Pr Perronne: «Ça dérange de dire la vérité, car cela contrarie des intérêts financiers colossaux»

 


Pr Christian Perronne récidive: « ce n’est pas une crise sanitaire…c’est une crise politique pour asservir la population »

CLIQUEZ POUR VISIONNER

Professeur Christian Perronne: « Ce n’est pas une crise sanitaire. C’est une crise politique pour asservir la population! » (odysee.com)

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

3 réflexions sur “Pr Perronne: «Ça dérange de dire la vérité, car cela contrarie des intérêts financiers colossaux»

  • 5 décembre 2021 à 10 h 53 min
    Permalien

    Bonjour,
    vous savez, il nous manque une clé importante pour comprendre d’où vient la puissance, l’efficacité des criminels qui gouvernent, qui imposent leurs vues.
    Toutes les générations de tous les peuples à travers l’histoire, ont toujours su qu’il existait des êtres maléfiques qui nous veulent du mal, qui cherchent à nous détruire, nous les humains.
    Le diable ne sort pas de la boîte à chapeau de nos grand-mères. Le diable et ses sujets existent. Si vous niez l’existence du diable, ils vous manquent une clé importante pour comprendre les origines de la crise que nous vivons. Dark Vador est du côté obscur de la force. C’est le diable qui change de camp, qui veut ériger son empire. Vous voyez! même le cinéma nous révèle l’existe obscur de la force, le diable, ou appelez-le comme vous voulez, selon vos croyances, vos expériences personnelles. Dark Vador est un être super intelligent, supérieur à nous les hommes; il est un être invisible, que nos yeux de chair ne peuvent pas voir. Comprenez-vous l’avantage qu’il a sur nous. En plus, ils sont nombreux ces êtres maléfiques qui cherchent à nous rendre esclaves de leurs folies; ils sont de petits Dark Vador en puissance, intelligents, invisibles…Ils sont la clé, la source, l’origine de la crise que nous vivons; ils ont des hommes qui travaillent pour eux, consciemment ou inconsciemment. Regardez l’histoire de la guerre des étoiles, ça ressemble drôlement à ce que nous vivons maintenant: le côté obscur de la force qui veut imposer sa loi.

    Si vous niez l’existence du diable, il serait temps que vous remettiez en question vos croyances. Tous les peuples à travers l’histoire savaient que le diable existe. Les peuples ont toujours eu besoin de moyens pour se protéger de ces êtres maléfiques. Nos églises chrétiennes ont la prière, le jeûne, les célébrations eucharistiques…etc. Chez nos indiens d’Amérique, ils utilisent, les sorciers, les incantations, la prière, certains sacrifices…Chez d’autres peuples, c’est un peu semblable. Les peuples du monde à travers l’histoire ne sont pas des bornés, des imbéciles qui croient à la stupidité de l’existence du diable. La plupart de ces peuples ont plus de sagesse que nos sociétés actuelles. Ayons l’humilité de reconnaître que ces peuples ont raison!
    Donc, le diable et sa multitude sont la source première de la crise que nous vivons. Leur intelligence leur donne autorité sur nous, en ce sens, ils sont plus fort que nous; en plus, ils sont invisibles, et pourtant présent. Ils manipulent les hommes!

    J’espère en avoir assé écrit. Pour ma part, j’utilise la prière. Il y a des êtres bons, de notre côté, qui s’occupe de nous. Il faut leur faire confiance. Voilà! Je pourrais encore écrire, mais je pense que l’essentiel est dit.

    Répondre
  • 9 décembre 2021 à 8 h 20 min
    Permalien

    Il y a au moins une erreur que Perronne a commise et qu’il semble ne pas avoir toujours pas comprise : croire que la vaccination (au sens « ancien » du mot) systématique et quasi-indifférenciée était/est/sera une mortifère erreur. Et en particulier imposer 11 vaccins quasi-inutiles aux bébés avant leur 18 mois.

    Se peut-il qu’il fasse partie, malgré ses lourdes responsabilités passées, de ceux dont Michel Georget dit ( intro page 12)  : « La plupart des médecins ignorent tout ce qui va suivre concernant les dangers spécifiques des vaccinations » dans cette pépite de 512 pages (2eme édition) « Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, Choisir , Assumer » (25 euros) ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *