COP 26 – Stephen Guilbault est satisfait. J’ai peur!

Je me demande si les citoyens de Colombie Britannique pensent comme lui ? Après les catastrophiques feux de foret cette été, voila que maintenant c’est des pluies torrentiels qui les tourmentent et que des inondations menacent plusieurs villages.

Tout cela est causé par le réchauffement climatique. Et attention Québec ! On prédit des tempêtes de neiges et des pluies torrentiels records toute l’hiver. Et Guilbault est satisfait ?

S’il se fie sur Bill Gates et Stephen Harper de partager cette responsabilité avec les Grands Joueurs de la planète pour nous sortir de ce bourbier… ? BIG TECH à la rescousse, pour l’élaboration des règles de conduite pour l’économie mondiale, on n’est pas sortie du bois, car il n’y en restera plus de bois… bientôt !

Capitalisme de surveillance : Mais qui vont-ils surveiller, Stephen Harper ou monsieur tout le monde ? COVID-19 tombe bien, on fait fortune. Pas tout le monde… le 1% seulement. Donc, tout va bien !?!

Bien sur, BIG THEC nous dit que le problème c’es les réseaux sociaux. Il faut imposer des balises au public et laisser TOUT les réseaux à BIG TECH, naturellement ! Ils n’ont pas assez de pouvoir. On va leur en donner plus.

Et la roue tourne. Aussi les aiguilles de l’horloge grand-père marquent les minutes et les secondes car grand-papa la remonte chaque matin pour rendre reconnaissable le passage du temps et toutes les folies du monde moderne. C’est l’heure des comptes. Le progrès, comme ça a toujours été : C’est, un pas en avant, deux en arrière.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

2 réflexions sur “COP 26 – Stephen Guilbault est satisfait. J’ai peur!

  • 28 février 2022 à 17 h 48 min
    Permalien

    La modernité et le progrès sont en faillites et cela depuis la fin de la première guerre mondial mais personne ne s,en est encore aperçu. On n’a réussi jusqu’ici qu’à faire vivre leurs idéologies. La mission première de la science humaine est aussi en faillite, la science n’a pas permis à l’Homme de dominer la nature et de la soumettre à ses phantasmes et ses caprices. La nouvelle mission est de remplacer la biosphère par la technosphère, remplacer la vie par la machine, une futur faillite pour la science humaine. La guerre des oligarques ne fait que commencer. Fin de transmission

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *