Une fascisation new look (DOC, PDF)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article10006

Par Jean-Pierre Garnier le 2 novembre 2021

Vous trouverez ci-joint un topo dont la cible n’est autre que l’aveuglement, qui frise parfois la complicité, de nos « antifas » face à la fascisation en cours de notre État dit « de droit ». Bien sûr, je risque d’être accusé par eux et, d’une manière générale, par la gauche institutionnelle de « faire le jeu de… ». Zémour, par exemple, pour ne citer que le dernier bouc émissaire en date choisi par eux pour attester leur fidélité aux idéaux d’émancipation qui leur servent encore d’image de marque.

Alors que la mise en place puis la prolongation indéfinie d’un paSS sanitaire liberticide laisse coite notre gauche hexagonale aux abois (électoralistes), ou ne suscite de sa part que des récriminations de pure forme, celle-ci n’a rien trouvé de mieux que de troquer l’anticapitalisme dont elle se réclamait jadis, réduit maintenant à un anti-néolibéralisme d’une parfaite innocuité politique, pour un antifascisme aussi agressif que dérisoire. Non pas, néanmoins, contre un gouvernement qui, sous couvert d’« urgence sanitaire », après l’« urgence antiterroriste » et en attendant l’« urgence climatique » ou « environnementale », met peu à peu en place, à la suite des précédents, un régime politique — pour ne pas dire policier— de surveillance, de contrôle et de contrainte où l’exception est devenue la norme et la liberté l’exception. Si « possibilité du fascisme » il y a, selon les intellectuels organiques de cette mouvance « progressiste » quelque peu ramollie, elle ne viendrait pas de ce durcissement autoritaire continu de notre régime républicain, mais, une fois de plus, de l’extrême droite.

La suite en DOC : Une-fascisation-new-look

ou PDF : Une-fascisation-new-look

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip2

 

 

 

 

 

 

4 réflexions sur “Une fascisation new look (DOC, PDF)

  • 3 novembre 2021 à 9 h 12 min
    Permalien

    @ DO

    Un autre excellent texte DO = BRAVO.

    En effet, la go-gauche parapluie – garde chiourme – vopo et capo – de l’État « providence » – qui s’étiole – la gauche disions-nous, s’avance face à la barricade de notre lutte de classe : TRAVAIL – CONTRE – CAPITAL, et voudrait faire le procès de chaque militant debout de notre côté de la barricade afin, prétendent ces gourous réformistes, – adouber par les médias des milliardaires – de faire le tri des « vrais » et des « faux » Résistants.

    Rappel toi camarade DO, ils ont manigancé le même stratagème contre nos frères les GILETS JAUNES et après les avoir conduits à l’impasse des casses parisiennes les ont livré à la flicaille républicaine.

    Nous n’avons rien à faire de cette chasse aux sorcières « gauche vs droite »… Jadis, le Front Populaire puis le Front de Gauche de l’oligarchie nous a enseigné ce qu’il en retourne de ces guerres de clans – de gourous – et de sectes qu’ils entretiennent dans les rangs des Résistants.

    Il n’y a qu’un seul PASS qui partage les Résistants des Collabos c’est le PASS du militant résolue, enragé. Que cent barricades surgissent et la lutte de classe reconnaîtra les siens.

    L’ÉTAT totalitaire est notre ennemi commun. Nous ne souhaitons pas RÉFORMER l’État policier, nous souhaitons l’abolir… voilà ce qui partagera dans le cours de la lutte le bon grain de livrai.

    Robert Bibeau

    Répondre
  • Ping : La CIA avise qu’elle organise la guerre climatique pour 2040…ou avant! – les 7 du quebec

  • 3 novembre 2021 à 11 h 24 min
    Permalien

    La bourgeoisie ne renoncera pas à son pouvoir, d’où l’utilisation des forces policières et leur corruption sous l’égide d’un Préfet de police Lallemand qui porte bien son nom . Le mouvement révolutionnaire ne doit pas s’y tromper , élections gagnées ou pas, la bourgeoisie fera tout pour garder le pouvoir comme nous l’avons vu au moment des printemps arabes ou de la révolte des gilets jaunes en France. La grève générale insurrectionnelle est la seule méthode de prise de pouvoir par les exploités avec une organisation hors pair efficace pour empêcher la contre révolution comme nous l’avons vu sur le plan historique avec la révolution de 1789 , la Commune de Paris et même en 1947 et 1968 … L’exemple récent de la contre révolution en URSS a démontré que les valets du capitalisme peuvent attendre quelques dizaines d’années pour prendre leur revanche quand les erreurs des révolutionnaires le permettent . Les Chinois en ont bien conscience d’où leur politique économique favorisant l’élévation du niveau de vie et la fin de la pauvreté. Pour la France et le monde occidental en particulier il faut donc faire preuve d’aucune naïveté vis à vis de la bourgeoisie corrompue et agressive dans ses gênes . Le combat révolutionnaire exige une forte dose de courage et d’intelligence et de profiter des faiblesses économiques et sociales du capitalisme en crise permanente aujourd’hui.
    Mais après la victoire contre le système il faut vite construire la société communiste pour éviter la reconstitution des forces de la bourgeoisie tant sur le plan idéologique que matériel . Et c’est là qu’on peut voir la maturité d’un peuple en révolution comme le peuple chinois-cubain ou vietnamien. Il faut empêcher toute constitution d’une nomenklatura d’apparatchiks par la gestion autogestionnaire des entreprises de toutes sortes et par la suppression de l’Etat au plus vite et de l’argent corrupteur …Même révolutionnaire l’homme a toujours des tentations en position de pouvoir sur d’autres…

    Répondre
  • 3 novembre 2021 à 12 h 01 min
    Permalien

    Camarade Jean-Pierre,

    Je suis contente d’avoir de tes nouvelles. Voir que tu sais toujours lancer des banderilles avisées contre la fausse « gôche » 2021. Du moins ce qu’il en reste, après 4 ans de collaboration active avec Macron contre rétribution financière : par exemple, 22 millions donnés à la FI (Chiffre Wikipedia), pour qu’elle laisse faire la casse de notre code du travail, vieux de 150 ans. Ou violenter le mouvement des Gilets Jaunes, traités pire que les peuples colonisés d’avant 1914 par leur Métropole respective.

    1°)-S’agissant des responsables de la FI que je suis un peu plus que les autres, pour être restée dix ans au PG/FDG/FI (2008- 2018), il y a longtemps ( avril 2017) que la FI a renoncé, même à un simple discours anti libéral, au profit d’un discours PS bis classique.

    2°)-Quant à un discours « anti fasciste », là aussi, je crois que tu retardes un peu. Il y a belle lurette, que Mélenchon laisse Le Pen tranquille. Ne la traite plus de « semi-démente ». Et ne lui tire plus les nattes, même pour faire semblant devant les caméras.

    Une anecdote entre toutes mérite d’être connue : en mars 2020, la Macronie avait réuni les responsables des partis politiques pour leur parler du confinement. Sur BFM-TV, à la sortie de cette réunion, on voit Marine Le Pen, légèrement en colère. Et qui dit que cette réunion ne lui a rien appris. Soit. Pendant qu’elle fait son topo, on voit distinctement Mélenchon et Quatennens passer derrière elle à moins de vingt centimètres tout au plus. Le plus tranquillement du monde. Sans aucune volonté d’en découdre sur le plan idéologique….!

    La gôche, c’est LREM bis, rien de plus !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *