La guerre en Ukraine tombe sacrément bien pour effacer tout le reste!

Par Brigitte Bouzonnie.

This article is available in 5 languages on this webmagazine : 3.03.2022-Bouzonnie-English-Italiano-Spanish

Tweet du Réveil d’Atlas du 28 février 2022 : La même semaine où une étude prouve que le vaccin Pfizer modifie l’ADN humain. Où le PDG de Moderna confirme en direct télé, que son brevet de 2018 est dans la séquence génétique du virus, l’OTAN relance la guerre du Donbass contre les civils : sachant que Poutine allait réagir.

 

Brigitte Bouzonnie : Les télévisions sont pleines d’horribles images d’ukrainiens fuyant leur pays à pieds. D’immeubles civils démolis par les bombes, comme à Karkhiv. Le chiffre tout rond en bas de l’écran de 500 000 migrants sorti du chapeau, sans que l’on sache exactement comment il a été construit. Ni par qui. Poutine voulant, semble-t-il, appuyer sur le bouton nucléaire, histoire de mettre un peu la pression. Nous ficher la trouille. La suppression de l’oléoduc, nous fournissant en gaz russe, afin que l’on se caille bien en cette fin d’hiver…

Toutes ces gracieusetés du même côté de la tartine. Le tout à manger au petit matin avec le café tiédasse. Refroidi par notre faute, vu qu’on était trop occupé à regarder la télé non équitable. (C’est une image : le matin, plutôt crever que de boire mon café froid !). N’en jetez plus : comme aurait dit Brassens : “ la farce était bien bonne et valait le coup d’oeil !” ( “Les 4 t’zarts”)

Le bourrage de crânes des sombres nigauds que nous sommes, des eunuques pour reprendre le juste mot de Philippe Djandrok, carbure à fond. Le pied sur le plancher. Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’ai l’estomac barbouillé. Retourné. Trop émotionnée pour sortir mes petites critiques acidulées, habituelles contre Macron.

Comme dit très bien mon ami Dominique Kern : “nous sommes complètement dans le virtuel”(sic). Le réel, les fins de mois difficiles, il y a belle lurette que les médias menteurs n’en parlent plus : surtout depuis 2017 avec macron, le pire Président anti social que le Peuple français n’ait jamais eu. Comme les ardoises magiques de notre enfance : on gribouillait, on faisait des ronds, des carrés : et puis, d’un coup sec du bras, il ne restait plus rien…!

De la même façon, les salaires jamais relevés depuis 2017, et plus généralement depuis les années 80. Le faux “partage” de la valeur ajoutée, où dix points sont passés du Travail au Capital. Le taux de chômage à 23% (cf article d’ELUCID du 15 novembre 2021). Le déficit incroyable de notre balance commerciale. Le retour de l’inflation. Notre secteur industriel ramené à 11% de la population active, avec la suppression de 2,5 millions d’emplois depuis 2014, tous délocalisés dans un pays à bas coût de main d’oeuvre, sans que la “gôche” n’y trouve à redire : coucou Mélenchon, coucou Quatennens… !

“L’Europe c’est la paix” nous disait-on de façon salement hypocrite. Of course, pas un mot sur la féroce concurrence des salaires à l’intérieur de la zone euro : salaire français contre salaire letton par exemple. Guerre silencieuse. Impitoyable. Digne des guerres napoléoniennes. Ses coups de canon. Autant de morts sur le carreau, comme écrit avec lucidité Diego Fusaro dan son ouvrage : “L’Europe et le capitalisme. Pour rouvrir le futur”, édition Mimésis, 2016;

Voilà. Notre non vie continue. Sans oublier les vaccins tueurs, que Macron a voulu nous inoculer de force. La nazification des États de l’Union Européenne génère leur pourrissement, ce qui a obligé les “zélites” à inventer de toute pièce la farce du Covid, rien que pour rester quelques mois de plus au pouvoir. Puis une petite guerre avec la Russie, afin qu’on parle d’autre chose.

Ne soyons pas naïfs.

Comme on disait dans les années 70 :

ON A RAISON DE SE REVOLTER !

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

Une réflexion sur “La guerre en Ukraine tombe sacrément bien pour effacer tout le reste!

Répondre à Luis Júdice Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *