RAMBO N’EST PAS SEUL!

À regarder Facebook où les petits Québécois s’amusent à démolir le peu de vrais héros qu’ils ont. Tout en certifiant qu’eux ils auraient été sur la ligne de front avec les Patriotes en 1837. Foutaise! Aussitôt qu’il y en a un ou une qui ose se lever debout pour déclarer son indignation devant cette tyrannie sanitaire qui ne fait qu’aggraver une crise qui n’en est pas une, on le ridiculise sur Internet, comme d’habitude.

Oui, les Patriotes sont de retour et ils savent qui est leur ennemi. C’est le 1%, les riches, comme en 1837. Combien ils étaient en 1837 en face de l’armée britannique, et l’armée de Globensky, deux cents? Trois cents?

Le 12 février, on va être un million, grâce à Rambo. Rambo doit se virer de bord de temps en temps pour voir s’il y a quelqu’un ? Il ne faut pas qu’il regarde Facebook, car il va avoir des doutes.

Oui il y a quelqu’un, Rambo! Une armée de fiers Québécois prêts à se battre sans armes, cette fois, car la consigne est Non Violence. Pour gagner, il faut employer la tactique des gagnants, comme les premiers chrétiens, Gandhi ou Martin Luther King.

Donc, venez en grand nombre et faites un pied de nez à tous ces Québécois qui pensent petit, réduits à des moutons devant l’abattoir, attendant un quatrième vaccin.

John Mallette
Le Poète Prolétaire

2 réflexions sur “RAMBO N’EST PAS SEUL!

  • 15 juin 2022 à 15 h 43 min
    Permalien

    Comparer un ¨rambo¨ Gauthier à Luther King ou Gandhi?? pas très fort….ce qui démontre de la part du poète prolétaire qu’il n’a aucune connaissance de la qualité et de l’impact politico-social qu’ils ont eu dans l,histoire humaine. À des années lumières de Bernard Gauthier qui ne peut pas prononcer une seule phrase sans jurer comme un imbécile, aucun ¨message¨ digne de ce nom à délivrer. Cette comparaison est une insulte à l’intelligence et les gens valent certainement mieux que ça au Québec.

    Quant à la référence de facebook, c’est une vraie POUBELLE à ciel ouvert….

    Ceux qui se ressemblent s’y assemblent.

    Répondre

Répondre à Luis Júdice Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *