L’affaire israélienne et les élections américaines

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
25.11.2020-iSRAEL-English-Italiano-Spanish
This article is available in Portuguêse on this blogue: Que o Silêncio dos Justos não Mate Inocentes: O elevador israelita está no subsolo com Biden e não irá subir para Trump (queonossosilencionaomateinocentes.blogspot.com)

À l’occasion de cette 46e élection présidentielle étatsunienne, les commentateurs de la scène politique au Proche-Orient et aux États-Unis ratent une belle occasion de moderniser leur arsenal d’analyse et de narration concernant l’empire Américain, le mythique «peuple juif» (sic), l’État néocolonial israélien, et sa guerre contre les peuples arabes.

 

Amorcé  sous le règne d’Obama (le musulman) (sic) la nouvelle tangente que prend la politique américaine au Moyen-Orient s’est poursuivie sous Trump et se poursuivra sous Biden l’homme de paille du grand capital étatsunien tétanisé. Comme le déclame Gilad Atzmon, un observateur perspicace du conflit israélo-arabe : «La question n’est pas Trump ou Biden».(1)  Mais quel est donc la question alors?

 

L’axe central de cette nouvelle tangente repose sur le constat fait par les États-Unis que l’empire est en crise économique profonde et durable. L’urgence est de plus en plus pressante de sauver ce qui peut l’être des restes du navire amiral continental avant que le concurrent chinois ne rafle la mise. https://les7duquebec.net/archives/260155

Le continent Amérique n’a plus les moyens financiers, même pas sanitaires et sociaux, de ses ambitions économiques, politiques et diplomatiques qui reposent essentiellement sur ses forces militaires que le pays finance à crédit depuis des décennies… et justement, les billets verts n’inspirent plus confiance aux fournisseurs.

C’est dans ce contexte géopolitique mondial troublé que s’inscrit la problématique de la petite enclave étatsunienne au Levant (Israël = 22000 km2, 9,2 millions h. PIB de 370 milliards USD).  L’Amérique, qui au temps de sa gloire triomphante se servait de la base militaire israélienne  comme d’un porte-avions insubmersible pour imposer ses diktats dans la région, ne songe plus qu’à se retirer de ce guêpier coûteux et sans intérêt stratégique.

 

En effet, sans intérêt stratégique mondial depuis que les É.-U. sont devenus le premier pays producteur d’énergie fossile, pétrole que les É.-U. ont tant de difficulté à fourguer (trop de pétrole sur les marchés à des prix déprimés), et depuis que les banquiers ont démontré qu’aujourd’hui on ne contrôle plus le commerce des hydrocarbures avec des porte-avions et des bases militaires coûteuses et inefficaces, mais par le contrôle des marchés boursiers et l’émission-gestion des pétrodollars.

 

Ainsi, pas une bombe n’a été lancée contre l’Iran qui pourtant ploie sous les sanctions commerciales et financières américaines illégales et illégitimes.

 

Ainsi, en Syrie ce ne sont pas les soldats du petit gendarme du Levant (Israël) qui ont mené la guerre civile. Ce sont des mercenaires pseudodjihadistes entraînés et payés par les alliés de l’oncle Sam, et ces mercenaires ont été décimés par les bombes russes, sans protection de l’armée américaine qui a ainsi démontré qu’elle désirait se retirer militairement de la région. Aussi, le chef des armées confédérées a-t-il concocté une alliance israélo-arabe au bénéfice de sa milice supplétive et au bénéfice de ce camp retranché encerclé par 200 millions d’autochtones.

 

Venons-en à l‘AIPAC, au Likoud, aux quelques centaines de milliers de votes « juifs » (sic) américains essaimés parmi 240 millions de votes et aux autres fadaises racistes à propos du contrôle « juif » et sioniste de l’économie, de la finance, de la politique, de la justice, de la diplomatie et de l’armée américaine pour l’éternité aux dires des analystes spécieux.

 

Une économie de 370 milliards de dollars (PIB 2020), une population de 9 millions d’individus, entassée sur 22000 km2 ne peut contrôler ni gouverner, une économie de 21000 milliards de dollars et une population de 328 millions d’individus essaimée sur 9,800,000 km2 quoiqu’en disent les géopoliticiens complotistes.

 

Si hier les politiciens américains laissaient courir le bruit qu’ils étaient au service de la petite entité hystérique (grande comme le Rhode Island) et s’ils se prosternaient aux congrès de l’AIPAC, sous Donald Trump les choses ont changé. Comme l’écrit Israël Shamir: «Le président Trump a donné à Israël tout ce qu’il pouvait souhaiter; il espérait qu’en retour, les Juifs lui donneraient l’Amérique pour un second mandat. Un simple échange de cadeaux, mais cela n’a pas fonctionné comme prévu. Mais le plan de Trump, qui consistait à soudoyer les Juifs américains en comblant Israël de cadeaux, a complètement échoué»(2). En réalité, Trump, monsieur «America First», a fait les derniers cadeaux de grecs qu’il pouvait à la base militaire américaine au Levant avant de l’abandonner à son sort… ce que les sionistes américains et israéliens ont compris.

 

Il ne faut pas s’y tromper, l’administration Trump ne  déteste pas l’Autorité palestinienne sans autorité, il la méprise et la considère comme une bande de laquais disposés à signer n’importe quel traité pourvu qu’ils soient assurés de recevoir leur obole de l’ONU, de l’UE ou des É.-U.. C’est le peuple palestinien – particulièrement à Gaza – qui empêche ces troufions de signer le chiffon de papier prénommé « Deal du siècle »  par lequel Donald Trump espérait liquider l’hypothèque israélienne qui pèse sur les épaules des gouvernements américains depuis 1967.

 

Contrairement à la gauche bourgeoise occidentale que Gilad Atzmon décrit ainsi: «Une fois de plus, c’est la soi-disant « gauche » qui a fourni les munitions. Au lieu de l’ancien mantra de la gauche qui appelait à nous unir, ramassés dans un poing de colère prolétarienne, indépendamment de notre race, couleur de peau, sexe ou ethnicité, la « Nouvelle Gauche » a introduit un hymne complètement nouveau. Contre l’éthique universelle la plus fondamentale de la gauche, la Nouvelle Gauche nous a appris à penser et à parler « en tant que » : « en tant que femmes », « en tant que gay », « en tant que trans », « en tant que juif », « en tant que latino », « en tant que noir ». Nous avons pratiquement appris à nous battre les uns contre les autres au lieu de nous unir en un seul peuple (une seule classe). Au lieu d’éliminer les différences, nous avons construit de nouveaux murs de ghetto en soulignant et en célébrant chaque ligne de démarcation possible (blanc/noir, homme/femme, hétérosexuel/LGBTQ, etc.). Au lieu d’identifier Wall Street, la propagande des MSM et les géants de la technologie comme notre ennemi mondial féroce, ceux-ci sont en fait devenus les catalyseurs et les fournisseurs d’argent dans une guerre que nous, le peuple, avons stupidement déclarée contre nous-mêmes.»(3),  l’intelligentsia sioniste aux États-Unis et la gouvernance sioniste de la base militaire américaine en Israël n’ont  jamais été dupes des « cadeaux de grec » de l’administration Trump (Jérusalem capitale, l’ambassade, le Golan) qui sentaient la fin de règne et la descente des couleurs de la base militaire au Levant.

 

C’est la raison pour laquelle les politiciens racistes sionistes aux États-Unis, en Israël et en Occident (Canada, France, Europe) ont préféré envoyer l’ascenseur à Sleepy Joe, plus malléable, et béni-oui-oui pour qu’il  poursuive la politique des généreuses subventions destinées à sa succursale israélienne. Mêlant son vote aux autres factions du grand capital américain désespéré, la faction des sionistes s’est acheté du temps en plaçant le clan de Sleepy Joe au Capitole.

 

Il en est bien ainsi pour nous prolétaires, nous obtenons un répit avant le «Great Reset» c’est-à-dire avant le krach boursier et la Grande dépression mondiale.

 

Notes

 

  1. Entre La Plume et l’Enclume – Trump ou Biden, la question n’est pas là (plumenclume.org)
  2. Entre La Plume et l’Enclume – Les Juifs n’ont pas renvoyé l’ascenseur (plumenclume.org)
  3. Entre La Plume et l’Enclume – Trump ou Biden, la question n’est pas là (plumenclume.org)

 

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

13 pensées sur “L’affaire israélienne et les élections américaines

  • 25 novembre 2020 à 0 h 58 min
    Permalink

    « Sleepy Joe » :))))) j’aime bien l’expression ! lol …. bel article, mais il faudra voir… et bien que je donne tout à fait raison à l’auteur sur de nombreux points comme l’histoire de ce fumeux contrôle des  »sionistes » des états-unis, et autres conneries du même genre avec lesquelles on nous a enfumé pendant des décennies !!! et tant mieux que Trump se soit fait  »trumpé » la dessus alors, un sombre idiot qui a voulu traiter le MO comme une braderie de marché aux puces avec sa mentalité de charretier, sauf que moi contrairement à l’auteur je dis que Trump est non seulement raciste et déteste et méprise très profondément les arabes peuples comme dirigeants, mais si ça ne tenait qu’à lui et s’il devait remporter un deuxième mandat, je crois qu’il aurait imposé une tutelle israélienne sur tous les pays arabes ! sans le moindre doute ! tutelle politique qui s’immisce dans leurs affaires intérieures, tutelle économique et même financière, il avait déjà commencé ce projet fasciste au vu et au su du monde entier, et a reçu l’appuis d’une ribambelle de lèche culs, nazillons pro sionistes et carriéristes républicains américains ! Trump devrait être jugé par une cours pénale internationale qui juge les criminels de guerre pour ce qu’il a perpétré à l’encontre des Palestiniens et des Arabes et du monde entier lui et sa pétasse et scorpion empoisonné à l’Onu Nicky Haley ! bref Je crois tout de même que la pression n’a jamais été aussi grande sur cette foutue administration Américaine en ce qui concerne les conditions indignes et inhumaines dans lesquelles vivent les Palestiniens ! Trump a utilisé l’ONU et l’a fait mordre la poussière avec 192 pays contre lui, pour humilier la Palestine et les Arabes, et vous promet que c’est l’une des raison qui empêchait les démocrates de dormir, sachant que le retour de manivelle contre les USA se faisait attendre, autant chez les occidentaux que chez les tiers-mondistes ! Trump a inaugur avec Netanyahu le summum de l’Apartheid en Palestine et cela a décidé une communauté internationale révoltée et humiliée a dûment enregistrer ces violations sans précédent cette fois et les décider pour sévir contre cet apartheid et le déboulonner une bonne fois pour toutes comme on a déboulonné celui de Prétoria ! et c’est justement ça qui inquiète les démocrates ! car cette fois, Netanyahu et sa clique de poissonniers qui puent de la gueule devront faire marche arrière toute s’il veulent que cet état d’israël continue de subsister …!

    l’heure des comptes a sonné et leur ambassade US de Tel Aviv ils peuvent la transformer en logements sociaux pour les israéliens…ou en chiottes publiques, je crois bien que Sleepy joe n’aura pas d’autre choix que de la démanteler ! et on verra bien !

    Répondre
  • 25 novembre 2020 à 1 h 03 min
    Permalink

    Correction : Abassade US de Jerusalem ! et pas de Tel Aviv. même les israéliens n’étaient pas d’accord avec ce geste odieux décidés par deux voyous et décérébrés !

    Répondre
  • 25 novembre 2020 à 15 h 02 min
    Permalink

    Pour Bref rappel à l’attention de tous les facho qui admirent Donald Trump le criminel qui a surpassé tout ce qu’ont accomplis les républicains Américains depuis Bush Jr et même depuis 1945 :

    – Soumission et humiliation de l’europe principal allié des USA
    – Nouvelle loi permettant à une cour fédéral Américaine de poursuivre n’importe quelle compagnie ou individu au Monde et le sanctionner pour boycott des intérêts américains et leur commerce dans le monde en imposant de l’emprisonnement aux états-unis et des amendes de plusieurs milliards de dollars US (tous les fleurons de l’europe ont été sanctionné depuis….ou menacé
    – Annexion de Jerusalem a Israel sans consulter quiconque
    – Nicky Haley menaçait ouvertement les pays qui ont voté contre dan l’enceinte de l’ONU de représailles, même des pays comme l’Allemagne, la France, etc et le tiers monde n’en parlons pas  »le président Trump se souviendra de votre trahison des états-unis et vous pouvez être certains que nous agirons en conséquence et vous feront regretter vos actes » en pleine séance plénière de l’ONU
    – humiliation du peuple Iranien cette fois et non assistance en plein Covid interdiction de lui exporter des vivres, des médicaments et des respirateurs artificiels
    – elle jubilait sur la mort de Suleimani et a menacé ceux qui ont condamné cet attentat encore une fois a l’ONU !
    – Tutelle imposée sur les pays de a Corne de L’Afrique par Israel (sur ordre de Trump)
    – Tutelle imposée sur l’Arabie Saoudite et les pays du golf persique par Israel (Sur ordre de Trump et Pompeo)
    – Insultes et interdiction a l’autorité Palestinienne de contester le  »fait accompli » a L’ONU
    – Pompeo et Kushner étaient chargé ensuite de faire le tour du monde arabe pour transmettre des menaces a peine voilées : soit vous rejoignez l’Arabie Saoudite et les Emirat dans leur obligtion de reconnaître le fait accompli et le  »deal du siècle » soit vous subissez une pluie de sanctions plus tard

    Bref, Attendez de voir ce qui se passera après la passation de pouvoir avec Biden, c’est le monde entier qui a des comptes a régler avec lui…n’en déplaise au serpent Taipan du desert Poutine qui a tout fait pour le maintenir en place !

    Au diable les Poutinistes et les Trumpistes a la con, tous c’est la même veine de Cobra et de vipère a cornes du desert !

    Répondre
    • 25 novembre 2020 à 15 h 23 min
      Permalink

      jusque la, je ne me suis interessée que de loin aux élections américaines, parce que j’ai toujours considéré que c’était bonnet blanc et blanc bonnet 🙂 surtout pour certaines régions du globe, la politique qui leur ait reservé n’est que celle d’arrogance, mépris et loi du plus fort que ce soit rouge ou bleu.
      la c’est différent il me semble parce que la lutte actuelle se fait entre deux idéologies pas seulement entre deux candidats et l’enjeu est énorme a cause aussi de cette histoire de connerie-19.
      comment ne pas croire au controle mondialisé (qu’il soit sioniste ou autre) quand c’est eux-memes, par certains de leur membre, qui l’annoncent, le decrivent et se donnent les moyens de l’implanter??!! (K. Schawb, J. Attali…)

      Répondre
      • 25 novembre 2020 à 16 h 47 min
        Permalink

        En effet Fatima, Mais D. Trump a dépassé toutes les bornes en violation de la souveraineté de la Palestine et des prérogatives des autres états a L’ONU : Insultes enver le secrétaire général de l’ONU et lui a tordu le bras sur tous les dossiers. insultes envers des chefs d’état, envers des pays, des peuples de couleur, insultes envers la liberté d’expression, et envers la légitimité internationale ! Trump voulait rien de moins que de transformer les USA en 4ème Reich Américain cette fois en plus de détrousser des pays entiers de leurs ressources financières en les obligeant de recourir aux USA et de payer leurs services… c’est un peu comme si on avait élu l’ivrogne, violeur criminel coupe gorge d’un quartier mal famé muni de couteaux pour gérer la ville ! :)))

        Répondre
      • 25 novembre 2020 à 20 h 36 min
        Permalink

        @ Fatima

        Voici ma propre définition pour répondre a votre dernière question : Le pouvoir politique aux états unis se déploie comme un jeu de dominos en cascade, beaucoup de franges de carriéristes et d’affamés se succèdent et s’enchaînent et font la file les uns derrière les autres pour former une chaîne d’intérêts des plus cyniques et des plus déshumanisés pour se remplir les poches, pour éviter la compétition, et pour obtenir des passe droits… ils sont alignés les uns derriere les autres comme des esclaves du Dieu fric devant lequel il font leur procession; évangélistes, sionistes, religieux de tout poils, francs maçons, scientistes, KKK, et même minorités arrivistes comme la Nicky Haley (origine Indienne),…. alors forcément lorsque l’un d’eux tombe et se casse la gueule, tous les autres suivent, et on redresse aussitôt les dominos en criant vengeance, joli prétexte pour commencer une guerre, foutre le bordel dan un coin de la terre, et appeler les médias et Hollywood a la rescousse pour transformer tout ceci en patriotisme ! Le sionisme tout seul ne contrôle rien du tout aux states, sauf les carriéristes et les affamés dans ses propres rangs lui aussi, il protège ceux qui veulent faire du fric même n’ayant rien avoir avec la politique, par contre c’est beaucoup les évangélistes qui le chapeautent, et qui lui permettent d’avoir autant de pouvoir dans les arcanes politiques américains, avec les autres  »Business communities » et ceux qui y ont misé leurs derniers sous ! tout ceci bien entendu fonctionne a merveille et instrumentalise la religion autant chrétienne que hébraïque, pour des histoires de fric, de domination, d’oppression d’autres pays aux ressources attrayantes et forcément de leurs peuples. Bien entendu, il est facile dans ce contexte de désigner les  »Arabes musulmans » comme l’ennemi classique et traditionnel de cette coalition en réalité ni religieuse ni ésotérique en quoique ce soit ! des gens qui soient prêts vendre leur mère pour du fric…(je rappelle qu’on a nos miens aussi dans le monde Arabe)… bref, lorsque la pire racaille se rencontre et commence a mentir au monde qu’ils représentent leur peuples ou leur religion ou leur traditions etc… bonne chance pour faire le ménage ! c’est comme vouloir s’interposer devant des dizaines de vautours affamés qui foncent sur un cadavre !

        il faut donc se détacher de ces histoires de religion, tout ceci est du pur cinéma par des gens qui ne mériteraient pas le qualificatifs d’êtres humains, mais de déchets humains vendus et corrompu jusqu’à la moelle.., et nous avons les nôtres aussi en pagaille dans le monde arabe !

        Répondre
    • 25 novembre 2020 à 23 h 43 min
      Permalink

      Prendre parti pour l’un ou l’autre des candidats USA me parait , pour nous européens pas pertinent : la politique attribuée à Trump dans l’article n’est que la partie visible et volontairement très visible de la politique de Trump à l’égard d’Israël .
      Quel que soit le calcul sous jacent à cette politique, elle ne diffère pas de la politique d’Obama aussi nuisible mais discrète;
      c’est sous Obama que les drones USA ont massacré au Yémen et déclenché la guerre , l’administration sous Obama a agi en fait de la même manière même à l’égard du droit américain imposé au monde entier.
      Aucune amélioration ne peut venir de ce côté là . ni même pour les alliés de l’UE qui n’a d’européen que le nom puisqu’elle ne défend que des intérêts supra nationaux internationaux comme les finances sans frontières .
      Les politiques de toutes les grandes puissances actuellement , paraissent entrainer des politiques assez ressemblantes et une mise en conformité de tous les peuples . Peu de gouvernements ont résisté à cette directive incroyablement extravagante de confiner des peuples entiers , très peu et c’est là que la question de la lutte d’influence entre des empires qui ont les mêmes formes d’économie capitalistes ,le même rêve de soumission et de surveillance des peuples se pose.
      Des entreprises qui censurent les chefs d’Etat , qui imposent des vaccins et des gouvernements qui relaient les ordres de ces entreprises c’est tout de même un sacré retour aux seigneurs de la guerre!

      Répondre
      • 26 novembre 2020 à 3 h 37 min
        Permalink

        @ Josy

        Je ne me fait aucune illusion sur les uns et les autres, Républicains comme Démocrates sont au service de la machine a fric et de guerre qui les nourrit et leur garantit leurs train de vie et privilèges. Sleepy Joe Biden a déjà annoncé à la presse la semaine dernière qu’il n’ont pas l’intention (Parti Démocrate) de  »Prosecute » Trump après la passation des pouvoir (le poursuivre quoi), il a dit : »Il en est pas question, ce serait renvoyer une mauvaise image de la démocratie Américaine »…autrement dit, ce serait se contredire avec la philosophie Américaine quoi…! la presse Américaine parle déjà de  »Pardon » afin de lui garantir une immunité par les démocrates, et ils invoquent pour cela, comment le Président Gerald Ford a issu un  »Pardon » en faveur de Nixon afin de lui garantir une immunité une fois devenu simple citoyen, et lui a évité les tribunaux et les poursuites. Ils espèrent la même chose pour Trump, mais c’est pas pareil, Trump a beaucoup, beaucoup de casseroles, que ce soit avec le fisc Américain et la falsification des comptes de plusieurs de ses compagnies, ou de ses sociétés immobilières dont certains procureurs ont déjà dressé la liste et rêvent de saisir, ou encore avec son ex avocat qui a tout déballé aux fédéraux, en plus des femmes qui le poursuivent, et de plaintes en poursuites commerciales ou escroquerie de plusieurs coins du monde (Royaume-uni et ailleurs). Mais sur la politique étrangère cette fois, même les agences Américaines lui en veulent a mort, tous ses collaborateurs qu’il a viré sont prêts et brûlent d’envie d’aller témoigner contre lui dans la multitude de commissions et procès éventuels si on les laisse se tenir, l’ONU a mis sur standby plusieurs plaintes elle aussi, autant que pas moins de 120 pays qui se sont opposé systématiquement sur ses décisions d’inonder Israël de cadeaux de manière unilatérale sur Jérusalem ou sur le Golan Syrien, ….. même sans recevoir rien en retour de l’état hébreux comme dit cet article, pire encore, Netanyahu a enchaîné les contrats juteux avec la Chine en plus des concessions sur le Port de Haifa entre ses allers retours a Washington pour solliciter l’aide de son ami sur tel ou telle question, et cela n’a pas fait que des heureux dans le clan républicain dont certains l’ont traité d’idiot et de vendu a plusieurs reprises et ont été jusqu’à veulent aussi le poursuivre pour  »brader les intérêts US » … bref, moi je pense que les démocrates n’auront d’autre choix que de rétropédaler sur plusieurs décision de ce malade mental, et bien qu’ils lui accordent un Pardon, ce dernier ne sera pas suffisant pour le protéger de tout ce qui l’attend.

        Ceci dit je suis bien obligé d’admettre vos observations, cette alliance Trump-Netanyahu n’est que la partie visible de l’Iceberg, les états-unis veulent  »déléguer » leur gestion du Moyen orient à Israel, et si l’extrême droite Israélienne jubile a l’idée sans en comprendre la portée, les faucons d’Israël qui comprennent les dessous de la politique Américaine ne veulent pas laisser faire, ils savent que ce jeu comporte trop de risques même si Trump leur a obtenu l’appuis de l’Arabie Saoudite et des EAU… sous pression…Israel ne pourra s’immiscer en Irak sous contrôle Iranien, ni s’aventurer militairement au delà de ses frontières… ce serait ouvrir une brèche dans sa propre sécurité intérieure… bref, et tout ceci est très mal vu par les puissances occidentales d’Europe qui ont été largement  »lésées » dans le partage du gâteau, tout comme Poutine lui aussi qui ne soit pas prêt de concéder sur la Syrie au lendemain de  »sa victoire » qui lui ouvre la porte grande ouverte de l’Irak et dépendamment de ce que fera la nouvelle administration de Sleepy Joe !

        Que la peste les emporte tous !

        Répondre
  • Ping : L’ascenseur israélien est au sous-sol avec Biden et il ne va pas remonter pour Trump – La Voix De La Libye

  • Ping : Le retour des Assassins contre l’accord iranien – les 7 du quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *