Des Québécois au front en Ukraine aux côtés de la bande néo-NAZI « Azov »

Par Simon Coutu. Sur Radio-Canada.

This article is available in 5 languages on this webmagazine:
9.10.11.12.05.2022-quebecers-bouzonnie-DO-Bugault-English-Italiano-Spanish

« Le commandant ne peut pas vous parler, il est au front pour l’instant », me répond-on à quelques reprises, alors que je tente d’entrer en contact avec Hrulf, le Québécois à la tête de la Brigade normande.

Je réussis finalement à joindre le militaire sur une application de messagerie cryptée. Il accepte de s’entretenir avec moi à condition de ne pas révéler son identité ni l’endroit où il se trouve. Il y a une petite accalmie en ce moment, mais ça brassait la nuit dernière et cet après-midi», dit-il pour expliquer nos problèmes de communication.

Ce vétéran des Forces armées canadiennes a fait le voyage vers l’Ukraine dès le début de l’invasion russe. Il dirige aujourd’hui un groupe d’anciens militaires venus du Canada, des États-Unis et d’Europe qui combattent aux côtés de l’armée ukrainienne. Hrulf a baptisé sa brigade en l’honneur des ancêtres français de certains Québécois qui en font partie.

Il décrit ce qu’il vit depuis deux mois comme un enfer sur terre.

Si certains éléments de la brigade ont des origines ukrainiennes, tous sont là pour défendre des valeurs auxquelles ils croient, avance Hrulf. Ce n’est pas une guerre propre. On est là pour arrêter un génocide, mais aussi pour donner une chance aux Ukrainiens d’avoir la liberté qu’ils souhaitent. Les Russes ne sont pas du bon côté de l’histoire.»

Le vétéran explique que tous les membres de la brigade combattent bénévolement et sont intégrés à un bataillon de la branche volontaire de l’armée ukrainienne. Ils relèvent donc directement du ministère de la Défense. C’est la seule façon de ne pas imposer un contrat à mes gars, dit-il. On n’est pas des mercenaires. Un combattant peut rester un mois seulement s’il le veut.»

Hrulf ne cache pas qu’il y a eu de la bisbille au sein de ses troupes depuis le début de sa présence en Ukraine. D’anciens membres de la brigade ont d’ailleurs remis en question son leadership cette semaine dans un article de La Presse. Ils lui reprochaient notamment d’avoir négligé de fournir l’équipement de protection nécessaire à ses hommes.

Le commandant admet avoir redirigé une soixantaine de combattants vers d’autres unités. Mais il martèle qu’il n’a jamais lésiné sur la sécurité. Tous avaient des casques et des plaques balistiques», dit-il.

Baptême de feu russe

Au début du conflit, Hrulf et ses hommes ont été invités à participer à une séance d’information par l’armée ukrainienne. Ils se sont plutôt retrouvés à reprendre un village alors aux mains des Russes, sous une pluie d’obus.

Malgré la surprise pour les expatriés, l’assaut s’est soldé par un succès. Radio-Canada n’a pas été en mesure de vérifier de manière indépendante ces faits d’armes.

Mais ils n’étaient pas au bout de leurs peines. Le lendemain, les Russes sont revenus, avec le double des effectifs. Ils ont pris des prisonniers et toute la population civile qui nous avait aidés a été déportée, raconte le commandant. On assiste à une assimilation forcée.»

Hrulf estime que sa brigade offre une certaine expérience qui fait défaut chez certains combattants volontaires ukrainiens des autres unités. On leur donne notamment de la formation sur le terrain aux niveaux tactique et stratégique. Mais il y a encore beaucoup de travail à faire, convient-il. Il y a de nombreuses pertes chez les nouveaux venus.»

Le vétéran observe que l’héritage soviétique est encore bien présent chez les troupes ukrainiennes. Toutefois, la formation dont a bénéficié l’armée ukrainienne auprès des troupes de l’OTAN a porté fruit. Depuis 2015, le Canada a contribué à former 33 346 militaires dans le cadre de l’opération Unifier, selon le ministère de la Défense nationale. Le coût de ce programme s’élève à plus de 890 millions de dollars.

La Brigade normande tente aujourd'hui de se financer en vendant des tasses et des vêtements.© Brigade normande La Brigade normande tente aujourd’hui de se financer en vendant des tasses et des vêtements.

Avant, tu ne pouvais pas aller aux toilettes sans l’accord du général. Les Occidentaux ont fait un très bon travail pour décentraliser le commandement pour permettre aux équipes de prendre des initiatives tactiques sur le terrain. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles les Russes ont perdu des généraux, qui doivent se rendre sur la ligne de front s’il y a un problème. C’est corrompu et tout le monde a peur de faire une erreur.»

Si le commandant est reconnaissant des pays qui envoient de l’armement pour soutenir l’effort de guerre, sur le terrain, il manque encore cruellement de matériel pour les combattants volontaires.

On a besoin de rails Picatinny pour les AK-47 et des optiques, déplore-t-il. C’est très difficile à trouver. La priorité est pour l’armée ukrainienne et on prend ce qu’il reste.» La Brigade tente aujourd’hui de se financer en vendant des tasses et des vêtements. Mais ce n’est pas ça qui va nous permettre d’acheter des véhicules», ajoute Hrulf.

Une cargaison de munitions livrées par l'armée ukrainienne à la Brigade normande à la fin du mois d'avril.

© Brigade normandeUne cargaison de munitions livrées par l’armée ukrainienne à la Brigade normande à la fin du mois d’avril.

Prêts à tout

En pleine entrevue, le commandant se met à apostropher un de ses soldats. Il y a un drone? Éteins ta lumière et rentre, putain!», crie-t-il, alors qu’un engin Orlan-10 les survole.

Hrulf reprend ensuite la discussion comme si de rien n’était.

Il s’attend maintenant à une plus grande offensive des Russes dans la région du Donbass. On a un plan et on patiente. On a des instructions à suivre. On ne peut pas faire ce qu’on veut.»

À savoir si les Ukrainiens ont des chances de sortir victorieux de cette bataille, le Québécois est confiant. Même si c’est une confiance aveugle ou naïve, tout le monde est extrêmement motivé. L’inquiétude se fait sentir quand on se fait bombarder. Les blessures sont horribles. Mais les Ukrainiens sont prêts à tout pour défendre leur terre. Si j’étais un Russe, j’y penserais deux fois avant de venir.»

Pour ce qui est de la Brigade normande, elle est là pour longtemps, même si le conflit s’enlise, selon Hrulf. Pour ma part, tant qu’on va être utiles, je vais rester. Mais à un moment donné, après deux ou trois ans de guerre, je vais passer le flambeau.»

Peu à peu les médias mainstream, au service des riches de l’Alliance Atlantique, inculquent l’idée que la guerre russo-américaine dans l’État fantoche ukrainien est une guerre juste pour le bien des peuples de la région. Les médias menteurs attisent ainsi la guerre fratricide comme le présente cet article militariste. Les brigades internationales fascistes ne sont pas un exemple à suivre, ni du côté russe ni du côté de l’OTAN, et doivent être dénoncées comme une incitation à la guerre mondiale dont le prolétariat servira de chair à canon pour le bénéfice des riches. Faisons la guerre à la guerreRobert Bibeau 

Robert Bibeau

Auteur et éditeur

10 réflexions sur “Des Québécois au front en Ukraine aux côtés de la bande néo-NAZI « Azov »

  • 9 mai 2022 à 11 h 42 min
    Permalien

    Dommage que des Québécois se trompent à ce point. J’espère qu’à force de réflexion ils comprendront, et qu’ils retournent chez eux.

    Répondre
  • 9 mai 2022 à 12 h 12 min
    Permalien

    Que du beau monde. Comme son nom l’indique la Normandie est une province gauloise ou ‘’française’ donnée aux Viking (Nordman) pour les sédentariser et les calmer mais de là à se sentir collègues avec les Varègues ukrainiens 1100 ans après….

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rus%27_de_Kiev

    …fini les Amérindiens?

    Répondre
  • 10 mai 2022 à 12 h 24 min
    Permalien

    Avec les nazis en Ukraine ; il y a des canadiens , des français , des européens ,des américains ; leurs ascendants doivent se retourner dans leurs tombes !

    Répondre
  • 10 mai 2022 à 15 h 14 min
    Permalien

    Vive les Québécois qui combattent avec Azov ! Vive Azov ! Vive l’ukraine ! A bas Poutine ! A bas le réseau Voltaire de mes deux ! A bas le réseau international qui pue les pieds ! A bas la propagande militariste et criminelle Poutinesque ! :))))….

    Signé : Un chameau Québécois et fier de l’être qui se gratte les couilles dans la Tundra et la Taiga Canadiennes et qui pisse sur Poutine !

    Yallah Bye ! :)))))

    Répondre
    • 11 mai 2022 à 10 h 30 min
      Permalien

      @ SAM

      Tu devrais réfléchir avant de t’afficher ainsi avec les NAZI = national – socialiste. Une réputation, une fois établie, est difficile à modifier.

      Merci à DO pour cet article https://les7duquebec.net/archives/272751
      qui démasque l’hypocrisie de la bourgeoisie – du Grand capital mondial – qui d’une main, arme les néo-NAZI ukrainiens, les poussant à la guerre suicidaire jusqu’au bout, contre la Russie impériale et nucléaire, – et de l’autre main, – inflige des embargos commerciaux à la Russie ce qui créent des pénuries (blé, céréales, engrais, gaz, pétrole…) qui provoquent des hausses de prix drastiques (hyperinflation) et des hausses de profits capitalistes, ce qui attaquent directement la pouvoir d’achat du prolétariat international – jusqu’à et y compris provoquer DES FAMINES dans les pays pauvres du Sud…et bientôt dans les pays décadents du Nord. https://les7duquebec.net/archives/272759

      À l’évidence, le prolétariat international est entraîné dans cette guerre réactionnaire ukrainienne qui devient chaque jour plus mondialiste – dangereuse – globaliste. https://les7duquebec.net/archives/272453

      Les larbins politiciens, ces va-t’en guerre ignobles, sont aux commandes des institutions mondialistes – les mêmes qui ont manigancées et imposées la Plandémie hystérique globaliste du COVID qui nous accable depuis deux ans… et que nous n’avons pas fini de payer de nos deniers. https://les7duquebec.net/archives/272716

      Face à la pandémie bidon nombres de prolétaires (les camionneurs notamment) sont devenus résistants…Hourra!
      Face à cette guerre réactionnaire les prolétaires – de tout bord tout côté – deviennent déserteurs…Hourra!

      https://les7duquebec.net/archives/272586

      Robert Bibeau

      Répondre
  • 11 mai 2022 à 14 h 17 min
    Permalien

    Robert,

    Tes nazillons Ukrainiens se sont révélés être bien plus courageux et patriotes et lucides que le ramassis de cancres sur lesquels tu a bâti ou plutôt discrédité ton combat pendant des années…. tu as tout foutu en l’air mon vieux… réveilles toi ! comme je viens de l’expliquer sur le billet de do, Chine et Russie, ne sont plus socialistes ou communistes depuis belle lurette, et se sont transformées en monstres abjectes du pire capitalisme qu’on a jamais vu ou enregistré a travers l’histoire ! Elles ont non seulement dépassé le stade de l’imitation du capitaliste occidental, mais elles se sont rendu bien plus loin dans leur mélange du pire libéralisme-capitalisme sauvage qui soit – féodalisme – corruption et organigramme mafieu de l’état, et esclavagisme en plus du militarisme et de l’oppression armée des minorités et des sans-dents !

    cela fait des années qu’à défaut de vouloir et devoir compétitionner honnêtement avec le reste du monde, elles se livrent aux pires pratiques d’accaparation et de surexploitation des ressources, des richesses, de l’or, des matières premières, des produits bruts ou produits fini…. même lorsque leur demande intérieur ne le justifie point, des pays exportateurs de ces produits et denrées a travers le monde peuvent tous témoigner du doublement des commandes de la Chine et de la Russie du jour au lendemain, que ce soit en grains, en huiles, en pétrole pour la chine, en matières premières et même en denrées périssables comme le poisson frais qu’ils congèlent en milliards de tonnes et revendent dans le monde entier !

    Continues de boire la chaude pisse que te sert Thierry Meyssan.. et tu m’excusera d’utiliser ce terme fort, car c’est la vérité… et tu n’aura plus rien a dire ou comprendre ou analyser dans quelques mois a peine ! il ne vous restera plus à vous tous que plier bagage, ramasser vos cliques et vos claques et vous rendre soit en Chine soit en Russie…. vivre pleinement le fake socialisme et le pseudo communisme que vous célébrez comme des cancres et des fanatiques tous les jours ici en occident ! Et puis qu’est ce que vous foutez encore en occident et dans vos pays d’origine si Poutine et la Chine ont tellement raison de faire ce qu’elles font…. ?!!! De quoi vivez-vous si dans cet occident dépravé ou il n’y a plus rien qui vaille et que tout est corruption et  »satanisme »… »sionisme »….maçonnisme et machiavélisme…. pourquoi ne pas vous rendre au chevet des prophètes du communisme et du socialisme selon vous qui mènent des guerres saintes selon vous !????

    Bref, Robert… j’ai le droit d’aimer les nazillons que je veux et quand ça me chante…. je ne souffrirais pas en tous cas du déficit de crédibilité de certains en tous cas…et a ce point !

    Bien a toi mon cher !

    Répondre
    • 12 mai 2022 à 23 h 54 min
      Permalien

      Chine et Russie, ne sont plus socialistes ou communistes depuis belle lurette, et se sont transformées en monstres abjectes du pire capitalisme qu’on a jamais vu ou enregistré a travers l’histoire. Quoi dire alors des Américains qui ont fait mourir de faim plus de 500000 enfants irakiens ? Mais c’est sans parler du Vietnam et du défoliant. Peut-être que la couleur de peau atténue ta vision. *monstres du capitalisme* vide de sens et remplis avec de la merde dans ton cas et sans doute un QI digne de Azov.

      Répondre
      • 13 mai 2022 à 9 h 51 min
        Permalien

        @ jACK

        Ne te fâche pas. Je comprends la cause de ton courou.

        Nous avons réaffirmé notre position sur la guerre de l’OTAN-Russie en Ukraine pour la cinquième fois ICI :

        https://les7duquebec.net/archives/272766

        Faisons la guerre à la guerre!
        Question pertinente et importante : que se passe-t-il en Chine avec cette ridicule affaire de zéro-Covid (sic) et de confinement dément et totalitaire de 25 millions de gens ??? Notre hypothèse 1)…
        les7duquebec.net

        https://les7duquebec.net/archives/272644

        Didier Raoult: « hystérie pandémique mondialisée et profits inouïs »
        #SudRadio #BERCOFF_DANS_TOUS_SES_ETATS Pr Didier Raoult – Covid 19 : « Une crise de nerfs généralisée- mondialisée- et des bénéfices inouïs pour l’industrie pharmaceutique! » Entretien …
        les7duquebec.net

        https://les7duquebec.net/archives/272759

        Pénuries alimentaires, une guerre à venir?
        Voir l’article pour en savoir plus.
        les7duquebec.net

        Répondre
  • 16 mai 2022 à 16 h 08 min
    Permalien

    Moi ce qui me lève le coeur est quand j’entends prononcer le nom de ces pourritures de néo-nazis ukrainiens qui utilisent le nom de la mer d’Azov………..une vraie honte. Sauf que comme pour cette mer qui est sous le contrôle de la Russie et russophone de par la Crimée annexée, les néo-nazis de ce secteur sont en processus de disparition TOTALE.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *