Bulletin mensuel de la terreur Covid planétaire et de la vaccination au 25 Septembre 2021

Par Dominique Delawarde

Vaccination et Pass Sanitaire :

Mensonges et Manipulations en France, instrumentalisation de la pandémie à des fins politiques

 

Quels sont aujourd’hui, les premiers résultats planétaires de l’expérimentation vaccinale de masse ?

Source : Our World in Data: https://ourworldindata.org/covid-vaccinations

 

44% de la population mondiale aurait reçu au moins une dose d’un vaccin COVID-19 et 32,5% seulement seraient complètement vacciné, représentant 2,54 milliards d’individus.

 

            6,05 milliards de doses auraient été administrées dans le monde et 28,15 millions seraient désormais administrées chaque jour, en utilisant souvent des mesures coercitives, dans des pays occidentaux notamment, qui voudraient se poser en modèle pour le reste du monde, alors qu’ils on failli, depuis le début, dans la gestion de l’épidémie, en multipliant les  erreurs d’appréciation.

 

            2,1 % seulement des habitants des pays à faible revenu ont reçu au moins une dose. Ils ont, il est vrai et parce qu’ils sont plus jeunes, une mortalité Covid encore très inférieure aux pays les plus vaccinés …. pour cette fois les pauvres sont plus chanceux que les riches.

 

Extrait d’un point de situation vaccinal planétaire au 24 Septembre 2021

Le 25 Septembre 2020 , sans vaccin, la planète enregistrait 293 588 nouveaux cas et 5 165 décès/jour (moyenne des 7 derniers jours), après une première vague  très meurtrière en Europe.

Le 25 Septembre 2021, après 6,05 milliards de doses vaccinales injectées, la planète enregistre 491 339 nouveaux cas/jour  et 7 930 décès /jour (moyenne des 7 derniers jours).

            A l’échelle planétaire, aucune amélioration de la situation n’est donc encore perceptible, bien au contraire, alors même qu’il y a consensus pour dire que le variant delta est moins létal que ses prédécesseurs. Un vaccin est par définition un outil visant à éradiquer une épidémie ou à la faire reculer. C’est loin d’être le cas après 10 mois de campagne de vaccination de masse.

On me rétorquera que la situation serait bien pire si l’on avait adopté d’autres stratégies de lutte contre la pandémie… comme la stratégie suédoise ou biélorusse…

C’est une affirmation commode et gratuite qui est, malheureusement, démentie par les faits  (« On peut débattre de tout sauf des chiffres » nous répètent inlassablement les médias français, complices de l’exécutif.) Eh bien parlons chiffres !

 

1 – En Suède, aucune des prédictions apocalyptiques des experts autoproclamés ne s’est réalisée.  96 000 décès en  un seul  mois prévus par les « experts » ?  Dans la vraie vie, 14 772 décès en vingt mois, bilan réalisé sans aucune des mesures folles que la France a connue. La Suède, plus contaminée, plus âgée et moins vaccinée que la France est sortie de l’épidémie depuis trois mois, dans la sérénité, alors même que la France continue d’y patauger… le Canada aussi.

 

2 – En Islande, en Israël, au Royaume Uni, aux États-Unis, à Singapour, (…. etc) pays supposés être parmi les plus immunisés ou protégés au monde  par le vaccin ou la guérison de la maladie (entre 75 % et 90%), la contamination et/ou la mortalité sont en forte hausse parmi les doubles vaccinés (voire, en Israël, parmi les vaccinés à trois doses).

 

Ainsi, du 16 juillet au 4 août 2021, l’Islande, pays de 300 000 h, parmi les plus vaccinés au monde, est passé de 6 à 119 nouveaux/cas jour (moyenne sur 7 jours). A Singapour, vacciné à 80%, les records absolus de contamination depuis le début de l’épidémie sont battus chaque jour dans une véritable explosion du nombre de nouveaux cas… Serait-il insensé de penser que ce sont les vaccins qui propagent l’épidémie ?!…

 

En Israël, entre le 25 juillet et le 25 Septembre 2021, en deux mois,  le nombre de nouveaux cas est passé de 1276 à  6 564/jour ((moyenne sur 7 jours) et le nombre  de décès est passé de 1 à 21 décès/jour (moyenne sur 7 jours). Rapportés à la population, ces nombres sont bien supérieurs à la mortalité enregistrée en France.

Par ailleurs, Israël publie les données de cas détectés et la mortalité des vaccinés, par âge, comparée à celle des non-vaccinés https://datadashboard.health.gov.il/COVID-19/general

Le mois dernier (du 11/08/2021 – 10/09/2021), pour 100 000 personnes de moins de 60 ans:

  • non vaccinés: 3 659 cas et 0,7 décès / 100 000 personnes
  • vaccinés avec ou sans booster : 1147 + 2366 cas = 3 513 cas et 0,2 + 0,6 + = 0,8 décès / 100 000

 

Vaccinés ou non vaccinés les israéliens décèdent donc dans les mêmes proportions   

 

Au Royaume Uni, entre le 25 juin et le 25 septembre, le nombre de décès (moyenne sur 7 jours) a été multiplié par presque 10, passant de 16 à 143 décès/jours. Il continue d’augmenter très progressivement. La proportion de vaccinés et de non vaccinés dans les hospitalisations est la même que dans la population générale/

 

3 – Curieusement, et c’est une autre exception française, il n’y aurait, selon les déclarations officielles, que des non vaccinés dans les réanimations et dans les décès enregistrés en France (80 % selon la propagande…..) Curieusement aussi, aucun des nombreux effets secondaires recensés dans d’autres pays  ne semble apparaître en France et leur nombre, largement sous évalué, n’est pas porté à la connaissance  du public.

 

En clair, le spot TV français « On peut débattre de tout sauf des chiffres » relève de la manipulation grossière dans la mesure où le chiffre annoncé (80 % de non vaccinés dans les réanimations) est faux. Et ce chiffre est faux parce qu’il est très loin d’être  cohérent avec ceux qui nous viennent du monde entier  en provenance de pays qui connaissent la même situation que nous.

 

En clair aussi, le slogan répété inlassablement par les politiques et leurs relais médiatiques : «Tous vaccinés, tous protégés» apparaît chaque jour un peu plus mensonger et contre productif.

 

Mensonger parce que ça n’est manifestement pas vrai à l’échelle mondiale, si l’on en croit  l’évolution actuelle de l’épidémie dans les pays les plus vaccinés. Les vaccins actuels, élaborés à la hâte, et toujours en expérimentation, ont été conçus pour contrer le virus souche de Wuhan. Ils ne semblent pas adaptés ni très efficaces pour contrer les nouveaux variants et peut être les nouveaux coronavirus qui pourraient bien apparaître l’hiver prochain….

 

Contre-productif parce que les plus crédules des vaccinés se croient « immunisés » par un QR code de pass sanitaire et ne respectent plus les gestes barrières et les précautions élémentaires nécessaires en cas d’épidémie. Ces gens là deviennent, avec les encouragements et la bénédiction des autorités politiques et de santé, des dangers publics pour la santé de la population, vaccinée ou non. Les évolutions observées en Israël et au Royaume Uni ayant une fâcheuse tendance à se reproduire en France, avec un décalage, les perspectives ne sont pas réjouissantes pour l’ hiver  à venir. La possibilité existe d’une « fuite en avant vaccinale » avec une 3ème dose à suivre et pourquoi pas une 4ème, une 5ème, avec des vaccins qui auront toujours une guerre de retard sur des variants et les nouveaux virus, beaucoup plus malins que nos gouvernants, nos journalistes et nos autorités de santé.

 

La vaccination va-t-elle devenir obligatoire tous les ans ? Tous les semestres ? Tous les mois ? Au plus grand bénéfice des laboratoires pharmaceutiques, …. et des hommes politiques qui bénéficient de leurs largesses lors des campagnes électorales ? La France peut-elle vacciner 50 millions de français chaque six mois ?  Ou finira-t-on par se rabattre sur le « vivre avec » en utilisant des traitements précoces qui ont fait leurs preuves et rendra-t-on aux praticiens l’entière liberté de prescrire ? L’avenir très proche nous le dira.

 

  Il est recommandé aux vaccinolâtres les plus inquiets de prendre dès aujourd’hui une carte de fidélité. Elle devrait remplacer le QR code du Pass sanitaire bientôt, à moins que cette épidémie, comme toutes les grandes épidémies du passé, ne finisse par s’éteindre naturellement. N’ayez aucune illusion, on vous expliquera que c’est grâce aux vaccins Covid et vous serez sommés de le croire.

Trois vidéos à ne pas manquer sur la vaccination :

 

1 « Intervention de Cohen (1 minute) en présence de Veran sur France 5:  « la vaccination ne sert à rien .. l’immunité collective par la vaccination est illusoire » https://www.francesoir.fr/societe-sante/c-vous-censure-pratick-cohen-vs-veran-sur-yt

 

2 – Raoult: « Il ne faut pas raconter des contes de fées car quand les gens se rendent compte que ça n’est pas vrai, on perd toute crédibilité. Le vaccin n’est ni complètement inefficace, ni une « baguette magique ». Des vaccinés à deux et même à trois doses sont affectés.  Moyenne des décès 78 ans….. » https://www.youtube.com/watch?v=mKmTQ7fE4YQ

 

3 – Raoult  (15’) L’accumulation des mutations réduit l’efficacité des virus et surtout leur létalité. Ce qui est, une bonne nouvelle. https://www.youtube.com/watch?v=-ADM4mSW06w


 

Chapitre 2 : Rapport de situation planétaire Covid du 25 Septembre 2021  0h00 GMT

 

            Observations factuelles : A l’échelle planétaire, la contamination et la mortalité sont, au 25 Septembre 2021 et après 6 milliards de doses de vaccins injectées, de 50 % supérieures à ce qu’elles étaient le 25 Septembre 2020, à la même date, sans vaccination, à la suite d’une première épidémie très meurtrière.(Contamination : 293 500 nouveaux cas/jour, moyenne sur 7 jours, en septembre 2020 sans vaccin, 481 800 en septembre 2021 avec vaccin) ; (5 165 décès/jour en Septembre 2020, 7 930 décès/jour en Septembre 2021) …

 

           Les pays les plus pauvres, dont 2,1 % seulement de la population serait vaccinés, sont ceux qui affichent les taux de mortalités  Covid les plus faibles ( inférieurs à 1, mais le plus souvent à 0,5 pour mille).

           

Les pays les plus riches, les plus « avancés », les plus vaccinés (de 60% à 90%), les plus assistés médicalement, mais aussi les plus âgés, les plus fragiles, les plus touchés par le surpoids et l’obésité, sont ceux qui continuent d’afficher les taux de mortalité les plus élevés au monde. (supérieurs à 1, voire à 2 ou 3 pour mille).

 

            Après 18 mois d’épidémie, le taux de mortalité Covid planétaire reste dérisoire  (0,610 pour mille habitants), comparé à d’autres maladies plus ou moins difficilement curables (cancer, sida et surtout «famines»……) . La population terrestre continue donc d’augmenter, malgré la Covid au rythme élevé de 70 à 73 millions d’habitants  par an.

 

            En 20 mois d’épidémie, 4,75 millions d’individus, très âgés, fragiles et souvent déjà malades sont décédés « avec la Covid » alors que plus de 120 millions d’individus sont décédés dans le monde, de bien d’autres causes….

 

            Il faut donc RE…LA…TI…VI…SER, apprendre à « vivre avec », apprendre à « traiter précocement » pour limiter la mortalité, comme on l’a déjà fait dans le passé pour nombre de maladies. Il faut aussi, en Europe, cesser de supprimer des lits d’hospitalisation, en pleine épidémie, au nom de la « rentabilité », alors que notre population vieillit et donc se fragilise et faire semblant de s’étonner (pour nos politiques et leurs « conseils scientifiques » sponsorisés par « Big Pharma »), que nos structures hospitalières soient saturées.

            En Europe, la gestion suédoise de l’épidémie qui a donné, depuis le début, des résultats bien meilleurs que les nôtres,  devrait désormais être prise en exemple, en palliant ses faiblesses dans la prise en charge et le traitement des personnes âgées en établissements hospitaliers.

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

3 réflexions sur “Bulletin mensuel de la terreur Covid planétaire et de la vaccination au 25 Septembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *