Robert Bibeau

Auteur et éditeur

9 pensées sur “Manifestations et résistance dans le monde, dont les médias menteurs ne parlent pas

  • Ping : Manifestations et résistance dans le monde, dont les médias menteurs ne parlent pas | Raimanet

  • 22 novembre 2020 à 16 h 36 min
    Permalink

    Je suis curieux de connaître la proportion de gens qui s’opposent officiellement aux mesures Covid ou au Vaccin, en plus de converger avec les manifs d’ordre social car les gens ont perdu leur boulot. aussi bien en occident que dans le tiers monde. il faut rajouter que c’est seulement en occident que les gens  »ont le droit » de manifester sur le sujet! dans le tiers monde, c’est direct le cachot, les tribunaux spéciaux, la répression policière et parfois militaire.

    les pays du tiers monde qui cherchent a endiguer l’économie informelle qui  »tue l’économie officielle et déclarée » ne pouvaient rêver meilleure opportunité ! les vendeurs à la sauvette et tout le secteur informel qui soutiennent largement les économies des pays tiers-mondistes et subviennent aux besoins de centaines de millions de gens, sont paralysés, les gens et des familles entières crèvent la dalle, et les patrouilles de rue tolèrent encore certains vendeurs des marchés de plein air, afin de garder le contrôle et que ça ne pète pas complètement ! un ami m’a raconté qu’au bled par exemple, certains produits ont doublé de prix dans les villes, et dans les campagnes, on assiste à des sacrifices de prix par les paysans, viandes, produits frais de la terre qui ne trouvent plus preneur, petites exploitations agricoles en faillite…etc, d’ailleurs la guerre qui faisait rage tout le temps entre teneurs de boutiques et épiceries qui ont pris un sale coup durant ces 20 dernières années a cause de la généralisation des grandes surfaces ou supermarchés qui cassent les prix, et leur ennemis de toujours les vendeurs a la sauvette qui viennent étaler sur des étals de fortune leurs produits devant leurs magasins, parfois avec des prix encore plus cassés, bref cette guerre on en entend plus parler, puisque aussi bien le teneurs d’épiceries et boutiques en dur que les vendeurs de rue sont sinistrés ! c’est le cas de toute l’Afrique incluant le Maghreb !

    les autorités en Afrique en sérré soit disant les contrôles des denrées et combattent les spéculateurs en temps de crise, mais la réalité, comme disait un Youtoubeur qui suit de près la situation économique au bled, de plus en plus de gens se baladent dans les souks et marchés de fruits, légumes frais et poisson ou viandes comme des touristes… avec les poches vides ! certains sont surtout interpellés par les prix des factures d’eau et d’électricité qui étaient déjà stratosphériques dans nos pays (bien plus chers qu’en occident)… et qui ont parfois augmenté durant la Covid au lieu de se maintenir ou baisser ! il vous parle de gens qui font des files monstres a cause des restrictions covid tous les jours pour payer leur électricité et leur facture d’eau potable a chaque mois, en faisant des coupures nettes sur la bouffe de peur qu’on leur coupe ces deux denrées essentielles, car les régies d’eau et d’électricité appliquent une répression sans précédent, aucun retard de paiement n’est toléré, la répression devient évidente la dessus !

    En gardant a l’esprit que certaines campagnes déjà dépourvues d’eau potable en temps normal, avec une sécheresse qui s’accentue de manière horrible ces dernières années, certains vendent leurs bêtes a moitié prix, d’autres font des petites manifs et pleurent quasiment juste pour qu’on leur achemine des citernes d’eau potable ! hélas !

    Merci Robert pour ce poste

    Répondre
    • 22 novembre 2020 à 21 h 21 min
      Permalink

      @ SAM j’endosse totalement ta description de la misère qui s’étend sur l’économie informelle – partout dans le tiers monde – l’économie de misère qui permet è des millions de pauvres et j’enrage,

      Mes correspondants à Madagascar confirment que la bas l’État bourgeois impose le confinement alors qu’il n’y a pas de mort Covid-19 parce que l’OMS et le FMI exige le confinement pour accorder des prêts usuraires à ces gouvernants cupides et dont les pauvres ne verront pas un sous

      J’enrage littéralement de voir ce que l’on fait subir aux pauvres, aux paysans, aux commerçants de la rue, aux petites gens, dont les oligarques se moquent éperdument de leur santé et de leur vie sous confinement dément.

      Mais je garde espoir car le vent de la révolte se lève un peu partout

      Robert Bibeau

      Répondre
  • Ping : Les Grosses Orchades, les Amples Thalamanèges – La Voix De La Libye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *