CHINE-Le Henan dépasse le Guangdong en nombre de manifestations de travailleurs

24 août 2021

.
La province centrale du Henan a été un lieu clé de l’activisme des travailleurs et des manifestations collectives en Chine au cours de l’année dernière, avec les travailleurs de la construction et des transports en tête.

Sur les 1 082 incidents enregistrés sur la carte des grèves du China Labour Bulletin depuis le 1er juillet 2020, 120 (11 %) se sont produits dans le Henan. Le deuxième total le plus élevé était le Guangdong avec 95 (8,6 pour cent).


Pendant une grande partie de la dernière décennie, la puissance économique du Guangdong a eu de loin la plus grande part des protestations des travailleurs en Chine. Cependant, à mesure que la production manufacturière délocalisait et que les provinces intérieures connaissaient un développement économique accru, les protestations des travailleurs se sont réparties de manière beaucoup plus égale à travers le pays.


Aujourd’hui, les provinces intérieures du Sichuan et du Shaanxi ont également une forte proportion de protestations ouvrières, mais le Henan est solidement en tête. Cela peut en partie s’expliquer par le fait que le Henan à la troisième population la plus élevée de Chine après le Guangdong et le Shandong, mais d’autres facteurs entrent en jeu.


Le changement démographique le plus important a été le bond massif de la « population flottante » de la province (流动人口), principalement des travailleurs migrants ruraux vivant et travaillant loin de leur ville natale. Selon le dernier recensement national, le Henan avait une population flottante de 21,2 millions en 2020, ce qui représentait une augmentation de 164 pour cent par rapport à 2010. La grande majorité (19,9 millions) étaient des migrants originaires de la province, des résidents ruraux du Henan quittant leur ville natale pour villes voisines pour le travail.


Les travailleurs migrants ruraux ont tendance à être employés dans des emplois à bas salaire, dangereux et précaires tels que l’industrie de la construction, les services, les transports et la logistique. Et la répartition des manifestations des travailleurs dans le Henan depuis juillet 2020 montre qu’exactement 50 % des incidents enregistrés concernaient la construction, 35 % les transports et la logistique et 7,5 % les services.

Le Henan a une proportion légèrement plus élevée de manifestations de travailleurs de la construction que la moyenne nationale (45,4 %), ce qui indique le grand nombre de projets de construction d’infrastructures, de propriétés résidentielles et commerciales disséminés dans la province, généralement dans les petites villes où la réglementation est plus laxiste.


Dans les 60 cas enregistrés sur la carte des grèves, les ouvriers du bâtiment du Henan ont protesté contre le non-paiement des salaires par les entrepreneurs. Comme nous l’expliquons dans le rapport détaillé de CLB sur l’industrie de la construction, des défauts fondamentaux dans le système de passation des marchés signifient que les arriérés de salaires sont endémiques dans l’industrie et, le plus souvent, les gouvernements locaux sont incapables de résoudre ces conflits de travail en raison des nombreuses couches de sous-traitance en cause.

Le grand nombre de manifestations des travailleurs des transports au Henan est en partie le résultat des actions des chauffeurs de taxi protestant contre l’imposition de frais et la concurrence des taxis non enregistrés, et exigeant le droit de conduire leurs propres véhicules indépendamment des compagnies de taxi qui dominent l’industrie. Il y a également eu des protestations régulières de la part des livreurs, généralement en réponse à des arriérés de salaire ou à des changements arbitraires des taux de paiement imposés par les entreprises de livraison.

Dans le secteur des services, il y a eu des protestations de la part des employés de l’hôtellerie et de la vente au détail, des travailleurs de l’assainissement et des employés d’organisations médiatiques. En outre, de nombreux enseignants, qui ont été licenciés ou qui doivent payer des arriérés de salaire, se sont tournés vers les médias sociaux pour exprimer leurs griefs. Il y a eu relativement peu de protestations de la part des travailleurs du secteur manufacturier, qui, selon les statistiques du gouvernement du Henan, s’est contracté de 0,3 % en 2020.

Les industries les plus touchées par le ralentissement économique ont été le secteur automobile (en particulier les véhicules électriques), la transformation des aliments et fabrication de vêtements. La production de masques chirurgicaux, en revanche, a augmenté de 621% en termes de valeur de la production. La plupart des manifestations d’ouvriers d’usine enregistrées dans le Henan au cours de l’année dernière étaient liées à des arriérés de salaires dans les secteurs de l’habillement et de l’automobile.

L’usine de fabrication la plus connue du Henan, l’immense usine de Foxconn à Zhengzhou, a connu des manifestations occasionnelles de travailleurs au cours des cinq dernières années liées au recours au travail intérimaire. Cependant, la plus grande perturbation récemment a été causée par les inondations dévastatrices de cette année dans le Henan, qui ont inondé les complexes industriels, piégeant des milliers de travailleurs. La production a partiellement repris, mais de nombreuses gammes de produits seront confrontées à de sérieux retards.

CLB n’a vu aucun rapport de travailleurs de Foxconn sans salaire à la suite des inondations, mais de nombreux autres travailleurs ont perdu leur emploi ou n’ont pas été payés en raison de la perturbation à grande échelle de la production due à la catastrophe.
.
China Labour Bulletin ( traduction ordinateur)

Henan overtakes Guangdong in number of worker protests


2 réflexions sur “CHINE-Le Henan dépasse le Guangdong en nombre de manifestations de travailleurs

  • 16 septembre 2021 à 16 h 59 min
    Permalien

    Tout compte fait, la Chine devient malgré elle synonyme de la plus vaste méga puissance capitaliste de tous les temps, elle abrite aujourd’hui l’un des plus gros et puissants patronat de la planète, la classe bourgeoise la plus étendue au monde, le plus grand complexe militaro industriel aussi, les plus riches banques et secteur financier de l’hémisphère, le plus haut taux et concentration de milliardaires et de millionnaires qui dépasse l’entendement… avec donc et au final une cadence d’exploitation de la classe ouvrière et des travailleurs parmi les plus barbares et des plus  »avancées » qui soit possible et imaginable !

    Bien entendu, le très  »honorable » PC Chinois ne voit pas les choses de la même manière…, pour lui, le modèle Chinois, est l’exception ultime, l’exemple suprême et l’incarnation sublime… de la maîtrise du capital au service de l’égalité, de l’équité et de l’émancipation sociale pour la totalité des citoyens sans la moindre distinction, et de la justice sociale donc… bref, en Chine, lorsque le travailleur de la base tombe malade, a un accident de travail, ou perd son emploi… l’état rapplique aussitôt en se rendant a son chevet, lui offre un meilleur job, prend en charge ses factures, et s’assure enfin que son ex patron passe devant un tribunal du travail pour écoper de la peine et de la l’amende exemplaires et cruelles, afin que jamais, une bourde pareille ne se reproduise…au sein de l’empire du milieu ! :)))

    Comme quoi… c’est juste une question de temps avant que le capitalisme Chinois ne se transforme en modèle ultimement  »décadent » aussi…a l’instar de ses pairs occidentaux…s’il ne l’est déjà ou encore pire en tous points ! point barre ! mais que voulez-vous ?… Rien que le fait de prononcer le  »PC Chinois », l’appellation a elle seule et le prestige qui l’entoure… ça sonne encore comme une musique extraordinaire aux oreilles de beaucoup de  »progressistes » de ce côté ci du Pacifique ou dans le vieux continent ! car pour eux, ça reste en effet un exemple grandiose, une aventure fascinante et un modèle extraordinaire de cohésion sociale et de projet progressiste collectif ! et le plus fou dans cette histoire, est qu’un pamphlet tout simple et claire comme le mien serait passible des pires peines et supplices pour n’importe quel citoyen chinois, s’il s’aventure à critiquer, moquer ou caricaturer le PC suprême de la république populaire de la même manière … ils lui feront regretter le jour ou il est né !

    Franchement Merci G Bad pour ce billet ! Avec vous au moins, je suis toujours certain qu’il n’y aura jamais d’arnaque idéologique… ou de tentative pour nous la mettre bien profond de ce côté-ci de la plèbe ! Vous avez amplement mérité mon respect mon cher depuis le premier jour ou je vous ai lu ici…! sincèrement !

    Mes amitiés…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *