Ballon d’essai de Pepe Escobar – La Chine se prépare à l’intensification de la guerre impériale

Par Pepe Escobar.

Pepe Escobar bénéficie d’un accès privilégié auprès du gouvernement chinois. C’est pourquoi nous devons scruté ses articles avec attention. Pepe lance ici un ballon d’essai  chinois qui se résume ainsi:   « abandonner toutes les illusions sur les États-Unis et mener une mobilisation de guerre avec notre peuple. Nous allons vigoureusement promouvoir la guerre pour résister à l’agression américaine (…) Nous utiliserons un état d’esprit guerrier pour diriger l’économie nationale (…) Préparez-vous à l’interruption complète des relations avec les États-Unis. ». Cette sentence de la puissance impérialiste chinoise vise à avertir la puissance américaine – avant l’élection présidentielle de novembre – peu importe le vainqueur (clan Républicain ou clan Démocrate) – la Chine poursuivra sa progression économique, commerciale, industrielle et financière tout azimut – planifiée depuis 20 ans. L’attaque virale au Covid-19 n’a pas refroidit les ambitions du grand capital chinois. Voilà une véritable intrusion dans l’élection américaine. Nous l’affirmons depuis des années… la seule issue de cet affrontement pour le partage des marchés et des ressources sera la guerre mondiale – qui enfantera la révolution prolétarienne.  À lire sans modération.  Robert Bibeau. Éditeur. https://les7duquebec.net


Commençons par l’histoire d’un sommet qui disparaît étrangement.

Chaque mois d’août, la direction du Parti communiste chinois (PCC) converge vers la ville de Beidaihe, une station balnéaire à environ deux heures de Pékin, pour discuter de politiques sérieuses qui se fondent ensuite dans des stratégies de planification à approuver lors de la session plénière du Comité central du PCC, en octobre.

Le rituel Beidaihe a été établi par nul autre que le grand timonier Mao, qui aimait la ville où, non par accident, l’empereur Qin, l’unificateur de la Chine au IIIe siècle av. J.-C., tenait un palais.

2020 étant, jusqu’à présent, une année notoire pour vivre dangereusement, il n’est pas surprenant qu’en fin de compte la rencontre de Beidaihe soit introuvable. Pourtant, l’invisibilité de Beidaihe ne signifie pas que cela n’a pas eu lieu.

Acte 1, le fait que le Premier ministre Li Keqiang avait tout simplement disparu de la vue du public pendant près de deux semaines – après que le président Xi a présidé une réunion cruciale du Politburo à la fin du mois de juillet où ce qui a été présenté n’était rien moins que la stratégie de développement de la Chine pour les quinze prochaines années.

Li Keqiang a refait surface en présidant une session spéciale du tout-puissant Conseil d’État, tout comme le principal idéologue du PCC, Wang Huning – qui se trouve être le numéro 5 du Politburo – s’est présenté en tant qu’invité spécial à une réunion de la All China Youth Federation.

Ce qui est encore plus intriguant, c’est qu’à côté de Wang, se trouvait Ding Xuexiang, nul autre que le chef de cabinet du président Xi, ainsi que trois autres membres du Politburo.

Dans ce jeu d’ombres «vu … pas vu …», le fait qu’ils se soient tous présentés ensemble après une absence de près de deux semaines a conduit des observateurs chinois avisés à conclure que Beidaihe avait effectivement eu lieu. Même si aucun signe visible d’action politique en bord de mer n’avait été détecté. La version semi-officielle est qu’aucune réunion n’a eu lieu à Beidaihe à cause de la Covid-19.

Pourtant, c’est l’Acte 2 de la pièce qui peut régler l’affaire pour de bon. La désormais célèbre réunion du Politburo de fin juillet présidée par Xi a en fait scellé la session plénière du Comité central en octobre. Traduction : les contours de la feuille de route stratégique à venir avaient déjà été approuvés par consensus. Il n’était pas nécessaire de se retirer à Beidaihe pour de plus amples discussions.

Ballons d’essai ou politique officielle ?

L’intrigue s’épaissit lorsqu’on prend en considération une série de ballons d’essai qui ont commencé à flotter il y a quelques jours dans certains médias chinois.

Voici quelques-uns des points clés.

1. Sur le front de la guerre commerciale, Pékin ne fermera pas les entreprises américaines déjà actives en Chine. Mais les entreprises qui souhaitent entrer sur le marché de la finance, des technologies de l’information, des soins de santé et de l’éducation ne seront pas agréées.

2. Pékin ne se débarrassera pas de toute sa masse écrasante de bons du Trésor américain en une seule fois, mais – comme cela se produit déjà – le désinvestissement s’accélérera. L’année dernière, cela représentait 100 milliards de dollars. Jusqu’à la fin de 2020, cela pourrait atteindre 300 milliards de dollars.

3. L’internationalisation du yuan, également prévisible, sera accélérée. Cela inclura la configuration des paramètres finaux pour la compensation des dollars américains via le système chinois CHIPS – prévoyant la possibilité explosive que Pékin pourrait être coupé de SWIFT par l’administration Trump ou quiconque sera au pouvoir à la Maison Blanche après janvier 2021.

4. Sur ce qui est largement interprété à travers la Chine comme le front de la «guerre tous azimuts», principalement la guerre hybride, l’APL – Armée populaire de libération – a été mise en alerte de niveau 3 – et tous les congés sont annulées pour le reste de 2020. Il y aura une campagne concertée pour augmenter les dépenses globales de défense à 4% du PIB et accélérer le développement des armes nucléaires. Des détails ne manqueront pas d’apparaître lors de la réunion du Comité central d’octobre.

5. L’accent est mis globalement sur le principe très chinois de  l’autosuffisance et sur la construction de ce qui peut être défini comme un système économique national de «double voie» : la consolidation du projet d’intégration eurasienne en parallèle avec un mécanisme global de règlement en yuan.

Ce schéma implique ce qui a été décrit ainsi :

… abandonner fermement toutes les illusions sur les États-Unis et mener une mobilisation de guerre avec notre peuple est intégré à cette dynamique. Nous allons vigoureusement promouvoir la guerre pour résister à l’agression américaine (…) Nous utiliserons un état d’esprit guerrier pour diriger l’économie nationale (…) Préparez-vous à l’interruption complète des relations avec les États-Unis.

On ne sait pas dans l’état actuel des choses s’il ne s’agit que de ballons d’essai diffusés dans l’opinion publique chinoise ou de décisions prises lors du Beidaihe «invisible». Ainsi, tous les regards seront tournés vers le type de langage dans lequel cette configuration alarmante sera enrobée lorsque le Comité central présentera sa planification stratégique en octobre. De manière significative, cela se produira seulement quelques semaines avant les élections américaines.

Tout est une question de continuité

Tout ce qui précède reflète quelque peu un débat récent à Amsterdam sur ce qui constitue la «menace» chinoise pour l’Occident. Voici les points importants :

1. La Chine renforce constamment son modèle économique hybride – qui est une rareté absolue, à l’échelle mondiale : ni totalement publique, ni économie de marché.

2. Le niveau de patriotisme est stupéfiant : lorsque les Chinois font face à un ennemi étranger, 1.4 milliard de personnes agissent comme un seul homme.

3. Les mécanismes nationaux ont une force énorme : absolument rien n’empêche la pleine utilisation des ressources financières, matérielles et humaines de la Chine une fois qu’une politique est définie.

4. La Chine a mis en place la chaîne industrielle d’approvisionnement la plus complète de la planète, sans interférence étrangère si nécessaire – enfin presque, il y a toujours à résoudre la question des semi-conducteurs pour Huawei.

La Chine planifie non seulement en années, mais en décennies. Les plans quinquennaux sont complétés par des plans décennaux et, comme l’a montré la réunion présidée par M. Xi, des plans sur quinze ans. La Belt and Road Initiative  (BRI) [les Routes de la soie] est en fait un plan de près de quarante ans, conçu en 2013 pour s’achever en 2049.

La continuité est le nom du jeu – quand on pense que les cinq principes de la coexistence pacifique, développés pour la première fois en 1949 puis étendus par Zhou Enlai à la conférence de Bandung en 1955, sont gravés dans le marbre comme les lignes directrices de la politique étrangère de la Chine.

Le collectif Qiao, un groupe indépendant qui étend le rôle du qiao – «pont» – au stratégiquement important huaqiao – «diaspora chinoise» – est pertinent en constatant que Pékin n’a jamais proclamé un modèle chinois comme solution aux problèmes mondiaux. Ce qu’ils vantent, ce sont les solutions chinoises aux conditions chinoises spécifiques.

Il est également souligné avec force que le matérialisme historique est incompatible avec la démocratie libérale capitaliste imposant l’austérité et le changement de régime aux systèmes nationaux, les forçant vers des modèles préconçus.

Cela revient toujours au cœur de la politique étrangère du PCC : chaque nation doit tracer une voie adaptée à ses conditions nationales.

Et cela révèle les contours complets de ce qui peut être raisonnablement décrit comme une méritocratie centralisée avec des caractéristiques confucéennes et socialistes : un paradigme de civilisation différent que la «nation indispensable» refuse toujours d’accepter et n’abolira certainement pas en pratiquant la guerre hybride.

Pepe Escobar

Traduit par jj, relu par Hervé pour le Saker Francophone

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

9 pensées sur “Ballon d’essai de Pepe Escobar – La Chine se prépare à l’intensification de la guerre impériale

  • Ping : La Voix De La Libye

  • 12 septembre 2020 à 19 h 47 min
    Permalink

    Autre article de Pépé Escobar qui s’inscrit dans la propagande pro régime Chinois, et logique de soumission et de flatteries dangereuse poursuivie un peu partout dans le monde par des plumitifs de l’extrême gauche en premier lieu, mais pas qu’eux, selon les spécialistes, dans un contexte mondial ayant regresse sur le plan des libertés, de la liberté d’expression et la denonciation des atteintes des droits humains, il n’existeraient encore aujourd’hui qu’une quinzaine de pays à travers le monde qui puissent parler ouvertement parler aussi bien du coût de la fulgurante ascension de la chine que celui du standard d’autocratie et de dictature qu’elle a encouragé et a réussi a imposer dans le monde !

    Je conseillerais a Pépé Escobar de lire cet excellentissime article très récent de HRW (human right watch) sur la Chine, et son projet de grande muraille electronique du PC chinois qui a en fait très peur de son propre peuple, et qui surveille, quadrille, persécute, censure et pratique les pires exactions aussi bien en Chine sur 1.4 milliards d’individus, et notamment au Xinjiang musulman (population de 21 millions d’individus) aujourd’hui interdit d’accès sans autorisation, qu’en dehors de la Chine a travers le BRI ou projet de route de la soie qui n’est effectivement pas gratuit ou sans conditions, ou encore les menaces directes et franches de Pékin et son parti communiste à tous les pays qui osent encore la critiquer aux instances internationales. Je recommande fortement la lesture de cet article fort détaillée qui reprend justement les aspects économiques de la Chine dans les détails :

    https://www.hrw.org/fr/world-report/2020/country-chapters/337324

    Quant à cet article de Pépé escobar, il ne démontre ou prétend en rien qu’il ai un accès privilégié aux infirmations sur la Chine, il ne fait que utiliser des titres de journaux chinois qui roulent a fond a la propagande puisqu’il n’éxiste plus de presse indépendante en Chine ! et ce qu’il raconte n’a rien d’extraordinaire, sauf comme d’hab, des spéculations sur le comportement envers les entreprises Américaines ou les extraordinnaires futures projets de l’armée chinoise, tout en vantant le BRI ou route de la soie alors que l’article que le lien de l’article que j’ai posté ici en décortique en détail la politique de ce BRI que ce soit en Asie ou en Afrique.

    La Chine, en compagnie de Moscou et d’une brochette de pays autocratiques dans le monde ont non seulement effectivement réussi a imposer au monde entier une politique du silence envers les civils persécutés ou massacrés comme ils ont fait en Syrie, Au Yémen, envers les Rohingyas au Myanmar, le Hirak Algérien, ou ailleurs ! mais même la fameuse OCI or organisation de 75 pays de l’organisation de la coopération islamique qui défendu les Rohingyas au Myanmar au début les a abandonné avec les Chinois du Xinjiang et sous la pression et le chantage de Pékin les a obligé de sortir des louanges en faveur de la Chine qui a choqué les militants de droits de l’homme dans le monde entier….

    Et c’est pas fini, désormais, toutes les entreprises occidentales établies en Chine poursuivent depuis environ deux ans une politique de censure et même de licenciement de tout responsable qui même anonymement ou personnellement dans les réseaux sociaux soutient une quelconque forme de dénonciation de quelque forme de persécution du PC chinois ! comme le PDG de Volswagen en Chine dira selon ce rapport, il n’y a pas de pérsécutions de quiconque en Chine ou au Xinjiang ! suivi par les plus grandes firmes américaines qui ont licencié quiconque a critiqué les problèmes de la chine avec Hong kong ou Taiwan ou autres ! bref, la soumission est mondiale et elle carbure à rien d’autre qu’au fric !

    Je me demande combien touche Pépé Escobar pour chaque sortie qu’il fait, et quels avantages en nature il a accès pour passer sa vie comme un minable prostitué à danser le baladi devant les régimes les plus sombres au monde et les plus brutaux ! il faut vraiment qu’il le fasse pour une bonne cause en CASH et non pas gratuitement comme il veut faire croire aux imbéciles ignares qui considèrent ses paroles comme un évangile mais descendu du ciel cette fois ! :)))

    Je recommande aux lecteurs de lire l’article de HRW que j’ai mis ici, il décortique encore mieux que les meilleurs journaux occidentaux la situation réelle, sociale, économique et politique en Chine et sa politique étrangère.

    Répondre
  • 12 septembre 2020 à 22 h 02 min
    Permalink

    Pas besoin d’être Pepe Escobar pour dire que sa pensée interprète mieux que n’importe qui, la réalité internationale. Les Ricains sont morts et peu importe les manœuvres pour l’arrêter, la Chine avec la Russie sortiront vaincus. Autre chose c’est qu’on dit n’importe quoi sur le faux drapeau de « luttes des classes. »

    Répondre
  • 13 septembre 2020 à 10 h 25 min
    Permalink

    Bien entendu, il s’agissait non pas d’une  »article », mais du rapport annuel détaillé de HRW sur la Chine de 2020 ! j’aimerais bien le balancer à la tronche de tous ces scribouillards qui traduisent et diffusent à chaque semaine les torchons de PéPé Escobar ! et leur demander leur avis ou de nous exposer leurs arguments ! tout en sachant que les plus gonflés et sans scrupules d’entre eux, accuseraient HRW d’être coopté et manipulé et utilisé par les  »Atlantistes dépravés et impérialistes » :)))))) je suis mort de rire !

    Nous sommes à une époque noire en effet de l’histoire contemporaine, car nous assistons à quelque chose de totalement abjecte et incroyable, une gauche extrême deshumanisée qui amène, insiste, persiste et signe à travers le faux témoignage et les mensonges éhontés en plein jour, la preuve de son désintéressement au sort des tiers-mondistes persécutés et massacrés tous les jours par les régimes et les juntes les plus fascistes et inhumains qui soient ! Cette même gauche extrême de mes deux, s’interdit totalement et carrément de lire, voir, ou admettre les pires images de civils massacrés, dont une majorité d’enfants, de femmes, et de vieillards déchiquetés, et prétendre ensuite et mentir que ce sont des images et des videos fabriquées par les  »copains de l’Otan ou d’israel ou des islamistes » :)))) une extrême gauche en réalité qui a trop abusé de sa liberté et de l’impunité et l’irresponsabilité de ses actes, et qui mériterait d’être poursuivie et foutue en taule, en tous cas ceux et celles qui comme Pépé Escobar signent des articles mensongers et diffamatoires et n’ayant pas le moindre respect pour la vie et la lutte des peuples du tiers monde !

    Cette Extrême gauche de merde peut rêver de reprendre le pouvoir et recoloniser le monde à sa manière cette fois, elle ignore que le Tiers monde l’attend de pied ferme, et lui fera la peau s’il le faut au cas ou elle s’y aventurerait pour amenre son concours aux dictateurs et régimes policiers de tortionnaires qu’elle tient a sauver et réhabiliter avec l’aide de Moscou et de Pékin ! comme ils essaient de faire aujourd’hui en Algérie en voulant casser son Hirak ! comme dit le dicton arabe :  »Nous et Vous, et le temps sera long » dans le sens, vous ne perdez rien pour attendre ! :)))

    Je suis mort de rire de lire ces imbéciles, je me donne pour mission désormais de les traquer sur la toile autant que mon emploi du temps et mes lectures et pauses du weekend me le permettront… juste pour les ridiculiser autant que possible et au nom de ceux qui ont perdu la vie et leur dignité à cause de cette meute de chiens pouilleux qui ne se lavent même pas le cul de l’extrême gauche qui ont permis aux oligarques de brûler et détruire une partie du tiers monde a leur merci grâce aux juntes militaires ultra corrompues qui les supplantent sur place !

    Répondre
  • 13 septembre 2020 à 11 h 23 min
    Permalink

    @ Tous

    Nos lecteurs auront compris – je l’espère – que Les7duquebec.net – dénonce autant l’expansionnisme impérialiste chinois, qu’américain, que canadien, qu’européen, qu’indien. Nous n’entretenons aucune illusion à propos des ONG stipendiés du genre HRW et autres droits de l’homme = cache sexe de l’impérialisme occidental.

    Nous n’accordons aucune crédibilité aux petits dictateurs tiers-mondistes braillant sur la mort de leurs compatriotes qu’ils lancent aveuglément à l’assaut du dictateur local pour lui ravir son poste dictatorial (exemple Boumedienne qui mena au Kirak qui sera sous peu trahit et transformé en une nouvelle dictature algérienne. Les exemples de luttes de libération nationales transformées en dictature d’aliénation post-coloniale sont pléthore dans ce soi-disant TIERS-MONDE = TROISIÈME VOIE.

    Il n’existe pas de TROISIÈME VOIE. Nous devons lire Pepe car il présente une facette de la PREMIÈRE VOIS = la voie capitaliste de droite ou de gauche socialiste peu importe…

    ET à travers ces lectures tenter de contribuer à forger la DEUXIÈME VOIE – celle du prolétariat révolutionnaire – très faible pour le moment – je l’admet – mais seule vois viable car seule voie offrant une alternative à l’enfer que nous vivons tous.

    Robert Bibeau

    Répondre
  • 13 septembre 2020 à 12 h 12 min
    Permalink

    @ Robert

    Tout d’abord, laissez-moi vous donner la définition exacte de ce qu’est un mercenaire de la plume, un plumitif à temps plein, un cribouillard à la solde et un charretier-marchand de la dignité et de l’intégrité des vies humaines auxquelles il s’attaque contre subvention et financement et autres avantages en nature! C’est ce qu’on appelle chez nous un  »sans épaules », un lâche et une mauviette qui n’a pas les couilles ni la volonté de gagner sa vie honnêtement comme la totalité des travailleurs et des prolétaires que nous sommes, c’est un traître de la cause de ses camarades de classe qui se départit volontairement de sa conscience et de sa dignité humaine, pour gagner sa vie, et supporter à travers l’écriture et la diffusion d’articles, l’oppression et les injustices que tiennent à imposer aux peuples ses employeurs ! et je dirais finalement que ces mercenaires de la plume n’en valent même pas la peine de les nommer par leurs noms ou s’attarder sur leur cas, leurs causes abjectes et répugnantes et leurs billets pseudo  »intellectuels » bourrés de mensonges et de raccourcis, et qui puent les dollars et les enveloppes et les virements mensuels de leurs mécènes oligarques mafieux milliardaires et juntes militaires au pouvoir qui détiennent et détournent les caisses du peuple dans le cas présent !

    Les organisations comme HRW ou Amnesty International ou les autres qui les observent et les surveillent aussi comme le CGO monitor ne sont pas infaillibles, mais elles sont les seules qui soient capables d’investir le terrain, celui des pays ou la situation est des plus dangereuses comme ceux des pays occidentaux aussi, et remonter à travers des processus rigoureux de vérification sur place et à travers des réseaux solides les informations qui figurent sur leurs rapports destinés aussi bien aux gouvernements en question pour les confronter en plein jour sur leur exactions ou failles, qu’aux organismes internationaux de toutes origines afin de les guider ou les aider a comprendre les enjeux politiques et économiques et les approches les plus sûres pour approcher ces pays, y compris les pays occidentaux !

    Cette question d’ONGs  »occidentales » il est vrai demeure un point sensible tant qu’ils ont accepté des dons et des financements par des personalités contestées comme Georges Soros par exemple qui le font justement pour tenter de blanchir leur image en se présentant comme des mécènes de causes justes….(mon oeil), mais ces organisations ont raison de prendre ce fric facile et qui constitue des broutilles pour les milliardaires qui leur balance comme des bonbons pour redorer leurs image, et même si ces mêmes ONG doivent refuser a plusieurs reprises les dons de Saoudiens et autres financiers ou politiciens Américains ou autres qui cherchent à les corrompre ou les rallier sur des dossiers et des affaires biens précis ! Mais il est inutile de les discréditer sur cette base, car ils représentent la bête noire de pays aussi bien a droite qu’a gauche qu’Israel etc…. une simple visite sur leur site et un click sur le rapport annuel qu’ils addressent pour chaque pays vous convaincra !

    Cette polarisation extrême du monde aujourd’hui à mon avis ne doit pas nous pousser au nihilisme ou à la négation totale qu’il puisse exister dans le monde des gens intègres et honnêtes et engagés au risque de leur vie sans travailler l’agenda ou être au service ou faire la moindre allégeance a aucune des deux idéologies qui divisent le monde, et ses représentants mafieux et criminels à l’Est comme à l’Ouest !

    Libre à quiconque de lire pepe escobar ou ses équivalents dans les deux camps, là n’est pas la question, car la question est plutôt de permettre aux nouvelles générations aux aspirations socialistes et égalitaire de pouvoir s’en sortir dans ce capharnaum, cette lutte à couteaux tirés et à mort entre les meutes affamées des deux camps, et discerner ou séparer le bon grain de l’Ivraie !

    Merci pour ton commentaire Robert.

    Répondre
  • 13 septembre 2020 à 12 h 15 min
    Permalink

    Correction (NGO Monitor) – chargé de surveiller et critiquer au besoin et dénoncer toute irrégularités dans les rapports des NGO.

    Répondre
  • 13 septembre 2020 à 13 h 54 min
    Permalink

    Et à l’addresse des lecteurs qui voudraient avoir une image plus précise de ces mercenaires de la plume à la solde de leurs maîtres : Avez-vous déjà vu un pauvre chien errant, galeux, abandonné et livré à lui même dans un état déplorable, avec tout le respect que j’ai pour ces pauvres bêtes abandonnées à leur triste sort dans nos sociétés inhumaines, eh bien c’est la même chose qu’un mercenaire de la plume, vous le verrez errer dans les décharges à ordures, (les résidus d’infos et d’intox) toujours tenant dans sa gueule un morceau de détritu par le bout, et se débattant pour le débarrasser de ses impuretés et autres parties non comestibles, pour espérer l’ingurgiter et ne pas crever de faim… or qu’il n’y a en réalité que ces pauvres animaux qui doivent subir ce sort cruel devant les humains, car les mercennaires de la plume aujourd’hui se bâtissent des noms et une fausse honorabilité et en toute médiocrité paradent la tête haute à notre époque, distribuant les leçons de  »patriotisme » par ci, celles de  »lutte anti-impérialiste » par là, n’hésitant pas à nommer leurs cibles et autres victimes ou personnes souvent au profil controversé aussi pour valider des thèses et diffuser des agendas précis ! Souvent, ils n’appartiennent même pas aux nations ou peuples auxquelles ils s’attaquent, et ils vous feraient croire qu’ils sont des héros révolutionnaires qui tentent de les sauver des griffes d’Israel, des atlantistes ou des islamistes aujourd’hui dans le contexte de cette extrême gauche, et qu’ils sont plus royalistes que le roi ! bref, ils se la coulent douce, mais ils surveillent bien leur business, ils travaillent à temps plein à l’encontre de militants et autres mouvements qui les discréditent ou discréditent leurs employeurs ! même le pauvre chien errant cité en exemple ici, leur cracherait sa morve enragée sur la gueule !

    La violence et l’impunité extrêmes avec lesquels ils ont attaqué le peuple civil Syrien, ou les Algériens aujourd’hui, et tout peuple qui s’oppose à leurs vues et agendas fasciste, est d’une violence et injustice à peine croyable ! c’est avec leurs tripes qu’ils soutiennent des régimes sanguinaires jusqu’au bout (en théorie) sur leurs papiers depuis le petit confort occidental, mais ils n’iront jamais jusqu’à s’aventurer dans ces pays, ni bosser directement pour leurs employeurs aux tâches qu’ils savent sinistres et accomplies tous les jours par les assassins et les tortionnaires de ces régimes ! Eux, ne font que louer leurs services depuis l’occident, et lorsque le régime qu’ils défendent et sa tête tombent, et ses dollars qui les abreuvaient cessent d’affluer, ils accourent chez le prochain employeur, celui qui daigne leur verser quelques dinars ou dollars, pour reprendre du service !

    S’ils croient que 15 millions de Syriens se sont éparpillés dans le monde dont cinq millions d’entre eux ont été assassinés en vain ! ils se trompent ! et pas que les Syriens ! le compte à rebours pour ces abjectes plumitifs à sonné dans tous les pays ou ils s’attaquaient honteusement et sans scrupules aux civils et au peuple innocent, car aujourd’hui ces peuples n’hésitent plus à les traquer, les nommer et chercher à les trainer devant les tribunaux de leurs pays ou ceux des crimes contre l’humanité internationaux ! les exemples se comptent aujourd’hui par dizaines, et les plumitifs qui travaillaient pour les régimes sanguinaires Africains par exemple ont tous des plaintes et des dossiers solides qui les attendent un peu partout en Europe et ailleurs !

    Répondre
  • 13 septembre 2020 à 14 h 09 min
    Permalink

    En somme, , »l’Apologie des régimes sanguinaires et leurs crimes contre les civils » ne resteront pas impunis, puisqu’il existe aujourd’hui au moins une cinquantaine de collectifs d’avocats, de juristes, de juges et de spécialistes de ces questions indépendants, qui travaillent d’arrache pied dans le monde, afin de faire adopter des lois qui incriminent cette apologie des régimes sanguinaires de la part de ceux qui y travaillent depuis l’occident ou depuis les pays en question ! les régimes totalitaires en question n’ignorent rien de cette nouvelkle réalité et ils chient dans leurs froc déjà à cette idée que l’on puisse s’attaquer à leur correspondants et autres plumitifs et techniciens de la propagande partout dans le monde ! bref… c’est plus qu’une question de temps maintenant !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *