L’OMS fait marche arrière et condamne maintenant le confinement pour combattre le virus

Le confinement a été utilisé pour soi-disant contrôler la diffusion du coronavirus dans le monde entier, plongeant des millions de gens, d’enfants souvent, dans le chaos, la famine et le dénuement. Cette mesure de destruction massive était plutôt utilisé pour contrôler  les populations. Désormais, l’Organisation Mondiale de la Santé (sic) après avoir inciter – menacer – stipendier des chefs d’État pour les obliger à confiner – a changé d’avis et l’OMS fait marche arrière avant que la révolte sociale n’éclate aux quatre coins de la planète. Il y a sept mois que le webmagazine « Les7duquebec » dénonce cette arme de destruction massive : le confinement meurtrier. https://les7duquebec.net/archives/254560  & https://les7duquebec.net/archives/255461  Robert Bibeau. Éditeur.

L’Organisation mondiale de la santé est revenue sur sa position initiale sur le COVID-19 et appel les dirigeants mondiaux à cesser de verrouiller leurs pays et leurs économies.

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
14.10.2020-OMS-English-italiano-Spanish-Poruguese

Le Dr David Nabarro de l’OMS a lancé un appel aux dirigeants mondiaux hier, leur disant d’arrêter «d’utiliser les confinements comme méthode de contrôle» du coronavirus.

Il a également affirmé que la seule chose obtenue par les verrouillages était la pauvreté et la misère, y compris en pays développé.

«Les confinements n’ont qu’une seule conséquence que vous ne devez jamais prendre à la légère, c’est qu’ils rendent les gens pauvres beaucoup plus pauvres», a-t-il déclaré. Voir ici.  Sur la carte à droite: en jaune les pays qui ont confiné à divers degré, sans bénéfices réels puisque la  pandémie les a affecté comme les autres, parfois davantage.

 

«Nous, au sein de l’Organisation mondiale de la santé, ne préconisons pas le confinement comme principal moyen de contrôle de ce virus», a déclaré le Dr Nabarro à The Spectator. (sic)

«La seule fois où nous pensons qu’un confinement est justifié, c’est pour vous donner du temps pour vous réorganiser, vous regrouper, rééquilibrer vos ressources, protéger vos agents de santé qui sont épuisés, mais dans l’ensemble, nous préférons ne pas le faire.»  Pourquoi l’OMS a-t-elle fait pression – via le FMI et la Banque Mondiale pour inciter au confinement drastique (Voir la Biélorussie). (NDLR).

La principale critique du Dr Nabarro à l’égard des confinement concernait l’impact mondial, expliquant à quel point les économies les plus pauvres ont été affectées.

«Il suffit de regarder ce qui est arrivé à l’industrie du tourisme dans les Caraïbes, par exemple, ou dans le Pacifique parce que les gens ne partent plus en vacances», a-t-il déclaré.

«Regardez ce qui est arrivé aux petits exploitants du monde entier. … Regardez ce qui arrive aux niveaux de pauvreté. Il semble que nous pourrions bien avoir un doublement de la pauvreté dans le monde d’ici l’année prochaine. Nous pourrions bien avoir au moins un doublement de la malnutrition infantile»…et des millions de morts (NDLR).

Le confinement de Melbourne a été salué comme l’un des plus stricts et des plus longs au monde. Lors du confinement de l’Espagne en mars, les gens n’étaient pas autorisés à quitter la maison à moins que ce ne soit pour promener leur animal de compagnie . En Chine, les autorités ont soudé les portes pour empêcher les gens de quitter leur domicile . L’OMS pense que ces étapes étaient largement inutiles… elles constituaient des mesures totalitaires de destruction massive selon nous. (NDLR).

Au lieu de cela, le Dr Nabarro préconise une nouvelle approche pour contenir le virus.

«Et donc, nous faisons vraiment appel à tous les leaders mondiaux: arrêtez d’utiliser le confinement comme méthode de contrôle principale (alors que c’est l’OMS qui a préconisé ce confinement meurtrier NDLR). Développez de meilleurs systèmes pour le faire (sic). Travaillez ensemble et apprenez les uns des autres. »

Lors d’une première mondiale, un certain nombre d’experts de la santé du monde entier se sont réunis pour demander la fin des confinements.

Ils ont créé une pétition, appelée la déclaration de Great Barrington, qui affirme que les confinements causent des «dommages irréparables» (et tuent davantage que le coronavirus. NDLR).

«En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques de la santé publique, nous sommes très préoccupés par les effets néfastes sur la santé physique et mentale des politiques actuelles de COVID-19, et nous recommandons une approche que nous appelons la protection ciblée», lit-on dans la pétition.

«Les politiques de confinement actuelles ont des effets dévastateurs sur la santé publique à court et à long terme.»

La pétition a reçu jusqu’à présent 12 000 signatures (Ndt: à la date de publication de cet article, on en compte 218 700).

Il a été rédigé par Sunetra Gupta de l’Université d’Oxford, Jay Bhattacharya de l’Université de Stanford et Martin Kulldorff de l’Université de Harvard.

Interrogé sur la pétition, le Dr Nabarro n’avait que de bonnes choses à dire. «Point vraiment important du professeur Gupta», dit-il.

Source: https://www.news.com.au/world/coronavirus/global/coronavirus-who-backflips-on-virus-stance-by-condemning-lockdowns/news-story/f2188f2aebff1b7b291b297731c3da74

Traduction: Fawkes News

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

7 pensées sur “L’OMS fait marche arrière et condamne maintenant le confinement pour combattre le virus

  • 14 octobre 2020 à 12 h 44 min
    Permalink

    L’OMS et Abanum ont l’ACU allemande avec l’Avocat international Dr Reiner Fuellmich (le bien nommé) au derriere et savent que des techs vont rouler pour crimes contre l’humanité’

    Répondre
  • 14 octobre 2020 à 13 h 19 min
    Permalink

    Même s’ils voudraient faire marche arrière, c’est trop tard maintenant, les gouvernements du monde entier n’ont pas le moindre protocole en place pour gérer une quelconque pandémie sauf le confinement ! nous aurions eu la Pandémie d’Ebola ou de Malaria ou autre, ce serait la même galère ! et comment voulez-vous que les délateurs empoisonneurs qui portent plainte anonymement contre les gens qui osent dire leurs opinions ouvertement sur cette pandémie, puissent survivre ?!!! la chase aux sorcières, l’intimidation, les menaces et la délation et les plaintes ont explosé contre les gens qui veulent juste exprimer leur mécontentement, par des moutons aux mentalités de flics et aux discours d’intimidation et de peur ! Voyez juste comment les chroniqueurs poubelle qu’on a au Québec ont systématiquement cherché a discréditer, humilier et invectiver tout personne publique qui ait formulé une opinion contraire ! le Confinement, il faut dire fait l’affaire de la gestion sécuritaire, du baillon imposé au peuple, et de l’état policier et ses sbires qui cultivent cette mentalité et approche ! et voyez aussi les amendes en centaines de milliers de dollars qu’on a distribué parfois a des gens qui ont voulu rencontrer leurs conjoints(e) ou famille !

    Répondre
  • 15 octobre 2020 à 14 h 28 min
    Permalink

    Amis Quebecois(ses),….A PARTAGER, l’heure est dans l’action
    Le QUÉBEC en ENTIER en MANIFS, pas d’excuse… c’est dans votre région.
    https://www.facebook.com/photo?fbid=177735863931730..
    Devant les 125 bureaux de député(e)s. Appuyez et soyez-y avec tous vos ami(e)s, pancartes, caméra etc… Vous êtes tous des Leaders, organisez-vous… réunissez les gens autour de vous, PARTAGEZ ! PARTAGEZ ! sans relâchent, inondons les réseaux et nous inonderons les rues du Québec au complet… C’est grandiose !
    RENDEZ-VOUS le 17 Octobre dès 13h00 chacun dans sa région.
    Pour demander aux Député(e)s d’appuyer le DÉSAVEU, de faire leurs JOB ou de DÉMISSIONNER, la vérité sort à chaque jours, le gouvernement Legault devra répondre de sa mauvaise gestion, pour ne pas dire de ses actes mettant en péril la survie du Québec.
    Les 125 député(e)s doivent être martelés d’agir ! Sinon, ils seront accusé(e)s de complicité… par leurs silence à un GÉNOCIDE économique, social et humain du Québec.
    Nous ne sommes pas en Pandémie, même pas en épidémie,
    juste en début de période de la grippe saisonnière.
    Faut mettre fin à l’état d’urgence sanitaire qui n’a pas lieu d’être.
    Le gouvernement Legault ne dirige pas, il se fait dicter les gestes à prendre par La Santé Publique de l’OMS.
    Nous le savons, vous le savez… alors Faites votre devoir de citoyens TOUS ENSEMBLE ON EST FORT !
    PARTAGEZ ! PARTAGEZ ! PARTAGEZ !
    LE PLUS GRAND RASSEMBLEMENT UNI DES QUÉBÉCOIS !
    125 MANIFS 17 Octobre dès 13h00, GO QUÉBEC !

    Pour connaitre l’adresse du bureau de votre député ; http://www.assnat.qc.ca/fr/deputes/index.html

    Répondre
  • 18 octobre 2020 à 11 h 19 min
    Permalink

    Les gens croient que s’ils se confinent, se masquent…tout repartira comme avant à la fin du coronavirus mais ils ont tort, le Covid, le masque, le confinement, le couvre feu peuvent très bien durer toute la vie et encore plus, les droits perdu ne reviendrons jamais et avec le temps d’autres droits seront abolit pour le soit disant bien du collectif, le collectif éliminera n’importe quel individu récalcitrant sous prétexte que le collectif est plus important que l’individu.

    Répondre
  • 19 octobre 2020 à 2 h 05 min
    Permalink

    C’est un peu trop facile de semer la panique , de mettre le monde entier sous dictature sanitaire , d’offrir à tous les gouvernements des prétextes pour exercer tout pouvoir arbitraire et sadique sur les populations , pour dire ensuite : il ne fallait pas faire ça , on s’est trompé!
    Ceux qui n’ont pas eu le bon reflexe de ne plus allumer leur poste radio ou tv et de ne plus regarder les informations sans scepticisme continuent à s’effondrer psychologiquement et nuisent aux autres avec leur humeur noire, souffreteuse et agressive.
    Pourrait on demander à tous ces spécialistes de réfléchir de temps en temps au lieu de se livrer à la paresse des pince fesses et des petits fours avant de prendre des décisions qui finissent par contagion d’imbécilité , comme toutes les modes à confiner les populations ?
    L’air confiné serait il devenu synonyme de santé à notre époque pour qu’on s’empresse à conseiller de ne plus respirer l’air oxygéné de l’extérieur pour faire comme les plantes inhaler le gaz carbonique?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *