécu pendant plusieurs mois avant d’être rapatrié pour des raisons humanitaires. Le gouvernement chypriote a confirmé qu’il n’y avait eu aucune demande à Interpol de la part du Liban pour l’arrêter. Toute l’opération ressemble à une couverture – les véritables destinataires du nitrate d’ammonium étant peut-être des « rebelles modérés » en Syrie qui l’utilisent pour fabriquer des Engins Explosifs Improvisés (EEI) et équiper des camions suicide, comme celui qui a démoli l’hôpital Al Kindi à Alep.

Les 2 750 tonnes – emballées dans des sacs d’une tonne étiquetés « Nitroprill HD » – ont été transférées à l’entrepôt du Hangar 12 sur le quai. Il s’en est suivi un étonnant cas de négligence en série.

De 2014 à 2017, des lettres de fonctionnaires des douanes ainsi que les options proposées pour se débarrasser de la cargaison dangereuse, l’exporter ou la vendre d’une autre manière, ont tout simplement été ignorées. Chaque fois qu’ils ont essayé d’obtenir une décision légale pour se débarrasser de la cargaison, ils n’ont obtenu aucune réponse de la justice libanaise.

Lorsque le Premier Ministre libanais Hassan Diab proclame aujourd’hui que « les responsables paieront le prix », le contexte est absolument essentiel.

Ni le Premier Ministre, ni le Président, ni aucun des ministres du cabinet ne savaient que le nitrate d’ammonium était stocké dans le Hangar 12, confirme l’ancien diplomate iranien Amir Mousavi, Directeur du Centre d’Études Stratégiques et de Relations Internationales à Téhéran. Nous parlons d’un EEI massif, placé au milieu de la ville.

La bureaucratie du port de Beyrouth et les mafias qui en sont réellement responsables sont étroitement liées, entre autres, à la faction al-Mostaqbal, qui est dirigée par l’ancien Premier Ministre Saad al-Hariri, lui-même entièrement soutenu par la Maison des Saoud.

L’immensément corrompu Hariri a été démis de ses fonctions en octobre 2019 au milieu de graves protestations. Ses acolytes ont fait « disparaître » au moins 20 milliards de dollars du trésor public libanais, ce qui a sérieusement aggravé la crise monétaire du pays.

Pas étonnant que le gouvernement actuel – où nous avons le Premier Ministre Diab soutenu par le Hezbollah – n’ait pas été informé de la présence de nitrate d’ammonium.

Le nitrate d’ammonium est plutôt stable, ce qui en fait l’un des explosifs les plus sûrs utilisés dans les mines. Normalement, un incendie ne le fait pas exploser. Il ne devient hautement explosif que s’il est contaminé – par exemple par du pétrole – ou s’il est chauffé au point de subir des modifications chimiques qui produisent une sorte de cocon imperméable autour de lui, dans lequel l’oxygène peut s’accumuler jusqu’à un niveau dangereux où une inflammation peut provoquer une explosion.

Pourquoi, après avoir dormi dans le Hangar 12 pendant sept ans, ce stock a-t-il soudainement eu la démangeaison d’exploser ?

Jusqu’à présent, la principale explication directe, fournie par l’expert du Moyen-Orient Elijah Magnier, indique que la tragédie a été « provoquée » par un forgeron désemparé, équipé d’un chalumeau opérant à proximité du nitrate d’ammonium non sécurisé. Non sécurisé en raison, une fois de plus, de la négligence et de la corruption – ou dans le cadre d’une « erreur » intentionnelle anticipant la possibilité d’une explosion future.

Ce scénario, cependant, n’explique pas l’explosion initiale en « feu d’artifice ». Et n’explique certainement pas ce dont personne – du moins en Occident – ne parle : les incendies délibérés d’un marché iranien à Ajam, aux Émirats Arabes Unis, ainsi que d’une série d’entrepôts alimentaires/agricoles à Najaf, en Irak, immédiatement après la tragédie de Beyrouth.

 

Suivez l’argent

Le Liban, qui possède des actifs et des biens immobiliers d’une valeur de plusieurs billions de dollars, est une pêche juteuse pour les vautours de la finance mondiale. Il est tout simplement irrésistible de s’emparer de ces actifs à des prix aussi bas, en pleine nouvelle dépression. En parallèle, le vautour FMI se mettrait en mode d’extorsion totale et finirait par « annuler » une partie des dettes de Beyrouth tant qu’une variation sévère de « l’ajustement structurel » serait imposée.

Dans ce cas, ce sont les intérêts géopolitiques et géoéconomiques des États-Unis, de l’Arabie Saoudite et de la France qui en profitent. Ce n’est pas un hasard si le Président Macron, un serviteur dévoué des Rothschild, est arrivé à Beyrouth jeudi pour promettre le « soutien » néocolonial de Paris et pour imposer, comme un vice-roi, un ensemble complet de « réformes ». Un dialogue inspiré des Monty Python, avec un fort accent français, aurait pu suivre dans ce sens : « Nous voulons acheter votre port ». « Il n’est pas à vendre ». « Oh, quel dommage, un accident vient de se produire ».

Il y a un mois déjà, le FMI « avertissait » que « l’implosion » au Liban « s’accélérait ». Le Premier Ministre Diab a dû accepter la proverbiale « offre que vous ne pouvez pas refuser » et ainsi « débloquer des milliards de dollars en fonds de donateurs ». Ou autre. La course ininterrompue sur la monnaie libanaise, depuis plus d’un an, n’était qu’un avertissement – relativement poli.

Cela se produit au milieu d’une confiscation massive d’actifs au niveau mondial, caractérisée dans un contexte plus large par une baisse du PIB américain de près de 40%, des faillites en série, une poignée de milliardaires amassant des profits incroyables et des mégabanques trop grosses pour faire faillite, dûment renflouées par un tsunami d’argent gratuit.

Dag Detter, un financier suédois, et Nasser Saidi, un ancien ministre libanais et Vice-Gouverneur de la banque centrale, suggèrent que les actifs de la nation soient placés dans un fonds de richesse nationale. Parmi les actifs les plus intéressants, citons Électricité du Liban (EDL), les services d’eau, les aéroports, la compagnie aérienne MEA, la société de télécommunications OGERO et le Casino du Liban.

L’EDL, par exemple, est responsable de 30% du déficit budgétaire de Beyrouth.

C’est loin d’être suffisant pour le FMI et les méga-banques occidentales. Ils veulent engloutir tout le monde, plus beaucoup de biens immobiliers.

« La valeur économique des biens immobiliers publics peut être au moins aussi élevée que le PIB et souvent plusieurs fois la valeur de la partie opérationnelle de tout portefeuille », affirment Detter et Saidi.

Qui ressent les ondes de choc ?

Une fois de plus, Israël est l’éléphant dans la pièce désormais largement dépeinte par les médias d’entreprise occidentaux comme « le Tchernobyl du Liban ».

Un scénario comme la catastrophe de Beyrouth est lié aux plans israéliens depuis février 2016.

Israël a admis que le Hangar 12 n’était pas une unité de stockage d’armes du Hezbollah. Pourtant, le jour même de l’explosion de Beyrouth, et suite à une série d’explosions suspectes en Iran et à une forte tension à la frontière syro-israélienne, le Premier Ministre Netanyahu a tweeté : « Nous avons frappé une cellule et maintenant nous frappons les répartiteurs. Nous ferons ce qui est nécessaire pour nous défendre. Je leur suggère à tous, y compris au Hezbollah, d’y réfléchir ».

Cela est lié à l’intention, ouvertement proclamée à la fin de la semaine dernière, de bombarder l’infrastructure libanaise si le Hezbollah porte atteinte aux soldats des Forces de Défense Israéliennes ou aux civils israéliens.

Un titre – « Les ondes de choc de l’explosion de Beyrouth seront ressenties par le Hezbollah pendant longtemps » – confirme que la seule chose qui compte pour Tel-Aviv est de profiter de la tragédie pour diaboliser le Hezbollah, et par association, l’Iran. Cela rejoint la loi « Contrer le Hezbollah dans l’armée libanaise » de 2019 du Congrès américain {S.1886}, qui ordonne à Beyrouth d’expulser le Hezbollah du Liban.

Les renseignements saoudiens, qui ont accès au Mossad et qui diabolisent le Hezbollah bien plus qu’Israël, interviennent pour brouiller encore les pistes. Toutes les opérations de renseignement auxquelles j’ai parlé refusent de s’exprimer, vu l’extrême sensibilité du sujet.

Néanmoins, il faut souligner qu’une source d’information saoudienne, dont le stock commercial est constitué d’échanges d’informations fréquents avec le Mossad, affirme que la cible initiale était des missiles du Hezbollah stockés dans le port de Beyrouth. Son histoire est que le Premier Ministre Netanyahu était sur le point de s’attribuer le mérite de la frappe – suite à son tweet. Mais le Mossad a alors réalisé que l’opération s’était horriblement mal déroulée et s’était transformée en une catastrophe majeure.

Le problème commence par le fait qu’il ne s’agissait pas d’un dépôt d’armes du Hezbollah – comme même Israël l’a admis. Lorsque des dépôts d’armes explosent, il y a une explosion primaire suivie de plusieurs explosions plus petites, quelque chose qui peut durer des jours. Ce n’est pas ce qui s’est passé à Beyrouth. L’explosion initiale a été suivie d’une seconde explosion massive – presque certainement une explosion chimique majeure – et puis il y a eu le silence.

Thierry Meyssan, très proche des renseignements syriens, avance la possibilité que « l’attaque » ait été réalisée avec une arme inconnue, un missile – et non une bombe nucléaire – testé en Syrie en janvier 2020. (Le test est montré dans une vidéo ci-jointe.) Ni la Syrie ni l’Iran n’ont jamais fait référence à cette arme inconnue, et je n’ai eu aucune confirmation de son existence.

En supposant que le port de Beyrouth ait été touché par une « arme inconnue », le Président Trump a peut-être dit la vérité : c’était une « attaque ». Et cela expliquerait pourquoi Netanyahu, contemplant la dévastation de Beyrouth, a décidé qu’Israël devait garder un profil très bas.

 

Regardez ce chameau en mouvement

L’explosion de Beyrouth pourrait à première vue être considérée comme un coup mortel porté à l’Initiative Ceinture et Route, étant donné que la Chine considère la connectivité entre l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban comme la pierre angulaire du corridor Ceinture et Route de l’Asie du Sud-Ouest.

Pourtant, cela pourrait se retourner contre elle – gravement. La Chine et l’Iran se positionnent déjà comme les investisseurs de référence après l’explosion, ce qui contraste fortement avec les tueurs à gages du FMI, et comme l’a conseillé le Secrétaire Général du Hezbollah, Nasrallah, il y a quelques semaines seulement.

La Syrie et l’Iran sont en première ligne pour fournir de l’aide au Liban. Téhéran envoie un hôpital d’urgence, des colis alimentaires, des médicaments et du matériel médical. La Syrie a ouvert ses frontières avec le Liban, a envoyé des équipes médicales et reçoit des patients des hôpitaux de Beyrouth.

Il est toujours important de garder à l’esprit que « l’attaque » (Trump) du port de Beyrouth a détruit le principal silo à grains du Liban, outre la destruction totale du port – la principale source de revenus du pays.

Cela s’inscrirait dans une stratégie visant à affamer le Liban. Le même jour où le Liban est devenu largement dépendant de la Syrie pour l’alimentation – puisqu’il ne contient plus qu’un mois de blé -, les États-Unis ont attaqué des silos en Syrie.

La Syrie est un énorme exportateur de blé biologique. C’est pourquoi les États-Unis prennent régulièrement pour cible les silos syriens et brûlent leurs récoltes. Ils tentent également d’affamer la Syrie et de forcer Damas, déjà soumise à de sévères sanctions, à dépenser des fonds dont elle a grand besoin pour acheter de la nourriture.

Contrairement aux intérêts de l’axe États-Unis/France/Arabie Saoudite, le plan A pour le Liban consisterait à sortir progressivement de l’emprise des États-Unis et de la France et à se diriger directement vers la Ceinture et Route ainsi que vers l’Organisation de Coopération de Shanghai. Aller à l’Est, à la manière eurasiatique. Le port et même une grande partie de la ville dévastée, à moyen terme, peuvent être reconstruits rapidement et professionnellement par les investissements chinois. Les Chinois sont des spécialistes de la construction et de la gestion portuaires.

Ce scénario résolument optimiste impliquerait une purge des crapules hyper-riches et corrompues de la ploutocratie libanaise – qui, de toute façon, se précipitent dans leurs appartements parisiens au premier signe de troubles.

Ajoutez à cela le système de protection sociale très efficace du Hezbollah – dont j’ai pu constater l’efficacité l’année dernière – qui a une chance de gagner la confiance des classes moyennes appauvries et de devenir ainsi le noyau de la reconstruction.

Ce sera une lutte de Sisyphe. Mais comparez cette situation à celle de l’Empire du chaos – qui a besoin de chaos partout, en particulier en Eurasie, pour couvrir le chaos de Mad Max à venir à l’intérieur des États-Unis.

Le notoire 7 pays en 5 ans du Général Wesley Clark vient une fois de plus à l’esprit – et le Liban reste l’un de ces 7 pays. La lire libanaise s’est peut-être effondrée, la plupart des Libanais sont peut-être complètement fauchés et Beyrouth est à présent à moitié dévastée. C’est peut-être la goutte d’eau qui fait déborder le vase, qui permet au chameau de retrouver sa liberté et de revenir enfin en Asie le long des Nouvelles Routes de la Soie.

 

Source : https://thesaker.is/who-profits-from-the-beirut-tragedy/

source  d’origine : https://asiatimes.com

Traduction : R.I.

 

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

9 pensées sur “Qui profite de l’explosion de Beyrouth?

  • 12 août 2020 à 13 h 53 min
    Permalink

     » C’est peut-être la goutte d’eau qui fait déborder le vase, qui permet au chameau de retrouver sa liberté et de revenir enfin en Asie le long des Nouvelles Routes de la Soie. » Il n’a pas de liberté lorsque, pour sortir de la misère, vous devez accepter l’un et l’autre camp impérialiste. Il faut être naïf pour confirmer ça!

    Répondre
  • 12 août 2020 à 22 h 45 min
    Permalink

    Comme on s’y attendait, ceci n’est qu’une intro des services de Poutine pour brouiller les pistes et tenter un début de théories à venir ! comme on peut le lire clairement dans le texte, les sources exclusives et hautement fiables que notre auteur connait et à toujours accès, sont encore muettes vu  »la haute sensibilité du sujet » et ne lui ont pas encore délivré le saint graal, car le temps n’est pas du pour délivrer le message ou démystifier le grand mystère…nous dit donc le Sheikh Pepe escobar ! :))) faut attendre que les cuisines de Moscou en effet bricolent une théorie qui tienne la route et sert l’agenda en même temps de  »Moulana » Poutine, le sheikh des sheikh, le maître de la transe qui ouvre la cérémonie !:))) Franchement  »Pépé Escobar », déjà avec un surnom aussi ringard et dépassé, il faut se demander parfois si cette pseudo gauche des services de Poutine réalise à quel point elle est décalée dans le temps et par rapport à l’époque pour espérer impressionner avec un nom pareil ! c’est à croire que le type tout comme le Saker, ont un public de troisième âge, de vieux croûtons qui n’avaient même pas accès à la télé des années 90 et début 2000, pour dire un public de guerre froide vieille génération !

    Ce que je retiens du texte et ce que nous dit pepe Escobar ici c’est que l’axe Téhéran Ayatollahs, Damas Assad, Hezbollah Liban et Moscou Poutine comptent bien mener la danse au Liban cette fois autant que ce soit possible et continuer ainsi et ne sont pas prêt de lâcher prise…sous prétexte de résistance à Israel… tout en essayant de mêler la Chine et sa route de la soie ou l’appeler à la rescousse dans cette histoire pour faire crédible ! et bien entendu, nous risquons de recevoir d’autres lettres de pepe escobar bientôt ou il sera  »prouvé » que Hariri, les Américains, les Israéliens, les Saoudiens et les terroristes sunnites Syriens sont dérrière le stock de nitrate d’aluminium, et l’explosion du Liban et sont tous de mèche depuis au moins 4 ou 5 ans là-dessus !

    Ce qui est au final exploité par ces gourous de l’intox de Poutine comme le Saker et pepe Escobar, c’est rien d’autre que l’ignorance de leur public à gauche ou à l’extrême droite occidental ! les occidentaux qui lisent ce genre de billets ou les consomment sans modération, même les plus avisés ou pseudo  »spécialistes » ou chest pas quoi, sont en fait conquis par le style, la perspective et la possibilité d’avoir une revanche ne serait-ce que psychologique et intellectuelle sur le système en occident ! On exploite en fait, la révolte, la colère, la déception, l’amertume et le sentiment pro Palestinien et l’ignorance aussi de rous ces occidentaux dont une partie est mise sur la marge afin de mieux mener la géopolitique de Poutine en occident et ailleurs ! ingénieux et bien calculé ! pendant que les Ayatollahs et les Assad et les Hezbollahs de ce monde n’en ont rien à cirer en fait, et voudraient bien s’ils le pouvaient qu’ils leur versent une dime ou une Zakat depuis leur confort occidental pour mieux  »supporter la résistance au sionisme » ! Alors que la vérité toute simple et même pas compliquée est que ceux qui ont ramené l’extrême droite en Israel c’est eux ! Ceux qui ont poussé un Netanyahu et Trump pour décréter Jerusalem capitale d’Israël c’est eux, et ceux qui ont occasioné le plus de morts parmi les civils Palestiniens au courant des dernières vingt années c’est encore eux…et c’est pas fini, puisque ceux qui ont enflammé le sunnisme et l’ont radicalisé ces 20 dernières années c’est encore eux ! :)))

    Au final, le grand gagnant de ce jeu macabre de fanatiques en tout genre, ce sont ces extrémistes et despotes de tous poils qui s’accrochent au pouvoir aussi bien en Iran, qu’en Syrie, qu’au Liban, qu’en Israel, ou ailleurs ! rendant un service immense aux monarchies dépravées comme celles de l’Arabie Saoudite et ses voisines !

    Mais dire ce genre de choses n’est pas bien vu… du moins encore pour l’instant… mais lorsque cet axe aura parachevé de détruire ce proche orient en entier avec l’aide de l’extrême droite Israélienne, et de tous ces fanatiques en plus de l’Arabie saoudite etc… peut-être que verra t-on un jour une véritable conscience à gauche se réveiller enfin !

    Répondre
  • 12 août 2020 à 23 h 01 min
    Permalink

    Et puis franchement Robert, ce pepe escobar me fait penser à des pepes de bars et boites de nuit à putes de Marrakech, Dubai ou les quartiers chauds la nuit dérrière les champs élysées à Paris ! ou une multitude boîtes et de discos destinés à dévaliser une clientèle de jeunesse arabe richissime opèrent la nuit surtout et sont inconnus du public même le plus parisiens ! des pépés qui sortent les billets pour aller les accrocher aux soutiens gorge ou aux g strings des danseuses et autres entraineuses pro de ces coins ! je suis prêt à mettre ma main au feu que  »ses fameuses sources » sont là-dedans, et elle puent le stupre, le scotch, le gin, le vin et la bière ! Ce pépé escobar doit se balader en chemise ouverte, les poches pleines avec le salaire de ses services rendus pour bourrer la gueule soir après soir, payer pour une pipe de temps à autre, et cogiter à 11 heure du mat lorsqu’il se reveille le lendemain ce qu’il va bien pouvoir balancer à cette plèbe d’ignares et ce que ses  »contacts’, vont bien lui demander de raconter aussi ! Bref, y a rien de bandant dans ce qu’il raconte, et même les bars et boîtes de nuit qu’il doit fréquenter doivent pas être aussi hots que ça 1 mais tout aussi ringards que lui ! ….tout comme il se fout des Libanais qu’il semble vouloir défendre, ou des prolétaires dont il ignore tout et doit mépriser comme des pestiférés car ne seront jamais aussi  »hot » que les oligarques russes qu’il adule et respecte ! ….tozzz comme dirait Kadhafi quoi !:))))

    Répondre
  • 13 août 2020 à 15 h 49 min
    Permalink

    Sam a bien raison, le simple gros bon sens nous fait douter de l’ignorance du gouvernement à l’effet qu’il ignorait l’emplacement de cette bombe et les dangers encourus. Dès lors, il devait minimiser les risques, ce qu’il n’a pas fait. Un gouvernement d’escrocs n’a aucune morale. et le peuple a bien raison de vouloir tous les pendre. Par sa rhétorique, Pepe m’a convaincu davantage que c’est un coup monté de l’intérieur.

    Répondre
  • 13 août 2020 à 22 h 30 min
    Permalink

    @ Jean Lespérance

    Merci ! Merci surtout pour votre clairvoyance ! Pépé Escobar mon cul ! Y’en a marre franchement de cette racaille de rats de Poutine ! Y’en a marre de cette supercherie qui ne dit pas son nom depuis 70 ans et qui soit au service d’une Nomenclatura soviétique des plus corrompues et des plus abjectes !

    J’annonce et je clame sur les toits de qui veut l’entendre que suis solidaire de mes frères et soeurs aussi bien Palestiniens que Juifs d’israel et en dehors d’Israel ! de Chrétiens, de musulmans, juifs, ou sans religion de par le monde, en Afrique, aux états-unis, au Canada et ailleurs dans le monde et qui crèvent depuis trop longtemps à cause de ces flics de merde des camps EST-OUEST ! j’assumes et je prends toute la responsabilité de ce que je déclare et j’en ai rien à branler de tous ces haineux à la con ou qu’ils se trouvent et quelque soient leurs positions idéologiques de circonstance ! Je ne crois même pas en fait ni à l’extrême droite, ni à l’extrême gauche et je suis fermement convaincu que les deux sont victimes de manip à l’échelle planétaire qui dure depuis trop longtemps sauf les meneurs dans ces deux franges qui se la coulent douce et en profitent à fond !

    Je l’ai dit ici et ailleurs depuis trop longtemps ! ISRAEL c’est le dernier Treblinka, Auschwitz, Dachau que les occidentaux ont prévu pour les juifs ! leurs dernier camps de déportation en réalité et c’est tout comme ils ont collaboré avec Hitler hier, la plus grande escroquerie du siècle ! une escroquerie qui maintient un nombre incalculable de juifs prolétaires de Pologne, d’Allemagne, d’Autriche, de Russie, de France et d’ailleurs en Europe en plus de ceux rapatriés des pays arabes plus tard dans un camps de concentration appelé Israel, qui ne profite qu’à une classe aisée et fortunée qui ne vit même pas là-dedans !

    Je ne souscrit pas du tout aux vues racistes et fascistes des ultra religieux et des despotes du moyen orient ! Je les accuse de haute trahison et de crimes abjectes envers aussi bien nos frères et soeurs Palestiniens musulmans sunnites et chiites que Juifs civils innocents que Chrétiens de toutes confessions de la ville sainte et d’ailleurs en Palestine et Israel, et des sans religion qui s’assument et que je soutiens de tout cœur par conviction et par ultra loyauté aux idéaux socialistes qui nous habitent !

    Le reste qu’il aille au diable, que Poutine et ses copains et ses soutiens crèvent autant que leurs  »adversaires » idéologiques du camps atlantiste !

    Voyez juste ce qui se passe dans le pays du grand copain du rat de la même trempe que le Saker et pépé Escobar, Israel Shamir, le président Loukatchenko de la Biélorussie aujourd’hui ! le peuple est massacré pour oser réclamer du changement ! et Israel Shamir va nous pondre des billets dans les semaines qui viennent pour nous dire qu’il s’agit d’une conspiration de L’Ouest ! Y’en a marre de toute cette racaille qui mange à tous les râteliers et si ça ne plait pas à quiconque , je le mets au défi ici et aujourd’hui de me fournir ses arguments et je lui promets de lui démonter la tronche et la gueule comme il ne s’est jamais douté de toute sa vie d’ignare à la con !

    Cordialement !

    Répondre
  • 15 août 2020 à 9 h 16 min
    Permalink

    Attentat de BEYROUTH du 4 août 2020 , deux explosions ,
    comme le 21.09.01 pour AZF et le carburant d’ARIANE ESPACE, où le PDG de TOTAL
    ,Christophe de MARGERIE avait porté plainte contre l’Etat , avant d’être
    victime d’un attentat, camouflé en accident d’avion à MOSCOU le 20 octobre 20014 !? . Attentat de BEYROUTH, en représailles,
    après l’attaque du Golan par le Hezbolah, selon le site  » VOLTAIRE »
    de Thierry MEYSSAN et « VETERANS TODAY ». de Gordon DUFF :

    « Israël nuque
    Beyrout on 20.08.04 » !?

    Le Président du LIBAN, Michel AOUN, demande à Emmanuel
    MACRON , des photos satellites du port de Beyrouth le 04.08.20,photos
    satellites que le Président du LIBAN demande à d’autres pays. Si MACRON refuse
    de fournir à AOUN des photos de l’avion vu par plusieurs témoins, juste avant
    les deux explosions sur l’ ex entrepôt du Hezbolah pointé par NETANAYOU à l’ONU
    en septembre 2018,pulvérisé le 04.08.20,laissant un cratère rempli d’eau de mer
    sur le port partiellement détruit. Les « Gouverne-Ment » nous mentent
    depuis 1789, comme sur la COVID 19,faisant 25.000 morts par non application de
    l’ hydroxy chloroquine interdite par Agnès BUZYM ,épouse LEVY ministre de la
    santé, parjure à l’Assemblée Nationale au PALAIS BOURBON. C’est la fin de LA
    RAIE PUBLIQUE universelle, avec la vérité sur HOLLANDE,TETE DE MORT, »KOKO
    DE MORT » en créole, mentant avec MACRON concernant la disparition du vol
    MH 370, dont le flaperon droit a été repêché à LA REUNION, île BOURBON.
    HOLLANDE et MACRON accusés tous deux de crimes en SYRIE et à PARIS, de faux
    attentats islamistes et attentat manqué à LA REUNION à BOUCAN ,le 3 avril,3
    explosions à 3h du matin en 2014 de 333,666 :

    Le Malin, HOLLANDE,TETE DE MORT, »KOKO DE MORT » doit à NUREMBERG II répondre de ses crimes avec
    SARKOZY et MACRON ,tous trois complices, comme maçons SS, Sataniques Sionistes
    .dénoncés par: «Nous les frères Louis de CAROLI aiglons JAMAIS vassaux » ,
    Devise de Christian et Vivien DURIEUX-DONNADIEU-DIEUDONNE, sujets de droit de
    FRANCOIS s’adressent par la présente à: François , Pape du Nouvel Ordre Mondial
    le 14.05.20 reporté à octobre 2020 pour cause de COVID 19,une fausse pandémie,
    par rapport à la pandémie de la faim, faisant tous les trimestres 3.700.000
    victimes , dixit FRANCOIS pape d’une gouvernance unique.

    NOTA :Manifestation anti-MACRON des soignants et gilets jaunes, place de LA RAIE PUBLIQUE, le 14 juillet
    2020,231 ième anniversaire d’un génocide de 1/4 de la France par les maçons
    ,comme MACRON,HOLLANDE et SARKOZY tous trois maçons SS Sataniques Sionistes,
    ayant sur la conscience 25.000 victimes du COVID 19, après qu’ Agnès BUZYN,
    Ministre de la santé ait interdit l’hydroxy chloroquine que MACRON refuse le 14
    juillet 2020, de prendre, si il était positif au COVID 19 .

    OBJET: Pape FRANCOIS, halte au terrorisme d’Etats depuis les faux attentats islamistes de
    2001,2012,2015 et du COVID 19 par le Nouvel Ordre Mondial , plainte devant nos
    Etats Pontificaux, où nous demandons en objet, justice pour primo, nous
    restituer le détonateur du drone militaire, le 23.07.14 saisi place PIE XII
    secundo pour un NUREMBERG II en octobre 2020 dans nos Etats Pontificaux :

    Pour avec mon frère Christian, notre croisade pour la défense des enfants, juger ces
    pervers pédophiles, « CES MALADES QUI NOUS GOUVERNENT » ,dénoncés par
    Pascal de SUTTER et Eric FIORILE, Président du C.N.T de » la France ,fille
    aînée de l’Eglise, bien malade ,qu’as-tu fait de ton baptême!? » dixit ST
    JEAN PAUL II ,ami de mon frère aîné, Christian moine bénédictin concélébrant en
    2001-2002, des messes aux SDF à « ROME OU TOUS LES CHEMINS CONDUISENT »
    à un NUREMBERG II en octobre 2020. La COVID 19, est une fausse pandémie faisant
    500.000 victimes, contre 3.700.000 victimes de « LA PANDEMIE DE LA FAIM » tous
    les trimestres, s’étonne FRANCOIS , comme pape du N.O.M fermant toutes les églises
    à Pâques 2020 ,doit nous restituer le détonateur du drone militaire, que tu
    nous as soustrait le 23.07.14,PLACE PIE XII. pour que Justice soit faite contre
    « CES MALADES QUI NOUS GOUVERNENT » ,dénoncés par Pascal de SUTTER et Eric
    FIORILE , Président du C.N.T de France et de la Cour Suprême en décembre 2019
    jugeant à MILAN , Emmanuel MACRON, François HOLLANDE et Nicolas SARKOZY,
    chanoines, maçons SS ,Sataniques Sionistes de LATRAN, doivent en octobre 2020 à
    ROME, répondre de leurs crimes et violences sur nous, selon l’Article 8 bis de
    ROME . François, pape du N.O.M, la messe est dite, archi-dite avec WWWREOPEN
    9.11 et A.E.9.11 ,nous des milliers d’architectes et ingénieurs sous la
    houlette de Richard GAGE, architecte californien, nous avons dénoncé ces auto-attentats,
    avec Feu le Cardinal Bernard LAW, mort en exil, le 20 décembre 2017, dans nos
    Etats Pontificaux et Oussama BEN LADEN architecte, dénonçant 4 fois ces
    attentats, et exécuté le 13.12.01 à TORA BORA, par la C.I.A en Afghanistan
    selon informations de Gordon DUFF de « VETERANS TODAY ». Nous exigeons que
    Justice soit faite sur tous ces faux attentats islamistes, sous JOSPIN en 2001,
    sous SARKOZY en 2012 et en 2015 sous HOLLANDE et MACRON aux affaires, jugés à
    MILAN en décembre 2019 par la Cour suprême condamnant les trois derniers
    Chanoines de LATRAN, jugés pour violences sur nous . Comme François en a la
    preuve, par le détonateur du drone, classée le 23.07.14 comme numéro d’arme de
    guerre, par la POLICE ARTIFIECERI de ROME. Cliquez : «Vivien DURIEUX ,BOUCAN,
    attentat manqué», suivi de « SAINT GILLES ATTAQUE AU DRONE LA LOI DU SILENCE
    »,omerta du pape FRANCOIS est prié de nous restituer cette pièce à conviction,
    un disque de 8 cm que je montre dans la vidéo en ligne depuis avril 2014,année
    DONNADIEU-DIEUDONNE, nos aïeux paternels et maternels, pour l’année du 1.200
    ième anniversaire mort de CHARLEMAGNE et 800 ième anniversaire de la naissance
    de SAINT LOUIS,LOUIS IX.

    NOTA : La France jacobine et les juifs Cabalistiques
    sous ROBESPIERRE « RUBINSTEIN »d’origine juif allemand ont assassiné en 1793,
    Louis XVI DIEUDONNE et sa femme Marie Antoinette de BOURBON, alors que LOUIS
    XVI DIEUDONNE avait reconnu les juifs comme français le 13 novembre 1792.le
    commémorant vendredi 13.11.15, avec les attentats du BATACLAN dans le XI ,temps
    MOSSAD où Martin HIRSCH a fait une simulation d’attaques terroristes dans le
    XI, le matin des massacres, où NETANAYOU avait prévenu ses coreligionnaires
    d’attaques imminentes à « PARIS, déclaration de III guerre mondial le 13.11.15»
    selon FRANCOIS qui embrasse les mains de John de ROTHSCHILD David ROCKFELLER et
    Henry KISSINGER ,3 maçons SS Sataniques Sionistes !? Le jacobinisme perdure
    sous les loges maçonniques avec :

    « JE SUIS CHARLIE » ,le 07.01.15 de faux attentats islamistes ,perpétrés sous HOLLANDE et MACRON aux affaires, pour
    interdire le 22.01.15,la manifestation de tous les ordres contre les lois
    HOLLANDE-MACRON dite les lois KONNERI.

    Fait le 15.08.20,sur l’honneur, pour faire valoir à qui de droit ,devant nos Etats Pontificaux où nous demandons en
    objet, justice pour un NUREMBERG II: «Nous les frères Louis de CAROLI aiglons
    JAMAIS vassaux » , Devise de Christian et Vivien DURIEUX-DONNADIEU-DIEUDONNE,
    sujets de droit de FRANCOIS.

    Répondre
  • 15 août 2020 à 13 h 19 min
    Permalink

    Excellente analyse de Pepe Escobar qui clarifie et explique la situation actuelle.
    On ne peut reprocher à l’actuel gouvernement démissionnaire les corruptions considérables des politiciens qui se sont partagés les subsides et la richesse du pays aux dépends des libanais .
    Ce gouvernement installé en janvier avec des hommes nouveaux s’est heurté au blocus financier , aux problèmes des financiers véreux , à la pandémie qui a suivi les règles imposées à tous les pays . Ses membres ont été particulièrement courageux d’accepter de s’atteler à une tache dont les anciens ne se seraient emparés que pour vendre tout ce qu’ils pouvaient.
    L’attentat arrive au moment où le gouvernement s’ouvrait vers l’est.

    Répondre
  • 15 août 2020 à 17 h 14 min
    Permalink

    @ Josy,

    En effet Pepe Escobar nous livre ici une superbe et excellente analyse et leçon de cohérence politique et intellectuelle : le nouveau gouvernement libanais est blanc comme neige, et les Libanais ne pouvaient rêver gouvernement aussi intègre et  »en rupture totale avec les précédents » :))) et pas que ! Pendant que la Chine et Vladimir Poutine entretiennent les meilleures relations cordiales avec le gouvernement d’extrême droite israélien, avec qui ils ont plus de deals économiques et financiers et de toute nature y compris de collaboration pour  »la sécurité » d’Israel, ils représentent en même temps les meilleurs alliés du Hezbollah, des Ayatollahs, du Clan Assad et des Libanais !!!! Fichtre alors, il fallait ouvrir cette route à l’EST depuis longtemps !:))))

    Sans rancune ! :))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *