Le système médical est corrompu comme le reste du système social et politique. L’industrie des test

Pourrait-on rouvrir dès demain tous les commerces grâce à des tests Covid qui marchent en 30 secondes? C’est ce que défend Frédéric Baugniet qui a relevé le Défi de la vérité sur FranceSoir. Une idée qui semblait réalisable à partir du moment où l’on sait que les « principales personnes au ministère des armées françaises » avaient passé une commande de 5000 de ces tests Medakit (test sérologique et antigénique) à l’arrivée du porte-avions Charles-de-Gaulle, quand plus d’un millier de marins avaient été testés positifs au printemps 2020 (il y a plus d’un an). Pourtant, cinq jours plus tard, le gouvernement français décidait d’annuler la commande de ces test Medakit (test sérologique et antigénique) . Mais pourquoi tout arrêter si ce produit marche aussi bien ? Frédéric Baugniet l’impute à un « handicap » de son produit: son test ne coûte presque rien : moins de 5€, contre 70€ pour un test PCR peu fiable. De plus, ce test Medakit  mettrait fin au florilège de pseudo « cas » qui servent à justifier l’hystérie vaccinale en cours. La loi du marché est-elle trop forte pour l’intérêt commun ? A-t-il dérangé des conflits d’intérêt? Cette petite entreprise belge ne fait pas partie du consortium pharmaceutique international du Big Pharma en collusion avec les larbins politiciens.  Frédéric Baugniet s’explique sans tabou, lui qui s’est fait attaquer en justice mais en est ressorti blanchi, au micro de Richard Boutry :

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

3 réflexions sur “Le système médical est corrompu comme le reste du système social et politique. L’industrie des test

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *