15 réflexions sur “LES MÈMES DE LA SEMAINE. Aujourd’hui: L’INVERSION PETITE-BOURGEOISE D’UN DRAPEAU

  • 7 février 2022 à 9 h 58 min
    Permalien

    Excellent, Dans le mille. et c’est pour ça qu’ils sont facho. Ils rejettent tout ce qui est mondial. Tant bourgeois que prolo, tant rupin que bougnoule. Et cette manif avec tous ces drapeaux nationaux, bonjour la tentative pathétique pour dissimuler que c’est l’Amérique de Trump qui les téléguide tous…

    Fausse cause absolue que cette cause vaccinale. Distraction sociologique majeure… Ignorance des vrais enjeux…

    Répondre
  • 8 février 2022 à 1 h 26 min
    Permalien

    Ne t’inquiète pas le canard faisandé , tes soldoques de coeur ne vont pas tarder à intervenir ….

    Répondre
    • 8 février 2022 à 6 h 01 min
      Permalien

      Déjà que ton idole Trump a bien chialé contre les tricheries de la structure d’extorsion des fonds millionnaires ricains mirifiques du mouvement…

      Répondre
    • 8 février 2022 à 9 h 28 min
      Permalien

      Le gouvernement canadien hautement facho-compatible n’enverra JAMAIS l’armée pour déloger une manif de fachos. Si c’était le prolétariat en lutte, ils seraient déjà tous en taule. Mais des P.M.E, de camionnage… impunité totale… pignon sur rue… klaxon, klaxon, klaxon…

      Répondre
  • 8 février 2022 à 9 h 58 min
    Permalien

    @ tous

    Il y a une moitié de vérité dans ce mèmes de la semaine.

    Le problème c’est l’autre moitié que la première a pour mission de dissimuler.

    Il est incontestable que la gauche social-fasciste et que la droite classiquement fasciste tentent de s’emparer du leadership de la manif populaire spontanée des camionneurs et du million de leurs partisans en colère.

    Les premiers (la go-gauche social-fasciste) le font assis sur la clôture condamnant – condescendant les péchés mortels des manifestants désorientés par la profusion des conseils et des anathèmes de tout bord – tout côté. La go-gauche social-fasciste en veut pour preuve – la non-conformité aux canons gauchistes – des slogans – et des étendards qu’exhibent les manifestants béotiens.

    Les seconds (la droite classique-fasciste) tentent de s’emparer du leadership de l’intérieur des manifestations tirant les manifestants béotiens vers le national-chauvinisme – la réaction et la défense du « petit » capitalisme classique, soi-disant opposé au capitalisme monopoliste d’État fasciste (impérialiste) …alors qu’en réalité ce petit capitalisme de sous-traitant en est la condition indispensable.

    Les deux courants – social-fasciste et fasciste classique – s’appuient l’un l’autre – chaque secte dogmatique étant la justification et la garante de l’autre (les deux visages de Janus). Nous ne sommes pas étonné de les voir s’agités de la sorte en périphérie du mouvement populaire …Les GILETS JAUNES ont croulés sous leurs coups combinés-coordonnés.

    Quand à nous – prolétaires révolutionnaires (ni de gauche ni de droite bourgeoises) nous sommes très attentif aux mots d’ordre venus de la foule spontanée – anarchique – enragée et qui ne se reconnaît ni dans les slogans des sociaux-fascistes ni dans la défense des intérêts de la petite- et de la moyenne bourgeoisie. Ces slogans spontanés issus de la foule bigarrée – indisciplinée – non encadrée (comme ce fut le cas à Québec ou la bureaucratie syndicale liquida la manifestation programmée) donnent le pouls réel de la base – du petit peuple mobilisé, enragé.

    Nous prolétaires révolutionnaires, nous n’abandonnerons jamais notre classe sociale aux mains des réactionnaires de gauche ou de droites.

    Nous prolétaires révolutionnaires, c’est de l’intérieur du mouvement populaire – au plus près de la base – même si elle est temporairement désorientée – et manipulée – par des sectes perverses au grand plaisir des médias menteurs (rediffusés par le choeur des faussaires de gauche et de droite) – que nous mobiliserons la plèbe pour la défense de ses véritables intérêts qu’un manifestant d’Ottawa résumait si bien : « J’veux la liberté de faire vivre ma famille avec mon camion et mon travail acharné » (https://les7duquebec.net/archives/269867https://youtu.be/_LLY-_AxaGQ ) … je sais, je sais, nous sommes loin des appels à la révolution socialiste-fasciste, et cela est tant mieux… les conditions de l’insurrection populaire ne sont pas encore réunies… elles mûrissent au sein même de ces mouvements populaires spontanés – répétés … que nous saluons en toute fraternité.

    Pour la défense de nos conditions de vie et de travail !
    Pour l’abolition de toutes les mesures de contrôle et de répression contre les travailleurs !
    Pour la liberté de circuler – de travailler – de s’éduquer – d’être soigner et de ne pas être surveiller – épier – contrôler – verbaliser – réprimer – emprisonner !

    Robert Bibeau

    Répondre
  • 8 février 2022 à 15 h 48 min
    Permalien

    La « go-gauche social-fasciste » me parait ici une notion aussi imaginaire que la spontanéité de masse dans ce mouvement parfaitement orchestré et financé depuis le Texas…

    Quand au « ni de gauche ni de droite » on sait habituellement où ça débouche classiquement… à droite.

    Répondre
    • 9 février 2022 à 1 h 17 min
      Permalien

      « la spontanéité de masse financé depuis le texas imaginaire et orchestré , me parait ici la gogoche social fasciste … » t’as vu le canard grincheux on peut mélanger tout tes mots et comme une bouse ça reste et ça sent toujours la merdre !

      Répondre
      • 9 février 2022 à 8 h 15 min
        Permalien

        Ah pour mélanger les mots et embrouiller la pensée sans rien dire, tu es un champion mon Guy. et l’odeur évoquée vient de ton côté…

        Répondre
  • Ping : LE MOUVEMENT POPULAIRE DES TRUCKERS CANADIENS S’ÉTEND! La gauche et la droite désespère. – les 7 du quebec

  • 9 février 2022 à 7 h 49 min
    Permalien

    Anticapitaliste, ce mouvement? Que non. Anti-civique, simplement. L’ordre établi adore que la sédition se perde ainsi dans les causes-distractions. Il finira par leur concéder des fins de restrictions sanitaires qui s’en viennent de toutes façons. Et les masses factieuse ahuries pourront cultiver l’illusion d’avoir enfin remporté quelque chose.

    Et puis, il faut surtout que la production capitaliste se remettre à rouler, que les chaines de distribution se rétablissent, dans l’indifférence habituelle du capital envers les questions de santé publique. Ce soucis sanitaire sociétal n’a que trop duré. Mourrez s’il le faut, mais continuez de générer de la valeur.

    L’ordre établi finance ouvertement ce genre de sédition distraction. Financer la révolte, c’est contrôler la contradiction. Si le mouvement développait une vrais dimension anticapitaliste, il serait parfaitement loisible de lui couper le robinet, en faisant mousser ses errances fascisantes.

    Répondre
    • 10 février 2022 à 23 h 13 min
      Permalien

      oh le canard faisandé , intello sans couilles , c’est pas grace à ton stylo derrière ta feuille blanche que les choses vont changer tu sais ! les truckers ils ont des balls plus groses que leur camions et toi tu trouve rien de mieux que leur chier dans les botes ? tu vaut pas mieux qu’un zemmour !

      Répondre
      • 11 février 2022 à 17 h 36 min
        Permalien

        J’ai beaucoup de difficulté à corréler le volume des organes génitaux masculins (il y a des femmes dans ce mouvement, au fait, y compris au niveau décisionnel) avec l’articulation politique de ceux qui en sont affublés…

        Il faudrait m’expliquer cela, Guy, mon intellect aviaire ne le capte tout simplement pas…

        Répondre
  • 14 février 2022 à 22 h 32 min
    Permalien

    Je trouve ce meme extraordinaire de justesse et de précision pour décrire la situation…!:))) j’ai bien rigolé ! on assiste a une lutte de millionaires contre les milliardaires (tiens…ça me rappelle mon dernier voyage au bled…je développerai plus tard ailleurs à l’occasion)…Ce drapeau Canadien inversé est une superbe trouvaille d’ysengrimus qui résume un peu dans quelle galère on se trouve…. »chicane de prérogatives entre exploiteurs de tous poils » ! Très exactement mon Cher ! pendant que les masses silencieuses qui assistent à ce spectacle et à ce cirque, accusent coup après coup une flambée incroyable du coût de la vie, se débrouillent comme elles peuvent face au chômage galopant, face a leur déclassement inéluctable et réel… et face au désespoir qui gagne leur rangs au bout de l’épisode Covid qui n’a fait qu’aggraver la situation !

    Nous ne sommes certes pas concernés par ces chicanes entre bourgeois exploiteurs riches qui se paient la tête du peuple en difficulté et en agonie pour certains comme jamais auparavant… Rappelons qu’il existe encore des enfants qui ne mangent pas a leur faim au Canada, des femmes, des hommes, des jeunes et des vieux qui galèrent contre un capitalisme sauvage qui les prive de vie dans la dignité et ne reconnaît absolument pas leur droits élémentaires a l’égalité des chances et l’égalité tout court…. Je ne suis pas du tout certain que les déprimés, névrosés et suicidaires de notre société Canadienne voient dans ce genre de cirque un quelconque espoir de délivrance face à leurs maux et leurs souffrances…ou encore face à la simple reconnaissance de leurs maux par l’establishment ou par ces groupes d’intérêts qui se pavanent le cul en l’air fiers et heureux d’avoir accompli rien du tout au bout du compte !

    Je salues les Canadiens et Canadiennes de notre société qui font preuve de résilience, de clairvoyance et de détermination et résistent à la tentation de sombrer pour les trompettes des fossoyeurs de tous poils… la véritable lutte sociale que nous menons est une guerre de longue haleine qui mobilise tout le monde et un combat de fond et de longue haleine qui ne saurait être tourné en spectacle a deux sous le temps d’une manif aussi violente soit-elle pour des revendications aussi pitoyables et imprécises et qui cherchent a faire de la récupération pour le compte des droites de tout poil et l’extrême droite en l’occurrence ….comme il fallait s’y attendre encore et toujours !

    Je salues par dessus tout la vigilance et la pertinence habituelles de notre loup Ysengrimus qui en a vu d’autres et ne se laissera surement pas impressionner par ce cirque insignifiant et ridicule ….et dont la médiocrité ne fait que nous ouvrir les yeux sur ces nouveaux enjeux de droites qui tentent de nous vendre des luttes à gauche imaginaires et vides de sens ! :)))

    Répondre
  • 14 février 2022 à 22 h 42 min
    Permalien

    Merci Sam.

    Il faut rendre à Benito ce qui est à Benito. Le drapeau canadien inversé est apparu dans les premiers jours de ces démonstrations de lumpen-camionneurs. On le voit moins depuis une semaine environ. La feuille d’érable est redevenue droite depuis que l’effort critique courtichet le cède de plus en plus devant l’effort plus lancinant encore de chercher à se légitimer auprès des masses locales…

    Répondre
  • 15 février 2022 à 9 h 22 min
    Permalien

    @ Ysengrimus…

    Bon, j’ai relu un peu les propos de Robert dans les commentaires ici, et je dois dire qu’il met tout de même le doigt sur la plaie a certains passages… et qu’on ne peut pas lui reprocher… je penses qu’il parle au nom des petits camionneurs et non des riches TPE du camionnage qui ont été entraîné dans la foulée de ce mouvement et lui ont donné sa consistance et voulu exprimer de manière tout a fait louable et intègre leurs doléances et leur révolte sincère et tout leur dégoût du système et en l’occurrence la dictature de l’establishment et les mesures anti sociales de la Covid imposées au peuple.

    Robert en ce sens reste très fidèle à ses idéaux de révolte et de solidarité envers tous les mouvements qui sortent des rangs et expriment leur désaccords avec l’ordre établi .. c’est un puriste et défenseur acharné de la cause des travailleurs comme il nous a habitué dans ses analyses qui ne manquent pas de dévoiler une bonne part des réalités tordues du capitalisme ambiant… et en ce sens, Je salue sa manière de vouloir dépasser les clivages, concilier les travailleurs et prolos de tout horizons et servir l’agenda révolutionnaire populaire avec la spontanéité et la sincérité qu’on lui connaît depuis toujours !

    Il conviendra de conclure que ce rappel à l’ordre et mise en garde très justes d’ysengrimus…qui ne fait pas dans la petite dentelle avec les mots lui… ni ne s’offusque de balancer la réalité a travers l’analyse pointue des faits… peut en effet refroidir plus d’un et dégoûter un certain nombre d’esprits un peu trop cloîtrés dans leur coin… ne se doutant jamais de qui est qui et qui fait quoi dans ce bordel récupéré par la droite depuis perpette et qui tente de mobiliser à droite en se servant de causes réelles et d’enjeux importants a chaque fois.

    et j’aimes autant que cette liberté d’expression et d’opinions s’exerce, se manifeste et perdure tout le temps dans ce temple blog dédié aux causes de la justice sociale… et qui en fait toute sa richesse.

    Bien a vous deux sacrés Ysengrimus et Robert…. votre humble disciple et supporter Sam vous soutiendra jusqu’au bout ! :)))

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *