Macron est un gangster qui a fait passer la France du sixième au trentième rang mondial!

Par Brigitte Bouzonnie.

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
5.04.2022-Bouzon-Boucha-Janvier-English-Italiano-Spanish

 

Macron est un gangster. Macron est un marlou. Macron est un imposteur dépêché en 2017 par l’Etat profond américain pour détruire la France. Ce qu’il a fait avec brio. En cinq ans, “grâce” à lui, notre pays est passé de la sixième à la trentième place mondiale.

Macron est un dirigeant pour qui la vie humaine n’a aucune d’importance. La mort de masse aussi.

1°)-Macron a semé partout la misère et la pauvreté : n’en déplaise au narratif officiel, jamais le chômage et la pauvreté n’ont été aussi élevé. Désormais, un ras de marée de pauvreté recouvre notre beau pays, comme le dénonçait hier encore le regretté Julien Lauprêtre, président du Secours Populaire. Une pauvreté frappant surtout les classes populaires déjà les plus fragiles.

Mais aussi et c’est nouveau les classes moyennes, analyse l’économiste marxiste Vincent Gouysse dans son article : “Le petit train de l’horreur, du 4 juillet 2021 pour le site Les 7 du Québec. Par exemple, suite au premier confinement (17 mars 200-10 mai 2020) et arrêt total de l’économie meurtrier, on a compté 1 848 plans sociaux. Un million de chômeurs et pauvres supplémentaires. (voir: Résultats de recherche pour « gouysse » – les 7 du quebec )

La pauvreté est un crime contre l’Humanité commis sciemment par le Nouvel ordre mondial. Macron à sa botte. Un document officiel du Forum français de Davos écrivait noir sur blanc que la pauvreté est un moyen (parmi d’autres) d’arriver au Grand Reset. La pauvreté en France n’est donc pas une “erreur”, comme le dit la fausse “gôche” aux ordres de Macron. Elle est 300% volontaire.

La pauvreté est une horreur. La pauvreté est un crime commis sciemment à chaque heure du jour et de la nuit, notamment depuis 2017 contre les faibles et les innocents. Un crime commis dans et par l’indifférence générale. Aucun candidat, pendant cette campagne présidentielle, pour dénoncer comme il se doit, le manque d’argent de 80% des français qui ont du mal à boucler leur fin de mois !

Honte à Macron et à cette classe politique pourrie qui se tait. Honte à notre belle culture humaniste, celle des Lumières et de Rousseau, dont la devise était : “consacrer sa vie à la vérité”. Vérité aujourd’hui souillée, piétinée, au profit du Mensonge triomphant, devenu la pierre angulaire de la société française 2022 avec des médias et un personnel politique corrompus. Honte à cette grande nation que fut la France, qui sut jadis faire la Révolution, au nom d’une certaine idée de l’Homme.

Il faut que cela cesse. Il faut appeler ce crime de la misère par son nom. Il faut se battre de toutes ses forces. Lutter frontalement contre toute forme de pauvreté.

2°)-Macron est responsable des morts de la pandémie de Covid :

La pandémie de Covid a été organisée à l’avance, planifiée, afin de diminuer de façon drastique le nombre d’êtres humains sur notre planète. Ainsi, dès 2002, Georges Bush et Dick Cheney organisaient les “dark winter”, exercices de simulation militaire en réponse à une pandémie de variole. les populations étaient confinées, toutes vaccinées. Et les médias étaient chargés de “gérer” les peuples, obtenir leur paix sociale. On se réfèrera à l’excellent article rédigé par mon amie Monika Karbowsk et intitulé : ‘En 20 ans la pandémie grippale gérée comme une guerre bio-terroriste? postée sur lettre politique indépendante.

Comme analyse avec lucidité l’avocat Reiner Fuelmich : “Cette pandémie était prévue, a fait l’objet d’une longue planification. Faisant partie de leur agenda depuis des années. Cette panique a été conçue par des psychologues, des psychiatres. Une propagande a été relayée par les médias traditionnels.”(sic).

Après ce massacre planifié, nos dirigeants ne peuvent plus être nos dirigeants. En particulier, le sieur Macron, chouchou du nouvel ordre mondial, doit dégager le plus vite possible.

Heureusement, le Peuple est déconnecté de ce système corrompu et criminel. Il doit créer son propre système de santé, d’éducation, économique. Politique avec un pouvoir à la base, comme el propose le programme du Rassemblement Pouvoir au Peuple.

3°)-Macron a fait brûler Notre Dame de Paris :

On a vue flamber la cathédrale Notre Dame de Paris en une heure chrono !

Ce qui est étrange c’est que N-D de Paris, dont la toiture de 140 mètres sur 40, flambe en 1 heure chrono ! Dans la nature, c’est impossible !

Or, deux mois avant, une entreprise est venue, autorisée, pour pulvériser sur toute la charpente un produit contre les insectes du bois. Or ce n’est pas ce qui a été employé mais une solution hautement inflammable qui a fait une pellicule autour des poutres !

Ce produit de type THERMITE et pas « anti- termites » est composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium ce qui donne une couleur acajou obtenue après la pulvérisation et la couleur des flammes jaunes-orangées de l’incendie.

C’est de l’aluminothermie, utilisée entre autres pour souder les rails du TGV Depuis Février le produit, sans doute associé à une colle, a séché et s’est solidifié sur les poutres comme une pâte devenue très fine, une sorte de vernis, sauf que ce n’était pas du vernis.

Le 15 Avril, il ne suffisait plus que d’un vrai « pot thermique » générant une chaleur intense de 2 200 degrés pour percer la toiture par sa très forte température et allumer ainsi toute la charpente pré-imbibée située juste en dessous du toit.

Le pot thermique a été placé par la personne vue sur le toit avec des flammes jaunes-orangées qui a mis le feu. Après l’amorçage sur le toit, le feu a gagné toutes les parties pulvérisées pendant la fausse désinsectisation.

Sous l’action des lances incendies, le feu augmente dans un 1er temps car l’eau active ce type de pyrotechnie avec des crépitements intenses et même de petites explosions.

Si l’eau active ce genre de feu c’est en raison de l’extrême chaleur produite. En effet l’eau se catalyse au-dessus de 1 100 degrés libérant ainsi ses 2 gaz : l’hydrogène et l’oxygène, d’où les flammes sur un bois qui d’ordinaire n’en fait pas. Flammes dues à ces deux gaz

: H² et O s’additionnent à l’oxyde de fer et à l’oxyde d’aluminium augmentant la combustion.

Un pot thermique est capable de détruire un char, c’est pour ça qu’il a été inventé. En produisant une chaleur de 2 200 degrés, il place au double de la valeur de sa catalyse ( séparation en gaz ) l’eau, dont la catalyse est à 1 100 degrés, c’est pourquoi la charpente a fait comme un feu de paille sous les lances à incendie, les pompiers ne sachant pas à quel genre de feu ils avaient à faire.

Il est impossible qu’une telle masse de bois très dur de plus de 800 ans, des poutres de 40/40 de côté brûlent en 1 heure, sans produit additionné.

Il s’agit donc d’un attentat grandiose imaginé par macron. Soigneusement calculé. Et qui ne peut être que l’œuvre d’un esprit pervers de la pire espèce, venu de l’Etat profond américain. Et naturellement dans la supposée vraie “gôche” de la France insoumise, personne ne moufte.

 

5°)- La France serait aux côtés du bataillon Azov ukrainien !

Selon un article rédigé par Réseau Voltaire du 1er avril 2022, s’appuyant une source russe et une source ukrainienne : on nous assure que des soldats français du Commandement des opérations spéciales sont actuellement à Marioupol (Ukraine) aux côtés du régiment Azov.

Le 30 mars, cinq hélicoptères ukrainiens ont tenté de fuir Marioupol, le fief du régiment Azov. Deux ont été abattus. Les survivants ont été faits prisonniers par l’armée russe. Ils ont immédiatement parlé.

Les soldats du Commandement des opérations spéciales sont placés pour toutes les questions logistiques sous les ordres du chef d’état-major des armées, le général Thierry Burkhard, mais ils tiennent leurs ordres directement du chef des armées, le président Emmanuel Macron.

6°)- Macron est responsable de la gabegie des cabinets conseil : 2,4 milliards d’euros dépensés en consulting, pour détruire l’Etat français.

Macron a accéléré la pratique des cabinets conseil, faisant doublon avec l’administration française : résultat : une gabegie de 2,4 milliards d’euros a été dépensée pour ces Messieurs-Dames. ce chiffre est donné par les Matthieu Aron, Caroline Michel-Aguirre, auteurs de l’ouvrage : “Les infiltrés. Comment les cabinets conseil ont pris le contrôle de l’Etat”, Allery édition, 2022;

Mais le scandale des cabinets conseil n’est pas seulement financier.

Dans un article publié sur le site “Les 7 du Québec”, l’auteur (Communia) analyse le scandale des cabinets conseils comme une bataille pour le contrôle des espaces de prise de décision dans l’État entre deux fractions de la classe dirigeante : d’une part, la bureaucratie classique ; d’autre part, le capital libéral des cabinets conseil. Sachant que Macron est « l’idole des consultants », représentant l’assaut de l’État par la bourgeoisie patronale libérale : son programme et ses méthodes.

Cette analyse marxiste est stimulante. Pour autant, et à la différence de la posture “neutre” de Communia, nous ne sommes pas des techniciens en blouse blanche, en train de regarder le devenir des cabinets conseil au microscope. Mais une militante politique et de contre information ayant rédigé un programme de rupture avec le capitalisme libéral et mondialisé en 35 points pour le rassemblement “Pouvoir au Peuple”.

Aussi, nous ne renvoyons pas dos à dos la pratique honteuse, scandaleuse, des cabinets conseil développée par le sieur Macron. Et la culture normative de haut niveau de la fonction publique. Comme dit Christophe Ramaux, les cabinets conseil visent à “externaliser” l’action publique (voir son interview du 2 avril sur le site QG). Et j’ajouterai : “Saper, détruire, dévaster, éroder, démolir l’Etat français, pour accélérer la venue du Grand Reset.

En clair, Macron a cherché à détruire sciemment la fonction publique traditionnelle.

Inversement, le capital culturel de la fonction publique classique vise à préserver l’Etat français. Lui donner une identité culturelle. Le rendre plus fort.

Contrairement à Communia, on ne sera pas “neutre”. Dans notre lutte contre le capitalisme mondialisé, il faut défendre la fonction publique traditionnelle. Lui redonner tous ses pouvoirs.

Car toute la question est de savoir ce qui va se passer “après”. Le 27 mars 2022 sur France Inter, la Ministre de la réforme publique, Amélie de Montchalin annonce “une baisse du recours aux cabinets conseil de 15%”(sic). Mais, après le tremblement de terre que nous venons de vivre, -pas un seul média, y compris modéré, qui n’ait tiré au bazooka contre McKinsey et ses frères, même l’Obs, libération, Médiapart, l’Express, France Inter, BFMTC, etc.. : on peut s’interroger sur l’usage même des consultants dans la fonction publique tout au long de l’année 2022. Surtout si Macron n’est pas réélu….

Au sein du Rassemblement Pouvoir au Peuple, nous demandons fermement l’élimination définitive des cabinets conseils dans la prise de décision publique voulue par Macron. Ces cabinets, symbolisant à tort la “modernité” de l’administration publique. Et qui en réalité se contentaient de produire des power point de l’existant, sans jamais une seule idée originale !

Nous demandons la mise au rancart des cabinets conseil. Et parallèlement, nous préconisons une grande réforme de la fonction publique, afin qu’elle soit consolidée, fortifiée, renforcée, relégitimée…

7°)- Macron responsable du scandale Alsthom :

Macron est gravement responsable de la vente de l’entreprise française Alsthom aux américains : General Electric. Contrairement à la légende qu’il s’est inventée, macron n’a pas été un simple “collaborateur”(sic), comme le montre l’ouvrage de Gérard Davet et Fabrice Lhomme intitulé : “Le traitre et le néant”, édition Fayard, 2022.

Pour leur chapitre sur Alsthom, les auteurs du livre ont interrogé Olivier Marleix, député LR, gaulliste social (au passage comme Roland Heurteaux, ex-conseiller de Philippe Seguin, dont nous avons rendu compte du très bon livre : “L’homme, -Macron-, qui n’aimait pas la France”). Donc, Olivier Marleix, lanceur d’alerte dans l‘affaire Alsthom parle sur l‘affaire Alstom. Auteur d’un ouvrage au titre significatif en mars 2021 : “Les liquidateurs”.

En clair, Macron a bradé une partie du patrimoine stratégique industriel hexagonal pour favoriser ses amis de Général Electric. Pire encore, après avoir présidé une commission d’enquête chargée d’examiner les décisions de l’Etat en matière de politique industrielle, Marleix évoque une prise illégale d’intérêts et de corruptions, soupçons dont il fait part au Procureur de Paris début 2019. Naturellement, ce dernier se dépêche de ne pas agir !

Et Marleix de poursuivre son récit : “la cession de la branche énergie d’Alstom au géant américain General Electric en novembre 2014, c’était la vente de 56 réacteurs nucléaires et toutes les turbines de propulsion de nos sous-marins nucléaire comme le De Gaulle”(sic)… Une paille me direz-vous ! De fait, la cession fut acceptée pour la modique somme de 12 milliards d’euros.

Marleix effectue aussitôt un signalement au titre de l’article 40 du code de procédure pénale qui enjoint tout fonctionnaire ou autorité élue, de dénoncer à la Justice un crime porté à sa connaissance. Il faut savoir qu’aux Etats-Unis, Kron, dirigeant de Alstom, a fait l’objet d’une amende record de 700 millions d’euros, pour avoir versé 75 millions de pots-de-vin dans différentes ventes. Or, malgré le passé judiciaire douteux de Kron, la Justice française n’a ouvert aucune procédure contentieuse.

De plus, la procédure de contrôle des investissements étrangers a été contournée. Marleix écrit : “le Ministre de l’économie en poste entre 2012 et 2014 a été court-circuité, au profit de la Présidence de la République, où Macron est Secrétaire-Général adjoint”(sic)..

En 2012, une étude très secrète d’un montant de 200 000 euros sur une éventuelle vente d’Alstom est effectuée par AT Kearney. Selon Marleix, Naturellement, Macron est à l’initiative de cette étude. l’étude est examinée par l’APE, et non la DGE comme elle aurait du l’être. Cela tombe bien : David Azema de l’APE est un pote de Macron.

De fait, à l’occasion de la vente d’Alstom, ses dirigeants ont versé la coquette somme de 265 millions d’euros pour payer les intermédiaires. Et ce n’est pas un cas isolé : entre 2014 et 2016, lorsque Macron est Ministre de l’économie, on constate un affairisme effréné : vente d’Alstom, mais aussi de Lafarge, Technip, STX-Chantiers, Safran Identity, Aéroport de Blagnac à Toulouse…! Le patrimoine industriel de la France est vendu à la criée deux euros cinquante. On comprend ensuite que le poids du secteur industriel en France ne soit plus que de 11% de la population active contre 18% en Allemagne. Et que nous ayons perdu 2,5 millions d’emplois salariés depuis 1978 !

Sur la forme, ce compte rendu précis du chapitre du livre de Davet/Lhomme vise à contre balancer les interviews de ces deux auteurs. J’en ai écouté plusieurs, toujours très vagues. A aucun moment, il n’ y a eu de récit fidèle de l’affaire Alsthom, médias aux ordres obéissant aux consignes de silence du sieur Macron !

Sur le fond, Macron est un gangster qui a bradé honteusement notre appareil productif, “mondialisation heureuse”, achats forcenés de masques, ordinateurs et ciment à la Chine obligent. Quand l’économiste marxiste Vincent Gouysse nous rappelle que la Chine est la première puissance industrielle mondiale. Macron a surtout bradé la souveraineté de la France en vendant nos savoir faire industriels les plus rares aux américains.

Au vu de tous ses crimes cités ci-dessus, je déclare solennellement que Macron n’est pas digne d’être seulement candidat de la Présidentielle. Ce qui m’étonne, c’est d’être seule à le dire. Quand les autres se résignent déjà. “Oublient” de critiquer Macron, comme un Mélenchon arriviste et vénal….

Ne nous taisons pas, l’heure est grave….

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

7 réflexions sur “Macron est un gangster qui a fait passer la France du sixième au trentième rang mondial!

  • 6 avril 2022 à 3 h 19 min
    Permalien

    Les macronphiles – , soit financièrement intéressés, soit mougeons, soit aveugles et sourds plus ou moins politiquement incultes – vont, quoique minoritaires, nous renouveler le bail à l’Elysée du gamin de Brigitte, vu la totale incohérence de notre mode de désignation gaullo-gaullien du président de la ripoublique abusivement qualifiée de démocratique. C’est leur droit mais …..

    Répondre
  • 6 avril 2022 à 18 h 08 min
    Permalien

    Après le mensonge planétaire de la tyrannie étatique du Coronavirus, voici donc venu le temps de l’union sacrée autour des falsifications historiques du gouvernement du spectacle mondial pour nous soumettre aux gangs capitalistes regroupés derrière Macron, l’Otan et la crise généralisée du taux de profit…

    Répondre
    • 7 avril 2022 à 10 h 28 min
      Permalien

      Très juste. Mais il est permis de se battre de toutes ses forces cotnre cet avenir apocalyptique.

      Répondre
  • 8 avril 2022 à 3 h 37 min
    Permalien

    J’ai hâte de voir tous ces salopards pendus place de la concorde.

    Répondre
  • 8 avril 2022 à 17 h 19 min
    Permalien

    Très bel article, Brigitte ! Et une hypothèse très intéressante sur l’incendie de Notre Dame…. Avec ces psychopathes, tout est possible !

    Répondre
    • 23 avril 2022 à 0 h 01 min
      Permalien

      Merci Vincent d’apprécier ce texte dans lequel j’ai mis beaucoup de moi.

      Répondre

Répondre à Luis Júdice Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *