COVID = PANIQUE

Par Le poète prolétaire.

 On est rendu là! Et la panique tue plus que le virus. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le Docteur Didier Raoult, grand spécialiste en épidémiologie et en infectiologie marseillais.

                « Si on m’avait écouté, il y aurait eu deux fois moins de morts! Parce qu’on a eu peur. Ce qui cause panique. Résultat, on a foutu le bordel dans le système de santé. La surmortalité.»

« Je n’ai pas peur de la COVID, j’ai peur de la peur! » dit-il, « L’épidémie (pas la pandémie!) a été gérée par la peur, plus qu’une mauvaise gestion médicale car en pratique, on n’a pas soigner les gens. Le Conseil Scientifique n’est pas un vrais conseil scientifique. L’organisation du diagnostic était mauvaise dès le début et les gens n’ont pas vu que c’était un problème de malades et pas un problème d’essai thérapeutique. »

                Comme vous voyez, le docteur Raoult s’occupe du côté médical de la crise, mais il y en a d’autres, comme Jean-Jacques Crèvecœur, Bernard-Henri Lévy, etc. (sur internet) qui s’occupe du côté politique de cette crise qui n’en finit plus.

                Nos médias déjà vendus au 1% ont maintenant du renfort! Et oui, ils ont engagé des robots pour écrire des articles. Déjà, ils avaient des perroquets mais ils leur manquaient l’intelligence. Est- ce que l’instinct animal vaut le jugement mécanique? Reste à voir ?!?

                John Mallette

Le Poète Prolétaire

 

Une pensée sur “COVID = PANIQUE

  • 14 octobre 2020 à 1 h 43 min
    Permalink

    Bonsoir,

    Comme je le disais ailleurs sur autre billet, on se dirige vers une privatisation certaine et inévitable aussi bien du secteur de l santé que de la gestion gouvernementale en général, une direction qui se confirme avec l’explosion des firmes technologiques qui ont plus quadruplé leurs bénéfices en pleine pandémie, et dont certaines font des résultats financiers plus élevés que le PIB de pays occidentaux aussi… et qui aujourd’hui sont ceux qui dirigent déja nos gouvernements (en occident) de manière indirecte dans un premier temps, mais cela ne saurait tarder avec le pourrissement de l’économie et de la santé et des services sociaux, lorsque les gouvernements n’auront plus rien a donner, ni a faire, ils leur remettront la clé du business qu’est l’état moderne !

    Le cynisme avec lequel on a géré cette Pandémie partout au monde nous indique que non seulement les gouvernements accessoirs qui président aux destinées des peuples ne peuvent rien et ne sont jamais préparé pour quoi que ce soit, mais en plus, ce sont les firmes privées qui orientent, décident et gèrent indirectement et en définitive des secteurs comme la santé, que ce soit les pharmaceutiques, les équipementiers, les logisticiens ou les constructeurs et même les opérateurs privés de maisons de retraites et autres, tous sont en fait ceux qui géraient la santé dans nos sociétés depuis belle lurette sans que personne ne s’en rende compte !

    Aujourd’hui, les firmes technologiques ont envahi les pharmaceutiques aussi, elles ont envahi les médecins, les cliniques, les maisons de retraites, les centres de soins ou de désintox ou de cancérologie et de médecine nucléaire, elles ont envahi le public aussi a travers les téléphones intelligents et les ordinateurs et autres tablettes et applications personnelles qui s’insèrent dans la vie privée (les réseaux sociaux n’en représentent qu’une infime portion), Bref, il est question d’intelligence artificielle partout, qu’il s’agisse de nouvelles autos, de téléphones, de télés, d’applications pour suivre et soigner son diabète ou son hypertension, ou encore son pacemaker ! et aujourd’hui on a recruté les patients pour tout et n’importe quoi, les athletes, les sportifs, les étudiants et les enfants écoliers dans cette frénésie technologique ! Je voyais l’autre jour une vidéo aux unis d’une dame qui montrait le Kit qu’on donne aux enfants pour l’école pendant la covid gratuitement et gracieusement, il y a bien entendu un ordinateur portable, et beaucoup de matériel électronique d’étude a distance ! pendant qu’au tiers monde, les gouvernements se sont tous endettés pour acheter des tablettes genre ipad par milliards a la chine et la corée afin d’équiper une partie des élèves qui ne peuvent se rendre en classe !

    Le future de notre société sera immanquablement et nécessairement technologique sur le pla n de la gestion gouvernementale, il sera de plus en plus cynique aussi, car la mort nous dit-on doit devenir un élément banal de notre vie, même celle de nos proches on nous murmure a l’oreille,  »L’important est que vous vous soyez vous-même en vie » !!!! voila donc le slogan de notre époque,  »tant que vous êtes en vie, considérez-vous libre, consommez, dépensez, acceptez n’importe quel job, munissez vous des outils technologiques indispensables pour rester connecté et estimez-vous chanceux si vous êtes encore en vie » !

    Mon defunt papa me disait de son vivant a propos de gens disparus qu’il aimait,  »hélas, ils meurent aujourd’hui…et quelques jours plus tard c’est comme s’ils n’ont jamais existé » …. je crois qu’aujourd’hui ce sont les vivants qui jouissent de cette sombre destinée ! on ne sit même pas s’ils existent, le plus important c’est d’amasser le fric pour les affamés qui nous cernent et nous encerclent de partout, il n’y a plus le moindre respect des vivants, comment voulez-vous qu’il y en ait pour les morts !

    l’effondrement économique et social planétaire qui s’annonce verra la prise en main du destin de l’humanité par les grandes firmes technologiques, aujourd’hui même la justice ne veut plus fonctionner sauf à distance de peur du virus nous dit-on… en fait tout le monde prépare ce  »shift » ou transfer vers la technologie sans le savoir et sans le réaliser ! et dans un monde complètement déshumanisé comme celui-la, on ne veut voir que des gens en santé, jeunes, sexuels, riches, ou vieux schnocks puissants et riches comme crésus ! le reste, n’a pas droit au chapitre ! je crois que si nous prenons conscience de cela, et que les sociétés s’insurgent contre ce phénomène, on aura encore une chance de sauver de quoi, sinon… c’est un avenir de science fiction cynique qui nous attend en bout de ligne ! hélas !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *