Nasrallah : en Ukraine, l’impérialisme américain menace la paix mondiale

Par Hassan Nasrallah. Traduction Le Cri des Peuples.

This article is available in 5 languages on this webmagazine :
8.14.03.2022-articles-English-Italiano-Spanish

Nasrallah : en Ukraine, l’impérialisme américain menace la paix mondiale

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 1er mars 2022.

Source : video.moqawama.org.  Source secondaire : Nasrallah : en Ukraine, l’impérialisme américain menace la paix mondiale – La Voix de la Syrie

Transcription :

[…] Permettez-moi de consacrer les quelques minutes qui me restent à l’actualité (en Ukraine), car je ne peux pas ne pas en parler, même si je me contenterai de quelques commentaires rapides pour le moment.

Ce qui se passe aujourd’hui dans la bataille entre la Russie et l’Ukraine préoccupe (grandement) le monde entier. Il est d’ores et déjà clair que l’impact et les répercussions de ces événements sont considérables et dangereuses pour le monde, surtout pour la Russie et l’Europe. Nous ne savons pas dans quel sens évoluera la situation ni jusqu’où iront les choses. Il y a chez certains des craintes sérieuses que tout cela aille plus loin qu’un conflit russo-européen, jusqu’à une troisième guerre mondiale, à Dieu ne plaise. Quoi qu’il en soit, ce qui se passe est très dangereux, et tout est possible.

Indépendamment de la position que n’importe qui peut prendre vis-à-vis de la bataille qui se déroule là-bas —certains soutiennent la Russie, d’autres s’opposent à son intervention, d’autres encore restent neutres, mais je ne vais pas aborder cette question maintenant—, je veux lancer un appel, ce que font déjà beaucoup de personnes mais je tiens à y ajouter ma voix : j’appelle (tout le monde) à suivre (de près) cet événement international majeur tant dans ses développements que dans ses implications et conséquences, et à tirer les leçons de ce qui se passe chaque jour et à chaque heure. Car les événements qui se déroulent regorgent de leçons et d’enseignements sur lesquels nous pouvons et même devons nous baser, nous autres habitants de cette région, de ce pays, au sein de nos luttes et de ce qui se passe chez nous, tant pour notre présent que pour notre avenir.

Je vais seulement citer quelques exemples (des leçons à tirer). Premièrement, l’un de ces exemples qui est évoqué par de nombreuses personnes —Dieu merci, beaucoup de gens sont lucides— est le deux poids deux mesures. Le deux poids deux mesures. La Russie est intervenue en Ukraine et a mené une grande opération militaire, une guerre. Et nous voyons (avec quelle indignation) le monde entier a réagi. Bien sûr, il y a une crainte que les pays européens entrent en guerre avec la Russie, que les Etats-Unis entrent en guerre avec la Russie, mais à part combattre directement (la Russie), ils ont fait tout ce qui leur était possible de faire (pour punir la Russie) : le blocus, les sanctions, que ce soit pour les médias, l’économie, les banques, la fermeture de l’espace aérien, des détroits, des mers, des ports, par l’envoi d’armes en Ukraine, l’ouverture des portes aux bénévoles du monde entier pour qu’ils aillent (combattre) là-bas, en soutenant l’Ukraine, en glorifiant la prétendue « Résistance ukrainienne »… Vous voyez bien comment le monde se comporte.

Je préfère celui-là, il est plus conforme à la réalité en montrant le gouffre qui la sépare des falsifications politico-médiatiques… pic.twitter.com/ZH4xYPyjHm

Concernant le deux poids deux mesures, lorsque les Etats-Unis ont envahi l’Afghanistan, comment le monde a-t-il réagi face aux Américains ? Vous connaissez la réponse. Lorsque les Etats-Unis ont envahi l’Irak, et en vérité l’ont (complètement) détruit, tuant des centaines de milliers de personnes, de même qu’ils ont ravagé l’Afghanistan et tué des dizaines de milliers de personnes pour le moins, comment le monde s’est-il comporté avec les Etats-Unis ? Et dans toutes les guerres déclenchées par les Etats-Unis, qui constituent la majorité des guerres qui se sont produites dans le monde, comment le monde a-t-il réagi ? Et comment se comporte-t-il maintenant (face à la Russie) ? Comment se comporte-t-il avec l’ennemi israélien, cette entité temporaire, face à ses guerres passées et présentes contre les Palestiniens, ses guerres et son blocus contre Gaza, durant la bataille récente de « l’Epée d’Al-Quds » (en mai 2021) ? Ou dans les guerres israéliennes contre le Liban, les massacres qu’il y a perpétrés, la guerre de 33 jours en juillet 2006… Comment s’est comporté le monde ? Et comment se comporte-t-il actuellement (face à l’intervention russe en Ukraine) ? Et qu’en est-il de la guerre contre le Yémen, qui dure depuis 7 ans et entre dans sa 8e année ? Des années de bombardements, de massacres, de destruction, des enfants (tués par centaines), des épidémies, le blocus, la famine, etc. Comment le monde se comporte-t-il face à cela ? Ce point est clair (deux poids deux mesures).

.

On imagine ce que seraient vos reportages depuis le Yémen (500 000 morts, famine biblique, depuis 7 ans)…

Ah mais non c’est nos chers amis saoudiens qui massacrent avec nos bombes, circulez y a rien à voir. https://t.co/e2MYTDDoQk pic.twitter.com/i1oe1p8Nob

 

Nous devons donc nous baser sur cette réalité pour comprendre les choses. Nous sommes dans un monde qui ne respecte que les puissants. Les Etats-Unis, parce qu’ils sont puissants, arrogants, hégémoniques, tenant par la nuque de nombreux (pays et gouvernements qui lui sont asservis), peuvent commettre toutes les (agressions et) injustices sans que le monde proteste. L’un des derniers actes d’oppression commis par les Etats-Unis a été la saisie de 7 milliards de dollars de la banque centrale afghane en dépôt aux Etats-Unis. En une signature, Biden a accaparé la moitié de cet argent pour l’octroyer aux victimes des attaques du 11 septembre —alors que le peuple afghan n’a rien à voir là-dedans, si bien que cette décision est totalement injustifiée—, et décidera de ce qu’il fera des 3.5 milliards restants pour l’Afghanistan. D’un trait de plume, il a volé 3 milliards 500 millions de dollars au peuple afghan qui souffre aujourd’hui même de la faim, du froid et des besoins (de première nécessité).

Est-ce que quelqu’un dans le monde a ouvert la bouche (pour condamner cet acte) ? C’est un vol pur et simple, on ne peut plus flagrant. Personne n’a osé ouvrir la bouche ! Alors que si c’était un autre Etat qui avait fait bien moins que cela, le monde entier se serait indigné et retourné contre lui —le monde se serait dressé face à ce pays, et ne se serait pas rassis (de sitôt).

Parmi les leçons à tirer de ces événements, c’est de voir le sort réservé à ceux qui déposent les armes, les remettant à d’autres [référence à l’abandon en 1994 par l’Ukraine de son arsenal nucléaire hérité de l’URSS, et/ou aux appels incessants à désarmer le Hezbollah] et comptant sur des garanties données par telle ou telle puissance pour assurer sa sécurité. Puis, lorsque la guerre éclate, il ne leur reste qu’à appeler au secours en demandant armes et soutien.

 

Poutine ! On doit continuer à exiger qu’il arrête de mettre son pays tout près des bases militaires de l’OTAN ! pic.twitter.com/oiEqqsNSy8

 

Mais l’une des leçons les plus importantes à tirer des événements d’aujourd’hui est la responsabilité des Etats-Unis dans ces événements, confirmée par Son Excellence l’Imam Khamenei peu avant mon intervention dans un discours télévisé. Les responsables des événements actuels en Ukraine sont les Etats-Unis. Les Etats-Unis ont incité et poussé les choses dans cette direction, et n’ont jamais œuvré à une résolution politique et diplomatique de cette crise, qui n’est (en aucun cas) une crise entre la Russie et l’Ukraine. C’est une crise entre la Russie et l’Europe, entre la Russie et les États-Unis, entre la Russie et l’OTAN. Les Etats-Unis n’ont rien fait pour empêcher qu’on en arrive là, bien au contraire : ils ont TOUT fait pour en arriver là, pour que les choses aillent vers la guerre.

Et en fin de compte, ceux qui en paieront le prix, ce sont l’Ukraine et le peuple ukrainien, la Russie et le peuple russe, et l’Europe si on élargit un peu, tandis que les Etats-Unis restent posés tranquillement très loin, observant la situation, incitant (à l’escalade), envoyant des armes, empêchant les résolutions (pacifiques du conflit) et les négociations, posant des conditions, aggravant les choses, et poussant la situation dans ce sens. Tout le monde sera perdant, mais les Etats-Unis essaient d’être les gagnants dans cette bataille, et ce alors que le monde entier est en (grand) danger. Les Etats-Unis ont incité et poussé (l’Ukraine) à cette guerre, mais maintenant, ils les abandonnent, ne faisant rien de plus pour eux que prier : Biden a appelé à prier pour l’Ukraine, il va envoyer quelques armes, imposer quelques sanctions, en espérant que Dieu pourvoira au reste, et ensuite on verra bien.

 

C’est également une leçon pour tout le monde, surtout ceux qui ont confiance en les Etats-Unis, qui placent leurs espoirs en eux, qui comptent sur eux. Nous devons tous savoir que la crise actuelle, ses difficultés et les dangers qu’elle fait peser sur le monde entier, ce sont en premier lieu les Etats-Unis qui en portent la responsabilité, (eux que nous désignons comme) le Grand Satan. Cela doit être clairement présent à notre esprit et dans notre position. […]

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

3 réflexions sur “Nasrallah : en Ukraine, l’impérialisme américain menace la paix mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *