Oliver Stone présente trois mini-documentaires sur Cuba

Une série de trois mini-documentaires qui étudie les effets des sanctions et des embargos américains sur Cuba, intitulée « La guerre contre Cuba », a été créée début octobre, elle a été produite par le réalisateur Oliver Stone et l’acteur Danny Glover.

La série de mini-documentaires est racontée par la journaliste cubaine Liz Oliva et est l’œuvre du journaliste et réalisateur de documentaires Reed Lindsay, pour le média en ligne indépendant cubain Belly of the Beast .

Le documentaire examine les effets de près de six décennies de sanctions et d’embargos sur Cuba et son peuple, avec un accent particulier sur les tensions de la guerre froide dans lesquelles ils sont revenus après que Trump se soit brièvement calmé pendant la présidence d’Obama.

Il attribue une motivation économique et politique à l’agression américaine, car avec sa position ferme contre Cuba, Trump parie sur les gains électoraux du vote des Cubains de Floride, un État clé pour l’élection présidentielle américaine.

«La guerre contre Cuba» offre un aperçu de la vie quotidienne de Cuba, à travers Cuba, soulevant des questions et recherchant des causes rarement couvertes par les médias occidentaux.

La guerre contre Cuba – Regardez la série de mini-documentaires sur pressenza (lien ci-dessous) : Oliver Stone présente trois mini-documentaires sur Cuba (pressenza.com)

https://www.pressenza.com/fr/2020/10/oliver-stone-presente-trois-mini-documentaires-sur-cuba/  

*Source : pressenza (International Press Agency) 

Épisode 1

 

Épisode 2

Épisode 3

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

2 réflexions sur “Oliver Stone présente trois mini-documentaires sur Cuba

  • 10 novembre 2021 à 6 h 42 min
    Permalien

    Cuba est un véritable carnaval, dun côté la nomenclature Cubaine et de l’autre l’empire, le peuple au mitant, pris en sandwich.
    La pseudo-révolution cubaine, à permis à Fidel de continuer l’exploitation des Cubains avec la promesse radieuse du socialisme furur (du bourre mou).
    Pendant que la rente des fameux cigares, (par belles imageries de publicité, le révolutionnaire cigare au bec) continue bon gré mal gré à rapporter des dividendes et que cette nomenclature avec son cinéma, exploite jusqu’au trognon le peuple.
    Une belle mise en scène contre-révolutionnaire, du même tonneau URSS.

    Répondre
    • 10 novembre 2021 à 10 h 39 min
      Permalien

      @ DOWN

      Merci pour votre commentaire

      Je vous prie cependant de considérer la vie pratique – quotidienne du peuple cubain à travers ces trois vidéo remarquables.

      Pour ma part j’y vois le témoignage que le prolétariat cubain est l’un des prolétariats les plus ANTI IMPÉRIALISTES qui soit sur terre.

      Ils ne pleurnichent pas sur leur sort et sont reconnaissant à Fidel Castro d’avoir toujours rester anti-impérialiste américain malgré ses INCAPACITÉS

      Cuba ne pouvait être le centre névralgique de la révolution prolétarienne mondiale alors que les
      immenses prolétariats américian – soviétique – chinois n’étaient pas en marche vers la RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE.

      Viva le prolétariat cubain voilà le message de ces vidéos

      Robert bibeau

      Répondre

Répondre à Robert Bibeau Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *