Sous-marins nucléaires australiens: Biden brasse les cartes signe d’un basculement géopolitique majeur

Les impérialistes militaristes français sont aux abois. Mais qu’espéraient-ils de la part de l’État hégémonique américain? Georges W. Bush l’a proclamé en 2001: « Vous êtes avec nous ou vous êtes contre nous!« ; en d’autres termes:  « vous acceptez la tutelle américaine et vous serrez les rangs autour du commandement de l’OTAN – notre instrument d’agression militaire – ou vous êtes expulsez du jeu ! » La France et l’Allemagne étant réticentes à engager l’affrontement contre la Russie et la Chine – pire, ces deux États militaristes manigançant de créer une armée d’invasion européenne (UE) en dehors de l’OTAN…la guillotine vient de tomber. Les impérialistes français et allemands doivent comprendre « on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre. On ne peut avoir le gaz russe (North Stream-2 Résultats de recherche pour « north stream » – les 7 du quebec), les contrats australiens de sous-marins français, appartenir à l’OTAN et rêver d’une armée européenne souveraine ». On ne peut être sous la botte américaine et refuser d’affronter le prétendant chinois: La Chine et les États-Unis sont au bord de la guerre – les 7 du quebec. Nous le répétons depuis plusieurs années: l’Amérique hégémonique est poussée inexorablement vers la guerre globale contre l’Empire chinois émergent et l’Europe est placée devant cette alternative: 1) participer à cette guerre en attaquant la Russie avec les conséquences prévisibles. 2) Rester neutre dans cette guerre biologique-virale- puis économique et enfin nucléaire. Ce bris de contrat australien est un signe supplémentaire que l’Alliance Atlantique se reforme autour d’un noyau dur États-Unis-Royaume-Uni-Australie-Canada-Nouvelle-Zélande. Résultats de recherche pour « OTAN » – les 7 du quebec . La position des prolétaires reste la même Nous faisons la guerre à la guerre sous toutes ses formes Faisons la guerre à la guerre pandémique – les 7 du quebec  Robert Bibeau. Éditeur.


 

Par Tom Fowdy.

La trahison de la France par Washington au sujet des sous-marins nucléaires destinés à l’Australie signale un énorme changement géopolitique dans la stratégie américaine.

Dans sa confrontation croissante avec la Chine, un Washington impitoyable a démontré que ce qui compte désormais pour lui, ce n’est pas l’Europe [ni même le Moyen-Orient], mais la région indo-pacifique. C’est là que la nouvelle guerre froide va être menée.

Mercredi soir, le président américain Joe Biden, le premier ministre australien Scott Morrison et le premier ministre britannique Boris Johnson ont tenu un sommet trilatéral virtuel au cours duquel ils ont affirmé un nouvel accord, intitulé AUKUS, un engagement novateur à intensifier la coopération militaire entre les trois alliés anglo-saxons, les rapprochant encore plus en mettant en commun les technologies critiques et la recherche.

L’annonce que les États-Unis partageraient désormais leur technologie de sous-marin à propulsion nucléaire avec l’Australie a fait la une des journaux. L’objectif est d’intensifier les tentatives de contenir militairement la Chine, même si les trois pays ne l’ont pas dit directement. Cependant, le pacte sur les sous-marins impliquait que l’Australie rompe brusquement un accord de 2016 de 43 milliards de dollars avec la France pour construire 12 de ces sous-marins, une décision qui a provoqué l’indignation de hauts responsables à Paris, qui ont effectivement accusé les États-Unis de trahison. Il y a à peine deux semaines, les ministres australiens de la Défense et des Affaires étrangères avaient reconfirmé leur engagement envers l’accord avec la France, malgré les défis signalés. En juin, le président français Emmanuel Macron a déclaré que l’accord représentait la promesse d’une coopération continue pour les années à venir.

Toute cette saga perce une brèche dans la tentative de Biden d’essayer de reconstruire les liens transatlantiques avec l’Europe, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian ayant déclaré : « Je suis aujourd’hui très en colère. Ça ne se fait pas entre alliés… Cette décision unilatérale, brutale et imprévisible est très similaire à ce que faisait M. Trump… C’est vraiment un coup dans le dos. Nous avions établi avec l‘Australie une relation de confiance et cette confiance est trahie ».

Cette nouvelle est troublante pour Pékin et intensifie la course aux armements en cours dans la région du Pacifique, où les tensions bouillonnent déjà. Partiellement motivé par la promesse électorale de Scott Morrison et sa soif de doubler les différends avec la Chine pour son propre intérêt politique, cela pousse aussi sans doute les relations de l’Australie avec la Chine au bord du non-retour, ce qui peut avoir d’immenses conséquences.

Mais quelle est la signification plus large de tout cela ? C’est à la fois une victoire et une défaite pour Pékin dans la mesure où l’administration Biden a maintenant officiellement abattu ses cartes sur les alliés qui comptent vraiment, et ceux qui ne comptent pas, dans la « guerre froide » émergente avec la Chine. C’est une situation de « jeu, set et match » pour les nations de l’Indo-Pacifique, l’Europe étant laissée sur la touche.

La diplomatie étrangère de Washington montre clairement que le principal instrument pour affronter Pékin sera l’Australie, le Japon et l’Inde dans le cadre du soi-disant « Quad » (qui doit se réunir bientôt), et le Royaume-Uni, avec son Mantra Indo-Pacifique autoproclamé, bien qu’il soit plus pragmatique dans son opposition à la Chine que les autres.

Alors qu’il y a eu une obsession de longue date à Washington d’amener l’Europe à « prendre parti », ainsi que des comparaisons répétées avec l’ancienne Guerre froide, les considérations géographiques signifient qu’il ne s’agit pas d’un problème européen, mais Indo-Pacifique. En conséquence, les pays de l’UE ne devraient pas du tout être surpris que les États-Unis les aient si outrageusement floués dans la poursuite de leurs objectifs géopolitiques et de leurs profits pour leur propre complexe militaro-industriel. Il sera intéressant de voir comment la France et les autres Européens réagiront – vont-ils arrêter de se prosterner devant les États-Unis sur la Chine [et toutes les autres questions internationales] ?

Lorsque Biden est entré en fonction, il a proclamé que « l’Amérique est de retour ! » et s’est engagé à renouer les liens avec l’Europe. Un récit trompeur s’était cristallisé selon lequel tout ce qui avait mal tourné dans les relations UE-USA au cours des quatre années précédentes avait été la fabrication personnelle du président précédent erratique, dangereux et insupportable. Donald Trump a en effet mené un niveau extraordinaire de provocations contre l’UE, notamment des attaques contre le commerce, une escalade de la dispute Boeing-Airbus, une opposition aux politiques de marché européennes et des attaques contre leurs contributions à l’OTAN, exigeant qu’elles financent elles-mêmes leur sécurité. L’erreur commise par les commentateurs et les politiciens européens a été de supposer que cette attitude « America First » n’était qu’une phase, et donc que le départ de Trump et l’arrivée de Biden verraient automatiquement les choses revenir à la «normale».

 

Biden lui-même a initialement orchestré ce message et a fait tout son possible pour que l’Europe se conforme à sa vision contre la Chine, en accroissant le transatlantisme. Effectivement, il a obtenu quelques premiers résultats. Quelques semaines seulement avant son entrée en fonction, l’UE et la Chine avaient conclu un accord de principe sur un « accord d’investissement global » (AIC), un accord lucratif qui donnerait aux entreprises européennes un meilleur accès aux marchés chinois que ce que les États-Unis avaient actuellement.

Les États-Unis s’y sont opposés de manière cinglante au nom de la « solidarité transatlantique », le conseiller de Biden à la Sécurité nationale Jake Sullivan publiant un tweet tristement célèbre demandant des consultations précoces avec l’Europe sur « nos préoccupations communes concernant les pratiques économiques de la Chine ». Les États-Unis ont persuadé l’UE de coordonner les sanctions contre les responsables chinois du Xinjiang, ce qui a provoqué une réponse de Pékin, et à son tour conduit les parlementaires européens à geler l’accord AIC en signe de protestation.

 

 

Pour Maria Zakharova, les autorités françaises ne devraient pas sentir d’amertume, puisqu’elles ont l’habitude des ruptures. « Pourquoi cette colère et cette amertume ? La rupture de contrats semble, pour la France, être une chose habituelle. En 2015, Paris avait annulé un contrat avec la Russie sur deux porte-hélicoptères Mistral. […]Est-ce que seuls les couteaux que vous sentez dans votre propre dos posent problème ? », a déclaré la diplomate sur sa chaîne Telegram.

 

Que s’est-il passé ? Simplement que les États-Unis ont saboté les intérêts de l’Europe à la poursuite des leurs. L’UE a peut-être supposé que les retombées rétabliraient les liens rompus avec les États-Unis, mais rien de tel ne s’est produit. Pourquoi ? Parce que le problème n’était pas simplement Trump, c’est les États-Unis en général. Ils voient l’Europe comme un outil utile pour faire ses quatre volontés, mais par ailleurs ne respectent pas ses intérêts, et encore moins maintenant que tout repose désormais sur l’Indo-Pacifique.

L’erreur stratégique que l’Europe a commise ici était qu’elle croyait que les États-Unis travailleraient activement avec eux sur la Chine (malgré les désaccords) et n’ont pas été capables de se rendre à l’évidence selon laquelle, après avoir cherché à réduire les tensions avec la Russie, les États-Unis ne voyaient plus le vieux continent comme une priorité et ont pivoté brusquement vers leur manuel Indo-Pacifique.

La minimisation de l’OTAN par Trump n’était pas simplement due à sa propre nature erratique, mais à une expression selon laquelle les intérêts stratégiques des États-Unis étaient en train de changer et qu’ils ne se concentreraient plus sur l’Europe, de sorte que la France, l’Allemagne et les autres « devraient payer eux-mêmes leurs frais de voyage ».

 

 

Cependant, l’obsession de la personnalité sulfureuse de Trump masquait ce changement, tout comme la première offensive de charme de Biden. Maintenant, le développement des sous-marins est le réveil brutal démontrant que tout a changé et que les États-Unis considèrent désormais le « Quad » comme leurs partenaires les plus importants, ainsi que leur « relation spéciale » avec la Grande-Bretagne.

 

L’Europe n’est plus stratégiquement pertinente pour les États-Unis comme elle l’était pendant des décennies, non seulement en ce qui concerne la Russie mais aussi le Moyen-Orient. C’est une nouvelle ère, et la nouvelle guerre froide n’est pas comme la précédente car le centre de gravité n’est pas en Europe, il est en Asie.

Pourtant, il existe un précédent plus profond à l’œuvre ici. Les États-Unis ont toujours activement miné les industries critiques des pays européens lorsqu’ils ont jugé bon de le faire. À titre d’exemples notables, les États-Unis ont coopté les agences de renseignement européennes pour espionner les programmes de défense de leurs propres pays afin de s’assurer que les États-Unis ne manquent rien, comme ce qu’ils ont fait au Danemark et au programme Eurofighter, ou les amener à espionner le chancelier d’Allemagne aussi, ou se livrer à l’espionnage industriel contre Berlin. La liste est encore longue.

 

 

 

L’Europe semble avoir un sentiment d’illusion sur ce que sont les États-Unis et n’a pas réussi à calculer quelles étaient les intentions réelles de Biden, principalement en raison d’une distraction causée par le dernier président, ce qui a rendu les capitales européennes confiantes quant au changement d’attitude des États-Unis envers l’Europe. Mais celles-ci ont également été incapables, à plusieurs reprises, de reconnaître que Washington a une longue histoire de comportement de mauvaise foi envers le vieux continent. L’Amérique n’est pas le « sauveur » de l’Europe, et bien que l’UE elle-même ait également été évoquée pour se joindre au mantra « Indo-Pacifique », tout était couru d’avance pour elle car les États-Unis ne les considèrent pas comme importants et les ont relégués, au mieux, sur le banc des remplaçants.

 

Si la France est sérieuse au sujet de « l’autonomie stratégique » européenne, elle devrait l’invoquer maintenant et cesser de se prosterner devant l’agenda américain sur la Chine alors qu’il est clairement évident que faire ce que veut Washington ne profite qu’aux États-Unis au détriment de l’Europe. Si l’UE ne se ressaisit pas et ne ressuscite pas l’accord AIC avec la Chine à la lumière de cela, et ne renforce pas ses propres capacités de sécurité, alors ce sont vraiment des poires.

 


source : https://www.rt.com

traduit par lecridespeuples.fr

via https://lecridespeuples.fr

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

21 réflexions sur “Sous-marins nucléaires australiens: Biden brasse les cartes signe d’un basculement géopolitique majeur

  • 17 septembre 2021 à 10 h 57 min
    Permalien

    « …/… Si la France est sérieuse au sujet de « l’autonomie stratégique » européenne, elle devrait l’invoquer maintenant et cesser de se prosterner devant l’agenda américain sur la Chine alors qu’il est clairement évident que faire ce que veut Washington ne profite qu’aux États-Unis au détriment de l’Europe. Si l’UE ne se ressaisit pas et ne ressuscite pas l’accord AIC avec la Chine à la lumière de cela, et ne renforce pas ses propres capacités de sécurité, alors ce sont vraiment des poires. »

    Euh … j’ai comme un doute. Regardez plutôt, l’un expliquant l’autre ?

    https://francechinafoundation.org/strategic/?lang=fr

    Répondre
      • 17 septembre 2021 à 11 h 32 min
        Permalien

        Pardon … de 2014 à 2019, en bas de la page, in faut cliquer sur le lien en noir « see the young leaders 20xx ». Là il y a les photos individuelles.

        Répondre
        • 17 septembre 2021 à 16 h 01 min
          Permalien

          Merci Nadine pour ces liens, cela démontre que France et Chine sont très désireux de développer leur partenariats… la Chine tente de faire de même avec toutes les superpuissances et même aux states où les grandes entreprises Chinoises possèdent désormais des comptoirs pour écouler leur produits industriels  »pas chers » en visant despetits budgets… mais ça n’a pas fonctionné évidemment à cause du  »China Bashing »… et de la rupture initiée par Trump… et que je suppose un Biden ne tardera pas à tenter de remettre en place… comme quoi, y a que le business qui compte..et rien d’autre !

          Répondre
  • 17 septembre 2021 à 15 h 49 min
    Permalien

    Une tempête dans un verre ! beaucoup de riches Français seront moins riches c’est tout ! la France perd certes un juteux contrat de 45 milliards, mais cela aurait dû être prévisible pour elle en réalité… rien n’était encore finalisé…ne serait-ce que par rapport a son retard technologique évident sur ce genre d’engins…. la France il faut signaler continue de vendre a une échelle plus modeste des engins civils aux states et a l’US Army et aux Anglo Australiens comme les hélico et c’est déjà pas mal ! par ailleurs, les entreprises Françaises ont déjà perdu pratiquement tous leurs contrats IT, ceux de services, et ceux de conseil aux states même depuis Trump et n’a jamais pu les rétablir…sous couvert de  »réformes » américaines pour protéger les données…qu’un Biden n’a rien fait pour rétablir ! Il faut d’abord sérieusement se demander et en premier lieu comment l’Australie en soit venue à faire ce curieux deal avec les Français sur des sous-marins en 2016 ?! c’est pratiquement n’importe quoi cette histoire, alors que la France fait entretenir son unique porte avion par les Américains depuis Obama et depuis la main mise des américains sur le fleuron de l’industrie nucléaire Française Alstom… pour deux sous en plus dans le cadre d’une amende que le géant français ne pouvait pas payer ! et plus exactement dans le cadre d’un procès bidon initié par la justice Américaine contre des industriels français en Chine et en Asie du sud est pour pseudo espionnage des intérêts américains…. Depuis cette date, il n’y a en vérité plus rien de  »stratégique » que le France puisse se permettre dans cette partie de l’Asie !

    Maintenant je ne comprends pas pourquoi l’auteur mélange les intérêts stratégiques Franco-Français avec ceux de l’Europe… ni qu’il se mêle les pinceaux dans cette analyse  »précipitée » alors que les pays Européens ont tous les mains libres pour agir et commercer unilatéralement avec les Etats-unis, la Chine, le Japon, la Corée, l’Inde ou le reste de la planète ! l’Europe je lui rappelle n’est toujours qu’un dispositif législatif et exécutif pour gérer les accords frontaliers, commerciaux et juridiques inter-européens et qui ne se mêle pas prioritairement des exportations hors zone Europe d’armement en premier lieu… sauf pour des considérations  »éthiques » ou politiques…

    il faut conclure que les Français ont perdu dans une autre étape de leurs tentatives d’export d’armement comme pour les  »Rafales »… devant leurs concurrents Américains en aviation de guerre ou en vaisseaux de guerre… et si ça continue, ils perdront aussi le marché juteux des frégates de guerre qu’ils réussissent encore à exporter pour des prix concurrentiels et modiques face a leurs concurrents Espagnols, ou Hollandais ou autres… Bref… les Français feraient mieux de s’atteler a combler leur retard sur le plan technologique sur ce volet et sur l’IT et bien d’autres aspects de leur industrie !

    Quant aux visées US en Asie du Sud-Est, au lieu de ce ton alarmiste et apocalyptique, je ne serais pas étonné si demain la Chine passe des accords avec les américains pour développer leur sous marins aussi ! comme ils ont fait sur plusieurs modules de leur armement, leur industrie automobile, et même leur porte avions !

    le commerce c’est le commerce, ou  »business is business », et il n’y a que les montagnes de fric que cela engendre pour les principaux bénéficiaires que cela implique pour qu’ils se la pètent comme d’habitude… la véritable guerre elle, elle est menée par toutes ces puissances contre les prolo et jamais les riches ! :)))

    Répondre
    • 17 septembre 2021 à 17 h 14 min
      Permalien

      @ Sam

      Je ne sais pas ce qu’il convient de penser de ces coteries vibrantes, encombrées de pèlerins en transit qui se tissent des carrières de postures, d’impostures, d’erreurs majeures, et d’allégeances douteuses.
      Une chose m’apparait cependant évidente, c’est de voir la Chine reprendre la main sur l’Occident.
      L’incompétence, le fourvoiement permanent, la trahison et les tartuferies de nos responsables politiques ont fertilisé le chemin à parcourir.

      Et une petite note d’humour mon ami pour amorcer ce we :

      Connais-tu la plaisanterie anglaise à propos de la combinaison européenne des « talents » ?

      « L’Union Européenne, c’est la rigueur des Italiens associée à la flexibilité des Allemands, à la modestie des Français et à l’empathie des Hollandais ».

      Répondre
      • 17 septembre 2021 à 19 h 07 min
        Permalien

        Lol ! Bien dit Nadine !  »L’incompétence, le fourvoiement permanent, la trahison et les tartuferies de nos responsables politiques ont fertilisé le chemin à parcourir. »…. dans le mille !

        Quant à la note d’humour, la tienne me rappelle une blague marocaine qui doit avoir 50 ans au moins :))) :

        un Français, un Américain, un Russe et un Marocain sont détenu dans une prison infréquentable et délabrée, on leur demande alors de réaliser un exploit majeur qui soit représentatif de leur pays et qui soit utile pour la prison pour être libéré !

        – Le Français leur dit, nous les franco, on est de grands architectes paysagistes, j’étais jardinier justement avant la taule, donnez moi des outils, et je vous transforme la cour de la prison en jardins dignes de versailles… En effet, le type travaille comme un forçat pendant 3 mois, et finit par livrer un beau résultat… ils le libèrent…

        – l’Américain leur dit, nous les yankees, on est des pro d’organisation et de business, justement j’était ingénieur machin avant la taule, laissez moi vous planifier le tout et je vous promets de transformer cette prison en usine modèle productive qui se mette à vendre des services…. et rentrer du fric… En effet aussi, au bout de trois mois, les prisonniers sont devenu des employés modèles, et sous-traitent plein de truc et commandes venant de l’extérieur… bref, il est libéré avec une prime en plus ….

        – le Russe leur dit, tout ça est bien beau, mais s’il n’y a pas de contrôle efficace de tout ceci, toute cette organisation va s’effondrer, la corruption va régner, les gardes vont comploter avec les prisonniers..etc… donnez moi les moyens et je vous met en place une hiérarchie de fer comme en Russie, un système de surveillance efficace, et une discipline à toute épreuve… j’étais un ex KGB comme vous savez… bien entendu, le Russe aussi s’en sort au bout de quelques semaines et quitte la prison les pieds devant….

        – Enfin, le Marocain réfléchit longtemps et leur dit… Pffff, après tout ça, votre prison ressemble encore à un taudis moche et infréquentable… moi, j’étais maçon et surtout sculpteur d’intérieurs très demandé… ça me prend juste des outils, des matériaux comme le gypse, un peu de ciment… et je vous transforme la prison en palais presque ! … a condition que vous ne me dérangez pas jusqu’à ce que je finisse… ! ils lui vident alors une aile, lui fournissent le matos et le laissent tranquille… au bout de deux semaines ils viennent à l’improviste inspecter le boulot… puis découvrent que le gars avait fait un gros trou dans le mur..et s’est taillé la première nuit ! :))))

        Comme quoi… chacun son truc en effet… :)))

        Répondre
        • 18 septembre 2021 à 3 h 47 min
          Permalien

          Ha ha ha ha …. je me demandais où tu allais nous emmener !

          Répondre
  • 18 septembre 2021 à 11 h 07 min
    Permalien

    @ TOUS

    Il est intéressant de lire les spéculations de chacun sur les prétentions des grandes puissances militaristes dans cette affaire de contrat d’armements lucratifs (54 mm $$$) que nous financons de nos impôts mais je rappel à chacun que peu importe les magouillages derrière les rideaux la prochaine CHAIR À CANON qui fera plonger ces sous-marins seront nos enfants.

    ALORS JE RÉPÈTE: La position des prolétaires reste la même… Nous faisons la guerre à la guerre sous toutes ses formes Faisons la guerre à la guerre pandémique – les 7 du quebec Robert Bibeau. Éditeur.
    rOBERT bIBEAU

    Répondre
  • 18 septembre 2021 à 13 h 41 min
    Permalien

    @ Robert,

    En ce qui me concerne, la lecture que je fais de ces rapports de force entre grandes puissances est plus nuancée… et tu le dit toi-même souvent… et je vois donc surtout que les acteurs politiques qui se disputent le pouvoir dans les pays occidentaux y compris aux states, sont surtout divisé sur la Chine, il y a ceux qui sont disposé à discuter avec la Chine, lui imputent de bonnes intentions malgré tout et préfèrent l’avoir avec eux ou bâtir une alliance avec elle a leur côtés… ils comprennent aussi ou la créditent d’avoir le désir de renverser beaucoup de rapports injustes dans le monde en s’imposant devant les USA… même s’ils sont Américains eux mêmes et ne tolèrent donc plus que leur administration continue de se comporter comme le gendarme du monde… bref, du côté de l’europe, cette ligne politique se retrouve chez de nombreux politiciens de gauche comme de droite aussi ! mais dans l’autre bord, et dans tous ces pays, il existe ceux qui soient intransigeants sur la question car pour eux la Chine représente une menace directe à leur économies, leur technologie (en l’accusant d’espionnage industriel continu… qui n’est pas tout a fait fux), leur commerce, leur sécurité et leurs intérêts partout dans le monde… ils prônent les sanctions, la surveillance accrue de ce dragon, voir le boycott de la Chine dans ses rapports avec eux et partout ou elle gagne du terrain et des amis dans le monde…

    En gros, dans le camps occidental, il existe deux vues, deux opinions parfois tranchées et parfois pas vraiment, mais il existe surtout des gens  »censés » qui croient que le dialogue et le respect mutuel est de toute façon l’unique voie pour bâtir les relations de demain entre occident et Chine… et ils ont bien raison… car aujourd’hui, et depuis 20 ans maintenant, la Chine leur fournit un extraordinaire marché ouvert, et une plateforme industrielle qui a enrichi et continue bon nombre de leurs fleurons économiques ! et il y a ceux qui nient tout ça, et se livrent a un discours obscurantiste en ce qui concerne la Chine !

    la Chine elle, comprend elle aussi qu’elle doit s’attendre à ces réactions de la part occidentaux… mais elle utilise tout ce qui est en son pouvoir pour taper sur la table, leur exiger de ne plus se mêler ou s’ingérer de ses affaires internes, de hong kong ou du reste… tout en étant consciente qu’elle n’est pas blanche comme neige ou comme la dépeint la propagande du PC destinée avant tout a la consommation interne… Bref, la Chine, opportuniste mais travailleuse aussi, en a ras le cul de devoir s’expliquer sur tout et rien…

    Et dans ce topo, c’est plutôt la Russie de Poutine qui tente d’empoisonner ces rapports entre Chine et occident… et surtout entre Chine et administration US comme ils ont fait lors du mandat de Trump…il me semble en tous cas…! Poutine tremble devant l’idée de voir la Chine en bonne entente avec l’occident en général et les States en particulier… ça n’arrange pas du tout sa mégalomanie soviétique de nouvelle mouture…et ses manières de nouveau Tsar parvenu de mes deux… il ne fait que compromettre en tout cas et sans le savoir, les chances de voir la Russie faire un sacré pas en avant sur tous les plans, et que le peuple Russe mérite après tout !

    Bref, au final, les Yankees trouvent le moyen de tout ruiner à chaque fois eux aussi, leur complexe militaro industriel s’aligne sur les idées de Poutine et ses visées sont suprématistes sur le plan industriel et militaire pour les fins de business et de pognon… et c’est uniquement pourquoi on voit, on lit et on entend autant d’hostilité envers la Chine aux States ! Ces gens la ne raisonnent qu’en termes de parts de marché et ils sont concerné au plus haut point depuis que la Chine est venue leur rafler des parts un peu partout sur la planète et dans le tiers monde en particulier ! Aujourd’hui la Chine, en plus des composantes ou carrément des  »solutions » industrielles entières et clé en main, la Chine arrive à vendre ses engins militaires, et ses  »solutions » de défense anti aérienne, ou terrestre etc… a des pays ou des  »clients » de première importance où seuls les Américains et les Européens avaient leurs entrées comme les pays du golf… ou encore a des pays ou Américains, Russes et Européens ensemble se partageaient le Cake !

    Bref, il n’est surtout pas question de guerre nucléaire, apocalyptique ou autre au bout de ce feuilleton… il me semble… il y a surtout une guerre entre  »chiens de faïence », chiens enragés pour le fric et méga complexes militaro industriels… et justement la Chine elle aussi, compte beaucoup de chiens enragés depuis peu et depuis qu’elle a privatisé ce secteur juteux et  »symbolique » sur le registre de  »qui a la plus grosse » entre nous….

    Bref… c’est mon avis, je ne tente pas de  »dédramatiser » la chose, diminuer son importance ou la sous estimer non plus… !

    Mes amitiés…

    Répondre
  • 18 septembre 2021 à 15 h 02 min
    Permalien

    le plus à déplorer a propos de la France, est qu’au lieu de se hisser et arriver a concurrencer l’Allemagne, le Royaume uni, les States et le reste, a plutôt fait un saut dans la médiocrité la plus totale ou presque… alors qu’elle avait et possède encore beaucoup d’atouts, de cerveaux et de  »choses a dire » en vérité ! la France n’a même pas su valoriser ses ressources, son territoire ou ses DOM TOM éparpillés aux quatre coins du globe, et qu’elle aurait pu transformer ou exploiter sur le plan industriel et commercial ! sa mentalité encore coloniale, sa culture politique  »france-africaine » et son snobisme-élitisme à la noix couvrant un racisme archaïque encore en sont la principale raison et affectent toute sa stratégie du business, de l’économie et de l’industrie aussi ! Renault s’est fait quasiment virer du Japon depuis la rupture avec Nissan et le scandale Carlos Ghosn, Peugeot-Citroën tout comme renault sont aujourd’hui sérieusement menacés de perdre leur derniers marchés  »émergents » au vu de la concurrence Coréenne et Asiatique et du développement de produits presque médiocres en comparaison avec il y a 30 et 40 ans…, dans ce secteur, Michelin avec quelques autres industriels…est encore le seul fleuron qui soit arrivé a se maintenir en tête, pendant qu’ Allemands, Américains, Anglais et autres font des usines de science fiction presque en Chine, en Inde et partout en Asie du Sud-Est et se remplissent les poches ! la France continue tout de même encore a inonder le tiers monde par des produits  »adaptés », cheap, mal foutu… et elle ne fera pas long feu sur ce terrain ! et même dans le marché de  »niches » qui s’en soit toujours sorti bien mieux en France, les industriels, constructeurs ou manufacturiers, fuient la France aujourd’hui pour aller s’implanter ailleurs en Europe, en Irlande, en Espagne et jusqu’en Pologne pour des raisons pas uniquement fiscales, ou du fardeau salariale… mais pour tout et rien… complexités administratives, facture énergétique, contraintes de toutes sortes, guerres entre concurrents… et rigidité de  »l’état »… Bref, la France a du mal à s’adapter aux changements, et a surtout la manie de mettre des opportunistes et des incompétents en avant que tout le monde fuit comme la peste !

    De plus, un pays comme l’Australie ou la Nouvelle Zélande, beaucoup plus futés et malins, considèrent l’Asie di sud-Est, la Chine et le Japon comme leur premiers partenaires commerciaux car ils le sont en réalité. les rapports avec les yankees sont surtout  »stratégiques » et hérités de l’alliance atlantique, mais il faut dire que sur le plan de l’identité et des préoccupations sociales, ces deux pays se distancent de plus en plus on dirait du bloc occidental classique, de la couronne britannique, et surtout de l’ingérence dans les affaires politiques de leurs voisins et partenaires asiatiques. et même si leurs élites sont profondément relié encore aux capitaux et pratiques de la City de Londres, leur société et politiciens observent eux-aussi comment Américains et Certains Européens tentent de faire la loi dans cette partie du monde et pourquoi ce n’est guère en leur intérêt de les suivre ! un jour ou l’autre ils vont devoir les lâcher !

    Bref, il n’y a pas que l’administration US soumise principalement aux pressions du complexe militaro industriel qui se trompe dans ses calculs encore vis à vis de la Chine, mais la France aussi se trompe dans sa perception  »de la place qui lui revient » dans le concert des nations on dirait ! Au final la France ferait mieux de réordonner sa maison et faire le ménage chez elle… avant de vouloir balayer devant la porte de tout le monde !

    et puis chais pas ou j’ai lu une fois ce proverbe… est-ce Chinois ?! ….: »Un idiot riche est un riche, un idiot pauvre est un idiot » :))))

    Répondre
    • 18 septembre 2021 à 17 h 35 min
      Permalien

      Si les Anglais jouent mal, ils gagnent souvent sinon toujours. Ils ont compris depuis longtemps que si la nature même d’un jeu est d’en faire accepter les règles par tous, il peut se révéler commode de s’en dispenser soi-même.
      Cette stratégie  biaisée suinte depuis la Guerre de Cent ans jusqu’au maintien de la Livre Sterling dans l’U.E.
      Le Brexit sera sans doute une autre merveille de duplicité que les partenaires européens n’assimileront qu’après coup.

      Enfin, beaucoup ignorent qu’à la différence de la France TOTALEMENT ENCHAÎNEE à « l’Europe de « l’UE » jusque dans sa Constitution ainsi que l’a maintes fois rappelé l’excellente Marie-France Garaud, le texte de la Loi Fondamentale Allemande prévoit le refus de l’application de tout ce qui peut nuire à la spécificité allemande. Un atout maitre considérable pour l’Allemagne.
      Dès lors, ne nous étonnons pas du dernier ultimatum lancé par la Cour constitutionnelle allemande à la Banque centrale européenne.

      Pour en revenir à la France …
      Depuis 50 ans, nos politiciens(nes) ont fait de cette Vème République une gueuse qu’ils (elles) prostituent selon leurs besoins du moment.
      Une succession de postures qui louvoient entre indécence et dépravation, avec un commun dénominateur :  » la trahison « .

      Répondre
  • 18 septembre 2021 à 18 h 29 min
    Permalien

    Merci d’amener certaines précisions Nadine…

    Les Anglais, je te l’accorde, n’ont jamais vu dans l’UE qu’une vague bonne idée, ils convoitaient l’industrie Allemande, ils convoitaient Airbus, Arianne Space et les grands noms qui brassent des centaines de milliards, les Anglais c’est surtout les capitaux et les banques stratégiquement positionnées à travers le monde surtout… une force de frappe colossale qui a amorti en partie le déclin et démantèlement de l’empire… mais il y a aussi, l’inclusion des minorités, conjugué à un système d’enseignement supérieur des plus pointu au monde…(chose que tente de faire l’Allemagne aussi..), et sur le plan de la monnaie… ils étaient divisé la aussi, c’est la preuve que les requins de la city n’ont jamais cru en l’Euro… c’est pas pour eux… car eux ont d’autres atouts dans le secteur financier et monétaire qui couvrent une partie du monde ! …

    Les Allemands eux, c’est pas des  »Chleuhs » pour rien… (l’équivalent des berbères du Maroc.. rigides et disciplinés), ils plaisantent pas avec l’économie, ou l’industrie… imagines qu’il y a presque 20 ans maintenant qu’ils ont intégré les syndicats aux conseils d’administration des plus grandes entreprises industrielles !!! il leur ont donné des sièges pour siéger avec les patrons et couper court au syndicalisme des marchands de tapis ! :))) les syndicats en Allemagne sont partie prenante désormais dans toutes les décisions des conseils d’administration ! personne encore n’a réussi à le faire nulle part ! et d’autre part, malgré la concurrence féroce entre leurs constructeurs auto, leurs industriels de la machinerie lourde, et des dispositifs d’ingénierie les plus avancés au monde , ce petit pays qu’est l’Allemagne se taille des parts de marché de géant dans toutes les industries lourdes et hautement technologiques à travers le monde… comme si c’était une mega puissance encore plus prévalente que les USA, ils ne collaborent d’ailleurs que superficiellement avec Français, Anglais, Américains, ou autres sur ce registre !… a titre d’exemple, lorsqu’on voit comment certaines entreprises maîtrisent toutes les technologies possibles et imaginables, même sous les mers, proposer de couvrir toute la palette de travaux herculéens qu’ils soient terrestres, maritimes ou aériens (genre Schlumberger et compagnie), passer des câbles sous-marins, forage dans tous les environnements possible et imaginables, construire des infrastructures sousterraines, sousmarines ou aériennes suspendues…, traiter l’eau, offrir des solutions électriques, au gaz naturel, au solaire… construire des ports clé en main, et offrir des solutions d’IT, de sécurité…etc… bref, la totale quoi…. même les Japonais doivent réunir une centaine d’entreprises pour faire tout ceci ! :))) … ceci dit, c’est pas tout rose en Allemagne ces dernières années, surtout sur le plan social… une bonne partie de la population confond les défis strictement allemands et ceux de l’UE, et le ras le cul fait sortir des milliers de manifs a l’occasion a chaque fois…

    Il y a lieu en tout cas de distinguer entre ceux qui courent après la technologie et la supériorité scientifique, et le pognon qui vient avec nécessairement… et ceux qui ne courent qu’après le fric et le m’a tu vu ! entre les deux, il ne peut qu’y avoir un fossé insurmontable….bref…

    Répondre
  • 18 septembre 2021 à 18 h 44 min
    Permalien

    Oups ! je retire Schlumberger… que j’ai toujours cru allemands… je viens de vérifier ils sont franco-Américains maintenant avec un méga siège aux states, mais je confirme qu’ils bossent beaucoup avec les allemands… leur équivalent en Allemagne c’est Siemens tout simplement… présents partout aux quatre coins de la planète, et offrant eux aussi une vaste palette de produits et services qui a de quoi donner le tournis ! :)))

    Yallah, comme quoi, on est tellement frappé par les noms  »Chleuhs » qu’on les attribue à l’Allemagne… tout le temps..:)))

    Répondre
  • 26 septembre 2021 à 11 h 15 min
    Permalien

    @ nos amis lecteurs

    L’histoire de l’humanité est l’histoire de la lutte des classes sociales.

    Chaque époque historique: (esclavagisme – féodalisme – capitalisme en mode démocratique-bourgeois ou en mode totalitaire-fasciste ou socialiste) = de fait = chaque MODE DE PRODUCTION SOCIAL est caractérisé par l’affrontement de deux classes principales antagonistes. Ici, en ce moment historique de flux tendus, la bourgeoisie du grand capital mondialisé affronte le prolétariat internationaliste… au cours de la phase descendante du mode de production capitaliste décadent.

    Au sein de chacune des classes sociales en guerre perpétuelle (sous de multiples formes: économiques, politiques, sociales, idéologiques) des segments de classes se forment (Grande – moyenne – petite bourgeoisie – etc.) des alliances se nouent (Alliance Atlantique – OTAN – Organisation de Shanghai, BRICS, CEI, Union européenne, AUKUS, ONU, OMS, etc. etc.) ou se défont, OTASE, OTAN, etc.

    À travers ces alliances mondiales ou régionales – les quelques 200 états bourgeois-capitalistes qui se partagent la Terre, servent les intérêts de la section du Grand capital mondial qui domine leur zone géographique.

    Ces quelque 200 États empruntent deux voies pour servir leurs maîtres du Grand capital mondial :
    1) COLLABORER avec son suzerain et ses vassaux pour servir les intérêts de sa faction du Grand capital mondialisé…

    2) COMPLOTER pour CONCURRENCER de multiples façons les ennemis de son maître et de sa faction du Grand capital mondialisé.

    BIEN retenir cette force DIALECTIQUE : COLLABORER = POUR ASSURER LA REPRODUCTION DU CAPITAL DE SA CLIQUE – DE SON CLAN DE BRIGANDS et aussi, inévitablement, inexorablement, COMPLOTER pour combattre et concurrencer – à la fois ses alliés au sein des alliances et aussi les ennemis de sa clique, de son clan de brigands regroupés dans différentes alliances concurrentes.

    Les textes de Meyssan (et de Pepe Escobar ) présentent correctement la nouvelle alliance AUKUS qui regroupe pour le moment les États-Unis – le Royaume-Uni- l’Australie – le Japon et peut-être l’Inde et l’Allemagne (j’en doute personnellement). Les textes présentent également l’Alliance de – la Chine – la Russie – l’Iran dans l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS).

    Ces alliances servent les intérêts et les contradictions enchevêtrés du grand capital mondialisé et divisé en clans, cliques et bandes opposées. Cette complexité donne une image confuse que seule une grille d’analyse matérialiste dialectique permet de décortiquer et de comprendre.

    Mais encore faut-il être honnête et déclarer ses intérêts particuliers, secrets ou publics (un peu comme ces médecins qui propagent l’hystérie pandémique dans l’intérêt de leurs sponsors de BIG PHARMA). À vous de juger si messieurs Meyssan et Escobar déclarent leurs intérêts tactiques.

    Pour ma part j’ai offert aux lecteurs de LES7DUQUEBEC ces quelques textes sur l’affaire des sous-marins australiens-français afin de montrer l’histoire – LA LUTTE DES CLASSES – en marche sous nos yeux.

    Pour ma part je déclare mes intérêts. Je suis totalement compromis avec la classe prolétarienne internationaliste et je l’incite à apprendre à décrypter les manigances et les malversations de la classe bourgeoise capitaliste mondialisée qui sera tôt ou tard entraînée vers la guerre totale-globale, mondiale… après s’être exercée à la guerre commerciale, tarifaire, froide, larvée, régionale, ethnique, religieuse, sectorielle, terroriste-anti-terrorisme, virale, chimique, climatique, informatique-numérique, etc.

    Depuis deux ans maintenant, le Grand capital accélère ses préparatifs de guerre en embrigadant la populace tétanisée comme chair-à-canon de sa guerre virale mondiale. Après cette urgence sanitaire le grand capital nous prépare à l’urgence climatique. Mais son complot « réchauffé » sera courtcircuiter par la pire crise économique de l’histoire du capitalisme (dette, inflation, dévaluation monétaire, effondrement boursier, chômage, famine, banditisme et crise sociale, etc.) ce que ses institutions internationales et ses états totalitaires ne contrôlent absolument pas.

    Les signes avant coureur de cet effondrement économique se multiplient en cette sortie d’hystérie pandémique. Il suffit de consulter les médias à la solde de l’industrie de l’information.

    Le prolétariat internationaliste doit se préparer à profiter de cette opportunité pour renverser le mode de production capitaliste décadent.

    Robert Bibeau

    Répondre
    • 26 septembre 2021 à 13 h 27 min
      Permalien

      @Robert et autres lecteurs

      « …/… Il suffit de consulter les médias à la solde de l’industrie de l’information. »

      Certes.
      Néanmoins, de trop nombreux articles de presse font dans la synthèse partisane. Pointer dix personnages asservis au Pouvoir, avec des arguments précis, c’est aussi oublier un nombre très impressionnant de courtisans qui rivalisent de flagornerie.
      Une toxicité considérable qu’il serait imprudent sinon kamikaze de négliger…

      Après avoir œuvré à fragiliser les économies en accaparant la quasi-totalité de la capacité de production industrielle mondiale et en inondant les pays pauvres de capitaux, la Chine a, ou aurait fait croire dans un premier temps à sa conversion au système capitaliste (subtile et vieille tactique du cheval de Troie) et passerait maintenant à une seconde phase, plus active, peut-on lire et entendre depuis des années.

      Sauf que nos gouvernants sont parfaitement au fait de cette « déclaration de guerre » qui ne dit pas son nom et qui consiste en cette hystérie pandémique. La « fuite accidentelle du virus » explique une action concertée de tous les pays pour la faire disparaître.
      Une des rares fois où MACRON ne nous a pas menti : « Nous sommes en guerre. En guerre sanitaire ! ».
      Un tel cynisme provocateur pourrait coller à la psychologie du personnage.
      Pour ce faire, tous les moyens sont bons et précisément illustrés par le théâtral et présidentiel « quoi qu’il en coûte ! ».

      Bref, en Occident notamment, tout concourt à accréditer cette thèse.
      Gouvernants et Institutions tenteraient ainsi de sauver le système sur lequel sont basés leurs privilèges et leurs pouvoirs.
      Il faut donc s’attendre à d’autres formes de mesures coercitives, même s’ils (elles) ont néanmoins encore besoin de nous.

      Lever des troupes comme au XXème siècle en jouant sur le levier du patriotisme apparaît obsolète pour de multiples raisons. Alors il leur reste le levier de la terreur (au demeurant déjà utilisé par le passé) pour asservir les populations et servir leurs desseins.
      Les perspectives de développement utiles à leurs objectifs sont innombrables.

      Notre sort individuel ne les intéresse évidemment pas. Mais est-ce bien nouveau ?
      En conclusion, nous aurions aujourd’hui le choix entre le système totalitaire chinois et son équivalent occidental qui utilise parfois des armes comparables, pour défendre de chaque côté les intérêts d’une caste minoritaire.

      Rien de bien nouveau sous le soleil, sinon des moyens décuplés par une certaine science au service du pouvoir.

      En somme, la peste ou le choléra via le covid…

      Allez vous étonner après cela que les sciences, qui vivent de la contradiction permanente, soient mises à mal !

      Répondre
      • 26 septembre 2021 à 14 h 47 min
        Permalien

        Si je peux me permettre Robert …
        Un ouvrage intéressant à lire : « la guerre secrète contre les peuples » qui détaille ce qui se passe entre autres aujourd’hui.
        (Claire SEVERAC –  lanceur d’alertes mystérieusement décédée en décembre 2016)

        Répondre
      • 26 septembre 2021 à 15 h 44 min
        Permalien

        @ Robert et Nadine …

        Tout compte fait, un survol des événements et de l’actualité du monde depuis les deux dernières années, peu importe où l’on se trouve, et sur tous les plans, autant économiques que sociaux que  »pandémiques », que politiques de tous poil, incluant les incidents, les accidents, les incendies et phénomènes climatiques…etc, mais aussi, un survol des écrits, des analyses de toutes sortes, des vidéos et des témoignages de milliers de gens ordinaires, de professionnels, de spécialistes…etc tendent tous à valider l’unique hypothèse qui tienne la route : le monde est entré les pieds joints dans une phase d’ANARCHIE, de Chaos, de Confusion et de Désordre sans précédent historique… et on en est visiblement qu’au début…

        Dans le même ordre d’idée, il faut aussi conclure et se laisser convaincre qu’il n’existe pas de  »Complot » Covid, mais qu’il existe un  »Désordre Covid » et un chaos, dont les gouvernements n’ont ni les capacités de comprendre, expliquer ou contenir, et encore moins de gérer… sur tous les plans, autant sanitairement, que médicalement, que sur le plan sécuritaire ou celui de leur capacités économiques, financières et de gestion ! Bien entendu, ceci n’exclut pas et ne s’oppose pas à l’idée qu’il y ait eu  »meurtres » de masses sous le prétexte Covid, mais  »meurtres au deuxième degré » si on peut le formuler ainsi,  »Homicides involontaires » en quelques sortes, et presque  »organisés » dans le sens des procédures foireuses qu’on a mis en place ayant conduit à ces morts ou ces  »meurtres »… ; Conditions d’hospitalisation horribles et irresponsables, mauvais traitements, traitements médicamenteux ou médicaux inappropriés, injections de sédatifs en doses mortelles, overdoses d’oxygène, vaccinations contre indiquées mais aussi, négligence principalement des cancéreux et des malades graves atteints par toutes sortes de maladies graves et sérieuses qui ont succombé a leur maladies en absence de médecins, de traitements et de soins…etc

        Sur le plan de la distribution des richesses, et de l’économie globalisée, c’est la même histoire, c’est le chaos au sein du capitalisme, et non le  »complot » nécessairement et à tous les coups… puisque n’importe qui, vous ou moi aussi, si on avait les reins solides et les capacités financières pour intégrer le camps des industriels, financiers, capitalistes de tous poil… pour faire fortune et compter dans cette petite élite qui s’accapare les richesses, eh bien personne et rien ne nous arrêtera… pour gagner a cette loterie en fait, il suffit d’engager des ressources financières moyennes et même pas vertigineuses, et focuser sur ce qu’on fait, comprendre les rouages et les process et c’est tout ce que ça prend, et c’est ainsi que les riches se multiplient en Chine ou ailleurs… y’en a même qui le soient devenu en tant  »qu’influenceurs » de mes deux… sur les plateformes de médias sociaux et ils sont des milliers chaque année, avec leur familles, leurs parents et enfants, leur chat et chien de compagnie… et de familles ou individus prolétaires ordinaires, ils passent au statut de bourgeois,  »d’entrepreneurs ayant réussi », etc…. de la même manière que des millions de bourgeois basculent eux dans le camps de prolos en même temps, et dns le chaos ambiant !

        Sur le plan politique, c’est la même histoire, sauf qu’on fait tout pour donner l’impression qu’on gouverne encore, qu’on maîtrise les choses, qu’on a la capacité de contenir et gérer le chaos… pendant que toutes les données réelles indiquent le contraire. Inutile donc de s’attarder sur un  »Macron », un Trump ou Biden…etc et leur donner plus d’importance qu’ils en ont ! les accabler de ceci ou cela, ou leur attribuer tel ou tel complot… ils sont au fond exactement comme nous, impuissants à changer les choses ou les contenir, mais bien entendu avec la nette différence qu’ils sont très puissants pour imposer des diktats policiers ou économiques, et  »comploter » avec les riches cette fois pour de bon…. mais pourquoi et pour quels gains au final… pour leur propre pêche et leur carrière… ils pensent qu’en protégeant les riches dans cette phase critique, ils vont échapper au sort que nous réserve a tous le grand chaos qui s’est installé dans le monde !

        – il n’y a pas plus de volonté de dépeupler le monde de manière concertée ou conspirationniste encore…, ce phénomène est entrain de s’opérer  »naturellement » et à travers ce qu’on peut appeler; de nouvelles  »Sélections naturelles, sélections accidentelles et arbitraires ou hasardeuses aussi » conséquentes aux inégalités et disparités qui caractérisent le monde dans tous les aspects de la  »civilisation » actuelle, et dans l’état anarchique ou elle se trouve !

        Enfin, cette Anarchie qui s’est installée dans le monde en ces temps-ci et qui n’en soit encore qu’à ses débuts, coïncide et se nourrit principalement de phénomènes majeures comme l’explosion démographique, la surpopulation de la planète, la raréfaction des ressources et la compétition autour de ces ressources, les défis liés à l’autosuffisance alimentaire, au progrès de la science aussi pour amener des solutions, l’agriculture, les industries essentielles, les défis énergétiques et climatiques aussi, et donc au final coïncide surtout avec les disparités économiques, sociales, culturelles aussi, sans précédent dans l’histoire… qui en constituent les conséquences !

        Il faut a mon avis au citoyen lambda de nos jours, au travailleur ou au Prolo ordinaire, beaucoup de résilience et de bon sens, énormément de patience aussi, et apprendre à faire beaucoup de sacrifices tout autant, ainsi que de tripler, quadrupler et multiplier sa vigilance, et prise de précautions en tout genre…. s’il veut traverser cette époque en un seul morceau ! On est entré dans une phase où  »le peuple » ne veut plus rien dire, ne signifie rien du tout ou presque, tant ce terme est devenu arbitraire lui aussi et vidé de contenu…, au moment ou  »les véhicules » d’ascension sociale, ou encore ceux de déclassement et de déchéance sociale, se sont multiplié et se bousculent dans notre contexte économique chaotique… n’offrant pas la moindre garantie et impossible a prévoir les risques… avec une forte tendance au déclassement social sous certains cieux, et le contraire sous d’autres… sinon avec une multiplication de risques d’attrapper une pathologie quelconque, une maladie, ou encore de succomber a la crise cardiaque a tout moment, sans crier gare… et cela n’épargne ni le riche, ni le pauvre… nous sommes tous sur le même bateau !

        Ceci dit, nous sommes humains et sociaux avant et après tout et nous le resterons, quelque soit l’ampleur ou la gravité de l’anarchie qui s’installe et qui nous piège tous…, et que l’on crève et y laisse notre peau, ou que l’on échappe au sort malheureux de beaucoup d’entre nous, nous sommes programmé pour lutter pour notre survie et nos droits, notre dignité et celle de nos enfants, nos parents, nos frères et soeurs et nos communautés… Alors si on doit crever, crevons la tête haute et l’âme humaine que nous défendons….et pas comme certains… qui à l’heure qu’il est croient que le pouvoir ou le fric leur procureront un quelconque avantage sur les autres… Nous venons tous au monde nu comme des vers, et nous le quitterons ainsi aussi ! et comme dirait l’autre…nul ne pourra faire un virement bancaire pour l’au delà pour s’assurer une retraite posthume confortable… et nulle retraite il y aura de toute façon… pendant que certains religieux de tout poil continuent de vendre des salades aux vivants… et leur promettent des établissements cinq étoiles, des vierges effarouchées belles comme des actrices porno, des rivières de vin et des montagnes de bouffe….comme si on était à Cancun… ou dans la vallée Californienne et lubrique de San Fernando ! :)))

        Yallah les amis, c’est ma synthèse et lecture très sérieuse et sincère de tout ce qui se passe autour de nous… le reste…comme les complots etc… c’est des foutaises aussi…très compréhensibles certes, et surtout pour ceux qui ont perdu des parents et des proches dans l’incompréhension, la frustration et la tristesse surtout de n’avoir pu les consoler ou leur dire  »Au revoir »….

        Bon dimanche a Tous ! (Du coup, je vais faire un copier coller de ce commentaire dans le billet du croque-mort, et dans le mème de la semaine…histoire de faire un coucou a Ysengrimus :)))

        Répondre
  • Ping : Les préparatifs de guerre des puissances atlantistes contre l’alliance asiatique et vice versa – les 7 du quebec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *