En Ukraine, le drapeau rouge et noir n’est pas anarchiste, il est nazi ! vidéos

https://mai68.org/spip2/spip.php?article11130

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
24-26.03.2022-Maes-luxemburg-orlov

L’image : les drapeaux du « Secteur Droit » groupe nazi ukrainien

Cette image est extraite du film de Paul Moreira « Ukraine : les masques de la révolution », passé sur Canal+ en 2016. Ce film est disponible dans un encadré en bas de l’article.

L’enquête déconstruit l’image lisse d’un mouvement qui a inspiré le public occidental, alors que trois mouvements néonazis étaient présents aux côtés des manifestants à Kiev fin 2013 et début 2014. De là, ils ont infiltré les institutions gouvernementales en Ukraine et, avec une aide militaire, financière et technologique considérable des forces de l’OTAN et des agences de renseignement occidentales, ont progressivement pris le contrôle des forces militaires du pays et les ont dirigées pour lancer une « opération anti-terroriste » qui visait les Russes ethniques opposés à la révolution de Kiev.

Le documentaire conclut que le gouvernement des États-Unis a été le principal moteur du changement de régime à Kiev, et que sans les contributions essentielles des extrémistes d’extrême droite en Ukraine, cette évolution en 2014 n’aurait pas été possible.

Les nazis ukrainiens dirigent en fait l’Ukraine

En réalité, les nazis ukrainiens sont au service de l’OTAN.

Si on regarde les choses de façon ponctuelle ; alors oui, c’est la Russie qui a envahi l’Ukraine. Mais, si on les regarde de façon globale, c’est l’OTAN qui se sert de l’Ukraine pour attaquer la Russie. La Russie n’avait pas le choix, il lui fallait réagir. Comme disent les anglais, c’était « do or die » (si tu ne fais rien, tu meurs).

En fait, depuis l’effondrement de l’URSS, les Américains veulent démembrer la Russie comme ils ont fait avec la Yougoslavie. L’OTAN a absorbé un à un tous les pays de l’Europe de l’EST. Il manquait l’Ukraine pour s’approcher complètement de la Russie.

Il n’y aurait pas eu cette guerre si l’OTAN avait signé un papier qui promettait que l’Ukraine n’entre jamais dans l’OTAN.

N’oubliez pas aussi que cela fait depuis 2014 que les républiques communistes du Donbass (est de l’Ukraine), qui ont fait sécession pour réagir contre le coup d’État nazi, appellent la Russie au secours. Les nazis ukrainiens ont déjà tué 13 000 personnes au Donbass (le chiffre est un peu vieux).

Les Russes n’avaient pas le choix. Et ils font ce qu’ils peuvent pour limiter les pertes civiles. C’est pourquoi ils avancent si lentement :

https://mai68.org/spip2/spip.php?article11111

Les Russes n’ont vraiment aucun intérêt à un massacre. En plus ils ont des scrupules, contrairement aux nazis ou aux Américains qui les dirigent. Les USA, c’est un pays qui a été construit avec les bras des esclaves noirs déportés depuis l’Afrique sur un territoire intégralement volé aux Indiens en les tuant tous.

Avant le coup d’État du Maïdan en 2014, c’est un pro-russe qui dirigeait l’Ukraine et il avait tout de même été élu. Ce que je veux dire, c’est que ce n’est certainement pas l’ensemble de la population ukrainienne qui est anti-russe. Au contraire. Je ne vois donc pas l’intérêt qu’auraient les Russes de tuer des Ukrainiens à l’aveugle. Cela ferait devenir anti-russe même les pro-russe.

Par contre, du coup, je vois bien l’intérêt des nazis qui combattent contre la Russie en Ukraine de tuer des gens à l’aveugle et de dire que c’est les Russes qui ont fait ça.

C’est le bataillon AZOV, donc les nazis, qui ont bombardé le théâtre de Marioupol

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, citant « les réfugiés qui se sont échappés de la ville et un militant capturé d’Azov », a également estimé qu’il pourrait y avoir des otages de la population locale dans le théâtre, dressant un parallèle avec le massacre d’Odessa.

Le 2 mai 2014, 48 personnes s’opposant au coup d’Etat de Maïdan avaient péri dans le terrible incendie de la Maison des syndicats d’Odessa, dans laquelle elles s’étaient réfugiées alors qu’elles étaient poursuivies par des nationalistes radicaux.

« Une telle méthode peut choquer ceux qui ne connaissaient pas ces méthodes auparavant, mais c’est précisément cette méthodologie qui sert de base à l’idéologie et à la philosophie de ceux qui ont brûlé la Maison des syndicats [à Odessa]. C’est exactement ce qu’ils ont fait. Ils ont enfermé des civils — non pas en tant qu’otages, mais en tant que victimes — sur le territoire d’un site civil. Et la Maison des syndicats est un site civil. Le théâtre dramatique de Marioupol est un site civil. Ils les enferment là-bas puis les sacrifient », a déclaré Maria Zakharova lors d’une conférence de presse le 17 mars 2022.

« Vous pourriez penser qu’il s’agit là d’une expression figurée, mais non, cela a un sens profond. Ce sont de véritables victimes sacrées de la part de ceux qui professent le néonazisme. Ils considèrent que c’est normal », a-t-elle ajouté.

C’est aussi ce qu’avait fait la division SS Das Reich à Oradour. N’oublions pas que le régiment AZOF se considère comme une résurrection de Das Reich.

Une autre vidéo passée sur France 3 en 2015 est disponible dans le même article. Elle parle de la division Das Reich dont s’inspire le bataillon AZOV. Elle parle aussi des nombreux oradour qu’elle a commis.

Le grand jeu

En fait, les anglo-saxons font la guerre à la Russie depuis 1813. Et ce n’est pas la Russie qui est venue placer ses soldats en Irlande, ou aux pieds de l’Angleterre. C’est bel et bien les Anglais qui sont venus avec leurs soldats aux pieds de la Russie, par exemple en Afghanistan.

Ensuite, l’Angleterre a passé la main à sa fille américaine, les USA. La période communiste n’a été qu’une excuse de plus pour les dirigeants anglo-saxons auprès de leurs peuples pour faire la guerre à la Russie : Ford, Rockefeller, le grand père de G.W. Bush, etc. ont financé Hitler et les nazis pour qu’ils essaient de détruire l’URSS :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3490

Mais Hitler s’est loupé et l’URSS nous a débarrassé des nazis. À noter que le grand-père de G.W. Bush a fait fortune en utilisant les prisonniers des camps nazis comme esclaves :

http://mai68.org/spip/spip.php?article8537

Ensuite il y a eu la guerre « froide ».

Et, après la période communiste, la guerre contre la Russie a bien sûr continué. Et cela étonnera-t-il quelqu’un que les Amerloques utilisent à nouveau des mercenaires nazis pour combattre les Russes en Ukraine ?

http://mai68.org/spip2/spip.php?article1434

https://mai68.org/spip2/spip.php?article11015

Vous pouvez retrouver tout ça dans le même article :

https://mai68.org/spip2/spip.php?article11130

(Avec notamment la vidéo de Paul Moreira passée sur Canal+ en 2016, qui raconte en particuler le massacre à la maison des syndicats d’Odessa en 2014. ET la vidéo passée sur France 3 en 2015 sur la division Das Reich , et ses nombreux Oradour. L’actuel bataillon AZOF s’inspire de Das Reich !)

Bien à vous,
do
http://mai68.org

 

 

 

 

 

8 réflexions sur “En Ukraine, le drapeau rouge et noir n’est pas anarchiste, il est nazi ! vidéos

  • 23 mars 2022 à 15 h 10 min
    Permalien

    Shalom

    Merci de supporter les positions du gouvernement d’extrême droite Israélien sur ce blog

    Ce billet entre autres centaines de billets supporte la position officielle d’israel et nous vous remercions pour votre solidarité.

    Israël supporte a 100% Vladimir Poutine depuis toujours, exactement comme vous faites, le gouvernement Israélien vous est infiniment reconnaissant.

    Israël n’a jamais condamné la Russie, ni en Ukraine, ni en Crimée, ni en Géorgie, ni en Tchétchénie, et même pas lorsque les alliés Serbes de Moscou bombardaient les marchés de civils en Bosnie, elle n’a jamais reconnu qu’il y avait des meurtres et des génocides tout comme vous !

    Israël n’a jamais appliqué ou reconnu la moindre sanction occidentale contre Poutine, et elle vient de refuser aux Ukrainiens la vente de son logiciel d’espionage PEGASUS, que l’entreprise Israélienne NSO détenue par l’État d’Israël a fournit a Vladimir Poutine et a une brochette de dictateurs Arabes

    Israël a refusé de vendre sa technologie de  »dome de fer » a l’Ukraine en 2019, par Netanyahu aussi

    Israël n’hésite pas a se servir dans les coffres des USA en milliards tous les ans, et n’arrête pas de leur planter le couteau dans le dos en plein jour, et en dépit de leur réactions choquées et outrées, elle sait que les USA seront les premiers a la défendre et défendre ses politiques de colonisation, tout comme l’extrême gauche occidentale le fait. Merci encore.

    Merci, Merci, Merci encore a vous tous de supporter continuellement la politique d’Israël sur ce blog, de supporter la colonisation de la Palestine, et de supporter la mort de millions d’innocents mais  »traitres » qui osent défier Poutine.

    Vive Poutine, Vive Israël, Vive l’extrême gauche… même combat !

    Shalom du fond du coeur !

    Répondre
  • 25 mars 2022 à 14 h 34 min
    Permalien

    L’Allemande est loin d’avoir dit son dernier mot…

    «La militarisation rapide signifiera que l’Allemagne redeviendra la plus grande puissance militaire d’Europe, menaçant la Russie mais aussi, à terme, un rival potentiel des États-Unis eux-mêmes. Nous verrons combien de temps durera l’acquiescement allemand aux exigences étasuniennes. Si la Russie est sévèrement battue, l’Allemagne jouera un rôle majeur dans son démembrement et remportera une grande partie du butin. Si ce n’est pas le cas, et qu’il ne reste qu’un croupion de l’ouest de l’Ukraine, il sera très sensible au contrôle allemand, comme l’est déjà l’Europe de l’Est. Après tout, c’est l’Allemagne qui a poussé l’Ukraine à adhérer à l’UE en 2013, et ses services secrets ont suscité les manifestations de Maïdan, en utilisant des groupes fascistes ukrainiens.»

    réf. : https://www.legrandsoir.info/nous-concourrons-pour-gagner-le-xxie-siecle-et-le-pistolet-de-depart-a-retenti-president-biden.html

    L’Ukraine est un lieu de pèlerinage de choix pour les néonazis, avec la formation de la légion étrangère du faux juif Zelinsky.

    Répondre
  • 25 mars 2022 à 20 h 50 min
    Permalien

    @ Valk,

    l’Allemagne de 2022 n’est pas l’allemagne de 1933 ! et ce n’est pas un budget de 100 milliards d’euro qui va lui permettre d’égaliser avec les américains ou les russes en terme de puissance militaire, eux ça fait plus de 70 ans et depuis Yalta qu’ils accumulent la ferraille, autant que la recherche et développement en plus des armes de toutes sortes… en plus de posséder les territoires qui leur permettent tout ceci et l’hégémonie internationale qui finance aussi tout ceci…

    l’allemagne fera c’est certain quelques petits miracles avec ce premier budget, mais surtout pour retourner a la course de l’armement et l’export de ce dernier duquel elle était exclue depuis 70 ans ! il faudrait a l’Allemagne pas moins de 10 ou 15 ans pour rattrapper son retard et autant d’argent pour arriverr a bâtir une puissance de 1er ordre mondiale… ! et il faudrait qu’elle trouve du territoire pour développer des armes supersoniques ou faire des essais nucléaires militaires si elle désire vraiment s’aligner avec les USA, la Chine ou la Russie, or qu’aujourd’hui c’est impossible, et personne ne lui cédera de territoire pour le faire, même si elle voulait louer le Sahara Africain, ce Sahara grouille de vie et d’intérêts occidentaux, Russes et bientôt chinois !

    Répondre
  • 27 mars 2022 à 21 h 46 min
    Permalien

    Salut Sam! moi je te parle de 2022, dernièrement l’Allemagne remilitarise pas à peu près…gros changements de cap à plusieurs niveaux.
    Pour t’aider à comprendre ce que je veux dire, lire l’article d’Isabelle Labeyrie, France info, du 28 fév. 2022.
    réf. : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-monde-est-a-nous/guerre-en-ukraine-lallemagne-change-de-paradigme-militaire-face-a-linvasion-russe_4964838.html

    extrait : «L’invasion russe en Ukraine bouleverse l’ordre mondial et crée une véritable révolution en Allemagne. En quelques jours seulement, Berlin a remis en cause tous ses fondamentaux en matière de politique étrangère et de défense. C’est un revirement historique.»

    Beaucoup de changements dans l’air.. pas seulement en Europe, mais j’ajouterais sur la planète qui, en passant, AGONISE à cause du comportement de l’être humain. Cette invasion de l’Ukraine va couter très cher, un recul des acquis sur l’autre guerre, pas mal plus importante, je veux dire, celle des atteintes climatiques directes causées par notre mode de vie sur terre. Même si la Covid a donné un répit, l’être humain ne lâche pas prise facilement sur ses chers habitudes et sur le capital qu’il amasse au détriment de la Nature qui a ses limites. Malheureusement, je constate qu’il y a deux classe d’humains, ceux qui ont une conscience et ceux qui ne vivent que par l’égo. J’ai toujours été en rébellion contre les sans conscience, ces faux ignorants qui n’ont que cette réplique d’aveugles stupides à offrir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *