Parait-il que grâce au reconfinement la cote de popularité de Macron s’envole

http://mai68.org/spip2/spip.php?article7195

3 novembre 2020 : « Entre l’annonce du confinement et l’émotion suscitée par les attentats de Conflans et de Nice, Emmanuel Macron bénéficie d’un effet drapeau et d’un resserrement de la communauté nationale autour de la figure du chef de l’Etat », estime Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP.

https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Avec-le-reconfinement-la-cote-de-popularite-de-Macron-s-envole-1710305

Note de do : On ne peut pas faire confiance aux sondages.

Les élections américaines viennent encore de le prouver : contrairement à ce qu’ils avaient prévu, il n’y a pas de « vague bleue ». C’est-à-dire pour Jo Biden ; parce qu’aux USA, c’est l’inverse de la France : le rouge est à droite et la gauche est bleue !

Mais, en plus de ça, ce serait vraiment très étonnant que Macron monte dans les sondages grâce au reconfinement, vu qu’il est contesté partout. Et même les députés viennent de refuser de prolonger l’État d’urgence au-delà de la mi-décembre.

Macron monte peut-être dans les sondages, mais c’est dans ce cas grâce au terrorisme parce que tout le monde n’a pas encore compris qu’il était commandité par les services secrets dans ce but.

Juste après l’annonce par Macron du couvre-feu, il y a eu du terrorisme islamiste (Samuel Paty assassiné).

Juste après l’annonce par Macron du reconfinement, il y a encore du terrorisme islamiste ! 3 personnes assassinées à Nice.

Cela fait trop de coïncidences pour ne pas se dire que ce terrorisme est manipulé par les services secrets !

Quand il a peur, le « citoyen lambda » se dit : « Mieux vaut un État qui nous exploite à fond et nous fait subir les pires saloperies, mais nous protège contre le terrorisme ou le coronavirus, que pas d’État du tout ! »

Cependant, il faut toujours se méfier des sondages, car ils sont un instrument de propagande.

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

SONDO-MENSONGES : à qui appartiennent les instituts de sondages ?

20 mars 2008

TÉMOIGNAGE

http://mai68.org/ag/1329.htm

Bonjour à toutes et à tous,

La télé-propagande du pouvoir n’arrête pas de nous inonder de divers sondo-mensonges pour faire croire à chacun-e de nous que la plupart des autres pensent d’une certaine façon et pas d’une autre.

J’ai eu des amis sondeurs. Je sais ce qu’est un sondage. Il y a des sondages sérieux, pas truqués, et dont la population n’a jamais connaissance. Et il y a plein de sondages publiés alors qu’ils n’ont jamais été réalisés ! Dans ce cas, le sondage (faux sondage) n’est là que pour faire croire que tout le monde pense comme ci plutôt que comme ça. Ça joue sur le fait que, par peur, bien des gens aiment à hurler avec les loups, alors le pouvoir tente de leur faire croire que les loups hurlent dans un sens plutôt que dans un autre.

Mais les gens ne tombent pas toujours dans le piège. Pendant la première guerre du Golfe, en 1990-91, les sondages disaient que 80% des Français étaient pour la participation de la fRANCE, aux côtés des Américains, à cette guerre. Pourtant, il y avait d’énormes manifs dans toute la fRANCE contre cette guerre. Avec comme slogans : « Halte à la Busherie ! » ou « Bush assassin, Mitterrand complice ! ». J’étais donc persuadé que les sondages étaient mensongers. Et mes amis sondeurs s’étaient alors renseignés auprès de leurs collègues de toutes les boites de sondage : un tel sondage n’avait jamais été réalisé par personne !

Alors, j’ai voulu le réaliser moi-même, histoire de voir. Je passais dans les commerces et je posais des questions aux gens : « Croyez-vous aux sondages disant que 80% des français sont pour la guerre ? », « Êtes-vous vous-même pour ou contre la guerre ? », Les gens ne croyaient tout simplement pas à ces sondages. Et quand je demandais aux gens s’ils étaient pour la guerre, je me faisais quasiment insulter à chaque fois. J’ai dû arrêter mon sondage à cause de ça. Au bout de cent fois que je me suis fait insulter, c’est-à-dire au bout de cent personnes à qui j’avais demandé si elles étaient pour la guerre, je n’ai pas eu le courage de continuer. Je trouvais trop fatiguant d’avoir à expliquer à chaque fois que je ne voulais pas insulter les gens en les traitant de « va-t-en guerre », mais que je voulais être vraiment absolument sûr que les sondages pro-guerre publiés sans arrêt à la télé étaient des mensonges pour tenter de nous manipuler.

Merci pour votre attention,
Meilleures salutations,
do
http://mai68.org

Il est intéressant de savoir à qui appartiennent aujourd’hui les instituts de sondages :

OpinionWay est un Institut d’Etudes fondé en 2000 par Hugues Cazenave, Benjamin Gratton et Yann Aledo. OpinionWay prévoyait un chiffre d’affaires de plus de 5 millions d’euros en 2006. Le figaro commande toujours des sondages à opinionway.

La SOFRES a pour actionnaire les fonds d’investissement américain Fidelity.

CSA est contrôlé par le Sarkozyste Vincent Bolloré également propriétaire du Groupe Havas, d’une télé, de plusieurs quotidiens gratuits.

IPSOS est contrôlé par ses deux fondateurs après avoir attiré des riches financiers comme Pinault ou Fidelity.

BVA a pour actionnaires les fonds d’investissement Rotchild et Vincent Bolloré

IFOP a pour propriétaire Laurence Parisot, présidente du MEDEF

LH2 (ex-Louis Harris) a été vendu par TNS à deux de ses dirigeants.

2 pensées sur “Parait-il que grâce au reconfinement la cote de popularité de Macron s’envole

  • 4 novembre 2020 à 11 h 28 min
    Permalink

    Salut Do, Robert … et tous les autres,

    « les sondages sont aux sondeurs ce qu’est le reverbère à l’ivrogne : cela le soutient, plus que cela ne l’éclaire ».

    Une maxime qui illustre si bien le fond de cette chausse-trappe sans pour autant m’inspirer le nom de son auteur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *