LE FAKE NEWS DE NOS MÉDIAS TRADITIONNELS

Dans le Devoir du 5 sept. 2020, on nous dit que la popularité de la théorie du complot, selon leur sondage, est à 24 %.. À Radio Canada, le 14 sept 2020, ils nous disent qu’elle est à 20 %. On parle de millions de personnes là!

Selon le Journal de Montréal du 13 sept. Il y avait 10,000 manifestants anti-masques à Montréal le 12 sept. Mais sur internet ils estiment la même manif à 70,000 personnes ?!?

Et tous ces médias vendus au 1 %, nous disent (exactement ?!?) combien il y avait de manifestants en Bélarusse et à Hong Kong hier ?!?

J’étais dans une manif pour La Journée de la Terre, le 22 avril 2013, à Montréal, où il y avait 500,000 manifestants! Et Radio Canada nous annonçait qu’il y avait que QUELQUES MILLIERS DE PERSONNES ?!?

Faites vos jeux, rien ne vas plus. Les chiffres dans nos médias traditionnels sont comme les chiffres au casino… fake news! On en as-tu des chiffres ces temps ci dans nos médias branchés on ne sait où? Et les gens se plaignent qu’il n’a pas de morts? Alors, les gouvernements vont nous en livrer au moins deux milles morts en octobre et novembre dans nos CHSLD. Car rien n’a changé pour ces gens-là! Ils sont toujours séquestrés, sans aucun droit, en attente que la COVID vienne les frapper. Et où est la FADOQ ?

Sainte Greta Tunberg, comme ses nombreux ennemis l’appelle, est délibérément tenue loin des micros maintenant. Le 1% a peur d’elle, assez peur pour créer un virus et tuer plus d’un millions de personnes innocentes. Greta a le pouvoir de changer le monde. Un personnage hors de l’ordinaire mais si ordinaire en même temps. Un super héros qui n’a rien à gagner en se tenant debout pour réclamer un monde meilleur et plus écologique.

Le Devoir, 2020-09-05 : Déjà en 1962, Pierre Vadeboncoeur, ce grand penseur, nous invitait à « passer la ligne du risque, à décoloniser notre imaginaire afin de penser des solutions audacieuses. La volonté collective qui anime nos rapports avec la nature. L’hégémonie du consumérisme, grande finalité du capitalisme néolibéral, n’a jamais rien eu de fatal ou de nécessesaire; elle n’est qu’une façon parmi d’autres d’organiser entre nous les échanges ».

Échanges, pas exploitation! Pas de perpétuellement donner aux riches qui paient même pas d’impôt et qu’on subventionne à coup de milliards! Nos très généreux gouvernements nous donnent des miettes en temps de pandémie comparé à ce qui est donné aux riches. Mais après leurs réélections, VOUS allez avoir la facture.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

3 pensées sur “LE FAKE NEWS DE NOS MÉDIAS TRADITIONNELS

  • 17 décembre 2020 à 3 h 02 min
    Permalink

    Bonjour,
    C’est une grosse blague, (faut espérer) les trémolos et les flonflons sur la Sainte Greta-tout-électrique.
    Mais non ! Et c’est bien là le problème. Enfin, ne pas s’étonner des propos tenus quelquefois sur Les 7duquebec. Ça dérape sévère de croire un instant à cette soi-disant écologie de pacotille.

    Répondre
  • 17 décembre 2020 à 10 h 15 min
    Permalink

    Les grands médias sont une élite et les journalistes leurs prostitués, pour autant un journaliste qui serait conscient de cette conspiration serait obligé de fermer sa gueule ou il serait redirigé vers l’assurance emploi.
    Greta Thunberg n’est pas différente, elle veut que tout le monde pollue moins mais veut conserver son niveau de vie et ses privilèges et cela ce n’est pas possible car consommer c’est polluer et plus vous gagnez d’argent plus vous polluez, éliminer toutes les élites et vous éliminerez une grande partie de la pollution.
    La pollution a un prix, c’est le prix (le vrai) qui détermine le degré de pollution d’un produit, le VE (véhicule électrique) par exemple coûte environ 2.5x celui d’un véhicule thermique (en équivalence) il a donc pollué d’une manière comme d’une autre beaucoup plus.
    Le public n’est donc pas chaud pour l’acheter mais les lois (interdiction) sur les véhicules thermiques vont régler cela et vous forceront à acheter un VE.
    Il n’y a pas de civilisation avancée sans pollution et malgré ce qu’on raconte les énergies les moins polluantes sont les énergies fossiles car c’est de l’énergie en boite dès leur extraction, quand l’énergie doit être créée tout commence à aller de travers, pour l’instant il nous reste de l’énergie fossile pour les subventionner mais après ce sera la longue descente au enfer, réduire la pollution ne peut se faire que d’une façon, réduire la consommation, mais réduire la consommation revient à réduire le commerce donc à faire régresser la civilisation, il n’y pas de solution miracle à ce problème soit on pollue et on prospère soit on ne pollue pas et on décline.

    Répondre
  • Ping : LE FAKE NEWS DE NOS MÉDIAS TRADITIONNELS | Raimanet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *