« Cette campagne permettra un débat démocratique », qu’il dit le dictateur Macron!

Par Brigitte Bouzonnie.

 

1°)-”Cette campagne permettra un débat démocratique important pour la nation”(sic).

Au cours de son intervention du 2 mars dernier, Macron a eu le toupet infernal de conclure son topo par ces mots : “Cette guerre vient percuter notre vie démocratique et la campagne électorale qui s’ouvre officiellement à la fin de la semaine. Cette campagne permettra un débat démocratique important pour la nation. Il ne nous empêchera pas de nous réunir sur l’essentiel. Je sais pouvoir compter sur vous. Votre attachement à la liberté, à l’égalité et à la fraternité, à la place de la France dans le monde. Je en cesserai jamais de les défendre et de les porter en votre nom. Vive la République, vive la France “(sic) !

Un débat démocratique” qu’il dit le dictateur Macron. C’est l’hommage du vice à la vertu ! A ce stade, chercherait-il un effet comique ?! C’est vrai qu’en matière de “démocratie”, l’agent de la CIA, bébé Clinton, en connait quelque chose. Arrivé en 2017 à la hussarde à l’Elysée, en siphonnant grossièrement les résultats des autres listes, y compris celles de l’UPR et du NPA. Grâce aux serveurs Dominion et Scytl, qui ont truqué les résultats. Même mode opératoire utilisé trois ans plus tard par Biden contre Donald Trump.

On n’a pas oublié les salles aux trois-quarts vides dans la Haute-Vienne et dans les Outre-Mer : ce qui n’a pas empêché la marionnette de Rothschild d’être créditée de 30% au premier tour, le 23 avril 2017, dès 17 heures, à la Guadeloupe, Réunion, Martinique, Saint-Martin, etc…..Et dans cette même Haute-Vienne, Dordogne, qui n’étaient pas du tout des terres de Macronisme. On n’a pas oublié la place de l’hôtel de ville quasiment vide de monde le jour de son “sacre”. Idem pour le Champs Elysées, ce qui montre la non ferveur populaire à son adresse.

Le dictateur Macron qui refuse tout débat avec les autres candidats, tellement il est incapable de se battre de façon frontale, loyale, y compris contre des candidats achetés. Corrompus. Dont aucun n’a le courage d’être véritablement anti système comme Mélenchon, pseudo “opposant” !

Le dictateur Macron qui s’est rendu lundi dernier à Poissy en tant que candidat, pour “discuter” avec les ouvriers. La couverture de presse a été maigre. Il est vrai que les questions avaient été sélectionnées à l’avance, les réponses préalablement écrites. Comme dans un sketch de Thierry le Luron ironisant sur Giscard. Lui faisant dire : “A l’avance, je ne connais pas les questions, je ne connais que les réponses”(sic).

 

2°)- Macron pourrait se maintenir au pouvoir, indépendamment du résultat des élections :

Mais ce n’est pas tout. Comme écrit Dominique Kern : “On a appris une chose c’est que les élections, si elles ont lieu, en France et si Macron était battu renvoyé aux calendes grecs, il pourrait se maintenir au pouvoir un certain temps, jusqu’à ce que la crise ukrainienne, ou que la crise tout court soit résolue …”(sic) (source : Dupond-Aignan en parle et François Asselineau ).

On le savait déjà. Notre for intérieur nous le disait : la dictature Macron n’est pas soluble avec les élections. Croire, comme tous les facebookiens sans exception, sauf Dominique et moi, que le sieur Macron, arrivé à la hussarde à l’Elysée, en siphonnant grossièrement les résultats des autres candidats. Le même qui a fait 2,22% des suffrages en 2020. Donc que le sieur Macron allait légalement, courtoisement quitter l’Elysée, s’il était battu aux élections présidentielles : c’était se mettre le doigt dans l’oeil jusqu’à l’omoplate.

Bien sûr, il y a des ahuris “citoyennistes”, portant d’étranges tee-shirts sur lequel est écrit : “aux urnes citoyens”. Qui vous font croire fallacieusement : “je vote, il dégage” (sic). Mais, dans la réalité, ce n’est pas vrai. Les zélites libérales mondialistes ne dégagent jamais. Elles se cramponnent au Pouvoir comme les poux dans la tête des enfants pauvres.

On s’est tapé Giscard le libéral 7 ans. Le cagoulard et menteur Mitterrand 14 ans. Et Macron, bébé Clinton, créature de la CIA, tout le temps qu’il voudra, afin de tuer salement le peuple français. Et surtout, bénéficier d’une immunité juridique contre l’action judiciaire engagée par l’avocat Reiner Fuelmich pour crimes contre l’Humanité dans la gestion du Covid.

Macron doit répondre de tous les morts causés par les odieux choix de gestion de la pandémie de Covid : planification de la pandémie depuis les années 2000 avec les exercices de simulation de pandémie de virus appelés ‘“Dark winter” de Bush junior et Dick Cheney, qu’il ne pouvait pas ne pas connaitre. Absence scandaleuse de masques entre mars et mai 2020. Frontières sciemment ouvertes. Absence de contrôles aux aéroports. Premier confinement générant un million de chômeurs. 15 millions de dépressions nerveuses. Tests PCR truqués (faux positifs). Vaccins anti Covid Pfizer, Moderna, Astrazeneca tueurs. Personnes âgées scandaleusement non soignées…

Comme dit Reiner Fuelmich, nos dirigeants ne sont plus dignes d’être nos dirigeants. Il faut que les Peuples s’organisent. Recréent un nouveau système de santé, économique, politique.

Macron a bloqué le système constitutionnel. Tout fonctionnement politique. Désormais, tout va se jouer au rapport de forces. Dans la rue. On souhaite que l’armée se bouge….

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

2 réflexions sur “« Cette campagne permettra un débat démocratique », qu’il dit le dictateur Macron!

Répondre à Trafalgar Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *