La guerre financière est mal engagée pour le bloc occidental

Par Alastair Crooke.

L’attitude radicale adoptée par l’Occident à l’égard de la Russie risque de faire s’effondrer tout le système économique avec lequel il a imposé sa domination sur la planète.

Ces « guerres » sont de plus en plus considérées en Occident comme des événements existentiels – c’est-à-dire des événements « tout ou rien » – et leur portée s’élargit. Pourquoi guerres au pluriel ? Eh bien, l’affrontement militaire en Ukraine est sur le point d’atteindre son paroxysme ; la guerre concernant les changements radicaux apportés par la Russie à l’ordre monétaire mondial plonge les États occidentaux dans un tourbillon sans voix ; l’Europe est au bord de l’abîme économique ; et la « guerre » Russie-Chine visant à réorganiser les « règles » mondiales arrive elle aussi à son terme (bien qu’elle voyage à un train légèrement plus lent).

La guerre PSYOPS de l’Occident, cependant, est vraiment dans une classe à part. Le mur de toxicité qui gonfle, s’élève et s’écrase sur les rivages de la Russie représente une tempête marine comme nous n’en avons jamais vue. Son intention est clairement de noircir le président Poutine au-delà du « mal », d’en faire un démon satanique si tordu que tout oligarque russe sain d’esprit se précipitera pour le remplacer par une figure plus docile, semblable à Eltsine.

Seulement, cela ne fonctionne pas. Les responsables occidentaux derrière le « rideau » des PSYOPS ne savent pas quand s’arrêter. Ils tirent plus fort sur les leviers et tournent les cadrans toujours plus haut, jusqu’à ce que le déferlement de haine viscérale contre tout ce qui est russe ait créé l’effet inverse : non seulement Poutine est plus populaire, mais cela a déclenché en Russie une violente réaction contre l’Occident dans son ensemble.

L’effet net a donc été précisément de transformer la question de l’Ukraine en un cauchemar existentiel manichéen. Le monde anglo-saxon écrit en gros titres que « la guerre, c’est tout ou rien » : Si Poutine n’est pas vaincu (au sens de totalement vaincu au combat), l’Occident ne peut tout simplement pas survivre.

Le problème de l’Occident qui conduit les choses à un tel point culminant de « tout ou rien », c’est qu’il risque aussi de n’être « rien ». En effet, il est clair qu’il n’est pas permis de discuter avec les forces démoniaques « maléfiques » : Aucun dialogue politique donc. Tout ou rien.

Le corollaire évident de cette confrontation en termes binaires de bien et de mal est que le reste du monde doit être soumis à un mécanisme de grand inquisiteur pour découvrir, puis forcer, les hérétiques à abjurer tout manquement à leur soutien à l’Ukraine contre la Russie, sous peine de se retrouver sur le bûcher. Les inquisiteurs se répandent dans le monde entier : Les euro-récidivistes sont les premiers (les Orbàns) ; le Pakistan, l’Inde, la Turquie, les États du Golfe, etc. suivent.

Seulement, une fois de plus, ça ne marche pas. Le non-Occident sent dans l’air un empire qui s’affaiblit, qui vacille, qui s’agite, comme Hercule descendant armé de son épée dans l’Hadès (les enfers) pour aller chercher le chien tricéphale Cerbère, dont l’une des têtes répand la peur humaine de ce qui nous attend au prochain coin de rue. (La peur, en effet, monte.)

Et c’est ce qui motive cette peur du « tout ou rien » : Le changement radical présagé par l’insistance de la Russie à être payée en roubles (pour l’instant, uniquement pour les livraisons de gaz) et par un rouble déjà résurgent, désormais lié à l’or et aux matières premières.

En jouant sur les deux tableaux : en liant le rouble à l’or, puis en liant les paiements énergétiques au rouble, la Banque de Russie et le Kremlin modifient fondamentalement l’ensemble des hypothèses de fonctionnement du système commercial mondial (en remplaçant les transactions évanescentes en dollars par des transactions solides en devises, adossées à des matières premières), tout en déclenchant une réorientation du rôle de l’or comme rempart du système monétaire.

Si une majorité du système commercial international commence à accepter les roubles pour l’approvisionnement en matières premières, cela pourrait propulser ce que le gourou de Wall Street, Zoltan Pozsar, prévoit comme étant la mort du pétrodollar et l’arrivée de Bretton Woods III (c’est-à-dire un nouvel ordre monétaire mondial).

Le monde observe attentivement. Ils peuvent voir le paysage se déplacer. Lorsque l’Occident collectif a saisi toutes les réserves de change de la Banque centrale de Russie, cette dernière a décrété que les réserves souveraines russes en euros, en dollars et en bons du Trésor américain n’étaient plus de la « bonne monnaie ». Ils étaient sans valeur en tant que « monnaie » pour payer les dettes envers les créanciers étrangers.

Le message était assez clair : si même un État important du G20 peut voir ses réserves annulées en un tour de main, alors pour ceux qui détiennent encore des « réserves » à New York, allez les chercher ailleurs (tant que c’est possible) ! Car les monnaies commerciales de demain seront adossées à des matières premières, et non plus à des dollars constants.

Bien sûr, parmi ceux qui observent un autre aspect (les prix du pétrole sur le marché), les plus attentifs seront la Chine (avec ses énormes réserves d’or) et les grands producteurs de brut qui percevront que les actions de la Russie – si elles se poursuivent – pourraient conduire la Russie non seulement à arracher la détermination du prix de l’or au LBMA et au COMEX (bourses de lingots) mais qui sait, en combinaison avec d’autres producteurs, à arracher la détermination du prix du pétrole aux bourses de matières premières américaines également ?

Dans un sens très réel, l’Occident ressent un danger existentiel. Nous ne parlons pas seulement de dédollarisation, mais de quelque chose de plus fondamental. Le système financier occidental est constitué d’une pyramide inversée d’« instruments » de papier-monnaie à fort effet de levier (dont beaucoup sont connus sous le nom de produits dérivés), reposant sur la plus petite base, le sommet de la pyramide inversée. C’est ce qu’on appelle « l’argent interne ».

Il est d’une magnitude supérieure à celle de ses supports collatéraux à sa base – parfois appelé « argent extérieur ». L’argent extérieur représente quelque chose de réel : pétrole, gaz, énergie, nourriture, métaux, etc. Une garantie qui est réelle.

Enlevez l’argent extérieur de la base de la pyramide renversée… et (potentiellement), crash.

Et bien, c’est ce qui se passe. Poutine éloigne le gaz russe de la base de la pyramide en insistant pour que l’ensemble du processus de paiement, et la valeur de la garantie, restent dans la sphère du rouble. Et si d’autres États suivent l’exemple et l’étendent à d’autres produits de base… Crash.

L’ironie, c’est que l’Occident s’est attiré cette situation. Ce n’est pas Poutine qui l’a fait. Ils l’ont fait. Ils l’ont fait lorsque les « faucons » russo-phobes de Washington ont stupidement déclenché un combat avec le seul pays – la Russie – qui possède les matières premières nécessaires pour diriger le monde, et pour déclencher le passage à un système monétaire différent – un système alternatif, ancré dans autre chose que la monnaie fiduciaire, soutenue par rien d’autre que la capacité de la Réserve fédérale à imprimer des dollars à l’infini.

Et puis ils ont détruit la « pleine foi et la promesse » du Trésor américain de s’engager à un paiement contractuel – en volant les réserves russes.

source : Al-Mayadeen

Traduction Réseau International

 

 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

6 réflexions sur “La guerre financière est mal engagée pour le bloc occidental

  • 29 avril 2022 à 13 h 54 min
    Permalien

    Cela fait a peu près deux mois, depuis le déclenchement de cette guerre et surtout des sanctions occidentales contre la russie qu’a chaque semaine, les pseudo économiste qui encensent la Russie de Poutine racontent la même histoire…. en gros, selon toutes ces  »analyses » Pro Poutine, ça donne un peu ça :

    – La Chine et la Russie ont constitué des réserves d’or gigantesques car planifiaient de se dédollariser
    – La Russie ne craint pas les sanctions occidentales puisque son Rouble est indexé sur l’or Russe
    – le Rouble a été corrigé et indexé sur les réserves extraordinaires en matières premières de la Russie
    – les occidentaux sont bêtes et stupides et vont tout perdre car sont russophobes
    – les médias occidentaux nous mentent sur tout, et nous cachent la méga catastrophe qui se déroule
    – les médias occidentaux mentent sur la situation en Russie
    – les Russes vivent bien et se porteront encore mieux dans six mois
    – la Russie a gagné toutes ces guerres et complots occidentaux contre elle et ses intérêts par par pur haine et racisme russophobe
    – désormais, un cataclysme économique tuera l’occident et sauvera la Russie et la Chine
    – l’économie Russe et ses perspectives d’avenir ne se sont jamais aussi bien porté
    – Poutine est un fin stratège économique aussi et surtout
    – l’occident ferait mieux de respecter Poutine et lui donner ce qu’il veut sinon il le regrettera
    – l’occident ferait mieux de respecter la Chine et lui donner ce qu’elle veut sinon il le regrettera
    – la Fed, le FMI, la banque mondiale sot des instruments de déstabilisation économique de l’occident
    – le  »Grand reset » nous y sommes, le  »grand reset » le matin, le midi, le soir (deux comprimés par prise)
    – Poutine a gagné, il a triomphé, la chine aussi. l’occident a tout perdu
    – la Russie et la chine sont les maîtres du monde et ils contrôlent l’économie mondiale….
    …..ETC… mais en plus de ça ils se donnent la peine de rajouter des trucs du genre :
    – Nous ne cherchons pas a vous faire paniquer, mais les faits sont têtus, c’est nous qui avons raison

    Bref, ce disque quasiment rayé aujourd’hui raconte en continu cette même histoire, et je peux vous assurer et garantir que ce ne sera pas la peine de lire les prochains articles du collectif  »Pro Poutine » dans les prochains 6 mois ou 1 an…. car, ce que vous lisez aujourd’hui, vous le lirez encore dans deux, quatre, six ou 12 mois ! exactement le même disque et la même histoire… exactement la même analyse figée et prétendument savante, et économiquement  »sans faille »…

    En gros, la traduction de tout ceci tient en un seul mot :  »Si on ne donne pas a Poutine tout ce qu’il veut et lui permettre de décider pour l’europe et le monde et imposer ses vues et nous soumettre au diktat de la Russie a travers ses richesses en matières premières, et même chose avec la Chine…, nous allons le regretter et nous avons déjà commencé a le regretter et ceci nous conduit déjà tout droit vers une catastrophe innommable, cataclysmique et irréversible….tout ça a cause de la  »Russophobie » des dirigeants occidentaux »….

    Bref, Si sur le plan politique et celui de la justification de la guerre de Poutine, vous avez des armées de Plumitifs qui vous la justifient avec une logorrhée de Fake events qu’on connait par coeur aujourd’hui sur le Donbass et le reste…, sur le plan économique, vous avez ces  »spécialistes » qui vous assomment tous les jours avec ces thèses  »irréversibles »…etc…

    Le pire dans tout ceci, est que ce discours Pro Poutine radical, ne cherche pas réellement a convaincre les décideurs occidentaux…. mais il a l’air de chercher à convaincre, les sans dents, les citoyens lambda, les économistes et les aspirants économistes, la petite bourgeoisie, et les classes moyennes plus que quiconque…afin justement d’espérer faire pression sur les décideurs occidentaux, et descendre leur pantalon, pour que Poutine et la Chine viennent les niquer tout en douceur, avec des kilos de vaseline :)))…. ou alors sans vaseline …. direct…! :))))

    Cette histoire en tous cas ressemble a un cauchemar, le pire que vous ayez à vivre toute votre vie, digne d’un film d’horeur de série B avec des moyens considérables…. c’est un peu comme si un voyou et son armée , armés jusqu’aux dents s’est introduit chez vous la nuit, et dans tout votre quartier résidentiel, et donc non seulement il se permet de molester devant vous vos voisins et les executer les uns après les autres, les violer aussi, et vous envoie ses sbires mencer le reste du quartier et terroriser tous les habitants : »Si vous n’obtembérez pas, nous allons vous faire subir a tous la même chose, nous violerons vos femmes et vos enfants, nous volerons vos biens et nous égorgerons les hommes, et nous mettons le feu a tout le quartier »…. et cela me remémore un peu une autre histoire cauchemardesque réelle cette fois-ci, la décennie noire en Algérie, ou un épisode noire du début du printemps arabe en Syrie : une armée de terroristes armés de grands couteaux de bouchers, de hâches, d’essence et aveuglés par la haine, débarquaient la nuit dans des villages entiers, tuaient, massacraient, violaient tout le monde, y compris des nourrissons qu’on retrouvera égorgés le lendemain, avant de mettre le feu a ce qui peut l’etre, et finir la tâche au petit matin… avant de disparaître dans a nature ! ….nous saurons plus tard que ce sont des  »terroristes » payés par le pouvoir en fait et parfois drogués, pour punir collectivement des populations civiles, et  »donner l’exemple » aux autres, que ceci risque de leur arriver tout autant s’ils continuent a s’entêter de ne pas se soumettre a la volonté politique du pouvoir en place, ou s’ils votent  »islamiste »…etc… bref, je me souviens dans le cas Algérien, comment une radio internationale francophone marocaine diffusée depuis Tanger et écoutée jusqu’en Tunisie, rapportait ces horreurs a pratiquement toutes les semaines…. et que nous étions terrorisés et bien que ne vivant pas en Algérie, et on ne pouvait que se mettre a la place des Algériens… ! la chose était si horrible et nouvelle pour nos populations, que c’était du quotidien presque ! les faux barrages de policiers qui mitraillent les civils ou les égorgent alors qu’ils font un trajet en taxi intervilles ou entre deux villages ou localités, les bains de sang qu’on découvrait tous les matin dans une maison d’un quartier Algérien… et en plus de tout ça, les assassins sanguinaires revendiquaient aussi leurs crimes, souvent sous fausse bannière, afin de tromper tout le monde !

    Je crois donc qu’aujourd’hui, nous faisons affaire au même genre de terrorisme, intellectuel le plus souvent, mais sanguinaire tout autant en Ukraine et ailleurs, nous avons face a nous des gens qui nous détestent, qui nous haïssent et haïssent leurs propres patries et qui prennent Poutine pour modèle et cherchent a nous terroriser, a nous  »humilier », et a nous rabaisser…. et nous suggérer de nous  »rendre » ou d’optempérer et laisser faire Poutine…. ils prennent aussi la Chine comme modèle et comme excuse surtout… et ne dorment plus de savoir que nous puissions condamner Poutine pour ses actions criminelles ! … y-a-t-il alors plus grave apologie et encouragement de terrorisme que celle-la ? je ne pense pas… et la situation est même plus grave…. on sait et on sent que ici en occident, si ces gens la avaient le moindre pouvoir, ils se vengeraient de nous tous, et instaureraient des lois martiales et des assassinats en règle de quiconque s’oppose a leur vue !

    En réalité, la vérité de tout ceci, est que la Russie est dans la merde économiquement parlant et ce, jusqu’au trognon ! A cause de Poutine et de ses penchants terroristes, les sanctions imposées a la Russie l’ont complètement déstabilisée et ont rompu un système basé sur la corruption et l’allégeance au fric, la Russie dépend plus que jamais de ses importations de Chine pour manger, et la Russie a perdu des millions d’emploi que Poutine et son régime tente de contenir et cacher au monde entier ! la misère qui frappe le pauvre peuple Russe qui n’a jamais rien demandé à personne ni voulu de la guerre d’Ukraine, est aujourd’hui si palpable qu’ils se sont mis a piller les récoltes Ukrainiennes et ceci vient tout juste d’être rapporté…. : l’Armée Russe dans l’Est de l’UKraine permet a des milliers d’automobilistes russes de venir piller des tonnes de blé et les ramener en russie, des camions aussi, et le tout est  »perquisitionné par l’armée » et ce jusqu’à Kherson dans sud ouest de l’ukraine !

    la vérité aussi, c’est que la Russie continue d »empocher des euros contre l’exportation de son gaz et de son pétrole en Europe a ce jour, et que rien que depuis le début de la guerre, elle a empochée 40 milliards d’euros ! et que c’est avec ces Euros qu’elle règle en grande partie ses importations de Chine, en plus du Yuan chinois !

    la vérité aussi est que l’or Russe est déposé en partie dans les banques occidentales et fait partie des avoirs gelés de la Russie, et qui ne peuvent en aucun cas constituer une parité pour le Rouble d’aucune manière

    et la vérité enfin, est que Poutine voit qu’on se rapproche du terme que mettront les européens a cesser leurs importations en gaz surtout en plus du pétrole et que cette échéance se rapproche de jour en jour et le exportations diminuent tout autant… surtout en gaz qui a besoin d’infrastructures en pipelines et même pour le pétrole qui utilisaient beaucoup plus de navires étrangers….

    Et qui vivra verra ….

    Répondre
  • 29 avril 2022 à 14 h 18 min
    Permalien

    Imaginez un peu un monde où seule cette littérature complotiste et terroriste existait et rien d’autre… et que les gens doivent prendre toutes leurs informations chez ces terroristes de l’information ! on y est presque… si on ne devait lire que ces enfoirés et ces foutus plumitifs de merde, ces psychopathes a la chaîne, et ces imbéciles qui se croient des analystes ou des spécialistes !

    Heureusement donc qu’il existe un monde réel, et qu’on puisse respirer de l’air frais, et ceci est valable même pour les Russes qui prennent leurs infos désormais ailleurs qu’en Russie en utilisant des VPN et des serveurs proxy pour contrecarrer l’embargo et la censure sur l’information en Russie ! sinon, les Russes aussi auraient amorcé la plus grande vague de suicides de la population civile, jamais encore enregistré a travers l’histoire !

    Les complotistes et leurs copains et cousins qui s’identifient tous a l’Extrême droite sont des gens dangereux et des détraqués mentaux qu’il faudrait idéalement traquer et poursuivre par la voie de la justice et de la démocratie… afin de les contraindre à se soigner ou alors pour les interner dans les asiles de fous et rien d’autre…

    Poutine quant a lui…. je ne vous dirais pas ce qui l’attend…. je vous laisserai le soin de le découvrir par vous même très bientôt… et c’est ce qui arrive a un enfoiré et un fils de P… de la pire espèce, un terroriste et un assassin au bout du compte…. et il me tarde de célébrer cet évènement, lorsque la tête de la vipère empoisonnée, la tête du Taïpan du désert sera coupée….

    A bon entendeur….

    Répondre
  • 30 avril 2022 à 18 h 10 min
    Permalien

    J’ai peine à croire qu’on laisse cet hurluberlu, profondément débile et loghorritmique d’Oncle Sam en herbe et en insignifiance, nous accabler de ces inepties, pseudo anti Poutine et autre stupidité rèpété ad nauseam, vivement qu’on le supprime et le retourne ipso facto aux médias mainstream à la solde des impérialistes de pacotille.
    Pitié épargnez nous ces idioties et ses insultes nauséabondes.D’ailleurs ne nous avait-il pas promis de retourner dans sa niche de chien au service des USA? Je m’en était fait une joie incommensurable mais évidemment comme tous les lèches bottes, il ment comme il respire et ne tient jamais ses promesses.

    Répondre
    • 3 mai 2022 à 14 h 36 min
      Permalien

      @ Normand Bibeau

      joli pseudo inventé de toutes pièces…, et qui débarque de nulle part pour réclamer et exiger la victoire de la pensée unique Poutinienne…! Je ne me souviens pas avoir lu ici ou ailleurs tes  »lumières » pour nous éclairer… ni le moindre argument….et je suis donc en droit de suspecter que tu ne sois qu’un autre cafard de plus qui se cache dans l’obscurité depuis toujours, et dans les fissures de la cuisine malpropre de vladimir Poutine… tu n’oserais pas montrer le bout de tes antennes en plein jour evidemment car tu sais que j’utilise  »Baygon »… un très efficace insecticide de chez  »Bayer »…. :)))

      Bon, je ne te dis pas que je sais aussi qui tu es…. et de quel trou a rat tu émerges pour a première fois…trou hélas bien connu…et qui rassemble une nuée de tes congénères crapuleux…. continues de me lire…tu me donne de l’espoir ! :))

      Répondre
  • 1 mai 2022 à 9 h 11 min
    Permalien

    N’en déplaise à ceux qui accusent de complotistes ceux-là qui voient le monde différemment, l’économie russe n’est pas près de s’effondrer même si elle n’est pas florissante, comme la plupart des économies mondiales qui subissent de fortes inflations,et l’Europe, qui dépend pour moitié des exportations de pétrole et de gaz mais aussi de biens d’autres matières russes bon marché (qu’elle ne peut plus voler impunément en Afrique) pour ses besoins énergétiques, sera condamnée économiquement, à moins d’accepter le paiement de l’énergie suivant le schéma russe ou de trouver une source de remplacement pour le gaz et le pétrole et le reste (ce qui est impossible actuellement). L’Europe est à la recherche de sources de pétrole alternatives sur le marché mondial, une grande partie du marché du pétrole sera détournée à son profit.
    Qu’est-ce que cela signifie ? Moins de pétrole et de gaz pour répondre à la demande des autres pays. En d’autres termes, les prix sont sur le point de monter en flèche une fois de plus.
    Pour l’instant, les USA essaient de tempérer la flambée des prix en libérant les réserves stratégiques de pétrole, mais ce n’est qu’un pis-aller. Les réserves américaines sont loin d’être suffisantes pour compenser le volume de pétrole dont l’Europe a besoin. À moins d’un changement radical de la position de la Russie ou de l’UE sur le pétrole en roubles, les prix du gaz vont augmenter pour atteindre au moins le double de ce qu’ils sont aujourd’hui aux États-Unis et en Europe. La Fed augmentera le taux directeur, assurant du même coup une stagflation sur le marché US. L’économie va prendre un sérieux revers, poussant les gens vers plus de précarité et de chômage accompagnée d’une forte pénurie sur les marchés. Il n’est pas question d’encenser Poutine mais d’être lucide car il faut avoir en mémoire, pourquoi et comment la Russie est devenue un des plus explorateurs de blé en l’espace d’à peine une décennie.

    Répondre

Répondre à Luis Júdice Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *