LE RACISME

On essaie de ne pas être raciste mais quand on est Blanc, on est dans la majorité. Et dans une démocratie, c’est la majorité qui gouverne. Alors, (les minorités ?) sont à la merci de cette majorité qui n’a pas de conte à rendre à personne ?!?

On est la majorité ! On passe des lois qui plaisent à la majorité ! On est en élection permanente. On suit au lieu de gouverner. Toi tu as le droit de porter un masque, et toi non. Un point c’est tout ! Mets ta tuque mais pas ton turban. Toutes les communautés blanches doivent avoir l’eau courante et l’électricité.

Mais, il y a un prix à payer pareil ! Ici au Québec, les Blancs sont la majorité, mais sur la chaîne planétaire, pas sûr ? On cherche toujours à trier qui on accepte ici malgré que des milliers de réfugiés patientent et espèrent la délivrance à nos frontières. Hommes, femmes et enfants bloqués. Pourquoi ? Ils vivent une attente difficile. Rejetés, ils croupissent.

Il y a des quotas, mais on ne veut pas nous dire lesquels ? Sont-ils de la bonne couleur? De la bonne religion? Et il y a deux gouvernements qui gèrent ce même dossier, ce qui complique encore plus son fonctionnement. C’est à se demander si ce n’est pas délibéré ?

C’est comme si il y avait un Mur ici aussi ? Il manque de mains d’œuvre mais on rétrécit l’entonnoir?

Et il y a ce fléau ici, celui du rejet de l’autre parce qu’il est différent. Les Premières Nations, par exemple. La Journée Nationale des Autochtones a passée presque inaperçue ainsi que leur message. C’était une invitation à réfléchir sur nos relations, à les accepter tel qu’ils sont, les uns et les autres. D’améliorer notre façon de vivre ensemble, dans le respect mutuel, dans la Paix et l’Amitié.

C’est sensiblement le même message chaque année mais rien ne change malgré tous ces centaines de recommandations très précises pour améliorer la situation des peuples autochtones qui dorment sur des tablettes de l’État. Alors, le gouvernement Legault propose un autre « groupe d’action pour lutter contre le racisme ». C’est une perte de temps, et d’argent. Et une autre tentative pour ne RIEN faire.

La commission Viens a rendu son rapport en septembre dernier! Il est URGENT d’abolir immédiatement cette discrimination systémique qui dure depuis toujours. C’est une autre tache noire de notre histoire.

John Mallette.
Le Poète Prolétaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *