L’Algérie, entre son passé glorieux, ses positions honorables et un avenir en gestation

RENÉ NABA — Ce texte est publié en partenariat avec www.madaniya.info.

.

Entretien réalisé par notre correspondente à Paris Yasmina HOUMAD – 16 Février 2021
https://www.lapatrienews.com/lalgerie-entre-son-passe-glorieux-ses-positions-honorables-et-un-avenir-en-gestation/


Le 22 février, les Algériens marqueront le deuxième anniversaire du Hirak, mouvement populaire inédit de contestation du pouvoir en place dans le pays, qui a poussé vers la sortie, le 2 avril 2019, l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

A cet effet, lapatrienews.com s’est rapprochée du journaliste écrivain franco-libanais René Naba, expert du monde arabo-musulman, ancien responsable au service diplomatique de l’AFP et directeur du web-magazine Madaniya.

Auteur de plusieurs ouvrages dont : De l’ingérence humanitaire et de ses dérives, Les révolutions arabes, Média et démocratie: la captation de l’imaginaire, un enjeu du XXIe siècle…


La Patrie News : L’histoire de la Ligue arabe est celle d’une crise existentielle rythmée par des divisions et conflits interétatiques. Son déficit de crédibilité et d’efficacité est directement lié à une forme d’«incapacité de puissance». Cette absence de cohésion politique et la prévalence des logiques d’intérêts nationaux sur le principe de solidarité arabe empêchent-t-elles toute dynamique d’intégration arabe ? Si oui, quel avenir pour la ligue arabe ?

René Naba : La Ligue Arabe souffre d’un déficit structurel, doublé d’une déficience psychologique et historique.

Les pétromonarchies disposent d’une majorité quasi automatique avec huit monarchies (Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Jordanie, Koweït, Maroc, Qatar et Sultanat d’Oman) en sus de deux confettis d’empire, Djibouti et les Comores. Ce qui fait un total de dix pays sur 22 que compte l’organisation pan arabe. Ce déficit structurel se reflète et se traduit par une démarcation entre une zone d’abondance, (le golfe pétrolier, à faible densité démographique mais à forte concentration militaire de l’Otan, sans doute le plus important hors du champ d’action du pacte atlantique) et une zone de pénurie (la rive méditerranéenne surpeuplée et frondeuse). Ce clivage explique d’ailleurs, sans le justifier, le contour des pays saisis par la vague du « printemps arabe » de la décennie 2010. Ce printemps-là a frappé de plein fouet les pays à structure républicaine (Tunisie, Égypte, Libye, Syrie) et s’est miraculeusement arrêté sur les rives inflammables du Golfe.

De surcroît, au–delà du déficit structurel se superpose une déficience psychologique et historique, dont l’impact prépondérant dans la détermination des comportements des dirigeants de la zone, les pétromonarchies du golfe et la Jordanie (soit 7 pays) n’ont jamais entrepris une guerre de libération nationale pour accéder à l’indépendance et à la souveraineté, passant sans coup férir du protectorat britannique au protectorat américain.

Pis : Tous sont alliés des États Unis dont ils en dépendent pour la survie de leur trône ; Un protecteur par ailleurs le principal allié d’Israël.

Songez à l’aberration mentale que représente l’expulsion de la Syrie de la Ligue Arabe, en 2011. Autrement dit, la Syrie, membre fondateur de l’organisation pan arabe, qui a arraché son indépendance à la France et livré quatre guerres contre Israël, expulsée par une majorité de pétromonarchies à l’indépendance octroyée et sous tutelle.

Songez à la fêlure mentale que constitue la décision de Mohamad Morsi de décréter le jihad contre la Syrie, le partenaire de l’Égypte dans quatre guerres contre Israël, plutôt que de lever le blocus de Gaza, alors que le président néo islamiste égyptien partageait la même idéologie confrériste que le Hamas.

L’Égypte, le plus grand et le plus puissant pays arabe sur le champ de bataille de la Palestine, a servi de baromètre à la Ligue Arabe, dont elle abrite le siège et fournit son secrétaire général. Sous Nasser (1954-1970), elle a eu un rôle moteur dans la dynamique de libération du Monde arabe (aide à la révolution algérienne, instauration de la République en Libye, en Irak et au Yémen). Sous Sadate (1970-1981), la désertion du champ de bataille de la Palestine et la désertion corrélative de la Ligue arabe du Caire à Tunis. Sous Moubarak (1981-2011), la caution aux équipées américaines contre les pays arabes: caution à l’invasion de l’Irak, au confinement de Yasser Arafat à Ramallah etc.


La Patrie News : Comme l’a souhaité l’administration Trump, le Maroc est donc devenu le cinquième pays arabe à normaliser ses relations avec Israël. Quel est votre sentiment ?

René Naba : Pour être précis, le Maroc a été au–devant des désirs de l’administration Donald Trump. En officialisant ses relations avec Israël, le royaume chérifien met un terme à une hypocrisie de près d’un demi–siècle, marquée par une connivence clandestine notamment dans l’enlèvement de Mehdi Ben Barka, chef de l’opposition marocaine, par les services israéliens ; la mise sur écoute au bénéfice des Israéliens du sommet arabe de Casablanca de 1964 ;

Enfin la collaboration israélo-marocaine au sein du Safari Club pour mener la contre révolution africaine à l’époque de la décolonisation.

Pour aller plus loin sur ce thème : https://www.renenaba.com/maroc-israel-le-safari-club-la-chambre-noire-du-renseignement-atlantiste-et-de-leurs-allies-monarchiques-arabes/

L’argument du judaïsme marocain, dont le poids électoral en Israël et son importance stratégique pour l’image de marque du Royaume, aurait joué en faveur de la normalisation israélo-marocaine…… C’est tout bonnement du pipeau. Les Juifs marocains qui ont émigré en Israël sont des Israéliens à part entière. A l’instar de tous les juifs de la diaspora qui ont rallié Israël, ils font leur service militaire dans l’armée israélienne et participent à la répression de la population aussi bien palestinienne que syrienne dans les territoires occupés, en Cisjordanie, et au Golan. Leur conférer un halo de prestige reviendrait à donner crédit à leur prétention de réclamer « le beurre, l’argent du beur et le sourire de la laitière », tout en assouvissant leur haine anti-arabe.

Troquer la Palestine contre le Sahara occidental relève d’une politique de courte vue en ce que le Sahara occidental relève de la sphère géopolitique du Monde arabe, alors que la Palestine est en voie d’évanescence. Une décision d’autant plus lourde de conséquences pour l’avenir que le Roi du Maroc, Commandeur des Croyants, est le président du Comité Al Qods, chargé théoriquement de la protection de ce 3ème Haut Lieu de l’Islam.

A ce propos, il convient de faire preuve de prudence dans la gestion des signes à fortes charges symboliques. Machiavélique, conscient de la dangerosité de sa démarche, le monarque marocain a assigné « la sale besogne » à son premier ministre Saad Eddine Al Othmani d’apposer sa signature sur le document de normalisation entre le Maroc et Israël, maintenant les mains souveraines dans une blancheur immaculée de cette souillure dont l’opprobre rejaillira immanquablement sur son féal islamiste, au–delà, sur la mouvance confrériste dans son ensemble.

Mais suprême infamie : Mohamad VI a gratifié le président Donald Trump de la plus haute distinction du royaume chérifien, « l’Ordre de Mohamad ».

Ah la vilénie de conférer une distinction honorifique à un président ayant fait l’objet d’une double procédure de destitution, de surcroît « l’Ordre de Mohamad » à l’artisan du « Muslim Ban ».

A n’y prendre garde, à force de faire un usage inconsidéré de « l’Ordre de Mohamad », l’on risque de déconsidérer le prénom porteur de l’ordre, qui est tout de même celui du prophète de l’Islam.


La Patrie News : La position de l’Algérie vis-à-vis de la normalisation avec Israël est claire, ferme et déterminée et ce, depuis la révolution de libération contre le colonialisme français (1954) et jusqu’à nos jours. Ce refus mettra–t-il l’Algérie en porte-à-faux ?

L’Algérie est–elle davantage la cible majeure d’ennemis étrangers depuis que le danger sioniste est à ses portes de à cause de la décision solitaire du roi qui l’a invité pour satisfaire son besoin expansionniste, mais aussi pour renforcer sa position et exaucer son rêve de détrôner l’Algérie et prendre sa place comme puissance régionale ?

René Naba : La normalisation des relations israélo-marocaines devrait avoir pour effet second, dans l’esprit de ses concepteurs, de soulager la pression militaire qui s’exerce sur la France au Sahel, alors que le président Emmanuel Macron s’emploie au sommet de N’djamena à redéfinir la voilure de l’engagement français dans la zone sahélo saharienne.

Certes il est de notoriété publique que des entreprises israéliennes sont présentes au Mali : Elbit et Mer, mais surtout Israël Aerospace ont réussi à décrocher le contrat de protection périmétrique de la Minusma, au Mali. Des sociétés israéliennes fournissent aussi des équipements visant à renforcer la sécurité des bases de la Minusma dans tout l’Azawad. Ils visent désormais les quelque 40 bases de maintien de la paix onusiennes dans le monde, dont certaines sont situées au Proche-Orient.

Mais ce que l’on connaît moins c’est que l’infiltration israélienne en Afrique occidentale s’est faite avec l’accord de la France qui a souhaité défendre son pré carré africain en tandem avec Israël, faisant du Mali « la porte d’entrée » de l’État Hébreu vers l’Afrique francophone.

L’intervention de la France au Mali, en janvier 2013, a relevé d’une stratégie de défense du pré carré africain, face à la politique de grignotage menée tant par la Chine que par le wahhabisme via les finances islamiques (Qatar et Arabie Saoudite). Première opération militaire en solitaire sur un théâtre extérieur depuis la fin de la Guerre d’Algérie, en 1962, la France, via Serval, y joue son rang de puissance.

L’intervention de la France au Mali, en janvier 2013, a relevé d’une stratégie de défense du pré carré africain, face à la politique de grignotage menée tant par la Chine que par le wahhabisme via les finances islamiques (Qatar et Arabie Saoudite). Première opération militaire en solitaire sur un théâtre extérieur depuis la fin de la Guerre d’Algérie, en 1962, la France, via Serval, y joue son rang de puissance.

Une cible idéale en ce que Le Mali constitue le plus grand pays musulman d’Afrique occidentale, où la finance islamique y prospère, alors que les Maliens depuis une décennie se détournaient progressivement de la France vers les pétromonarchies et que la Chine jouit d’un prestige certain du fait de sa restauration du centre de documentation islamique de Tombouctou.

Au–delà de l’objectif affiché de s’interposer entre les belligérants et d’éviter l’effondrement de l’État malien, Serval puis Barkhane répondent au souci des Occidentaux de créer un glacis stratégique au centre de l’Afrique, à proximité de la plateforme opérationnelle de la Chine dans la zone. Un cordon sanitaire identique à celui que les pays occidentaux veulent établir autour de l’Iran, l’autre grand fournisseur d’énergie de la Chine.

La nomination à la tête de l’Agence française pour le développement de M. Dov Zerah, dans la décennie 2010 a donné crédit à cette hypothèse en ce que la propulsion du président du consistoire israélite de Paris et secrétaire général de la Fondation France Israël au poste stratégique de dispensateur de l’aide financière française à l’Afrique est intervenue, le 2 Juin 2010, six mois avant l’indépendance du sud Soudan, alors que «la bataille du Nil» sur la répartition des quotas des eaux de ce fleuve africain battait son plein entre l’Égypte et les alliés africains d’Israël : l’Éthiopie et le Kenya notamment.

Près de dix ans après sa constitution, le G5 apparaît comme une force supplétive de la France et pâtit d’un handicap majeur, l’absence de l’Algérie, puissance militaire majeure de la zone, qui occupe de surcroît une position centrale de par son positionnement limitrophe du Mali, principal champ de la confrontation.

Faute d’une coopération avec Alger, l’efficacité du G5 paraît d’autant plus aléatoire que l‘Algérie a une solide expérience de lutte contre les terroristes acquises lors de la « décennie noire » (1990-2000) et que les premiers combattants djihadistes du Sahel proviennent d’Algérie. Pour les djihadistes, les troupes françaises en Afrique font l’effet d’un chiffon rouge sur un taureau.

Pas la peine de se cacher derrière son petit doigt, n’en déplaise aux nombreux algérophobes qui prospèrent dans les médias à l’occasion de la période transitoire algérienne, faute d‘un débat national sur la stratégie militaire française au Sahel, qui fait cruellement défaut, tant que la situation perdurera le « Mali demeurera l’Afghanistan de proximité de la France ».

Il est à espérer que Rabat ivre de son « coup de maître » ne néglige pas trop les rapports de force sur le terrain, face à l’Algérie, le plus grand pays d’Afrique, doté d’une des plus importantes armées du tiers monde.

Il est à espérer aussi que les Africains garderont présents à l’esprit qu’Israël dont l’expérience de la colonisation de la Palestine l’a conduite à coloniser des terres à travers le Monde représentant vingt fois sa superficie au détriment des populations et de l’environnement des pays pauvres. En République Démocratique du Congo pour la culture de la canne à sucre ; au Gabon pour la culture du Jatropha, nécessaire à la production de biocarburants ; en Sierra Leone où la colonisation israélienne représente 6,9 pour cent du territoire de ce pays de l’Afrique de l’Ouest (3), sont situées au Proche-Orient.

Pour ce qui est de l’Algérie vis à vis de la normalisation israélo-arabe : Des rares pays arabes qui n’ont pas courbé l’échine émergent deux pays : l’Algérie, dont le credo légendaire « Zaliman Kana Aw Mazloum », l’assigne à un soutien absolu, inconditionnel et permanent aux Palestiniens, qu’ils soient opprimés ou oppresseurs. Un credo qui lui sert de boussole dans son approche. Et la Syrie, l’ultime pays du champ de bataille de la Palestine, à ne pas avoir pactisé avec l’État Hébreu. Ce qui lui vaut d’ailleurs de faire face à une guerre de destruction depuis le depuis de la décennie 2010, comme auparavant l’Algérie, dans la décennie 1990.


La Patrie News : Le 22 février, les Algériens marqueront le deuxième anniversaire du Hirak, ce mouvement de contestation inédit dans le pays, qui s’est levé contre la candidature à un cinquième mandat du président déchu Abdelaziz Bouteflika et dont les revendications légitimes ont été satisfaites dans l’ensemble. Quel regard portez-vous sur le Hirak Moubarak près de deux ans après le début de ce mouvement populaire ?

René Naba : L’Algérie ne constitue pas une promenade de santé pour quiconque, n’en déplaise au président philosioniste français de sinistre mémoire Nicolas Sarkozy qui s’imaginait « dans un an l’Algérie, dans trois ans l’Iran ».

Pays central de la zone sahélo sahélienne, limitrophe de sept pays (Libye, Mali, Mauritanie, Maroc, Niger, Tchad, Tunisie, Mali, RASD (République Arabe Sahraoui Démocratique), soit la quasi-totalité des pays déstabilisés et sinistrés par l’intervention de l’alliance islamo-atlantiste lors de la séquence dite du « printemps arabe », en 2011, l’Algérie revendique, de surcroît, le double exploit d’avoir mené une guerre de libération victorieuse contre le colonialisme français et une guerre non moins victorieuse contre le terrorisme durant la séquence dite de la « décennie noire », la décennie 1990, et, à ce titre objet d’un agacement prodigieux de la part tant des occidentalistes que des islamistes, que des séparatistes. Un palmarès à faire pâlir plus d’un envieux.

L’Algérie est en outre le point d’ancrage de la présence chinoise en méditerranée, la première puissance planétaire en devenir ; un Etat charnière entre le Maghreb (Le Ponant) et le Machreq (Le Levant), de par ses connexions diplomatiques, notamment avec la Syrie, son allié historique, indéfectible.

L’Algérie est enfin un « Hub » de la transhumance transsaharienne, dont l’implosion projettera un nouveau flux migratoire d’arabo africains vers l’Europe, générant en retour une négrophobie et une islamophobie virulentes.

Ce qui se passe dans le pays ne saurait laisser indifférent. Personnellement, j’avais connu Abdel Aziz Bouteflika, sur le plan professionnel, du temps de sa splendeur. Un être lumineux. Je suis d’autant plus triste qu’il ait raté sa sortie de l’Histoire.

Cela étant dit, l’Algérie comme la Syrie, observent une ligne politique dans le domaine internationale qui compromet le moins les intérêts à long terme du Monde arabe, ou pour être positifs, qui préservent les intérêts à long terme du Monde arabe. Mais sur le plan interne, c’est une autre paire de manche.

Le soulèvement spontané et autonome de toute une population face à un régime crépusculaire, affligé d’un président à mobilité réduite, doublé d’une nécrose des circuits décisionnaires, a suscité un grand souffle d’espoir. Mais le grand tort des meneurs réels ou supposés du Hirak est d’avoir omis d’aménager une voie de sortie de la crise. De sorte que nous avons assisté à un moment donné à un fonctionnement en circuit fermé de la protestation, sans perspective de sortie de crise, laquelle a finalement débouché sur la prise du pouvoir par le groupement le mieux constitué et structuré. L’Algérie était affligé d’une double peine, la pandémie du Coronavirus et la paralysie de la contestation. L’élection présidentielle a entrepris de remettre en marche une machine grippée mais ce n’est qu’un début car l’objectif final, tel est mon souhait, est que l’Algérie rejoigne le BRICS, le groupe décisionnaire du nouvel multilatéralisme en devenir.

34 réflexions sur “L’Algérie, entre son passé glorieux, ses positions honorables et un avenir en gestation

  • Ping : L’ALGÉRIE ENTRE SON PASSÉ GLORIEUX ET UN AVE,IR EN GESTATION – La Voix De La Libye

  • 23 mars 2021 à 11 h 18 min
    Permalien

    L’Algérie, et par conséquent les algériens, on toujours été le caillou dans la chaussure qui tombe toujours au mauvais moment.
    a suivre…

    Répondre
  • 23 mars 2021 à 14 h 44 min
    Permalien

    @ Monsieur Naba,

    Il faut espérer que vous avez un peu le sens de l’humour avant tout…, car a chaque fois qu’il faut vous lire sur l’Algérie, comprendre par là sur vos éloges à l’idéologie du régime militaire Algérien, ceci nous renvoie illico nous les arabes et arabophones comme vous le savez sans doute, aux célèbres et légendaires poèmes Panégyriques médiévaux de l’ère des Califes Omeyyades ou Abbassides ! :))) qu’on appelle dans le genre poétique Arabe : Al Madh… ou l’art d’exceller dans l’éloge du sujet  »Al Mamdouh » …. et qui ne manqua pas de marquer l’esprit de tous les arabes encore aujourd’hui, tant ces poèmes se terminaient tout le temps par la même réaction du  »mamdouh », souvent un Roi ou un Sultan, un Chef ou un notable, en ordonnant la fameuse réplique  » Donnez lui 1000 Dinars d’or ! » pour remercier le poète ! :))) il faut espérer en tous cas que vous avez conscience de cet aspect culturel fort imprégné dans la mentalité Arabe, et que même un Algérien suspecterait au vu du lyrisme et de l’exagération employés dans ces textes ! …. sauf votre respect !

    Ils sont bien beau vos discours éloges en faveur de cette ligne idéologique rigide des régimes militaires Algériens, et qui visiblement en ont rien a cirer du peuple Algérien… tant et aussi longtemps que les Quadra d’Alger sont capables de maintenir le status quo et poursuivre des chimères depuis le coup d’état de Boumedienne sur l’Algérie et le peuple Algérien en réalité et comme chacun sait ! car la réalité fort embarrassante dans tout ceci, est que depuis l’avènement de feu Boumedienne par un coup d’etat militaire, l’Algérie constitue à ce jour, le foutoir par excellence du Maghreb, du Sahel et de toute l’Afrique du Nord, assistée jadis par le concours et l’alignement du Colonel Mouammar Al Kadhafi, elle se retrouve isolée depuis sa mort, et constitue depuis, et LA bombe a retardement qui risque et finira sûrement par faire péter le maghreb et le sahel en mille morceaux, avant de déposer les armes en effet !

    Sans devoir revenir encore et encore sur l’échec historique et multidimensionnel, consigné et fort documenté depuis le coup de Boumedienne, et ses repercussions sur le peuple Algérien, sur le pays en entier, sur le leg du colonialisme qui a doté ce pays de toutes ces infrastructures, et sur le constat évident de la ruine quasi totale d’un pays immense hérité comme un cadeau, légué jadis comme un joyau de la France dans un état impeccable, puis tombé dans le délabrement progressif et continu jusqu’à aujourd’hui… délabrement il faut préciser pas seulement en infrastructures ou en découpements urbains, mais délabrement quasi généralisé, ayant interdit au peuple Algérien d’amorcer son envol et son émancipation socio-économique, intellectuelle, son indépendance et sa véritable propension à vouloir s’élever et se construire, ou encore scintiller ou influencer comme tout peuple libre, car il faut bien hélas rajouter à ce constat, que le coup fut si fatal au peuple, que ce dernier n’a jamais pu réellement mettre en avant sa culture, ses riches traditions, ses capacités intellectuelles, artistiques, scientifiques ou littéraires et imprégner sa région… d’autant que cette brimade socio-économique et politique du peuple par le parti unique qui fut d’une ampleur incroyable, d’une violence inouie, uniquement dans le but de préserver le parti et ses intérêts, parviendra sans gros efforts comme nul autre régime similaire, et grâce à la manne du pétrole, a maintenir et imposer au peuple un état de délabrement socio-culturel des plus insensés ! le tout sur fond de promotion d’un machisme et d’un phallocratisme des plus répugnants, une brimade de la femme Algérienne Arabe ou Amazigh comme on peut rarement constater ailleurs, même chez les voisins subsahariens !

    Après donc une décennie noire qui fut l’oeuvre par excellence des généraux en connivence avec le parti unique, les caporaux en képi iront donc chercher un Abdelaziz Bouteflika du fin fond de son asile doré dans les monarchies du golf arabique, (votre Bouteflika  »lumineux » comme vous dites » :)))) pour l’imposer au pouvoir, et vouloir le perpétrer le plus indécemment et de la manière la plus révoltante sur cinq mandats ! Bref, le premier fait d’armes de Boutef et qu’on peut lui créditer qq part fut cependant de sauter sur l’occasion de pouvoir  »normaliser » avec Washington (Tiens donc, quelle différence avec la normalisation avec Israël) a travers les fameux programmes de collaboration avec l’Armée Yankee pour lutter contre le terrorisme, et donc pouvoir dédouaner et blanchir enfin l’Armée Algérienne de toute responsabilité dans la décennie noire, et lui remettre le flambeau pour une nouvelle ère prometteuse pour ses intérêts et ceux du parti unique surtout, pour les décennies a venir …. sur fond de discours idéologiques trompeurs et de trahison des intérêts de la nation, de maintien aussi du front Polisario sous les bottes de l’armée algérienne et leur milliers de réfugiés Sahraoui dans une misère et des conditions terribles dignes de des temps médiévaux… tout ça pourquoi ? pour inviter la presse étrangère et les nations étrangères constater  »d’eux mêmes » les conditions de pauvreté d’un peuple  »colonisé » par le Maroc ! le Maroc en fait qui se trouve être la bête noire du régime depuis le coup d’état de Boumedienne, le Maroc qui nous a humilié tant sur sa propension à imprégner toute la région et l’afrique de sa culture, son développement ou celui du Sahara  »colonisé » aussi, le Maroc qui sans pétrole ni gaz exporte non seulement sa culture, ses chansons, et s’approprie en quelques sorte la culture maghrébine entière, mais arrive surtout a se maintenir debout malgré tout ce qu’on a pu lui concocter comme coups bas, comme propagandes, comme milices mobilisées de Cuba jusqu’en Syrie !

    Bref, Boutef qui se trouve aussi être avec les généraux de la décennie noire, les principaux architectes de ce qu’on appellera désormais,  »la nouvelle hégémonie Algérienne » au Maghreb, au Sahel et en Afrique…. dans une nouvelle stratégie consistant à s’unir cette fois à Washington pour barrer la route a la France au Sahel, et tenter de déstabiliser toute la région au profit de la junte Algérienne ! Washington donc, loin d’être stupide, et connaissant le nouveau pouvoir de nuisance acquis de cette junte, sa puissance incontestable à maintenir le pays en otage et sa capacité de nuisance dans toute la région, obtempéra et marchera illico dans la direction de cette nouvelle stratégie !… tout en surveillant de près tout ce qui se trame dans les coulisses d’Alger, et via les satellites militaires pour connaître exactement les mouvements de l’Armée de Bouteflika, histoire de consigner le sérieux de cette junte dans la lutte contre le terrorisme…. Mais qq années plus tard, et à travers une expérience de longue date avec l’armée Algérienne sur le terrain, Washington conclura que l’engagement de cette dernière n’est que tactique et stratégique pour les besoins du régime, notamment via les multiples tentatives de déstabilisation des intérêts de la France dans la région du Sahel, ou encore de l’aliénation de régimes tiers-mondistes et leurs acquisition a la cause hégémonique du régime Algérien et sa junte militaire en Afrique ! Pire que cela, lorsque Alger commencera elle aussi a payer des boîtes de conseils prestigieuses occidentales ou Américaines sur sa stratégie hégémonique Africaine, on lui retorquera qu’il faille commencer d’abord par opérer une révolution socio-économique chez elle, moderniser ses propres institutions, ses banques et se construire des bras économiques… avant de pouvoir prétendre a de quelconques  »conquêtes » Africaines ! et donc sur le plan géostratégique, le résultat est on ne peut plus flagrant encore aujourd’hui, l’Algérie ne possède en termes d’atout, et en tout et pour tout, qu’une Armée qui se noie dans de l’équipement militaire qui provient de partout et qui aux yeux de tous les observateurs et analystes ne la qualifie réellement que pour faire éclter une ou plusieurs guerres dans la région… qu’il faut craindre d’ailleurs… car peuvent être imminentes au vu de la persistance du Hirak Algérien.

    Par ailleurs, le régime Algérien peut se féliciter en effet d’être la principale cause de la normalisation presque obligée du maroc de ses relations avec Israël dans un tel contexte ! une normalisation qui est vue depuis à Alger en réalité comme une  »victoire » symbolique de 1er ordre a l’encontre de l’ennemi numéro 1 de la junte depuis toujours ! Bien entendu, cette annonce est reprise sur le ton du populisme le plus abjecte et le plus indécent par tous les organes de presse Algériens vendu au pouvoir pour accuser cette fois  »le peuple Marocain » de collaboration, de servilité aux sionistes et j’en passe !

    … et comme si tout cela n’était pas suffisant, Alger ira jusqu’à exploiter un vieux contentieux de frontières, sur un territoire à 6 km au nord de Figuig la marocaine, jadis cédé par le général Oufkir ex putschiste contre Hassan II et collaborateur avec le pouvoir de Boumedienne lors d’accords sur les frontières entre les deux pays en 1972, afin qu’Alger décide au courant du mois de février de cette année d’envoyer de manière honteuse son administration et son armée a des exploitants agricoles civils dans la région, leur demandant de quitter la zone et abandonner leurs cultures dont certaines ont été commencé dans les années 20 du siècle dernier ! bref, les Algériens ont donné aux civils marocains l’ordre d’évacuer avant le 18 Mars 2021, sous des menaces a peine voilées que s’ils ne s’exécutent pas, cela pourrait avoir de fâcheuses conséquences (possiblement utiliser ce prétexte pour déclencher une guerre entre le Maroc et l’Algérie !)…. l’Algérie prendra tout de même la précaution d’aviser l’administration Marocaine qui elle ne pétera mot aux agriculteurs …. et les pauvres paysans Marocains jamais alertés par quiconque, ont alors abandonné leurs cultures et leurs palmeraies en date du 17 mars dernier, il y a quelques jours, sur lesquelles ils ont dépensé tous leur argent et efforts durant toute leur vies, et abandonné quelques 40.000 palmiers dattiers dont une bonne part des palmiers adultes et constituant leur unique capital social et economique ! Tout ceci dans un silence accablant des autorités marocaines qui ont interdit et brimé les manifestation de la population de Figuig… sans doute pour éviter une guerre que Alger espère depuis toujours ! Cet épisode n’est pas sans rappeller celui de la sinistre  »marche noire » ou l’expulsion de centaines de milliers de civils Marocains d’Algérie et les déposséder de leurs bien un beau matin et sans crier gare… sur ordre du défunt criminel Boumedienne ! il aura fallu la protestation de centaines de milliers du peuple Algérien pour que l’opération soit écourtée et stopée… après avoir hélas exclus et dépossédé la quasi majorité de Marocains en Algérie ! nos frères Algériens racontent comment Boumedienne chosit intentionnellement le jour de l’Aid al Adha pour l’exécuter, ou fête du mouton des musulmans, ( le même jour a été chosi pour l’exécution de Saddam Hussein par les américains), leurs voisins et voisines, des familles marocaines ont laissé leurs biens, leurs maisons et leurs mouton accroché sur leur terrasses, avant de se faire embarquer dans les bus par les militaires, a la manière d’un véritable pogrom nazi de la deuxième guerre mondiale ! Cette histoire, ne vous attendez jamais a ce que Monsieur René Naba vous la raconte ici ou ailleurs, elle est disons  »contre productive » ! :)))

    Permettez-moi donc Monsieur Naba de vous dire enfin que vous avez choisi le mauvais camps depuis le début, celui qui tente de désunir et faire éclater le maghreb, le Sahel et foutre la zizanie en Afrique depuis toujours…. et qui ne gagnera pas ! l’hégémonie et la  »puissance » Algérienne est nulle autre qu’une affaire de bottes et de dictature sur le peuple Algérien depuis Boumediene, et elle est justement aujourd’hui sur le point de basculer sur deux options et uniquement celles-ci : Soit le déclenchement d’une guerre destructrice qui sera encore plus fatale aux peuples de la région, soit déboucher cette fois sur un coup d’état de cette armée encore mais dans un dessein de soutenir le Hirak ! dans le cas de la deuxième option, il restera à nos frères et soeurs Algériens et Algériennes le devoir de tout recommencer a zéro, et d’acquérir cette fois enfin leurs propres moyens pour bâtir leur destin. ce qu’on leur souhaite de tout coeur !

    et n’en déplaise aux aigris de tout poil …. même si le Maroc ne possède pas un régime démocratique ou qui soit un exemple d’intégrité dans la région, il a suffisamment fait preuve de sagesse et de bonnes manoeuvres pour ne pas totalement sombrer dans la dictature totale comme a Alger ! comme il a soutenu la Palestine, bâti ses infrastructures et son aéroport ou encore protégé Jerusalem Est autant qu’il a pu, bien plus que toutes les pétarades de la junte Algérienne depuis Boumedienne !

    Amicalement tout de même ! :)))

    Répondre
    • 24 mars 2021 à 15 h 34 min
      Permalien

      Sam,

      je n’ai lu que les premières lignes de tes commentaires qui sont trop longs et je vais essayer de faire court. Mais ce que j’en comprends c’est que tu reproches a R. Naba d’encenser le régime militaire algérien, tueur\voleur\corrompu etc…c’est vrai, il doit avoir toutes ces tares, mais je te demande d’imaginer que ton pays soit ton couple: ta femme te trompe, elle est manipulatrice, menteuse etc…mais elle cuisine bien, s’occupe merveilleusement des enfants et de la maison et travaille. Mais ton voisin te propose de s’occuper d’elle puis de t’en débarasser; mais ton foyer sera détruit, ta femme salie, tes enfants éparpillés et ton voisin va te gérer et gérer tout tes biens…que fais-tu?

      Répondre
      • 24 mars 2021 à 16 h 28 min
        Permalien

        Salut Fatima,

        Merci pour ton intervention, je te répondrai que cette histoire de voisin qui te propose de s’en occuper est une invention de toutes pièces du régime Algérien et de ses armées de mouches électroniques et autres plumitifs pour détourner le peuple Algérien de son hirak et ne pas lui mettre tout sur le dos ! c’est aussi ce que lui suggèrent ses alliés du Machrek « ton voisin et ennemi Marocain complote contre toi, tu dois agir » dans le but de préserver le régime militaire et son idéologie qui leur sert de paravent et de pivot de la politique militariste au Maghreb et en Afrique.

        Aujourd’hui ils cherchent à provoquer la guerre avec le Maroc qui aura pour conséquence de brûler toute la région et tous nos peuples avec ! je te propose de lire ma lettre ouverte aux algériens d’hier dans la rubrique des mèmes de la semaine tout a fait en bas de page …. pour comprendre mon propos… car j’estime et je suis loin d’être le seul, la majorité d’Algériens et de Marocains avisés le savent, que l’on cherche a brûler le maghreb après avoir brûlé le machrek !

        et il ne faut pas confondre les réponses du Maroc ou ses attaques du régime Algérien par rapport au Sahara, qui a fini par nous saigner tous les deux (pays) a blanc…. ils ont dilapidé toutes les ressources Algériennes et Marocaines dans ce dossier bidon et vide pour quelques milliers de bédoins qui sont nos cousins après tout ! Ces attaques marocaines du régime Algérien sont d’autant plus légitimes pour tenter de le raisonner et arrêter de vouloir diviser notre région et nos pays dans un but militariste et belliciste de la junte armée Algérienne qui continue de ruiner les algériens et l’Algérie !

        Les Marocains et les Algériens sont comme le doigt et l’ongle, unis et attachés l’un à l’autre, et ceux qui veulent semer la haine entre nous sont comme dit le proverbe de chez nous :  » Ne s’introduit entre le doigt et l’ongle que la saleté ! »

        Vive le Maghreb ! Vive l’Algérie et le Maroc unis et libres et a bas les chiens de faïence de tout poil !

        Merci Fatima… je t’aime de tout coeur ma soeur !

        Répondre
  • 23 mars 2021 à 17 h 27 min
    Permalien

    @ Robert,

    J’ose espérer que vous allez publier mon second commentaire avec les liens Youtube sur l’histoire de les frontières avec l’Algérie ! il est toujours en attente de modération ou de validation !

    Par ailleurs, je tiens à préciser a ceux ou celles qui croiraient que mes commentaires sur le régime Algérien soient motivés par de quelconques alignements idéologiques ou politiques qu’il n’en est rien et que j’estime que le véritable problème des auteurs idéologiques qui soient très éloigné des réalités maghrébines est que la principale chose qu’ils ignorent est que Algériens et Marocains sont un même peuple a quelques exceptions près sur les origines turcophones de quelques Algériens qui se comptent sur le bout des doigts !

    j’ajoute qu’il est indéniable aux yeux de toute une série de démocrates, d’intellectuels et d’économistes maghrébins depuis des lustres que les choix et la rigidité du régime Algérien et sa gestion catastrophique d’un pays qui se trouve au centre du Maghreb, est responsable à lui seul du gel et du retard économique considérable qui affecte toute l’Afrique du Nord, et se retrouve responsable directement et indirectement de plus de 75% au bas mot de l’Immigration légale ou clandestine des ressortissants du Maghreb depuis 50 ans au moins ! la principale raison à cela étant la décision d’Alger depuis le régime Boumedienne de détruire l’agriculture Algérienne, ou la démanteler et l’expulsion des agriculteurs étrangers ou Marocains ou Tunisiens qui y travaillaient de manière intensive depuis 1965 date a laquelle il prendra le pouvoir et interdira aux agriculteurs marocains établis en Algérie sur les frontières d’exercer leur activités et d’être forcé de s’exiler au Maroc leur pays d’origine !

    Toutes les études économiques sur le Maghreb publiées depuis les années 80 en occident vous le confirmeront, et même celles faites par des Algériens et autres maghrébins, que l’Algérie en fait (voulant dire par là le régime), est la principale cause de l’arrêt et du retard socio-économique de toute la région, et qui aurait pu bénéficier aux pays du Sahel et d’ailleurs ! hélas….

    Répondre
    • 24 mars 2021 à 17 h 52 min
      Permalien

      @ Sam
      @ Fatima

      J’ai lu tes commentaires avec attention Sam . Et la réponse que Fatima te réserve aussi.

      Que ce soit en Algérie, au Maroc ou ailleurs, il faut reconnaître que le monde traverse une nouvelle période de turbulences et d’incertitudes telle que seule l’humanité est capable de reproduire ponctuellement.
      Certes, on peut argumenter des heures durant sur les responsabilités, partagées ou pas, en ce qui concerne les causes, mais les effets, eux, restent tragiquement inchangés …

      Répondre
      • 24 mars 2021 à 19 h 30 min
        Permalien

        Hello Nadine !

        On se comprend, tout ceci est logé dans un nid de guêpes, ou de vipères bien de chez nous, Algériennes ou Marocaines aussi, autant que de tireurs de ficelles Espagnols, Français, Américains et Russes, et s’étend au delà…. d’ailleurs il ne faut pas mal me comprendre lorsque je ne pointe que le régime Algérien, et je ne le fais comprenez-moi que dans cette volont de recours ultime a la guerre dans l’espoir de le sortir d’affaires du Hirak,… car au Maroc il existe aussi un Hirak que je qualifie de plus intense que l’Algérien et qui soit beaucoup plus terrible et sourd, souterrain et perpétuel…tout autant décisif…

        le point que je tente de défendre ici, est que l’Algérie a montré des signes d’exaspération suite a deux évènements majeurs de l’actualité récente, et qu’elle soit prête à envisager la guerre avec le Maroc, ou qu’elle montre des signes inquiétants dans ce sens, accompagnés d’une mobilisation de la propagande pour préparer l’opinion Algérienne dans ce sens …. comme susciter la haine envers le peuple Marocain et pas seulement son régime…. Bref, les deux événements qui ont déclenché ceci sont assurément ceux-ci :

        1 – Ce qu’on a appelé  »la reconnaissance de l’administration US de la souveraineté du Maroc sur le Sahara en échange de sa normalisation avec Israël » qui exaspère en effet Alger et la fait buter contre le mur dans ses thèses bidon de pseudo défense du Polisario (plutôt son instrumentalisation)

        2 – la montée en intensité du HIrak en Algérie durant les dernières semaines ! les Algériennes et les Algériens sont sortis quelques vendredis de suite encore plus déterminés a faire tomber la supercherie du gouvernement Tebboune, ou gouvernement actuel qu’ils jugent aussi Fake et bidon que ceux de Bouteflika qu’ils ont chassé, et tout le monde leur donne raison.

        le fait que les Marocains du peuple savent tout autant que le peuple Algérien que ce gouvernement de pacotille soit secondé en apparence mais est encore et surtout piloté par la Junte militaire et sa nouvelle figure le général Shankriha exaspère les services Algériens et le vieux président élu, souvent absent et malade Abdelmajid Tebboune, qui a multiplié lui aussi les annonces hostiles au Maroc de manière totalement injustifiée et depuis son accession récente et qui prépare visiblement on ne sait quel autre coup pour détourner le Hirak sur le Maroc sur le plan de sa politique intérieure.

        il est donc devenu clair qu’il faut se mobiliser auprès du peuple Algérien pour ne pas le laisser sombrer dans les thèses anti-Marocaines, anti peuple Marocain surtout qui justifierait une guerre !

        Voila ma chère, j’espère avoir illuminé ta lanterne …. :)))

        et je t’aimes tout autant ma chère Nadine… histoire de pas faire de jaloux :))))

        Quant à tout ceci vu à partir des îles Canaries… je ne sais que trop bien que vous êtes submergé par les clandestins du Maroc et Subsahariens, et que l’on parle de politique intentionnelle du régime Marocain pour étouffer l’Espagne, suite à la fermeture aussi des frontières avec les présides de Ceuta et Melilla au nord du Maroc… et je te dirais pour ma part qu’il y a surtout un chaos total et un manque de moyens ou plutôt un détournement de ces moyens au lieu d’être affectées a la surveillance et le contrôle d’une côte Atlantique qui fait 3000 KM…. en plus qu’il y ai un véritable cataclysme social et économique qui frappe le Maroc suite a la Covid et l’absence totale de filet social pour les populations… qui soient en cause… Mais bon ceci est un autre sujet qui nous éloigne de celui présent, et qui risquerait de confondre le lecteur….

        Mes amitiés

        Répondre
        • 24 mars 2021 à 21 h 12 min
          Permalien

          Ajouter à cela que l’histoire du Sahara occidental et du Polisario, une histoire quasiment crée de toutes pièces par le disparu Boumediene puis portée aux nues par Bouteflika, comme j’ai pas arrêté de le mentionner est devenue un piège qui s’est refermée sur le pouvoir Algérien depuis le 4ème mandat de Bouteflika, et encore pire après son départ et l’institution du Hirak ! Aujourd’hui, tout simplement, même si le pouvoir Algérien voulait s’en débarrasser, il ne peut pas !

          et de l’Aveux de probablement plus de 50% des politiciens Algériens, sous la table et non déclaré, ils aimeraient tous se débarrasser de ce problème, ils sont révoltés tout autant que le peuple d’avoir dilapidé des milliards dans cette avenue, une affaire d’ambition politique, hégémonique et militaire des régimes pseudo socialistes de jadis, l’armée ne le permettrait pas !

          Encore Aujourd’hui, c’est en vérité l’Armée Algérienne qui a hérité de ce cor au pied, ou dirais-je cancer intraitable qu’ils ont eux même entretenu et ne peuvent s’en défaire ! c’est le piège le plus coûteux de l’histoire Algérienne post indépendance qui s’est effectivement retourné contre eux, et qu’ils ne peuvent évacuer ou s’en débarrasser ! malgré toute la frime que vous voyez dans les médias ou sur le front diplomatique, l’Algérie est traîne un boulet et un paquet de dynamite qu’elle a elle même confectionnée et qu’un Hassan II a longuement mis en garde les plus modérés du régime tel un Chadli Benjedid ou un Boudiaf que le régime a assassiné, afin de s’en débarrasser au plus vite et à l’Amiable avec le Maroc a travers l’ONU, mais ils ont de tout temps refusé a cause de l’agenda de Moscou et sa volonté d’ouvrir ses comptoirs sur l’océan Atlantique a travers le Sahara !

          Voila vous savez tout maintenant !

          Répondre
        • 25 mars 2021 à 8 h 48 min
          Permalien

          @ Sam

          « … et je t’aimes tout autant ma chère Nadine… histoire de pas faire de jaloux :)))) …:

          Alors là, si c’est pour une œuvre ! 🤩😁
          Ben voilà Fatima, il faudra partager…

          Très bonne journée à vous tous !

          Répondre
          • 25 mars 2021 à 11 h 58 min
            Permalien

            @ Nadine

            Navré que ces histoires complexes de bougnouls outrecuidants te fassent détaler ma chère…. on a hélas hérité de ce cirque malgré nous… ! je n’aborde d’ailleurs ces sujets ici que lorsque Monsieur Naba a la fâcheuse manie de venir souffler sur les braises…. comme s’il n’y avait pas assez de problèmes là-bas ! franchement …. !

            et il n’était question que d’amour fraternel ma chère… qui se partage aussi… n’effrayions pas Fatima please :)))

            Excellente journée a toi aussi… nous on commence a peine a respirer ici grâce enfin a l’arrivée du printemps… et la fin d’un hiver canadien sombre, glacial et interminable !

            mes amitiés

  • 24 mars 2021 à 22 h 22 min
    Permalien

    Demain le vendredi, Le peuple algérien sortira de nouveau pour le 110ᵉ fois, un autre vendredi depuis le début du mouvement du Hirak Algérien il y a 2 ans, en marches dans les boulevards et rues, qui ont été décrites dans les médias d’ampleur de millions de Hirakists ,hommes, femmes et enfants et ont été couvertes par les plus grandes agences de presse internationales, dans les rues et places centrales dans divers villes et villages algérienne – sans exception – qui ont étaient remplies de centaines de milliers de manifestants qui scanderont demain les revendications du peuple algérien pour sa libération du joug de la Mafia militaire des caporaux-Généraux, comme le slogan célébré«Q’ils partent tous : يتنحاو كاع », à l’appel d’un changement radical du Régime mafiosi. Un certain nombre de Hirakistes et dirigeants du mouvement l’ont noté sur leurs pages Facebook pour polariser le peuple et revenir avec force dans la lutte contre ceux que le mouvement du Hirak a appelé «gang», en référence aux vestiges du régime «Bouteflika». les hirakistes de la marche precèdante du vendredi 12 mars portaient des slogans plus extrêmes contre le régime, les manifestants semblant plus déterminés à faire avancer leur revendication contre le régime mafiosi au pouvoir, malgré les obstacles que les autorités de sécurité ont placés aux points de passage pour empêcher les manifestants de se réunir aux points de rassemblement initiales à l’intérieur des places. Les foules qui sont sorties se sont toutes rassemblées sur la place centrale de la poste au centre de la capitale Alger, qui s’est transformée en point de rencontre pour toutes les marches, au cours desquelles les participants ont lancé des slogans appelant à la radicalisation et changement, abandon des anciennes pratiques politiques désuète du Gang au pouvoir, cession du pouvoir au peuple et chant divers des participants qui portaient aussi des banderoles écrites « Tabboun jabouh al-Askar », faisant référence à l’illégitimité du président actuel et son élection récente. Les manifestants ont également scandé des slogans attaquant les généraux de l’armée récemment revenus de l’étranger dans l’arène politique du pays, menés par les généraux «Nizar» et «Tawfiq», comme lors des marches dans la capitale, les manifestants ont scandé sur l’homme “Fort du Régime” le Général Chengriha une parodie, dont le début dit : “Dites: » Dites, pour réconcilier, Rak, Atiti Al-Reeh… (le Général Chengriha a pété sur la réconciliation) et Le peuple dit ça suffi des années de victimes,”…, faisant référence à l’implication de hauts généraux de l’armée dans la décennie noire qui a tué des centaines de milliers de personnes d’Algériens, et un certain nombre de manifestants ont appelé à punir les généraux «Tawfiq» et «Nizar», et à les traduire en justice comme une exigence populaire, et les manifestants ont continué Pendant les quatre heures de rassemblement, scandant des slogans contre le Régime de Tabboun et rejetant les voies politiques tortueuse qu’elle a choisies, et même celles qu’elle entend suivre à l’étape suivante, et le slogan “un état civil, non militaire” était le plus fréquent lors des marches, en plus d’autres chants dont “Le peuple veut l’indépendance !!!».
    Vive l’Algérie, État civil non militaire,Chengriha rah aatiti arriha!
    Tabboun jabouh al askar, Vive al Hirak al Moubarak tous les vendredi jusques l’élimination du Régime Mafiosi-criminel en Algérie.

    Répondre
    • 24 mars 2021 à 22 h 38 min
      Permalien

      @ Al Wahrani

      Je seconde ! VIVE L’ALGÉRIE, VIVE LE PEUPLE ALGÉRIEN, LIBERTÉ ET INDEPENDANCE ENFIN POUR LE PEUPLE ALGÉRIEN DE LA MAFIA MILITAIRE ! ASSEZ C’EST ASSEZ MAINTENANT !

      Votre plus grand admirateur marocain et surtout MAGHREBIN qui vous aime, vous admire et vous salue ! l’Issue de votre Hirak sera significative pour le Maroc et les pays du voisinage, puisqu’elle imposera de nouvelles règles du jeu cette fois, celles des peuples, et qu’aucun régime corrompu de la région ne pourra ignorer !

      Que la paix et la victoire soient vos alliés mes amis !

      Répondre
  • 25 mars 2021 à 7 h 57 min
    Permalien

    Salut Sam ;
    Une des “dernières” manigance de la Clique des Généraux-Gangs a Alger était de lancer par l’entremise de l’INTERPOL des « recherches et rapatriement expresse » des meneurs du Hirak algérien qui ont été hors de leur portée criminelles j’usqua present a l’étranger…
    C’est le cas de Mohammed Larbi Zitout ex-diplomate algérien a Tripoli résident en UK et membre actif de RACHAD une organisation qui a initié le Hirak dès son début en 2020 ; En effet, selon un communiqué du parquet d’Alger, répercuté par l’agence APS, les accusés recherchés sont «Zitout Mohamed Larbi, Aboud Hichem, Boukhors Amir et Mohamed Abdellah».
    Le parquet a affirmé qu’ils étaient poursuivis dans «une grave affaire pénale d’atteinte à l’ordre public, à la sécurité et stabilité de l’État»!!!
    En vérité ces militants du Hirak algériens à l’intérieur et a l’étranger sont devenus “la bête noire” à abattre en priorité à cause de leur influence grandissante sur la continuité, la vigueur et le développement intransigeant du Hirak sur les principes d’une restauration effective de l’État de Droit, Démocratie, poursuite en justice des Généraux impliquées dans les crimes de la décade noire (1990-2000) et divers malversations, corruption et lapidation des deniers publique en Algérie, jusque à présent avec impunité totale envers la clique des Généraux-Gang et leurs acolytes civils qui ont bafoué dès l’indépendance les sacrifices des millions de Chouhadas pour une Algérie libre, égalitaire et démocratique ou le pouvoir ressort de la volonté du peuple souverain par des élections libre, fiable et transparente, au contraire du coup d’État perpétré en 1962 par la clique militaire (ALN) d’Oujda et a sa tête le Colonel Boukharrouba (Boumediene 1965-1978) et ouvertement lors du putsch militaire de 1965 contre le défunt président Ben Bella.
    BIS : VIVE L’ALGÉRIE, VIVE LE PEUPLE ALGÉRIEN, LIBERTÉ ET INDÉPENDANCE ENFIN POUR LE PEUPLE ALGÉRIEN DE LA MAFIA MILITAIRE ! ASSEZ C’EST ASSEZ MAINTENANT !

    Répondre
  • 25 mars 2021 à 12 h 26 min
    Permalien

    @ Sam

    « … Navré que ces histoires complexes de bougnouls outrecuidants te fassent détaler ma chère…. ».

    Tu te méprends Sam. Elles ne me font pas détaler. Elles me laissent tristement songeuse et c’est particulièrement délicat à exprimer.

    « … et il n’était question que d’amour fraternel ma chère… qui se partage aussi… « .

    Bien évidemment, cela coule de source.

    Tant mieux si votre printemps réchauffe le fond de l’air après un hiver long et froid.
    Ici, c’est la calima qui souffle fortement depuis 1 an. Un petit air du pays ?

    Répondre
    • 25 mars 2021 à 14 h 00 min
      Permalien

      Sacrée Nadine ! chanceuse va ! :))) moi je donnerais tout pour cet air chaud de vos latitudes ! avec tout de même un p’tite brise marine sans égal pour rafraîchir et faire le plein d’iode qui me manque tant ! :)))

      d’ailleurs, je veux rentrer pour des vacances er tiens… un p’tit détour par Ténérif… pourquoi pas ! que le ciel m’entende !

      Répondre
      • 25 mars 2021 à 14 h 13 min
        Permalien

        Si tu savais comme on aimerait revoir les avions dans le ciel ici ! Entre-temps, c’est devenu tellement sinistre ….
        Au cas où ton projet d’escale se réalisait, surtout ne te prive pas de me le faire savoir.

        Répondre
        • 25 mars 2021 à 14 h 23 min
          Permalien

          Je n’y manquerai pas ! Merci Nadine…. franchement y’en a marre de bouffer du calamar congelé et caoutchouteux les rares fois que j’en ai envie ici… ou encore des crevettes de thaïlande élevées dans des bassins ! le maroc aussi, la plage c’est pas avant le mois de juin…. ! vivement alors un assortiment de tapas de poissons et fruits de mer frais à Ténérife avec l’apéro en plus ! miam miam… avant d’aller se prélasser sur la plage… et tremper les fesses dans l’eau salée…elles en ont bien besoin ! :))

          si toutefois ils ne nous piègent pas comme des cons encore à cause de  »la troisième vague » !

          Répondre
          • 25 mars 2021 à 15 h 47 min
            Permalien

            Sam, Nadine

            bon je vois qu’on me fait de petits dans le dos!! 🙂
            mais sérieusement, c’est vrai que la situation est complexe et il faut faire attention de choisir son camp. il m’a semblé voir un message ou zitout, rachad etc…sont appelés a la rescousse??!! c’est une blague, ces gens-la sont des traitres a la nation, a la religion musulmane et a leur humanité.
            mais comme quelqu’un a dit concernant le foot: le problème c’est qu’en algérie il y a 40 millions de coaches 🙂 et je dirais 40 millions d’analystes politiques qui on tous un avis différent.

  • 25 mars 2021 à 13 h 54 min
    Permalien

    @ Omar,

    Il n’y a rien a ajouter, le nouveau régime récolte pourtant ce que ses mentors ont semé depuis 60 ans ! l’intensification du Hirak et son étalement démontre surtout la perte totale de confiance du peuple Algérien dans ses institutions, et les griefs d’un peuple qui n’a jamais obtenu justice et qui soit resté sur sa faim depuis des décennies ! Tebboun ne gouverne qu’en apparence, et le deep state têtu qui gouverne à la place n’a visiblement rien à perdre, car l’étau se resserre et le piège se referme autour de lui bien qu’il tente de montrer qu’il soutient le Hirak et qu’il ne soit pas intimidé par les manifs de millions de manifestants… et il y a dans tout ceci une évolution vers l’inconnu car il a vaguement conscience que tout ceci à toutes les chances de se terminer dans un chaos à la Libyenne si ça continue ainsi et si des solutions crédibles ne sont pas avancées cette fois…cette nouvelle instabilité de l’Algérie est plutôt alarmante… et menace le pays et toute la région surtout si on remet encore a l’armée de caporaux semi analphabètes le destin du pays !

    Algériens, Marocains et même Tunisiens sont tous fatigué de tous ces bougnouls ! et je dis aux frères Algériens que même si le régime du Maroc ne soit pas un exemple d’intégrité ou de démocratie, loin de la, il a quand même pas les tares de son homologue Algérien … la monarchie marocaine malgré tous ses défauts a compris que son siège était éjectable et que ses priorités relèvent du défi  »humain » a promouvoir avant qu’il ne soit trop tard… et je crois sans le moindre complexe que lorsqu’elle a tendu le bras aux régimes Algériens depuis 20 ans de relever ce défi ensemble, ouvrir les frontières et développer un pôle économique et social en plus d’un leadership Maghrébin, elle était sincère ! chose qui a suscité le refus total, l’ire et les moqueries des caporaux d’Alger bourré d’arrogance, d’illusions et de croyance que la manne pétrolière leur assurerait la  »supériorité » absolue ou la pérénité d’un tel modèle en décrépitude ! 20 ans plus tard, et avec des budgets et des réserves de change 10 fois moins élevés que ceux d’Alger, le maroc a avancé 10 fois plus que l’algérie… tout en gardant a l’esprit qu’il n’a encore fait que 20 ou 30% du chemin qui reste à parcourir…. et pendant que les Marocains, nettement plus pauvres que les algériens en principe bossent et augmentent la cadence, Boutef et ses politiques axées encore sur l’armée, l’obsession du régime, travaille lui à se ridiculiser et ridiculiser le maghreb et son peuple et l’exposer au monde entier comme un cirque en plein air…cette erreur fatale de continuer de fermer les frontières et engager une politique d’hostilité ne fera que creuser et aggraver les inégalités et la gestion catastrophique de part et d’autre, continuant a être la cause de l’immigration légale et clandestine de ressortissants du Maghreb dans des proportions alarmantes encore au 21ème siècle… qui a de quoi exaspérer ! bien pire que ceci, les populations du Maroc et d’Algérie restées en marge du développement et confrontées au stress de leur jeunesse désoeuvré voit un autre phénomène se développer : l’Immigration clandestine des adolescents et des enfants ! il manquait plus que ça en effet ! aujourd’hui le maghreb commence à exporter des mineurs, des enfants clandestins qu’on retrouve principalement en Espagne et en France, dans toute l’Europe et aussi loin que les pays scandinaves… en cause, une évolution démographique extrêmement inégale et une gestion catastrophique encore une fois ! ressortissants issus pourtant de l’une des régions de la méditerranée les plus riches et les plus clémentes avec un superbe climat et un potentiel de développement énorme, dont le peu qui soit exploité est surtout surexploité au profit de gros ventres jamais rassasiés ! chose qu’ils ne veulent toujours pas saisir !

    je dirais enfin que si l’Armée Algérienne a encore de mauvais desseins derrière la tête, elle le regrettera sans le moindre doute et le fera regretter a son peuple et aux peuples du maghreb en entier ! et pendant que le Hirak est à son apogée, elle continue de prendre livraison d’armements de toutes sortes en même temps de durcir le ton du discours militariste et belliciste ! … une sorte de répétition du scénario Syrien… ou Libyen…a leurs début ! touchons du bois !

    Répondre
  • 25 mars 2021 à 16 h 48 min
    Permalien

    @ Fatima

    Salut Fatima.

    « …/… mais sérieusement, c’est vrai que la situation est complexe et il faut faire attention de choisir son camp… ».

    Voilà le nœud du problème.
    Le commun dénominateur des gouvernants, tous horizons confondus, est de dire ce qu’ils ne font pas et de faire ce qu’ils ne disent pas. 
    Une structure sociétale complexe instrumente
    les « machines à penser » qui disposent candidats et campagnes.

    Je ne pense pas qu’un autre mode de fonctionnement ait une chance d’émerger, quelle que soit la forme de société.
    En l’état, comment peut-on imaginer être en mesure de choisir ? Est-ce naïf ou prétentieux ? 

    Répondre
  • 25 mars 2021 à 17 h 09 min
    Permalien

    @ Fatima et Nadine,

    Tout compte fait et à ce sujet, je crois que ce satané Monsieur Naba s’ennuie et ne trouve pas de femme pour adoucir ses moeurs! et c’est pour ça qu’il vient foutre la zizanie entre Algérie et Maroc ici à chaque fois ! :)))

    Justement, j’ai une tante qui ne s’est jamais mariée, (bon, personne ne sait réellement ce qu’elle fricote depuis toujours…), elle se laisse pousser la moustache, et on la surnomme dans la famille  »Maradona » en référence au footballeur ! :))) elle ferait une merveilleuse épouse a Monsieur Naba je trouve, en plus de pouvoir lui masser la tête avec de l’huile d’olive ou d’Argan… histoire de contenir ses migraines :))))

    Qu’en dites vous les filles ?:))) bonne idée non ?! LOL

    Répondre
    • 25 mars 2021 à 17 h 40 min
      Permalien

      Arghhh Sam…. Tout de suite les mariages arrangés ! … v’la ti’pas que Sam veut enchaîner Tata maintenant !

      LOL

      Répondre
      • 25 mars 2021 à 17 h 57 min
        Permalien

        @ Nadine,

        Je te fais remarquer ma chère que Tata n’est pas au dessus de tous soupçons concernant les hommes…. et qu’elle est assez grande pour décider d’elle même…:)))

        mon rôle sera strictement  »social » dans cette histoire… fournir à Monsieur Naba son compte facebook (oui oui on m’a dit qu’elle en a fait un sur le tard :))), et une vieille photo d’elle (années 80) en maillot deux pièces avec des motifs papillons !:)))

        En plus, elle serait  »bien conservée » ma Tata selon la famille… elle a pas eu de mari qui lui parasite sa vie donc et elle prend grand soin de sa ligne ! :))) … ah, et elle admire les intellos comme Mr Naba ! tout ceci tombe a point on dirait ! :))

        Répondre
        • 25 mars 2021 à 18 h 21 min
          Permalien

          @ Sam

          Ha ha ha ha …On dirait l’avocat général qui tente d’influer sur les jurés 😁.
          On va attendre le retour de la jurée Fatima. On te tiendra au courant à l’issue de la délibération …

          Tiens bon Tata !

          Répondre
  • 25 mars 2021 à 17 h 17 min
    Permalien

    Fatima …
    Maintenant en ce qui concerne le foot, je n’y connais pas grand chose mais ça me fait de la peine de voir 20 gars (ou 20 nanas) courir comme des dératés après le même ballon 🥵
    En plus, c’est dangereux ce truc là, ils peuvent parfois se faire vachement mal.

    On ne pourrait pas leur donner à chacun un ballon ?

    Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne ? 😃

    Répondre
    • 26 mars 2021 à 8 h 43 min
      Permalien

      Nadine, Sam

      je n’ai rien contre les mariages arrangés j’avoue. Je pense qu’il faut que l’occidental ‘moyen » (non péjoratif) accepte de revoir complètement tout ce qu’il pense connaitre de la culture et des principes de vie des autres peuples, et meme de sa propre histoire. On nous a menti dans tous mais tous les domaines…meme par exemple dans des domaines secondaires (cuisine, beauté etc…).
      Foot: j’aime bien regarder une bonne partie de foot entre deux équipes talentueuses et professionnelles. Mais je suis d’accord avec toi Nadine, que c’est rendu un sport ridicule avec des drama queens surpayés imbus de leur petite personne.
      bon week-end les amis

      Répondre
      • 26 mars 2021 à 13 h 30 min
        Permalien

        Merci Fatima …
        Et bon week-end end à tous. Le meilleur possible .

        Répondre
        • 26 mars 2021 à 15 h 38 min
          Permalien

          Bon Fatima, on se calme s’il te plaît…:)) les mariages arrangés sont un sujet polémique… même si je dois avouer que ceux que j’ai vu autour de moi il y a un temps ont plutôt réussi ! c’est pas l’avis de tout le monde, loin de la… encore moins maintenant !….

          le but de vouloir marier Monsieur Naba dans toute cette histoire, est surtout pour l’empêcher de déclencher la troisième guerre mondiale :)))) car à le lire a chaque fois, j’ai l’impression qu’il en est capable ! Encore pire si je fais un détour par Madaniya info, le site qu’il dirige…. un site assez  »savant » sur le plan journalistique j’en conviens… mais hautement idéologique panarabe qui occulte certains enjeux j’ai l’impression …. importants ! et qui véhicule surtout un certain langage d’hostilité brute, sans la nuancer à mes yeux, ou comme dira un autre : vouloir raconter l’Histoire selon une version unique !

          Bref, j’aurais voulu prendre Monsieur Naba dans une tournée du monde arabe, Algérie et Maroc inclus, et lui ouvrir les yeux sur un certain nombre de points qu’il ignore ou occulte…. et en plus, je lui aurais bien fait goûter à la diplomatie  »couscous-pastilla-tagine de poulet baladi aux olives »…. avant de le marier a ma Tata… et m’assurer qu’il va sombrer dans la dépression et nous reposer les oreilles ! :))))

          Yallah bon WE à toutes et a tous !

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *