JOURNÉE INTERNATIONALE DES AINÉS

Par Le Poète Prolétaire.

 

 

Le vieux emprisonné

Dans son CHSLD,

Obligé de partager

Sa minuscule cellule

Avec un autre vieux

Qu’il ne connait pas ?

Il végète,

Condamné à attendre.

La suite funeste.

Impossible

De respecter

Le deux mètres.

Il n’y a plus

De masques

Depuis deux jours

Et le virus est à la porte !

Aucun endroit pour se cacher.

Le gouvernement

L’a  laissé tomber

Encore une fois.

C’est l’histoire de sa longue vie.

Chômage, faillite, chômage, faillite,

Une crise après l’autre

Pour aboutir dans la pire crise de tout,

COVID – 19 !

Et SON gouvernement

Le laisse tombé encore !

Le pion oublié,

Une statistique

Déjà chronométrée

Pour calculer le score

Quotidien.

John Mallette

Le Poète Prolétaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *